Partagez|
Back to the time we were wild
avatar
INFORMATIONS
Wons : 120
Messages : 40
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Back to the time we were wild Lun 28 Mar - 2:55

Back to the time we were wild

 

TENUE ♠ Je termine de coiffer mes cheveux et me lève pour regarder mon reflet sur le miroir de ma chambre. J'avais réussi à obtenir l'effet voulu : sexy mais en négligé. Je ne voulais pas faire celle qui ferait comme toutes les filles à se mettre en mini robe, une coiffure trop compliquée. Je ne voulais pas que Jeo Sun se dise que j'ai passé trois heures à essayer de me rendre la plus belle, juste pour lui. J'avais ma fierté un peu. A la place, j'avais opté pour quelque chose de plus simple, mais qui faisait son petit effet. J'attrape le parfum posé sur ma commode et m'en asperge un peu avant de me pencher sur mon lit pour me saisir de ma pochette et filer. Je passe en rapide dans les couloirs, criant que je m'en vais en soirée et que je vais rentrer genre super super tard. Mes parents ont l'habitude. Et puis, ils sont plutôt cool là-dessus. Tant que je fais attention à moi, ils me laissent. La porte claque et je grimpe dans la voiture qui m'emmène à la soirée. La plupart de mes camarades de classe y seront présents. C'est l'occasion de relâcher la pression dans une boite de nuit bondée, avant la série d'examen qui nous attendent. Bien sûr, nous n'avons clairement pas l'âge requis pour avoir légalement accès à ce genre d'endroit. Mais les fausses cartes d'identité sont désormais tellement faciles à obtenir et tellement bien faites, qu'on s'en produit en un claquement de doigt. Je reçois un message d'Aeri, me demandant si mon copain serait de la partie. Je lui réponds un grand "bien sûr!" comme si ça coulait de source. En fait, je l'avais un peu harcelé pour qu'il vienne, lui disant que je m'amuserais plus s'il était dans les parages. Je ne pouvais pas jouer la carte du petit copain jaloux. J'ai toujours l'impression qu'il se fiche pas mal que je me fasse ploter dans un coin. Le chauffeur vient m'ouvrir la porte et en sortant de la voiture, je cale ma pochette sous le bras pour envoyer un message à Jeo Sun, lui disant que je suis bien arrivée.



_________________
don't stop watching ♋️


avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Back to the time we were wild Lun 28 Mar - 15:09

Back to the time we were wild

 

TENUE ♠ Une clope au bec, je restais appuyé contre ma voiture avec quelques amis à moi, discutant tranquillement sur un parking abandonné après une bonne journée de cours. Beaucoup semblait jaloux que je puisse avoir une petite-amie, et encore plus quand ils voyaient son physique, la complimentant dès qu’elle me lâchait à peine deux minutes pour ensuite se taire. Ah… Cette fille. D’ailleurs on me faisait gentiment rappeler que je devais la rejoindre ce soir pour une soirée dans une boite de nuit, qui je le savais, allait être bondé. Beaucoup d’étudiants et de lycéens y allaient à cette période de l’année pour décompresser des examens qui approchaient et si au début de notre relation, j’avais les yeux qui se baladaient, en ce moment, je commençais à me contenter de la jeune femme qui partageait ma vie depuis maintenant pas mal de temps. L’influence du grand frère sans doute… Non pas que j’ai peur de me prendre un coup, mais juste qu’on commence à devenir amis alors, au moins par respect pour lui, et pour elle un peu, je tentais d’être monogame. Dur décision je l’avoue…

Quelques minutes après, toujours dans ma tenue qui m’avait servi pour ma journée de cours, je me garais devant la boite. La queue était impressionnante et j’imaginais déjà l’intérieur de la boite bondée de corps prêt à s’imbiber d’éthanol sous toutes ses formes et tous ses goûts, se mouvant, se tassant les uns contre les autres, prêt à tout pour s’oublier et oublier les responsabilités qui allaient leur tombées dessus. Je rentrais aisément dans le  bâtiment, faisant marcher la réputation de mon père pour cela, et, alors que les basses soulevaient mon cœur, je cherchais des yeux la jeune brune que j’avais promis de regarder et de protéger le jour où j’ai rencontré son frère. Oui, bon, protégé, c’est un bien grand mot.

Esquissant un sourire quand je trouvais son groupe d’ami, je m’approchais pour les saluer. Je ne cherchais pas plus loin, Rara devait être en train de danser quelque part, alors j’allais simplement au bar pour commander un verre et revenais avec celui-ci dans le carré qu’avait réservé le petit groupe. Je prenais place sur le canapé en cuir et buvais une première gorgée de la boisson, en regardant tout ce monde prendre son pied à la soirée. Si je devais servir d’exposition, autant dire que j’allais m’ennuyer ferme mais je comptais sur Rara pour, comme d’habitude, me sortir de ce nid d’ennui et de train-train quotidien. Elle savait bien le faire avec son tempérament explosif et unique en son genre.


_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 120
Messages : 40
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Back to the time we were wild Lun 28 Mar - 19:33

Back to the time we were wild

 

TENUE ♠ Mon message envoyé, je le range dans ma pochette et en relevant la tête, je vois on amie Aeri me faire de grands signes et je passe sans gêne devant tout le monde pour me poster devant l'entrée, là où les vigiles et les physionomistes barrent l'entrée. Je salue tout le monde et nous entrons. La musique retentit dans nos oreilles et je suis déjà à balancer des épaules à son rythme. Aeri m'entraîne directement sur la piste, alors que les autres partent s'installer dans le carré VIP que nous avons réservé. Personnellement, je n'ai pas besoin de boire pour m'amuser. Pour dire, j'ai commencé à boire seulement depuis que je sors avec Jeo Sun. Lui, c'est un peu celui qui me fait découvrir un tas de choses et j'adore ça. Nous nous frayons un chemin au milieu de la piste et commençons à nous déhancher, elle dans sa robe trop courte et moi dans mon mini short. On s'en fout pas mal, à vrai dire, la grande majorité des filles sont habillées comme nous. Aeri et moi aimons attirer les regards sur nous, c'est tout. De la provocation gratuite. J'ébouriffe ses cheveux en rigolant et secoue la tête, les mains en l'air, passant une main dans mes cheveux. Même en talons, je peux tenir des heures à danser.

Avec le bruit, il nous est difficile de communiquer, mais il nous suffit seulement de quelques signes, de quelques mouvements simples des yeux pour se faire comprendre. Au bout de trois chansons, mon amie déclare qu'elle commence à avoir chaud et moi j'ai soif. En se tenant la main, on se fraye à nouveau un chemin et on voit la table où tout le monde est assis. Forcément, ils ont tous un verre à la main. Je tends le cou pour voir si Jeo Sun est arrivé et je souris en l'apercevant. Un peu à l'écart, parce qu'évidemment il est bien trop impressionnant pour eux. Mes amis apprécient énormément Jeo Sun, c'est un peu le Hyung de tout le monde et je sais que plusieurs des filles rêveraient de me le prendre. Mais elles peuvent toujours rêver. Je m'approche et me glisse sans gêne sur ses genoux, repoussant le verre qu'il allait porter à ses lèvres pour entourer mes bras autour de ses épaules et vient l'embrasser un peu trop passionnément par rapport au lieu. Aeri rigole et me donne une claque aux fesses, avant de saluer Jeo Sun. Je crois que tu l'as manqué, Jeo! J'envoie ma main pour lui dire de s'éloigner et me reconcentre sur Jeo Sun, lui piquant son verre pour boire un peu. J'ai soif. Tu viens avec moi prendre un verre ?



_________________
don't stop watching ♋️


avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Back to the time we were wild Lun 28 Mar - 22:56

Back to the time we were wild

 

TENUE ♠ Je savais que j’allais passer une partie de la soirée à m’ennuyer, au moins jusqu’à ce que Rara vienne me sauver de là. Oui, je voyais les filles qui me jetaient quelques regards, oui, je savais que j’étais un peu le hyung du groupe. Le mec un peu stylé qu’il ne fallait pas faire chier. Le mec qui pouvait payer au groupe tout ce qu’il voulait. Je le savais mais je n’en jouais pas spécialement. Ça ne m’intéressait pas, quel intérêt de faire son beau devant des gamines qui savent à peine ce que c’est d’avoir leur règles ou ce qu’est une érection ? Oui, je les voyais comme ça, c’est rabaissant mais en même temps… Comment je pouvais les voir autrement quand je vois leur comportement hm ?

J’allais porter un verre à mes lèvres mais avant même que je ne puisse, une main me le retirait et je me retrouvais avec un poids sur mes jambes. Les sourcils froncés, je levais les yeux vers l’intruse qui prenait possession de mes lèvres. Pas besoin de détailler son visage pour savoir de qui il s’agissait, le parfum qu’elle portait suffisait pour que je la reconnaisse parmi toutes. Mes mains se posaient sur la taille nue de ma copine pour la maintenir contre moi lors du baiser qui se finissait quand un bruit de claquage inattendu. Un de mes sourcils s’arquait alors que je lançais un regard vers son amie visiblement sans gêne et rigolait à sa remarque. Lui avoir manqué ? Vraiment ? Comme si… Je ne me rendais pas compte à quel point la jeune fille pouvait s’être attaché à moi, cette idée me semblait tellement niaise et improbable…

Hochant simplement la tête, je la poussais doucement pour qu’elle repose les pieds au sol et lui prendre le poignet et la guider vers le bar. Il n’empêche… je ne comptais pas manquer une occasion de l’embêter sur ça. C’était bien trop tentant pour laisser passer cette occasion. Alors, prenant bien soin de faire passer Rara devant moi au comptoir, mes mains se posaient sur celui-ci de part et d’autre du corps fin de la jeune fille. La pointe de mon nez caressait sa mâchoire avant que ce ne soient mes lèvres qui ne rencontrent cette partie de son corps pour y déposer un baiser. « Alors je t’ai manqué ? » Un autre baiser et un sourire étiraient mes lèvres contre sa peau. « hm.. t’as mon portable pourtant… » Sous-entendu : tu aurais pu avoir l’obligeance de m’envoyer un message si tu voulais vraiment qu’on baise au lieu de crier ta frustration au monde entier. « Pourquoi tu m’as pas envoyé un message pour qu’on se voit ? Hm ? » Et voilà que je cherchais les informations encore, elle devait avoir l'habitude depuis le temps. Pourtant je ne me lassais pas de ce genre de jeu que je lançais.


_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 120
Messages : 40
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Back to the time we were wild Lun 28 Mar - 23:32

Back to the time we were wild

 

TENUE ♠ Sérieusement, Aeri ! Elle ne pouvait pas fermer s bouche de temps à autre ? Je tentais du mieux que je peux de faire oublier Jeo Sun de l'information qu'avait révélée mon amie, mais je savais que c'était peine perdue. C'est impossible qu'il ne remette pas ça sur le tapis. Je recule pour me remettre sur pied et me laisse guider par Jeo Sun à travers la foule. La plupart sont déjà soient défoncés, soit en instance d'être défoncé. Dans tous les cas, la soirée promettait de dégénérer sous peu. Je ne sais pas si j'ai spécialement envie d'être présente quand ce moment arrivera. Je suis Jeo Sun de très près et me laisse tirer contre le bar, très vite rejoint par lui. Je retiens presque ma respiration, le regardant dans les yeux. Je déglutis quand il me pose la question. Bien sûr qu'il m'a manqué, imbécile de Jeo Sun. Mais je refusais d'être toujours celle qui demande à ce que l'on se voit. Ca met un coup dans mon ego, quand même. D'habitude, avec les autres mecs je n'ai aucun problème à être celle qui se fait désirer. Avec Jeo Sun, c'est autre chose. Le corps de cet imbécile de petit copain me manque perpétuellement, ses jeux aussi. Parce qu'il passe son temps à nous mettre des règles, à me chercher et je trouve ça amusant, grisant à certains moments. Depuis quand crois-tu ce qui sort de la bouche d'Aeri ? Si je lui dis qu'il ne m'avait pas manqué, il ne me croirait pas, parce que j'ai du mal à lui mentir, je ne sais pas pourquoi. Pourtant, en temps normal, je suis plutôt bonne actrice.

Je pensais que cette réponse qui n'en était pas une lui suffirait, mais il insiste. Je me mords la lèvre, il est décidément trop près. Je passe mes mains sous ses vêtements et caresse ses abdos. Je t'ai envoyé un message. Regarde, on se voit, là. Non ? D'accord, nous ne sommes pas seuls, mais ça peut très bien se remédier. Je le griffe légèrement et me rapproche un peu plus de lui. Nos lèvres n'étant plus qu'à quelques millimètres l'une de l'autre. Pourquoi ? Tu aurais souhaité me voir plus ? Je ne suis pas dupe, je connais les infidélités de mon copain et ce n'est pas comme s'il s'en était caché depuis le début de notre relation. Je déteste ça, parce que pour ma part, je suis exclusive. J'ai tenté de lui faire passer le message en le trompant. Mais nous n'avons pas la même notion de couple et il s'en fichait pas mal que je couche avec d'autres mecs. Tant que je me protégeais correctement. La vérité, c'est que je ne suis jamais allé jusqu'à coucher avec d'autres. Mais ça, je ne l'ai jamais dit à Jeo Sun. Mais je ne supporte pas qu'il va voir ailleurs, de penser qu'il me compare à ses autres conquêtes et qu'il revienne coucher avec moi comme si c'était normal. Mais je suis faible, je le laisse me toucher.



_________________
don't stop watching ♋️


avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Back to the time we were wild Jeu 31 Mar - 17:32

Back to the time we were wild

 

TENUE ♠ Depuis quand répondre à une question par une autre question était une réponse ? Ce n’est pas comme ça qu’elle pourrait me faire s’arrêter dans mes questions. Oui je savais que Rara voulait me voir, me toucher, m’embrasser, qu’elle voulait entendre un « je t’aime » passer mes lèvres. Je le savais très bien. Et comme le connard que je suis, je me faisais désirer, ne lui disant jamais vraiment les choses, ne la touchant jamais vraiment. La perturbé, hanté ses pensées, qu’elle ne m’appartienne qu’à moi seul, voilà la raison de mon comportement. Et le fait de la savoir être allé avec d’autres garçons ne me plaisait pas, bien évidemment, mais je n’allais pas en faire tout un foin. Je savais qu’elle ne trouverait pas mieux ailleurs alors pourquoi l’engueuler et montrer mon attirance pour elle ?

Mes abdos se contractaient légèrement sous les doigts parfaitement manucurées de la jeune femme, je la laissais se rapprocher sans rompre l’espace qui séparait nos lèvres. Le plus faible des deux le fera n’est-ce pas ? Au contraire, un simple sourire se dessinait sur mes lèvres. « Entouré de tous tes potes, que d’intimité… Tu sais très bien que je préfère être seul avec toi… » Je lui répondais dans un simple murmure, assez audible pour dépasser la musique cependant, pour créer une sphère s’intimité qu’il nous manquait. Un rire passait cependant mes lèvres quand elle formulait cette question. Aah… Rara… Un instant je réfléchissais à quoi lui répondre. La provoquer au risque de l’énerver ? Feindre l’indifférence ? Ou tout simplement lui faire plaisir ? Le temps que je réfléchisse, ma main se glissait sous sur ses reins et je remontais mes doigts vers ses omoplates, n’hésitant pas un simple instant à jouer avec la bretelle de son soutien-gorge. D’ailleurs une des attaches sautait sous mes doigts et j’arquais un sourcil imperceptiblement. Voilà comment changer de sujet tiens… « Hmm.. ton soutien-gorge semble vouloir me faire passer un message… » Un peu d’humour voyons, c’est la base ! « Tu veux pas qu’on bouge de là pour aller ailleurs ? » Voulant la persuader de dire oui assez rapidement, je glissais mes lèvres le long de sa mâchoire pour déposer une ligne de baiser sur celle-ci. Elle se laissera faire encore, je le savais, elle était trop faible pour pouvoir me dire non.


_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 120
Messages : 40
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Back to the time we were wild Ven 1 Avr - 20:03

Back to the time we were wild

 

TENUE ♠ Je me mordais la lèvre, m'interdisant de trop espérer de cette réponse. Je ne dis pas que Jeo Sun ne voulait pas se retrouver seul avec moi ou encore qu'il n'était pas un minimum attaché à moi. Cela faisait déjà plus d'une année que nous étions ensemble. Il n'est pas le genre à éprouver des difficultés en ce qui concerne la compagnie féminine. S'il était toujours avec moi, c'est bien qu'au fond, je ne lui étais pas totalement indifférente. Oui, mais ... Mais voilà, il y avait les autres et à de trop nombreuses reprises, je l'ai entendu formuler ce genre de phrases. C'était trop facile et ce n'est pas comme ça qu'il allait m'avoir. Enfin, j'aimais à me dire que je lui résisterais un peu ... Ne trouvant pas d'argument ou de répliques qui ne me mettrais pas en danger, je choisis de rester silencieuse. De toute façon, c'était compliqué de s'entendre ici. La musique et les voix des autres étaient trop bruyantes. Je continuais de le fixer dans les yeux jusqu'à ce qu'il rompe le contact de lui-même. J'éprouvais un long frisson sur toute la longueur de ma colonne vertébrale quand ses doigts vinrent à toucher mon dos. Le contact était plaisant et je mentirais si je disais que je ne sentais pas le désir grimper à une vitesse folle. Jeo Sun est le seul garçon que j'ai laissé me toucher. Il est d'ailleurs le premier avec qui j'ai eu une relation sexuelle. Ca doit être sans doute pour ses raisons qu'il ne lui suffit pas de grand chose pour allumer cette flamme. Et il me connaissait suffisamment pour faire naître telle ou telle réaction chez moi. Je me mordillais la lèvre encore plus furieusement, ressentant la pointe de ma canine dans la chair de ma lèvre. Je déplaçais mes mains, les posant sur ses hanches, de manière à faciliter ses mouvements. Et quand sa main remonta jusqu'à mon soutien-gorge, je le regardais, surprise. J'essayais de me dégager, comprenant où il voulait en venir. Mais plus rapide que moi, il détacha la bretelle de mon soutien-gorge, mon sein gauche se retrouvant moins soutenu. Pour ne pas être vue, je me collais franchement à Jeo Sun et il en profita pour embrasser ma mâchoire. Ah, je devais sortir de là si je voulais lui résister un peu. Yah ! C'est pas du jeu ! Je le tapais gentiment sur le dos, sans grande conviction, d'ailleurs. Au souffle de s bouche sur ma nuque, je frissonnais de plus belle. Ah, je me sentais craquer. Et voilà qu'il me mettait le coup de grâce. Bien sûr que j'avais envie qu'on bouge de là. Pourtant, est-ce que me donner aussi facilement n'était pas la raison pour laquelle Jeo Sun me trompait ? Au bout de quelques secondes qui me semblèrent de trop, je finis par embrasser sa clavicule et remonter doucement à son lobe, venant le mordiller. Sans me démonter, je glisse ma main sur son pantalon, frôlant son membre à travers le tissu. Si tu connais un endroit, oui. Et puis je file dans les toilettes pour remettre ma bretelle. Aeri me précède et on discute devant le miroir, elle en recoiffant ses cheveux et moi vérifiant si tout est en ordre.



_________________
don't stop watching ♋️


INFORMATIONS
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Back to the time we were wild

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Money & Power :: FLASHBACKS-