Partagez|
+16 JS² - Here come the money
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Mar 5 Avr - 3:09

HERE COME THE MONEY

Si je comptais mettre mon plan à exécution ? Après lui avoir dit ? Comme si… Bien sûr que non… Je restais cependant sans rien dire, mon silence signifiant mes pensées, enfin. S’il le comprenait. J’espérais qu’il le comprenne tout de même, vraiment. Etre compris sans dire un mot, j’aimerais tellement pouvoir le faire avec lui… Cette pensée m’arrachait un sourire et sans savoir pourquoi, je prononçais son nom tout bas, me valant un « hm » en retour, preuve de son attention soudaine pour moi. Pourquoi était-il aussi… aussi comme ça avec moi ? Tellement doux, adorable, attentionné… Je me sentais comme le plus petit des deux. Etait-ce le cas ? La question tournait dans ma tête alors que mes doigts se baladaient sur lui, découvrant son corps à nouveau. Je sentais un poids sur mon crâne et ouvrait les yeux pour tenter de voir de quoi il s’agissait. Mes joues prenaient une légère teinte en voyant que Jee Soo s’était sagement installer contre moi mais aussi, et surtout, à sa question. Ce que je voulais lui dire ? Bonne question… Quand ça ? Je voulais lui dire quelque chose ? Je continuais de jouer avec ses doigts avant de voir l’état du joins et de le lever un peu, murmurant doucement : « il est finit… » Oui je ressemblais à un enfant. Oui je suis faible. Mais putain ! Jee Soo est en train de me faire redevenir le Jeo Sun que j’étais à l’époque de ma première copine bordel ! Ce connard allait me malmener, je le sentais. Mais autant faire croire que je voulais lui dire ça, ça allait passer non ? Parce que quand même, lui dire que j’ai murmuré son nom par pur bien-être… Merci mais non merci… « Dis… » Soufflais-je doucement avant que mon portable ne tombe dans les méandres du lit. Ok… Suicide du portable, tout va bien dans sa tête… Je rigolais et restais contre Jee Soo sans chercher à savoir où était parti ce foutu portable. Ce n’était pas important, rien ne semblait plus important de toute façon, maintenant que j’avais toute cette tendresse de sa part… D’ailleurs je restais coller à lui, un sourire aux lèvres, comme un enfant contre une grosse peluche toute douce et réconfortante. Ah oui! La question que je voulais lui posée, c'était.. Ah! « De nous deux, c’est qui le plus vieux au fait ? » Non pas que je me sens horriblement petit et fragile contre lui comme ça mais…
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Mar 5 Avr - 3:24

HERE COME THE MONEY

Nous étions bien là, l'un contre l'autre, les problèmes et les rancœurs laissés derrière la porte de cette chambre. Ce cocon que nous nous étions fabriqué, je ne voulais pas en sortir. Mes lèvres s'étirait face à ce bien être qui m'était offert en sa compagnie, attendant qu'il réponde à ma question. A ma grande surprise, il leva le cul du joint et me signifia qu'il était fini. Je lâchais son épaule pour le lui prendre, le posant sur la commode contre le lit, celle qui se trouvait de son côté. Heureusement que nous n'étions pas dans un king size sinon mon bras n'aurait jamais pu l'atteindre et j'aurais du me déplacer, chose que je n'avais pas du tout envie de faire. D'ailleurs, au moment ou le morceau de carton fut posé sur le meuble, ma main revint automatiquement se loger le long de ses épaules pour attraper celle qui n'était pas contre ma peau. Je soupirai d'aise. J'aurais voulu que nous restâmes ainsi jusqu'à la fin de mes jours. J'étais bien là, lui contre moi, à nous caresser la main, à sentir nos corps l'un contre l'autre. Je fermais les yeux un instant, tournant la tête pour plonger mon nez dans sa chevelure, la sentir, resserrer mon étreinte et prendre sa main, passant mes doigts entre les siens pour les serrer fort. Je le voulais pour moi, je voulais le sentir... Je sentais qu'à ce moment, je dérapais. Il fallait que je me concentre, pensant instinctivement à mon tue-l'amour. Bonne technique, très bonne technique. Mais jusqu'à quand allait-elle fonctionner?

J'ouvrais les yeux, le lâchant à sa question. C'était une bonne question en effet. Moi-même me l'était posé. Si on s'en référait à la taille, c'était lui le plus vieux. Si on s'en référait au mental, je pense que j'étais plus mature, mais ça, ça restait encore à débattre. "J'sais pas, j'suis du quatre avril, de l'année 93. On a toujours été dans la même classe alors t'es de 93 aussi non?"
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Mar 5 Avr - 3:48

HERE COME THE MONEY

Je le sentais bouger pour poser la fin du joins sur la commande, comme si je n’avais pas pu le faire moi-même alors que j’en étais parfaitement apte. Je souriais en sentant sa main se posée sur moi à nouveau et me serrer contre lui. J’étais au paradis. Le nirvana que j’avais voulu atteindre par la force m’était enfin offert sans qu’il n’y soit contraint ou que l’un d’entre nous n’en souffre. Mes yeux se fermaient et je lui laissais ma main, sentant ses doigts jouer avec celle-ci, la serrer de plus en plus fort. Mon cœur manquait plusieurs battement face à chaque de ses attentions. Je les avais tellement voulues… Depuis tout ce temps, tout ce que j’avais à faire était de lui dire les choses ? Si j’avais su…

Naturellement je lui posais la question quant à savoir qui de nous deux était le plus vieux, après tout, si je devais l’appeler hyung autant le savoir tout de suite… A ma plus grande surprise, il me lâchait et je revenais rapidement contre lui, à peine un morceau de peau était décoller de lui que je revenais le caler contre une partie de son corps. Le quatre avril ? 93 ? Alors il est plus vieux… de deux jours. Je faisais une moue mignonne et restais cacher contre son torse. « Hmmm… » Répondais-je simplement avant d’ajouter doucement « le six… » ça semblait logique que je parlais du même mois, alors je ne le précisais pas. Alors mon père était ce genre de type, à violer une femme pour ensuite faire l’amour à son épouse l’air de rien… Quelle enflure…. Je soupirais et fermais les yeux contre lui. « Te moque pas… Ce n’est pas parce que je suis le plus jeune que je suis mignon ou quoi… Sinon je te tape… » Comme si avec mon ton je pouvais paraitre sérieux ou menaçant. J’avais plus l’air d’être à deux doigts de m’endormir. Bon, dans les faits, si on ne parlait pas, oui je dormirais comme un gros bébé là… Oh putain non. Il va voir mes habitudes de sommeil… Hors de question. Je fais nuit blanche. Ce n’est pas possible… Il ne pouvait pas me voir aussi câlin et babilleur dans la nuit… Non, pitié, non...
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Mar 5 Avr - 4:05

HERE COME THE MONEY

Il me répondit par un chiffre. Le six? Le six quoi? Avril? J'arquais un sourcil. Ce n'éait pas possible, nous ne pouvions pas avoir que deux jours d'écart. Il devait être né prématurément, je ne voyais pas d'autres explications. Pourquoi sinon? Je fronçais les sourcils, le gardant près de moi. Alors que je reprenais mon sérieux, la dure réalité revenant au galop, sa voix s'élevait à nouveau pour se faire plus léger. Parce qu'il était plus jeune que moi je n'avais pas le droit de lui dire qu'il était mignon? Mais là, comme ça, dans mes bras, en plus de ses mots, il ressemblait à un chaton. Était-ce de ma faute? Je me mis à rire, m'enfonçant dans le lit pour totalement me coucher, le décalant de mon corps pour lui faire face. La tête sur l’oreiller, je le regardais dans les yeux, lui souriant timidement. Qu'es-ce qu'il était beau. Il avait eu cette chance à la naissance, être beau et mignon à la fois. Une de mes mains se levait pour aller loger une de ses mèche de cheveux derrière son oreille. "S'pas ma faute si t'es mignon comme un chaton." Lui dis-je tout bas. Mes mots étaient sortis naturellement, comme si cela faisait des années que nous entretenions ce genre de relation. Pourtant, cela ne faisait qu'un mois, à peine.

Je ne me rendais pas compte de la portée de mes mots e encore moins de mes gestes envers lui. J'agissais instinctivement sans trop me prendre la tête, trop fatigué pour cela. Je m'avançais vers lui, mes lèvres se posant sur son front à défaut de se poser ailleurs. La main toujours levée, j'allais ébouriffer sa frange. "Ouh! Mon adorable petit frère!" Grognais-je taquin. J'avais envie de l'embêter, de le narguer. Après tout, c'était le rôle d'un grand frère non? "Si des méchants garçons t'embêtent à l'école, viens me voir, j'leur démonterais la tête pour toi!" Continuais-je dans mes provocations. J'aimais l'embêter ainsi. Ce n'était pas méchant mais plutôt des taquineries d'enfants. Vu de l'extérieur et sans connaitre notre lien de sang, on aurait même pu croire qu'il s'agissait d'un flirte homosexuel. En était-ce un d'ailleurs? Probablement malgré moi. Mais pourquoi j'agissais ainsi avec lui? Nous avions un lien de sang après tout.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Mar 5 Avr - 4:29

HERE COME THE MONEY

Malgré ma demande pour qu’il ne se moque pas, j’étais persuadé qu’il allait le faire… Je le sentais arriver gros comme une maison. Si bien que quand je le sentais bouger pour s’allonger dans le lit en rigolant, je voyais déjà ma dernière heure arrivée. Nos yeux se croisaient et ne se lâchaient plus, si bien que son sourire eut l’effet d’en faire apparaître un également sur mes lèvres. Sa main se logeait contre mon oreille pour me recoiffer alors que sa voix s'élevait dans un compliment qui me faisait rougir légèrement. Moi? Un chaton? Je grimaçais et fronçais les sourcils "je suis pas un chaton..." murmurais-je d'une voix qui, malgré moi, était bien trop nasale. Mais je commençais à fatigué, il faut me pardonner... Pourtant il n'allait pas manquer une occasion de me rappeler à quel point c'était super mignon d'être plus jeune que lui, que j'étais un chaton, un adorable petit truc tout chou qui méritait des câlins... Comme si... Ses lèvres se posaient sur mon front et mes yeux se mettaient à briller de bonheur avant que ses mots ne brise encore une fois la réalité que je désirais. Son adorable petit frère? Je perdais mon sourire et serrais les dents à la place. J'en pouvais plus de ce poids étouffant dans ma poitrine, j'étais fatigué en plus d'avoir mal.

D'un seul coup ma main frappait la sienne, dans un geste rapide et probablement plus violent qu'il ne l'aurait du. Mais je n'avais pas choisis, ça c'était fait tout seul, pur réflexe. Je me mordais la lèvre et me tournais dos à lui. Pourtant je n'étais pas satisfait, puis tout se passait si bien... Renonçant au peu de fierté que je pouvais avoir, je glissais dans le lit plus bas et revenais contre son torse. Tel le plus jeune que j'étais, je me faufilais entre ses bras, n'hésitant même pas à glisser un genoux entre ses cuisses pour être sûr qu'il reste avec moi comme ça. "Désolé... Je suis fatigué, je... Je suis sensible quand je suis fatigué..." Si j'étais payer au nombre de mensonge que je disais, j'aurais pu m'acheter le duplex une deuxième fois, voir même l'immeuble. Après tout ce que je lui ai dit ce soir il va me croire? J'espérais tellement. Quoi que. Si je suis fatigué, il va vouloir dormir. Non. Pas maintenant. Je veux encore profiter de ses caresses, qu'il me taquine encore, j'aime être le centre de son attention. "Mais continue!" lançais-je alors rapidement, un peu plus fort, pour rajouter plus faiblement: "j'aime bien quand tu m'embête.." Maso? Il faut croire. Mais c'est gentil, je le savais, voilà pourquoi je le laissais faire. "Puis personne m'embête en dehors d'un mec un peu plus petit que moi, à la voix plus aiguë, aux cheveux bruns.. hmm... rasé sur les côtés. Tu vois? Il a toujours une casquette sur lui et fais trop caïd alors qu'il est tout mignon! Tu vois de qui je parle?"
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Mar 5 Avr - 4:46

HERE COME THE MONEY

Je fus surprit par son attitude. Il frappa ma main, ce qui la fit claquer. Il n'aimait pas ça? Je le regardais, les yeux grand ouvert. Il prétextait que c'était la fatigue. Il semblait dire vrai, vu son état. Malgré le fait qu'il s'était retourné quelques secondes avant, il se tournait vers moi, s'enfonçant pour être plus petit pour se nicher dans mes bras. Je ne refusais pas son étreinte. Au contraire même. Mes bras l'entouraient, le serrant contre moi. A ce moment, j'aimais l'avoir ainsi, le sentir contre ma peau. Mes cuisses s'écartaient même pour qu'il glisse son genoux entre. Une de mes mains venait parcourir son corps, le caresser de façon indécente pour des frangins je vous l'accorde, mais c'était plus fort que moi. Elle parcourait son dos, ses hanches, remontait à sa taille, soulignant sa courbe pour enfin attraper sa fesse. Je serrais les dents, grognant en entendant ses mots. J'avais bien compris qu'il parlait de moi, mais en quoi l'avais-je embêté. Bon, j'avoue, je l'avais séquestré après l'avoir drogué, dans le sous-col de la fac, mais après ça, je m'étais arrêté. C'était lui qui avait continué à me malmener. Je lui pinçais la fesse, bougeant légèrement pour enfin jouer l'innocent. "Qui est ce garçon? J'aurais pu me reconnaître jusqu'à ce que tu me dises qu'il est tout mignon. Pourquoi il t'embête? Il t'a fait quoi?" Lui demandais-je à moitié joueur et à moitié sérieux. Je voulais voir s'il allait me parler franchement de ce qu'il ressentait, s'il allait s'ouvrir moi. Je l'espérais en tout cas. Le serrant contre moi, j'embrassais le dessus de son crâne, seul chose dont j'avais accès.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Mar 5 Avr - 5:06

HERE COME THE MONEY

Je m'étais mis à jouer la carte de la plaisanterie à mon tour, pas prêt à dormir maintenant. Comme deux adolescents, amis ou amants, qui passent peu de nuit l'un avec l'autre, voilà ce à quoi ça me fait penser. Je me sentais bien contre lui, me savoir accepter entre ses bras et même ses cuisses, c'était tellement plaisant. Mon corps frissonnait à sa main, me cambrant, faisant battre mon cœur rapidement, accéléré mon souffle. Ces gestes... Ce n'était pas les gestes qu'il devait avoir avec moi... Pas après tout ce qu'il me disait comme quoi c'est mon frère et ce genre de choses... "Ah!" Mes joues rougissaient d'un seul coup. Ma lèvre se retrouvait entre mes dents, torturée, écrasée, me faisant me taire. Bordel! Ma virilité venait d'en prendre un coup mais... mais sa main... Pourquoi elle agrippe comme ça ma fesse? Pourquoi? Peu après il me pinçait à nouveau la fesse et feintait l'innocence... Ou peut-être qu'il n'avait pas compris que je parlais de lui?

Je déglutissais et réfléchissait à si je devais lui parler ou non? S'il feintait l'innocence, je pourrais toujours lui dire que je rigolais pour le taquiner après... Et sinon, alors il penserait que ça ne le concerne pas lui mais un autre. Bon bah je peux lui parler alors, maintenant que j'avais mes plans de secours. "Hmmm.. je te dirais pas qui c'est! Je t'ai donner assez d'informations pour savoir.." murmurais-je dans un premier temps avant de déposer un baiser sur son torse en réfléchissant. "Pourquoi il m'embête? Hmm.. Il arrête pas de faire des trucs qui m'énerve, je le comprends pas et ça m'énerve... Et il adore me toucher les fesses tout le temps... Puis il s'assume pas non plus et se prends la tête pour rien et.... ah... Il m'enerve.. Tout simplement... Et j'en ai déjà parler à la soirée BBHMI... Je crois..." Je lui donnais indices? Oui, mais je voulais voir sa réaction. Est-ce qu'il se souvenait? De cette soirée-là, quand on était aussi proches et que je m'étais ainsi ouvert? "Ah et il est mignon sans le savoir aussi.. Parce qu'il se prends trop pour ce qu'il est pas.. C'est drôle à voir des fois.. Mais d'autres fois ça l'est moins.." quand Jee Soo m'insulte ou me repousse, me frappe, ce genre de choses... mais je vais pas lui dire ça, il va direct capter que je dis la vérité et que ça le concerne en plus. Je clignais doucement des yeux et baissais la tête pour étouffer les mots qui s'apprêtaient à sortir, ne les assumant pas: "Et j'arrêtes pas de penser à lui, tout le temps..."
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Mar 5 Avr - 5:28

HERE COME THE MONEY

Sa réaction me plaisait. Le voir aussi réceptif sous mes doigts m'excitait. Oui, c'était bien le mot, cela m'excitait et je n'arrivais pas à contrôler le début d'érection qui naissait entre mes jambes, venant taper doucement sur sa cuisse. Alors que je l'écoutais d'une oreille, je fermais les yeux, me concentrant contre mon tue-l'amour. Jusqu'à tout à l'heure, cette technique fonctionnait à merveille, mais là, alors qu'il parlait, que j'entendais sa voix, j'avais du mal à me concentrer sur autre chose que lui. Jeo Sun, tais toi. Par pitié, tais toi. Mais non, j'avais beau le penser, il ne s'arrêtait pas de parler. La soirée des BBHMI? Quoi? Il a parlé de moi? Mais j'y étais à cette soirée, j'étais même avec lui! S'il avait parlé de moi, je m'en souviendrai! A moins qu'il en ait parlé avant que je n'arrive dans le grenier, ou alors faisait-il référence au gage que je lui avais donné? Mais dans ce cas-là, il ne parlait pas vraiment de moi mais de mon ressentie. Tout cela me prenait la tête. En plus je l'énervais? Je ne lui touche pas les fesses si souvent quand même? Je fronçais les sourcils, lâchant sa fesse en me rendant compte que ma main l'agrippait toujours. Je me prend la tête pour rien? Pardon si je réfléchis avant d'agir! Et je ne m'assume pas? Si! Je m'assume! J'essaye! Bon, c'est vrai que j'ai une fierté. Maintenant que j'ai compris que je suis gay, je ne vais pas non plus le crier sur tous les toits. Bon, j'avoue aussi essayer de m'en dissuader en couchant avec des filles. Mais cela ne signifie pas forcément que je ne m'assume pas. Je le sais et ça me suffit! Et je suis mignon sans le savoir? D'où je suis mignon? Ou il a vu ça lui? Il a fumé! Trop fumé! Faut qu'il arrête la drogue! Je ne suis pas mignon! Je suis un mafieux! Un vrai! Pas un mec qui sort de son bloc et qui campe devant toute la journée pour se la jouer rebel. Moi je vend, je tabasse, j'ai du sang sur les phalanges et il ne faut pas me chercher. Le trafique d'argent, d'arme, d'alcool et cigarette de contrebande, de drogue, je connais. Je suis un vrai pas un fragile. En a-t-il seulement conscience? Je me prend pour ce que je ne suis pas? C'est-à-dire? Je me prend pour quoi? Au sein du clan, je sais où est ma place et jamais je n'ai débordé. Je respect mon boss comme je sais où je me situe sur l'échelle social -pas très haut-. Je grimace. La plaisanterie n'est pas marrant en plus de cette trique qui reste en place. Je fronce les sourcils, grince des dents. Je n'aime pas l'entendre dire ça parce que s'il me le dit sur le ton de la plaisanterie maintenant, c'est que c'est le moment de se confier à moi. Je le sais, et ça ne me plait pas. Et puis il plonge dans mes muscles et murmure quelque chose. Quelque chose de mignon, qui me fait sourire. Il pense à moi? Tout le temps? Pourquoi? Étrangement, je me sens bien de l'entendre dire ça, flatté. "Pourquoi t'es amoureux d'un mec comme ça s'il t'énerve autant? Et pourquoi il assume pas? Qu'est-ce que t'en sais? Peut être qu'il l'accepte intérieurement. Et il se prend pour quoi? Si ça se trouve, tu ne le connais pas." Je me défend comme je peux. Je veux savoir, je suis curieux. Ça m’intéresse de savoir ce qu'il pense de moi, plus que ce que les autres peuvent penser, pour moi son avis compte.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Mar 5 Avr - 14:51

HERE COME THE MONEY

Moi qui d'ordinaire était rapide à m'endormir une fois allongé, je me retrouvais là à parler avec Jee Soo, comme si c'était normal, habituel entre nous. La situation me faisait doucement sourire, elle m'amusait, il y avait quelque chose d'innocent et de presque enfantin dans notre comportement. Enfin, pour ma part, je ne tentais rien qui pourrait nous faire sortir de ce cocon de tendresse. J'étais purement et simplement au paradis entre ses bras, il y avait ce sentiment de protection après lequel je courrais sans cesse quand j'arrêtais de repousser mes limites et dont j'avais besoin quotidiennement... Est-ce qu'il allait me le donner si je lui demandais? J'en doutais fortement et je préférais ne pas prendre le risque de lui donner encore plus de moyen de pression. Surtout après tout ce que je venais de lui dire. Oui, je parlais de lui quand je parlais de ce type mignon qui m'embêtait, qui me tourmentait et refusait de sortir de ma tête. Pourtant il n'avait pas l'air de le comprendre immédiatement, ou en jouait-il? Une chose qui était sûr c'est que je relevais la tête quand sa voix me répondait. Il avait comprit de qui je parlais. "J'ai jamais dit que j'étais amoureux de lui." lui disais-je en tentant de capter son regard. Oh non, ce n'est clairement pas le genre de mot qui sortirais de mes lèvres. La dernière personne à qui j'ai dit que je l'aimais, en dehors de ma déclaration nocturne envers Jee Soo, c'était Rara, mon ex. Et je n'avais pas l'intention de prononcer ces mots à nouveau avant un petit moment. D'ailleurs à cet instant je réalisais que je n'étais encore jamais sorti avec un homme, seulement des filles. Mais en repensant à la vie que j'avais depuis que je m'étais découvert cet attrait particulier pour les personnes de mon sexe, ça ne m'étonnait même pas...

Ce qui m'étonnait et m'agaçait un peu, c'est mon dos qui commençait à me faire mal dans cette position. Je me tortillais un peu pour tenter de faire craquer une vertèbre ou une lombaire, ou tout simplement étiré mes muscles suffisamment pour qu'ils arrêtent de me faire un mal de chien. Mon esprit qui était pur jusqu'à maintenant, se mit à bouillir en une seconde et moi, j'arrêtais de bouger. Mes yeux se levaient à nouveau vers le visage du plus vieux et j'arquais un sourcil légèrement. "Jee.." soufflais-je doucement, ne voulant pas mettre de mot sur ce que je pensais. Pourquoi est-ce qu'il réagit pareil s'il me considère comme son frère? Pourquoi? Je ne comprenais pas, je ne voulais sans doute pas comprendre mais ça me confortait dans l'idée qu'il ne s'assumait pas... D'ailleurs autant continuer la conversation comme si de rien n'était, il finira par débander non? "Je sais qu'il s'assume pas parce qu'il est trop coincé par les normes du pays... Je le comprends, j'étais pareil avant que... Avant qu'on me fasse comprendre que j'aimais aussi les hommes, mais, maintenant qu'il le sait, il devrait l'assumer au lieu de le cacher comme il le fait..." Parce que oui, sa trique en ce moment-même était bien une preuve qu'il pouvait être attiré par les hommes... Et que moi je savais me contrôler. Mais j'avais toujours préféré la tendresse et les câlins innocents à une bonne partie de jambe en l'air, peu importe avec qui il s'agissait, mais allait dire ça à des filles entreprenantes... "Et c'était quoi la dernière question déjà?" Alcool, drogue, clope. Combiné ça avec un mode de vie absolument pas sain et vous voilà avec une mémoire de merde alors oui, j'avais oublier la dernière question.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Mar 5 Avr - 15:18

HERE COME THE MONEY

Sa réflexion me fit doucement rire. Quand il relevait la tête, je tentais de capter son regard, amusé par ses mots. Si moi je n'assumais pas, alors que faisait-il lui? Mes lèvres s'étiraient. "Tu l'as dit dans le grenier la soirée. Arrête de mentir!" Lui répondis-je sur le ton de la taquinerie, lui pinçant la fesse que je me refusais de lâcher malgré mon érection. L'avait-il senti d'ailleurs? Il ne m'avait fait aucune remarque à ce sujet, peut être que feindre l'ignorance m'aiderait à la laisser passer inaperçu.

Il se mit soudainement à bouger. Je desserrais l'emprise physique que j'avais sur lui pour le laisser se recaler. Fronçant les sourcils, je le regardais faire. Il n'avait pas l'air à l'aise. Qu'avait-il? Avait-il mal quelque part? Je le fixais, les sourcils froncés quand je le vis s'arrêter pour lever les yeux vers moi. Il avait compris... Je détournais le regard, me mordant la lèvre inférieur. Que pouvais-je lui dire à ce sujet franchement? Ben désolé mec, ça doit bien faire deux heures que j'imagine une meuf impinable au bout d'un moment ça persiste, surtout si tu parles quand j'essaye de me concentrer! Ouais... C'est moyen. Ça fait le mec en chien et superficiel. Je grimaçais, ne sachant que répondre.

A ma grande surprise, Jeo Sun prit les devants. Il continuait de parler sans plus relever. Il répondait simplement à mes questions. Mon visage se décrispa, le regardant parler. Je m'étirais les jambes, plus à l'aise pour le reprendre contre moi. Là, je déposais un baiser sur son front. Ce baiser était lourd de sens. C'était plus un remerciement vis-à-vis de son comportement et de ce qu'il venait de sentir qu'un simple baiser de tendresse. Bien évidement qu'il était tendre, comme le moment que je passais avec lui, mais ce baiser, signifiait bien plus. Sans nous parler, nous nous étions compris. Je souriais une nouvelle fois, passant une main dans son dos tandis que l'autre allait se perdre dans sa chevelure, caressant son crâne. "Il se prend pour quoi?" Répondis-je à sa question. Moi au moins, je n'avais pas perdu le fil de notre conversation. D'ailleurs, cela m'amusait qu'il oublie de la sorte. Était-il perturbé par mon entre-jambe gonflé? Était-ce la raison de son trou de mémoire? "Il y a plusieurs façon d'assumer tu sais. Il peut s'être fait une raison intérieurement, se dire qu'il n'est pas comme les autres mais faire comme les autres en pensant qu'il fait ce qu'il ne doit pas faire? Ça peut être une solution, t'en penses quoi? Toi ça s'est passé comment d'ailleurs? Tu t'es réveillé un matin et tu t'es dit "tiens, j'aime la bite." ? "
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Mar 5 Avr - 15:47

HERE COME THE MONEY

Jee Soo semblait se souvenir de tout ce qu'il s'était passé à la soirée, si bien qu'il me faisait gentiment rappeler que j'avais dit aimer quelqu'un... J'avais dit ça? Je me souvenais plus très bien mais sans doute un truc dans ce goût là en effet... Bordel, il a une bonne mémoire. Je suis dans la merde. Totalement, mais sans doute pas autant que lui quand, en bougeant, je sentais son entrejambe contre ma cuisse. Oh oui, pendant un instant j'avais penser le charrier sur ça, pourquoi pas la toucher pour le taquiner tout en sachant que ça allait déraper. J'y avais penser, mais je n'avais rien fait, me contentant de garder mes mains à leur place et ma langue bien au fond de ma poche. Je ne voulais pas gâcher tout ce qui s'était passer jusqu'à maintenant alors je reprenais la discussion simplement, comme si de rien n'était. Même si, quelque part dans ma tête, il y avait un endroit qui se souvenait de ça et qui se posait trois milliards de questions.

Questions qui devenaient encore plus présentes en sentant son baiser sur mon front, me faisant fermer les yeux instinctivement. Pourquoi tout d'un coup? Mon cœur se mettait à battre plus rapidement et j'espérais qu'il ne le sentes pas sinon je voyais déjà les remarques arriver. Qui a le palpitant qui s'excite pour un simple baiser sur le front hein? Bon, on pourrait mettre ça aussi sur le compte de sa main qui se balade sur mon dos et me fais me cambrer un peu plus contre lui. Parce qu'on est pas assez collé à ton goût Jee Soo? ... Quoi que c'est vite dit, si je pouvais je me tasserais encore plus contre lui donc... "Ah oui c'est ça!" Pour quoi il se prends c'est vrai, j'avais oublier. Non pas à cause de son érection, bon ok si un peu, mais surtout à cause de ma mémoire défaillante par nature... Selon les situations aussi je vous l'accorde. "Pour quoi il se prends .. hmm... Un caïd dealer alors que c'est un chaton qui adore les câlins..."

Jee Soo m'expliquait ensuite un point de vue différent et je relevais le nez vers lui, les sourcils froncés. "il n'est pas comme les autres mais faire comme les autres en pensant qu'il fait ce qu'il ne doit pas faire....." murmurais-je avant de répéter une fois avec un ton interrogateur. Bon ok, il m'avait perdu. "J'comprends rien là.." finissais-je par conclure. Il m'avait perdu totalement. Non mais vous avez vu l'heure aussi?! Pourquoi il me sort ça comme ça là? Mais s'il y avait bien une chose à laquelle je pouvais répondre, c'était comment ça c'était passé pour moi. "Et non, je me suis pas réveiller un matin en me disant "hmm.. Les bites c'est vachement chouette, et si j'en bouffais plus souvent!" nan, disons que..." que je me suis vendu contre ma première fois à l'hero? C'était de l'hero d'ailleurs? Aucune idée. Je m'en souviens plus. Mais ouais, nan, c'est pas classe ça... C'est... Bon, trouvons un truc assez classe à être raconter parce que ça, ça fait juste pitié s'il vous plait. "Ben que j'avais fait une soirée avec des potes et alcool, drogue, tout ça tout ça, on a finit par faire des trucs et c'était sympa alors voila..." Meilleure explication au monde, merci Jeo Sun! Je levais les yeux vers lui à nouveau, voulant voir s'il gobait ou non ce que je venais de lui pondre. Même moi j'étais pas convaincu de ce que je venais de dire putain, comment il pourrait l'être hein? Changer de sujet. Il faut changer de sujet. C'est bien ça. "Pourquoi tu m'as embrasser au fait tout à l'heure? Sur le front... Parce que bon, soudainement comme ça.... Quand on connait la signification..." Oui ok, je chipote un peu beaucoup, mais peut-être que malgré sa mémoire d'éléphant il allait oublier ce dont on parlait juste avant... non?
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Mar 5 Avr - 16:54

HERE COME THE MONEY

A sa réflexion je grimaçais. Un caïd dealer alors que je suis un chaton qui adore les câlins? Je ne vois pas pourquoi je lui ai fait penser à cela. C'est vrai que je suis une dealer, c'est vrai que j'aime les câlins, mais en quoi je ressemble à un chaton? Je fronçais les sourcils, peut convaincue de ses propos. C'était normal d'aimer les câlins non? Qu'on soit dealer, maître d'école, charpentier, étudiants, laveur de carreaux, tout le monde aime se faire câliner. Non? Pourtant je restais concentré sur notre discussion malgré mes désaccords avec ses propos. Je l'avais perdu. Pourtant je pensais avoir été clair. A moins que le cannabis que nous avions fumé avant m'était monté au cerveau. J'affichais une moue pensive. Comment lui expliquer autrement? Avant même que je ne puisse lui répondre, il enchaînait directement sur la question que je lui avais posé. Il semblait hésiter, comme s'il me cachait quelque chose. Je ne comprenais pas très bien ce qu'il devait me cacher. Je n'étais pas là pour le juger, j'étais qui pour faire ça. Après tout, j'avais bien accepté de me vendre pour arriver à mes fins. J'avais même vendu un de reins alors pour le juger, j'étais bien mal placé. Il m'expliqua alors qu'à une de leur soirées de riche, cela avait dérapé. Peu convaincu, j'haussais les épaules. Je ne pouvais que le croire après tout.

Je profitais qu'il lève ses yeux vers moi pour le regarder, ma main dans ses cheveux dérivant jusqu'à son visage pour caresser sa joue, un sourire béat sur les lèvres. J'avais de la chance de l'avoir contre moi, d'avoir cette relation naissante avec lui. Je le trouvais beau, très beau, trop beau. Jamais je n'aurais pensé me retrouver dans cette situation avec lui, à parler sur l’oreiller. La relation qui naissait me plaisait. Bon, j'avoue, j'aurais aimé plus venant de sa part mais je savais qu'il me l'était interdit, alors je préférais me contenter de cela, mon érection diminuant au fur et à mesure de nos paroles. Vint enfin le sujet du baiser. Je ricanais. "Quoi? J'ai pas le droit de t'embrasser maintenant? T'aurais préféré que je t'embrasse ailleurs?" Lui répondis-je, taquin. En même temps que je formulais ma dernière phrase, mon pouce venait instinctivement caresser ses lèvres, comme si je lui indiquais un autre endroit pour le guider dans mes pensées. Au moment où je lui avais embrassé le front, je ne pensais pas à ses lèvres, mais maintenant que j'avais pleine vue sur son visage, je louchais sur ces dernières. Ce serait mentir que de dire qu'elles n'étaient pas attirantes. Qu'elles ne m'appelaient pas à l'embrasser. J'en crevais d'envie. Pas forcément pour déraper après. Ce n'est pas parce qu'on avait envie d'embrasser quelqu'un qu'on avait forcément envie de coucher avec lui. Je me baissais, me décollant légèrement de lui pour aller les cueillir. On ne faisait rien de mal n'est-ce-pas? Au moment où mes lèvres touchaient les siennes, mon cœur reprit ses battements irréguliers. Je me reculais encore pour mieux l'embrasser, avec plus de passion, plus d'envie. Ma main sur sa joue glissait peu à peu vers son cou puis sa nuque pour ne pas qu'il se recule, qu'il me laisse faire. Je m'enfonçais dans le lit pour arriver à sa hauteur, approfondissant toujours plus le baiser passionné que je lui offrais avant de lâcher ses lèvres. "Chuuut..." Soufflais-je au cas où il voulait parler, se plaindre, me repousser. "On fait rien d'mal hein?" Lui demandais-je comme un enfant pour me donner bonne conscience, mes yeux dans les siens avant de l'embrasser à nouveau, plus passionnément. C'est sa faute aussi, s'il ne voulait pas que je l'embrasse, il avait cas pas avoir ses lèvres! Lèvres que je caressais de la pointe de ma langue pour malmener sa lèvre inférieur, les yeux à présent fermés.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Mar 5 Avr - 18:11

HERE COME THE MONEY

Jee Soo ne répondait rien à mes propos, comme s'il les acceptait alors qu'il ne semblait pourtant pas d'accord. Mais passons, visiblement lui aussi voulait changer de sujet. Le baiser? Bien sûr que si il avait le droit de m'embrasser, ou il voulait d'ailleurs, je n'attendais que ça. Mais ses lèvres semblaient plus occupées à m'offrir ce sourire si adorable qu'à m'embrasser. Son pouce frôlait mes lèvres et voilà que mon coeur repartait de plus bel dans sa course. Ailleurs? Où tu veux. Embrasses moi où bon te semble Jee Soo... Comme s'il était télépathe, il se baissait dans le lit pour voler mes lèvres. Étrangement, et pour la première fois de ma vie sans doute, j'eus un mouvement de recul vite arrêter par sa main contre ma nuque. L'air commençait à me manquer alors que je répondais à ses lèvres de la façon la plus naturelle possible. Encore une fois, j'avais l'impression qu'il me connaissait et rompait l'échange. Mes lèvres sentre ouvraient alors que je voulais lui demander d'arrêter, j'avais peur de le toucher, de le faire fuir encore, que tout ce qui s'était passer prenne fin. Mais il m'intimait le silence et me demandais si on ne faisait rien de mal. "On fait rien de mal.." soufflais je avant qu'il ne reprenne mes lèvres.

Mes mains qui étaient immobiles jusqu'à maintenant commençaient à le tenir contre moi, sur sa taille, le long de son dos, ses hanches.. Je ne me gênais pas pour le caresser alors que je sentais le bout de sa langue sur ma lèvre inférieure. Mes reins se soulevaient légèrement à cette sensation et mes lèvres sentre ouvraient, quemandant son muscle silenceusement. Je n'osais pas prendre les devants alors je me laissais faire, quoi qu'il me fasse je serais consentant de toute manière.. et c'était plaisant de le voir me désiré de cette façon, même si ce n'était que mes lèvres, c'était un bon début. Sans que je ne m'en rende compte, mes cuisses s'entre ouvraient. Mes muscles se detendaient alors que tous mes sens étaient en alertes, attendant patiemment ses caresses. J'avais hâte tout en ayant peur,et s'il regrettait par la suite? Il me considère comme son frère, pas comme un amants possible, alors il le regrettera.. je ne devais pas en profiter mais je n'arrivais pas à le repousser. Tout mon corps le désirait et le tirait contre moi mais dans un éclair de lucidité, ou de connerie à vous de voir, je tournais la tête doucement. J'avais le souffle court, trop court et pourtant un gémissement s'échappait de mes lèvres rougies par l'échange comme si j'avais seulement besoin d'une pause dans le baiser qui m'avait donner le tournis. Je n'arrivais pas à lui dire d'arrêter, de ne pas me toucher de cette façon, de ne pas m'embrasser ainsi.. je n'y arrivais pas. Mon coeur se serrait, se tordait, explosait pour se remettre à battre comme un fou contre mes côtes et recommencer ce cycle à un vitesse ahurissante. "Jee.." soufflais je doucement, mes yeux cherchant les siens, brillant, envieux mais reflétant tout l'amour que j'éprouvais pour lui. Ce baiser semblait si différent, il me mettait dans tous mes états, me rendait faible et demandeur. Je voulais ressentir cela pour le restant mes jours.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Mar 5 Avr - 18:30

HERE COME THE MONEY

Il me confirmait que ce que nous fesions n'était pas mal. Après tout, un baiser, bien que passionné n'avait tué personne. Je le sentais bouger contre moi, je sentais ses mains parcourir mon corps, me caresser. A chacune de ses caresses, je réagissais instinctivement, me cambrant, retrouvant ses hanches. Je profitais qu'il écarte ses cuisses pour glisser une de mes jambe entre celles-ci, probablement pour être certain qu'il ne m'échappe pas. Mon corps ondulait sous ses caresses, mon cœur battait la chamade, ma main dans sa nuque remontait jusqu'à ses cheveux, le caressant. Oui, j'avais envie de lui. Comme à chaque fois qu'il ne me forçait pas. Comme chaque fois que je me sentais bien avec lui, comme chaque fois que je baisais avec quelqu'un d'autre. Pourquoi? Pourquoi ça me rendait fou comme ça? Pourquoi j'étais trop réceptif à cet homme qui devait être mon demi-frère? Pourquoi je n'avais pas le droit de l'aimer autrement? Pourquoi je voulais l'aimer autrement d'ailleurs?

Alors que toutes ces questions passaient dans mon esprit, il rompait le baiser. Je le laissais s'échapper de mon étreinte à contre cœur bien que je savais qu'il le fallait. Je pensais ressentir des sentiments que je ne connaissais pas. Je le pensais juste, je n'en étais pas encore certain, je ne devais pas m’enflammer, si ça se trouve c'est parce que je n'avais pas le droit de l'avoir que je le désirai. Il prononçait mon nom, ce qui fit mon cœur sursauter. Que j'aimais entendre mon prénom traverser ses lèvres. Pourtant, je savais que ce murmure signifiait beaucoup. Je me reculais. "Pardon..." Soufflais-je à mon tour, me tournant de l'autre côté tout en prenant son bras avec moi. "Dormons. C'est mieux ainsi..." Soupirais en me tournant à moitié pour attraper son autre bras, le faisant passer sur moi, glissant mes doigts dans les siens pour enfin me forcer à m'enlacer. C'était ainsi que je voulais le sentir, dormir contre lui, nos corps l'un contre l'autre, n'ayant pour ma part aucune tentation autre que ses câlins. Je fermais égoïstement les yeux, ne voulant plus bouger, priant intérieurement pour m'endormir.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Mar 5 Avr - 18:59

HERE COME THE MONEY

Tout son corps réagissait, je le sentais contre moi, sous mes doigts, mes caresses n'étaient pas vaines. Encore une fois, je ne comprenais pas. Je ne comprenais pas comment il pouvait réagir de la sorte et me freiner avec un "on est frères, on peut pas" juste après. Il me rendait fou. Complètement fou... Mais je savais que je n'aurais pas ce que je veux de lui, je ne vivrais pas comme je le veux avec Jee Soo. J'en avais conscience.Voilà pourquoi dès que je me sentais assez de force pour le faire, je rompais le baiser et soufflais son nom. Avec envie certes mais avec aussi beaucoup de non-dit. Je n'avais d'ailleurs pas besoin de parler qu'il se poussait de moi en s'excusant. Pourquoi s'excuse-t-il? C'est moi qui ait rendu tout ça aussi difficile. C'est moi qui le pousse à se donner. C'est moi le problème, pas lui. Comme s'il sentait que je ne comptais pas bouger, il tirait sur mon bras et m'installait contre lui. Je me laissais faire, une nouvelle fois complètement pris entre deux sentiments différents: la joie d'être entre ses bras et la douleur que cela engendrait.

Je le serrais contre moi, la joue sur son torse à nouveau, une nouvelle fois les yeux fermés. Je ne savais pas si c'était moi, mais je trouvais la situation plus que gênante et l'ambiance pesante. Je tentais un regard vers Jee Soo qui avait fermer les yeux et un sourire étirait mes lèvres. Je ne savais pas s'il dormait déjà ou s'il essayait, mais je me taisais, détaillant son visage d'un œil attendri. Je n'allais plus essayer de lui courir après, je devais me contrôler, ne pas briser ce qui c'était créer ce soir entre nous. Il avait dû faire table rase du passé, oublié ce que je lui avais fait pour m'accepter à ses côtés très probablement. J'en étais certain, comme j'étais certain que notre relation, bien que fébrile, ne ferait que s'améliorer à partir de maintenant. J'allais y veiller.

Tentant de ne pas le déranger, je me redressais légèrement dans le lit, assez pour lui voler un baiser chaste et pur. Le genre de baiser que je ne me souvenais pas lui avoir déjà offert mais que moi aussi, je savais donner derrière la passion qui m'habitait habituellement. "Bonne nuit Jee" murmurais-je tout bas pour être certain de ne pas le déranger si jamais il dormait. Alors que je me réinstallais dans ma position initiale et que je fermais les yeux, je me promettais de transformer l'amour destructeur que je lui portais en un amour fraternel assez fort pour le protéger. Plus jamais je ne voulais le voir pleurer.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

INFORMATIONS
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money

Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Money & Power :: NASTY PIGS ! :: archives :: RP :: rp - avril-