Partagez|
+16 JS² - Here come the money
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Ven 25 Mar - 2:23

HERE COME THE MONEY

Je voyais Jee Soo me fixé du coin de l’œil, choqué. Aide-moi à trouver un magasin putain ! Au lieu de me mater comme ça… C’est d’ailleurs ce qu’il faisait un peu après et je me garais en face du magasin. Le voyant partir rapidement, je souriais, appréciant de le voir avec autant d’entrain. Me disant qu’il allait mettre quelques temps avant de revenir, j’allumais la musique et m’appuyais contre la vitre. Les yeux fermés, je sursautais comme un con quand la porte s’ouvrait et qu’il me disait que c’était bon. Sérieusement ? … Wow… Je redémarrais et prenais la route vers chez moi, un sourire bête aux lèvres.

Peu après, on arrivait chez moi, grimpant les 42 étages grâce à l’ascenseur qui, cette fois, ne tombait pas en panne. Je refermais la porte et me retournais une fois arriver en haut, pensant trouver un Jee Soo peu enclin à cuisiner mais… Vu son absence et le bruit dans la cuisine, j’en concluais qu’il était plus que motivé. Faim, quand tu nous tiens. Pourtant, je me dirigeais à la porte de la cuisine et m’appuyais contre la porte de la cuisine, les bras croisés sur le torse. Qu’il était mignon… Un sourire béat aux lèvres je le voyais se tourner vers moi. Les casseroles ? C’est quoi ça déjà ? Je fronçais les sourcils et décroisais les bras pour chercher dans les placards.

Enfin trouver, je me tournais vers lui, un sourcil arqué. « Pourquoi t’as besoin de ça ? » lui demandais-je en la posant sur les plaques en vitrocéramique doucement. J’allais un peu plus loin en me mordillant la lèvre. « T’as besoin d’aide pour quelque chose ? »

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Ven 25 Mar - 3:05

HERE COME THE MONEY

Il sortait la casserole, m'étonnant de sa question. Je saisissais le manche, l'apportant à l'évier pour la remplir d'eau pour la poser à nouveau sur les plaques. Je lançais un regard à Jeo Sun, fronçant les sourcils en le voyant se mordre la lèvre. Qu'est-ce qu'il avait encore? Je roulais des yeux en soupirant pour me diriger vers le frigo, l'ouvrant pour regarder ce qu'il avait. Viande, légume, fruits frais, son frigidaire était plus complet qu'un rayon de fruit et légume dans un supermarché. J'arquais un sourcil, bloquant devant, perplexe sur mes choix. Qu'est-ce qui irait bien avec les pâtes au kimchi? Je prenais le jambon pour commencer, les œufs, posant le tout sur le plan de travail. Aux légumes maintenant. Champignon parfumés bien évidemment, concombre puis, probablement du choux chinois? Pris de doute, je sortais le tout, en commençant à éplucher le concombre. "Tu sais émincer des champignons?" Demandais-je à Jeo Sun. Heureusement que les ustensiles de cuisine étaient en exposition dans la cuisine, chercher encore en retournant les tiroirs m'auraient probablement démotivé. Une fois épluchés, je les coupais avant d'aller surveiller l'eau. Elle était en train de bouillir. Je mettais du sel, ouvrant les sachets de pâtes, prêt à les plonger dans l'eau.

Je n'attendais pas qu'il me réponde, retournant à mes concombres pour les couper en fines lamelles. Une fois finit, je cherchais une assiette. La dernière fois que je lui avais fait un café, j'avais repéré le placard les contenant, alors automatiquement, j'allais en chercher une, disposant les légumes coupés à l'intérieur. Au chou. J'arrachais quelques feuilles pour les couper également en fine lamelle pour enfin les plonger dans l'eau. Celle-ci s'arrêtait de bouillir. J'en profitais pour y mettre les deux blocs de pâtes, puis la poudre rouge piquante. Avec une cuillère en bois, je touillais le tout, rapportant mon attention sur Jeo Sun qui ne semblait pas très dégourdit. D'un coup de bassin léger, je le poussais, effleurant sa main pour lui prendre son couteau de cuisine. "Trop lent." Soupirais-je avant de couper rapidement le reste des champignons pour les ajouter à ma préparation. Je touillais le tout avant de retirer la cuillère de la casserole, me tournant vers lui en croisant les bras. "Vas t'asseoir en fait, ça me retarde plus quand t'es dans mes pattes."

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Ven 25 Mar - 4:16

HERE COME THE MONEY

Jee Soo semblait savoir cuisiner aussi bien que le cuisinier que mes parents avaient engagé il y a de cela plusieurs années. Cela me faisait sourire et je lui demandais naturellement si je pouvais l’aider, voilà pourquoi je me retrouvais à émincer des champignons aussi tard le soir… Le garçon s’activait autour de moi, semblant connaître la maison comme chez lui maintenant. Pourtant il n’était pas venu dans la cuisine très souvent, seulement une fois ou deux pour les cafés que je lui avais demandé ? Un truc du genre…

Tout d’un coup, je sentais un coup contre ma cuisse et arquais un sourcil en me reculant. Trop lent ? « Je cuisine jamais d’habitude moi… » Je frissonnais en sentant ses doigts contre ma peau, même si c’était seulement le temps de quelques secondes, ça suffisait à me faire de l’effet. Je reculais et servais deux verres que je posais sur le comptoir juste derrière nous prévoyant pour quand il aurait fini de cuisiner.

Sans réfléchir et avec un sourire aux lèvres, je me glissais derrière lui, mes mains se logeant autour de sa taille pour le serrer contre moi doucement. J’embrassais sa mâchoire avant de sourire tendrement, presque bêtement, en regardant la casserole. Je me mordais la lèvre doucement et posais ma tempe contre son crâne. « Ça à l’air trop bon bébé.. » murmurais-je doucement, d’une voix douce comme jamais. Sans m’en rendre compte, un sentiment de bien-être m’emparait, comme si j’étais apaisé, comblé. Jee Soo dégageait le même sentiment qu’une femme au foyer, rassurant, attentionné… Je voulais le garder contre moi, le câliner, l’embrasser, ne plus le lâcher…
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Ven 25 Mar - 5:05

HERE COME THE MONEY

Je me crispais à ses gestes, les trouvant plus que déplacés. Je restais pourtant face à lui, les bras croisés sans bouger. En quelques secondes, il m'avait rappelé de par son comportement le contrat qui me liait à lui. Je me refermais à nouveau sur moi-même, mon visage retrouvant la neutralité d'une poupée de cire. Comment je pouvais m'être ouvert à lui? Comment se faisait-il que l'espace d'un instant, j'avais oublié cette chose horrible qu'il m'avait fait subir? Je serrais les dents, fermant les yeux sous ses baisers pour oublier qui était en face de moi. Je n'y arrivais plus. Ce garçon me bloquait totalement. Je fronçais les sourcils, ma neutralité se transformant peu à peu en grimace de dégoût.

Décroisant les bras, je le poussais doucement pour ne pas qu'il se vexe, qu'il m'insulte encore une fois. "Vas sur le canap' c'est presque près!" Grognais-je presque sur un ton agressif. Je me tournais vers la casserole, reprenant la cuillère en bois pour touiller pour noyer mon malaise. Je me penchais légèrement pour sentir la mixture. "Vas t'asseoir!" Continuais-je de grogner. Je ne voulais pas qu'il soit dans mes pattes, qu'il soit trop proche de moi, qu'il ait ce genre d'attention, qu'il me parle avec cette voix... si douce. Cette voix... qui m'arrachait un frisson. Je me mordais la lèvre inférieur, serrant la cuillère pour me retenir. Jeo Sun... Pourquoi tu me fais ça?! Je soupirais une nouvelle fois. Pourquoi j'étais comme ça? Je le hais, je déteste ce mec, ce qu'il m'a fait! Jamais je ne pourrai lui pardonner, jamais. Je fronçais les sourcils, me concentrant sur la casserole. Je me déplaçais pour aller chercher les œufs et en casser deux que je jetais dans ma mixture. J'attendais quelques secondes, le temps de trouver deux paires de baguettes et deux couvercles de casseroles. J'éteignais les plaques pour apporter un dessous de plat sur la table basse du côté salon, retournant à la cuisine pour chercher la casserole, les baguettes et les couvercles, installant le tout sur la table. Je m'asseyant sur le sol pour être le plus proche de la table, saisissant un couvercle de casserole et une paire de baguette, je toilais la mixture pour enfin attraper des nouilles, déplaçant les aliments que j'avais saisi au dessus du couvercle pour ne pas salir pour enfin les mettre en bouche, aspirant bruyamment les pâtes. Je levais la tête vers mon demi-frère. "Bon ap'!" Lui dis-je la bouche plaine, une trace rouge s'étant dessiné au coin de mes lèvres à cause du bouillon.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Ven 25 Mar - 5:22

HERE COME THE MONEY

Mes sentiments n’étaient pas partagés. Je le savais et pourtant, je tentais encore et toujours de ravoir cette proximité qu’il m’avait offert auparavant, cette tendresse dont il était capable envers moi. Mais une nouvelle fois, tout ce que j’arrivais à avoir était  un nouveau refus. J’avais ce sentiment de ramer pour rien, que chacune  de mes attentions, chacun de mes mots, chacun de mes regards n’était là que pour l’éloigner encore plus de moi. Alors sagement, docilement, je reculais quand il me poussait, allait au canapé quand il me l’ordonnait et attendait sans un mot qu’il vienne à mes côtés pour manger. J’allumais la télévision en attendant et zappais, encore et encore avant de tomber sur un porno. Naturellement, ma tête se penchait sur le côté alors que je regardais les deux jeunes femmes s’embrasser, se caresser et se coller l’une à l’autre… Ah… Elles sont tellement belles, tellement band…. Oula non ! Stop ! Je changeais vite de chaine et tant mieux parce que Jee Soo sortait de la cuisine avec le tout.

Je le regardais tout installer puis s’asseoir par terre. Je faisais de même, me disant qu’il devait y avoir une raison à ça. Attrapant mes baguettes, je le détaillais dans ses gestes pour les reproduire une fois le moment de manger venu. J’allais pour prendre des nouilles entre mes baguettes mais quand il tournait la tête vers moi, avec ses yeux là, cette bouille adorable et tellement mignonne… Je rougissais légèrement et restait figé devant lui. Puis mes yeux se baissaient sur ses lèvres tachées. Je pouvais l’embrasser pour retirer tout ça, ou bien utiliser mon pouce ? Avant que je n’arrive à me décider, ma main se levait toute seule vers sa commissure de lèvre pour la nettoyer de la trace qui les tâchait. Je passais un coup de langue rapide sur le bouillon que je venais de récupérer avant de me servir à manger, comme l’avait fait Jee Soo peu avant, n’oubliant pas de lui souhaiter un bon appétit à lui aussi.

Dès la nourriture en bouche, mes yeux s’arrondissaient légèrement avant de les tourner vers lui, semblant choqué. « Ché gro boong ! » Traduction : c’est trop bon. Putain ! Ce type est trop doué en vrai ! Comment il a pu faire un truc avec autant de goût en si peu de temps ? Ni une, ni deux, je plongeais mes baguettes dans les nouilles et en ressortais pour les manger, plus rapidement que la première fois. Ben oui ! Maintenant que je sais comment c’est bon, je me faisais plus prier… Sauf qu’il y a ce détails, ce détails qui fait toute la différence : la chaleur. Et c’est comme ça que je me mis à souffler, la tête en l’air et la main devant la bouche pour espérer faire passer la douleur causée par la brûlure.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Ven 25 Mar - 5:51

HERE COME THE MONEY

Malgré la haine que j'avais, malgré ses attentions précédentes, lorsqu'il relevait la main pour passer son pouce sur mes lèvres de façon plus que naturelle, je faisais la moue, les lui offrant. J'avais agit instinctivement, sans me poser de question, les nouilles pimentées me réchauffant le cœur. La nourriture avait ce pouvoir. Je le regardais porter son pouce à ses lèvres pour se le nettoyer, louchant sur le mouvement de sa main, la partie du corps qu'il touchait avec. Je surpris même un début de sourire naître sur mes lèvres. Assis sur le sol, à manger, je me sentais comme égal à lui. Bon dieu que nous étions bien, là, à partager notre repas. Ce moment, comme cela, j'aurais voulu qu'il dure indéfiniment. Je me replongeais sur la casserole pour attraper des pâtes, les aspirant à nouveaux, puis les légumes, la viande et enfin l'œuf. C'était le plus difficile à manger, le jaune n'étant pas assez cuit pour être durcit, une fine pellicule blanche recouvrant le jaune qui ne demandait qu'à éclater une fois en bouche, couler dans notre palais pour descendre dans la gorge. Cette sensation, je l'avais retrouvé ailleurs, Jeo Sun me l'ayant faite découvrir. Pourquoi je pensais à ça à un moment comme celui-là au juste? Je secouais la tête pour me remettre les idées en place. Jee Soo, arrête ça tout de suite. Tu compares cette pratique à un œufs, ça ne va pas bien dans ta tête. Ce n'était pas comme si j'étais en manque de sexe, loin de là, il y a quelques heures encore, j'étais en train de faire son affaire à ma chère pqr alors pourquoi penser à cela. J'avouais que j'avais ressentit à ce moment de la soirée comme un manque. Quelque chose me dérangeait, je n'arrivais pas à être excité comme je l'étais avant avec une femme contre moi. Sa poitrine, aussi généreuse soit-elle m'avait plus dérangé qu'offert du confort. Pourquoi?

Mon esprit tordu dérapait facilement. Mes actes avaient été machinales mais avec le recule que je prenais maintenant, je me rendais compte n'avoir eu aucun plaisir. Pourquoi? Je relevais les yeux vers Jeo Sun, tout rouge qui semblait ne pas supporter la cuisine trop épicée. Je baissais les yeux presque immédiatement, rougissant à mon tour et pas à cause du piment. Ô non! Loin de là. Même avec un coup de chaud il était beau. En fait, j'aurais voulu que ce soit lui contre moi. Je déglutissais à cette idée, revoyant la scène avec cette personne. Pourquoi dans la boîte, j'avais accepté ce strip-tease? Jeo Sun semblait occupé avec une jeune fille à ce moment. Cela m'avait dérangé et quoi de mieux que d'attirer son attention. Je déglutissais une nouvelle fois en fixant la table tout en restant immobile. Putain! Je bande!

Soudain, je me levais et sans un mot, je partis en direction de la cuisine, plaquant la porte derrière moi pour appuyer mon dos contre cette dernière. Je portais une main à ma poitrine. Mon cœur s'affolait. J'avais besoin d'eau, me rafraîchir les idées. Il s'agissait de Jeo Sun bordel de merde! Le mec m'avait quand même fait signé un contrat pour me vendre! Ce n'est pas rien! Je ne pouvais. En plus de cela, il s'agissait de mon demi-frère. Je n'avais pas le droit, c'était mal et j'en étais conscient. Je me raclais la gorge pour me prendre un verre, me servant de l'eau à l'évier. Un verre puis deux, puis trois. Je soufflais. Rien à faire, impossible de me calmer. Je fermais les yeux quelques secondes, inspirant et expirant pour tenter de me calmer mais en vint. Bon, tant pis. Je me saisissais d'une bouteille de lait que j'avais repéré dans le frigo et d'un deuxième verre, amenant le tout dans le salon comme si de rien n'était. Bon ok, mon jeans trahissait légèrement une partie de ma bosse qui s'était formé mais s'il relevait, je n'avais qu'à prétendre qu'il s'agissait de ma fermeture éclaire. Voilà.

Je lui servais un verre, poussant le contenant vers lui. "Bois, ça passera mieux." Lui dis-je avant de reprendre mon repas en silence.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Ven 25 Mar - 13:36

HERE COME THE MONEY

Je ne vis pas le sourire de Jee Soo, bien trop occupé à déguster le repas qu'il avait fait. Étrangement, je ressentais une certaine joie à manger ce plat, pourtant tout simple. Pas de riz, pas de boeuf, rien de bien cher et pourtant, il me semblait manger la meilleure nourriture du monde. Je ne mettais pas longtemps à comprendre pourquoi: Jee Soo l'avait cuisiner pour nous. Pas un inconnu, pas un ami, personne d'autre que Jee Soo lui même. Un sourire étirait mes lèvres à mesure que je réalisais qu'il m'avait fait à manger. C'est idiot. Tellement idiot... Mais notre cuisinier serait étonné de me voir manger autant d'un coup et avec autant d'appétit! La dernière fois devait être quand j'étais enfant, la seule fois que ma mère avait pris le temps de cuisiner pour moi..

Alors que je pensais à ça, Jee Soo semblait s'être arrêter de manger, ne bougeant plus. Il s'est endormit? Aussi vite? Je tournais les yeux vers le garçon et avant que je ne comprenne quoi que ce soit, le voilà dans la cuisine, la porte fermée. Qu'est ce qui lui arrive? Il est malade? J'allais rapidement vers le meuble de la télé et ouvrait un tiroir. Je sortais une boîte et fouillais dedans.  Maux de ventre? De tête? Je sortais deux boîtes  de comprimé et retournais m'asseoir, sortant une plaquette de chaque, prêt à lui en sortir un.

A peine avait il ouvert la porte que je tournais les yeux vers Jee Soo inquiet. Il posait un verre, le remplissait de lait et le poussait vers moi. Pourquoi faire? Je comprenais quand il parlait de mieux faire passer.  Qu'il était mignon... Je laissais le verre en place en le voyant se réinstaller à mes côtés.  J'étais tellement inquiet que je n'avais pas fait attention à la bosse apparente dans son pantalon, seulement concentrer sur ses gestes.

Je le faisait lâcher ses baguettes, effleurant ses doigts au passage, pour le faire s'allonger, la tête sur mes cuisses. "T'as mal quelque part? Au ventre ou à la tête?" disais je doucement d'une voix inquiète. Mes doigts retiraient sa casquette et détachait ses cheveux pour jouer avec, les caressant, les peignant, comme une mère avec son enfant. Mon coeur battait tellement fort à ce moment, le voir comme ça,  dans cette position... j'en aurais profiter d'habitude mais à le penser malade j'en étais incapable..

Malgré tout, je prenais le verre de lait qu'il m'avait servit pour le boire d'une traite. Le feu qui avait pris place sur ma langue s'apaisait peu à peu et je reprenais mes caresses  dans ses cheveux. J'aurais pu le faire des heures durant tellement la sensation me comblait de bonheur...
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Ven 25 Mar - 17:25

HERE COME THE MONEY

Tel la poupée qu'il voulait avoir, je me laissais faire, m'allongeant sur ses cuisses, le regardant l'air presque vide. Je fermais les yeux lorsqu'il passait ses mains dans mes cheveux, appréciant malgré moi ses caresses. Ça n'allait pas m'aider à me faire débander, oh ça non! Il était si doux et attentionné. Pourtant, je ressentais toujours un certain malaise à son égard. Comment en étions-nous arrivé là? J'ouvrais les yeux, le regardant boire le verre de lait que je lui avais servis plus tôt, esquissant un léger sourire. L'atmosphère chaleureuse nous entourant, bien que je sois bloqué par rapport à certaine chose me rendait plus joviale avec lui, plus ouvert à ses attentions. Je me décidais donc de lui répondre, secouant la tête de droite à gauche. "Non. Ça va." J'étais encore un peu sec avec lui. Ben qu'est ce que vous croyez? C'est pas pour deux caresses sur la tête que je vais lui faire ma bouche en cœur! Nous avons du mal à oublier le mal qu'autrui nous fait, gardant principalement en tête les mauvais moments. N'êtes-vous pas d'accord? En tout cas, pour moi et concernant Jeo Sun, ça marche comme ça.

Je perdais rapidement ce sourire à peine naissant sur mes lèvres pour me relever. J'avais des difficultés à apprécier ce genre de geste venant de sa part et pire encore, j'avais peur des conséquences de mes refus. Jeo Sun m’effrayait? Non! Ce n'était pas lui, mais bien son contrat, la peur de manquer ma vengeance qu'il se défile après les efforts que je faisais pour ne pas lui péter les dents sur le champs. Je me grattais l'arrière du crâne, grimaçant. "J'ai plus faim. Finis." Dis-je en me levant, pliant mes jambes chacune leur tour pour me les dégourdir. Je baissais la tête vers mon demi-frère, le fixant quelques secondes. A ce moment-là et à cause de ce qui était devenu une demi-mole dans mon pantalon, je me disais qu'il était dangereux de rester chez lui. Je ne voulais pas être son vide couille, je ne voulais plus coucher avec lui mais je savais maintenant que je pouvais craquer. C'était malsain, dégueulasse. Nous étions frère bordel! Je déglutissais avant de lui poser ma question. "Maintenant que t'as eu c'que tu voulais, j'peux rentrer?" Lui demandais-je alors.

Rentrer? Ben oui! Le plus raisonnable était que je parte d'ici au plus vite. Mes sentiments de contradictions, mon tiraillement, ma haine, mon attirance pour lui, tout me rendait fou. Je ne me comprenais pas, j'avais besoin de réfléchir, de faire le tri, me remettre les idées en place pour me focaliser sur mon objectif de base. Ma vengeance.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Ven 25 Mar - 18:11

HERE COME THE MONEY

Jee Soo me semblait beaucoup plus docile qu’avant et, naturellement, je me mettais à en chercher la raison. Non pas que je détestais qu’il se laisse faire, au contraire, j’avais besoin d’avoir son corps contre le mien. Mais je savais très bien qu’à la longue j’allais m’en lasser, j’allais le jeter comme j’avais jeté tous les autres… Sans forcément le vouloir, mais ça se ferait naturellement. Je trouverais quelqu’un qui me tiendrait à nouveau tête, qui me ferait souffrir et qui souffrira de mes gestes, de mes mots, de mon existence tout simplement.. Pourquoi je devais vivre ainsi ? Etait-ce seulement sain ? Comment allais-je finir dans plusieurs années ? Quand je ne pourrais plus vivre de cette façon, qu’est-ce qu’il resterait ? La drogue allait finir par me tuer ou bien l’alcool, ma famille n’avait aucun intérêt pour leur fils feignant, rien à hérité, rien à attendre. Mes amis allaient faire leurs vies comme Kira l’avait fait à un moment, Soo Ji finira par trouver quelqu’un lui aussi et fondera sans doute une famille heureuse et magnifique. Plus rien ne resterait. Tout finira par changer et ce jour-là, je prendrais sans doute conscience que la vie que j’ai mené était plus inutile et pitoyable que je ne le croyais… D’ici là… Je ferais vivre un calvaire à ce garçon adorable, dévoué dans ce qu’il faisait et mâture pour la simple et unique raison que je le voulais pour moi.

Mes yeux se levaient vers Jee Soo quand il bougeait, curieux et déçu de le voir quitter mes caresses. Il ne devait pas aimer ça… Je me mordais la lèvre à cette pensée et finissait par poser les yeux sur la nourriture. Finir ? Pour moi tout seul ? Vraiment ? Il ne fallait pas me le dire deux fois ! J’attrapais mes baguettes et mangeais rapidement, si bien que le plat se vidait à vue d’œil. Bordel, c’est trop bon ! Même des sushi c’est pas aussi bon ! Même des pâtes carbo ! Même n’importe quelle nourriture possible et inimaginable ! Mon ventre me faisait comprendre que j’avais abuser et mes paupières commençaient à être lourdes mais non ! Je finirais ce plat ! Quoi que… Les baguettes en bouche, je levais les yeux vers Jee Soo et clignait de ceux-ci. « Rentrer ? » Je réfléchissais une seconde et, comme un aimant, mes yeux se baissaient sur quelque chose qui se situait d’avantage au niveau de mon champ de vision. Il… Oh mon dieu. Il bande ? Je vois une bosse dans son pantalon… Quoi qu’il bande peut être pas, elle est quand même grosse… Naturellement, comme par instinct, ma langue humidifiait ma lèvre inférieure. Bordel, je vais me mettre à bander aussi si je continue à penser à combien il savait user de ses abdos au lit… Il faut pas… Arrête de regarder ça Jeo Sun… Arrêtes, tu te fais du mal pour rien. En plus à tous les coups il bande pas et je suis juste en train de mater comme un porc son entrejambe sans raison…. Pourtant je suis sûr qu’il bande putain !

Je me raclais la gorge et reportais mon attention sur la nourriture. Si je lui saute dessus jamais il se donnera à moi de lui-même. Ne pas lui sauter dessus… Ne pas toucher. Ne pas regarder. Ne pas gouter… Quoi que toucher avec une main c’est grave ? Arh ! Non ! Je sais que je tiendrais pas avec juste une main. Comme s’il m’autorisait à mettre le bout, jamais de ma vie je tiendrais à mettre juste le bout… Je le sais. Je soupirais et mettais une grosse bouchée de nourriture dans ma bouche avant de prendre mon temps pour la mâcher, le temps de me remettre les idées en place. J’avais tellement d’idées pour le libérer de cette gêne… Beaucoup trop d’idées ! Putain ! « Putain.. » murmurais-je avant de me lever pour ranger les plaquettes de comprimés dans leurs boites respectives. « Tu veux pas veiller sur moi cette nuit ? J’ai mal au ventre… Je crois que j’ai trop bu… » Ou trop manger. Mais ça il était pas censé savoir que j’avais pas l’habitude de manger peu. Je lui lançais un regard suppliant avant d’aller ranger les comprimés, le pas trainant. « Je te toucherais pas… Promis… Bon, je risque de vouloir te dézapper dans la nuit si t’es habillé mais c’est un réflexe inconscient… »

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Ven 25 Mar - 18:32

HERE COME THE MONEY

C'était quoi ça? Je continuais de le fixer, ses yeux ne se dirigeant pas vers mon visage. Je baissais doucement la tête pour voir ce qu'il regardait avec envie. Mon entre-jambe. Il est sérieux?! Bon, ok, ça se voit un peu que j'ai une bonne demi-mole mais quand même! C'est pas une raison pour mater comme un gros pervers. Il lui veut quoi à ma bite? Je me raclais la gorge pour qu'il se concentre sur autre chose. La bouffe. Ouais. Bonne idée, mange. Je fronçais les sourcils, je voulais une réponse, je voulais partir et vite. Ce mec me rendait fou et il ne s'en rendait pas compte. J'avais besoin de m'éloigner de lui, là, tout de suite, maintenant.

Planté à ses côtés, comme un abruti, je me raclais la gorge une nouvelle fois. Ok, j'étais devenu son jouet, sa poupée, mais ce n'était pas une raison pour m'ignorer. J'avais besoin de l'entendre me dire qu'il me libérait pour le reste de la nuit. Quand il se décida à me répondre, je fus d'abord étonné de sa réponse. Il me suppliait là ou je rêve? J'arquais un sourcil, frustré. Pauvre bichon il a mal au ventre. Raison de plus pour aller se coucher et rester tranquille. S'il voulait que je m'occupe de lui, c'était raté, je n'en avais pas envie. Bon, si, j'avoue, un peu. Mais parce que j'avais pitié de lui. Vint son espèce de promesse qui ne tenait pas la route. Mes naseaux se dilataient. Il se fout de ma gueule?! Ne pas me toucher puis me déshabiller? En gros, il me toucherait quoi. "Prend des médocs si t'as mal au ventre et vas te coucher. Pourquoi j'veillerai sur toi au juste?" Lui répondis-je sèchement. C'est vrai quoi! "Puis tant qu'à faire, appel un médecin. J'sais pas quoi faire dans s'genre de situation alors démerde toi." Continuais-je en argumentant. Je n'en revenais pas. J'avais été sympa, je lui avais fait à bouffer. Bon ok, c'était écrit dans le contrat. Mais quand même! J'aurais pu simplement fermer ma gueule, continuer à faire la tronche. "S'tu voulais qu'on s'occupe de toi, c'était la grognasse sur tes g'noux qu'il fallait ramener! Pas moi!" Continuais-je toujours plus provoquant. Quoi? Vous pensiez que je l'avais oublié elle? Non mais franchement. Qui aurait pu oublier une pute comme ça, à se dandiner, chauffer et cela même complètement défoncé. Moi, rancunier? Vous ne l'aviez toujours pas compris encore?
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Ven 25 Mar - 18:51

HERE COME THE MONEY

Ça avait été plus fort que moi, mon regard avait été attiré par son entrejambe comme un poisson est attiré par les ondes provoquées par la nourriture que l’on déposait sur l’eau, comme un requin attiré par le sang, comme une nana au régime qui voit son gâteau préféré sous son nez, comme … Bon, oui ok, stop les comparaisons. Mais putain Jee Soo, pourquoi tu m’avais donné autant de plaisir hein ? Pourquoi ?! Putain…

J’allais ranger les médicaments après l’avoir supplié de rester mais bien entendu, ce connard refusait. Sans cœur. Je prenais appui sur le meuble derrière moi et le regardais avec les sourcils froncés. Mon ventre va me dire adieu cette nuit, c’est définitif. Des médocs ? Un médecin ? Non mais c’est toi que je veux avec une blouse blanche et rien en dessous pour me.. Oula, non, ça c’est pas le traitement contre les maux de ventre… Je secouais doucement la tête de droite à gauche pour me chasser cette image de la tête. En plus il serait tellement sexy… Oh oui docteur, penchez moi sur… non mais stop. Stop cerveau. C’est pas bien.. Putain je bande, sa mère. Bon, il le verra pas… Il le verra pas hein ? Pas avec ma tenue.. non… quoi que.. peut-être une ombre au niveau de mon pull… Oh la merde, c’est clair qu’il va pas rester si il voit ça… « Mais c’est toi que je veux ! » lançais-je comme un gamin capricieux avant qu’il ne me parle d’une grognasse… Une grognasse ?

Je plissais les yeux en réfléchissant avant de me souvenir de la petite qui avait bien tenter de me chauffer au bar. Bah, c’est le genre de fille qu’on cuisine, pas qui cuisine, c’est pas drôle… puis… Mon regard se posait sur lui et je m’avançais à son niveau, un sourire aux lèvres. C’est donc ça… Ma main se posait sur sa nuque et je penchais la tête sur le côté, presque collé à lui. « Alors t’es jaloux depuis tout ce temps ? Tu voulais être sur mes genoux ? A m’embrasser, me caresser comme elle l’a fait ? Que mes mains se baladent sur tes fesses pour les peloter allègrement devant tout ce beau monde ? Qu’on finisse par plus pouvoir se retenir et se sauter dessus pour baiser comme des fous ? » Je l’imaginais déjà allongé sur la table, s’agrippant à celle-ci en hurlant son plaisir, sa voix couverte par les basses, pendant que je m’occuperais de le pilonner comme un fou adorateur prêt à tout pour le voir prendre son pied. Je me mordais doucement la lèvre avant de rigoler en caressant sa peau du pouce. « Tu préfères que je te dise que je vais te toucher ? Te faire gémir comme l’autre fois ?  Hm? » Voilà que ma main libre se posait sur son pantalon, caressant dans un mouvement lent et connaisseur de son anatomie à présent, la bosse qui s’y trouvait. « C’était donc pas un pli du pantalon que je voyais… Depuis quand t’es dans cet état bébé ? Pourquoi tu m’as rien dit... »

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Ven 25 Mar - 19:15

HERE COME THE MONEY

Ça avait été plus fort que moi, mon regard avait été attiré par son Un vrai gamin. Pire qu'un gamin même! Il avait eu tout ce qu'il voulait dans la vie et maintenant que quelqu'un lui tenait vraiment tête il n'était pas content et voulait que cette personne lui mange dans la main c'est ça? Ce putain de contrat n'était-il pas suffisent pour lui? Savoir qu'il pouvait faire ce qu'il voulait ne lui suffisait pas? Heureusement que j'avais mes boulots pour lui échapper. Et encore... boulot... mon petit job de vendeur de rêve n'était pas très contraignant mais le second... celui d'ouvrier... c'était physique. Il ne fallait pas être une tapette pour porter ce que je portais toutes trois fois par nuit, fouder, bétonner et j'en passe. Un des point positif que je voyais à présent à ce boulot était que je pouvais être loin de lui, qu'il ne me perturberait pas pendant ces nuits sur le chantier.

Le voilà qui s'avance vers moi. Je déglutis, reculant d'un pas. Qu'est-ce qu'il va me faire encore? Il m'attrapait, se penchant vers moi. Pitié, pas encore, m'embrasse pas, j'veux pas... Hein? Ses mots me firent tourner violemment la tête vers lui alors que je le regardais avec de grands yeux, échappant un rire nerveux. Il est sérieux? Moi? Jaloux?! Pff... N'importe quoi. Je ne suis pas jaloux, je ne l'ai jamais été. C'est mal me connaitre que de dire cela. Il continuait de parler alors que je sentais une gène dans mon pantalon. Ses mots avaient-ils vraiment un pouvoir sur moi? A croire que oui car je visualisais très bien la scène. Moi, sur ses genoux, une main sur une de mes fesse, l'autre dans ma nuque, je le voyais très bien m'embrasser, sentir sa langue sur mes lèvres, dans ma bouche, je me voyais bouger mon bassin contre lui, me... Stop! Putain! Dégueulasse! C'est mon frère! Le temps que je reprenne mes esprits, il avait sa main sur mon pantalon.

D'un mouvement brusque, je lui poussais le bras, me reculant encore pour tomber sur le canapé et pas de la meilleure façon qu'il soit puisque je glissais de ce dernier, mes fesses se retrouvant rapidement sur le sol. "Putain! T'es dégueulasse!" M'exclamais-je les sourcils foncés avant d'apercevoir une bosse au niveau de son entre-jambe. "Je suis ton demi-frère putain!" Grognais-je énervé, vexé, blessé. Oui, il m'excite. Oui, c'est dégueulasse. Oui, je ne veux pas que l'on partage le même sang mais, non, je ne veux pas entendre ce genre de chose sortir de sa bouche, qu'il ait ce genre de pensée, que j'ai ces pensées.

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Ven 25 Mar - 19:39

HERE COME THE MONEY

Le garçon semblait pensé à autre chose, complètement ailleurs alors que je m’autorisais des caresses sur son entrejambe. Je me souvenais d’un coup de la fille, de l’odeur du garçon, de ce suçon trop visible sur sa peau… Comment j’avais pu oublier tout ça ? Il me repoussait et tombait sur le sol, les fesses comme amortisseur, ce qui me faisait arquer un sourcil au vu de sa réaction. Il agissait encore comme une prude effarouchée, mon dieu… Je roulais des yeux en soupirant, fatigué d’avoir affaire à ce genre de réaction. Dégueulasse ? Moi ? Oui je le suis. Je suis la pire personne sur Terre. Celle qui te fera commettre les péchés les plus vils sans que tu ne puisses faire autre chose qu’aimer. Oui, je suis cette personne…

Je me rapprochais et attrapais un poignet du garçon pour, en m’installant sur le canapé, le faire venir sur moi. J’utilisais le peu de force que mon organisme pouvait avoir après avoir autant mangé et bu, mais tant pis, et puis, il y a l’adrénaline qui aide… Et l’envie. Oh oui, l’envie est un putain de moteur… Mes mains se posaient sur ses fesses, les caressant comme je l’avais fait avec cette fille tout à l’heure. « C’est ça que tu voulais hm ? » murmurais-je tout près de sa peau avant de glisser une main aventureuse sous son haut pour longer sa colonne vertébrale. Hmm.. Que j’aime sentir sa peau sous mes doigts… « Ou ça ? » Mes lèvres déposaient plusieurs baisers sur sa mâchoire jusqu’à ce que son lobe d’oreille soit pris d’assaut par mes dents. « Je sais que t’as envie de plus en pensant que c’est mal… Mais arrêtes de réfléchir à tout ça avec moi. Personne nous voit, personne nous entends… Arrête de me considérer comme ton frère et laisses-toi aller Jee.. » Oui ? La vengeance que je voulais tout à l’heure ? Oh… Bah elle viendra. Plus vite qu’il ne le pense. Je n’oublierais pas ce qu’il avait fait de sa soirée, impossible.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Ven 25 Mar - 20:05

HERE COME THE MONEY

Dégouté? Oui, je l'étais. Pourtant lorsqu'il m'aggripait le poignet, me relevant pour m'installer sur ses genoux, je me laissais faire. C'était le contrat, pour voir couler son père, je devais le laisser faire, me laisser toucher. Ses mains se baladaient sur mon corps, allant sous mon t-shirt comme je l'avais imaginé plus tôt. Le visualiser n'était pas une mauvaise chose, cela restait dans ma tête, c'était privé. Lui donner ce que nous voulions tous les eux en était une autre. Dans ma tête, cela pouvais s'effacer et n'avoir aucun impact mais une fois retranscrit dans la réalité, ça annonçait forcément des conséquences. Si je lui donnais ce qu'il voulait, ça signifiait que j'acceptais le contrat, être son jouet, sa pute. Et ça, il en était hors de question. Si j'acceptais ses avances maintenant, pourquoi ne pas les accepter plus tard, là c'est en privé, mais en public, comment réagirait-il. Déjà qu'il semblait jaloux puis ces mots... ses sentiments qu'il m'avait confessé lorsque je faisais semblant de dormir. Je ne pouvais pas les oublier. Je ne les partageais pas, certes, je m'étais un peu attaché à lui, c'était probablement à cause du nouveau titre qu'il avait, celui de demi-frère. Je ne pouvais et ne voulais donc pas lui offrir ce qu'il attendait de moi.

Me faisant violence pour ne pas réagir, je restais statique sur ses genoux, près à y mettre toute la mauvaise volonté possible. Jeo Sun n'était pas bête, il avait compris ce que je voulais, mais pas comme cela. Pas sous la contrainte. Pas par rapport à ma réflexion précédente. Et puis merde! Pas avec lui! Ce n'était pas parce que je bandais que j'en avais forcément envie. Ce n'était pas parce que je pensais à lui quand je baisais que je devais forcément le faire avec lui. Ça, non. Je m'y refusais. Et ces mots... Ce que je voulais? Parce qu'il fait ça pour moi? Mon cul ouais! Cet égoïste ne fait qu'assouvir ses pulsions. "Tu m'dégouttes." Soupirais-je blasé par son comportement plus qu'enfantin.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Ven 25 Mar - 20:17

HERE COME THE MONEY

Je ne percevais aucune réaction, rien, pas un mouvement, son corps restait tendu et aussi raide que précédemment. Impossible pour moi de lui faire éprouver une once d’envie assez forte pour le faire réagir. Qu’est-ce que je pouvais faire pour le faire se bouger ? Qu’il ait ses gestes naturels envers moi ? Qu’il me désire et me donne envie par ses mots, ses gestes, ses regards… ça me frustrait de ne pas réussir à avoir ce que je voulais… « Tu m'dégouttes. » Ces mots sonnaient lourdement en moi, comme un pieu qui s’enfonçait lentement dans ma poitrine, qui me tordait le ventre douloureusement. Ma bouche s’humidifiait et je mettais ça sur le compte de la douleur que ses mots avaient engendrée. Il me retournait complètement… Pourtant mes sourcils se fronçaient alors qu’une sensation désagréable se faisait sentir dans mon estomac. « Attends… attends ça va pas… » Disais-je doucement en le poussant faiblement sur le côté. Ok… Ok j’ai trop bu… Ou trop manger ? Trop épicé ? Trop bizarre ? Je sais pas.. Putain… Non mais c’était trop bon, je veux pas le ressortir moi…  Ah non hein ! ça restera ici ! Hors de question que le repas qu’à fait MON Jee Soo aille aux chiottes !

Je plaçais ma main sur mes lèvres, le coude sur l’accoudoir en cuir du canapé et fermais les yeux. Me concentrer. Ça va passer… ça va passer… penses à un truc bien… un truc reposant.. Qui ne te donnera pas envie de vomir mais de dormir… Ouais.. Je respirais profondément par le nez en repensant à Jee Soo qui me câlinait et me prenais dans ses bras. Bordel, pourquoi je ne pouvais pas avoir droit à ce comportement encore ?! Il est tellement cruel avec moi… Des larmes perlaient aux coins de mes yeux alors que mon ventre se tordait encore plus. Je ne crois pas avoir choisis la meilleure technique en fait..
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Ven 25 Mar - 23:11

HERE COME THE MONEY

Je me décalais sur le côté après m'avoir signifiait que ça n'allait pas. Alors il était vraiment malade? Ce n'était pas une mauvaise ruse pour me faire rester à ses côtés cette nuit. J'arquais un sourcil, me redressant pour enfin me lever. J'aurais pu en premier lieu m'inquiéter mais au final, j'étais soulagé qu'il soit dans cet état. Au moins ainsi il ne me toucherait plus. Je contournais le canapé pour m'accroupir en face de lui et voir son visage. La main sur la bouche, il semblait vouloir vomir. Avait-il trop bu? J'arquais un sourcil en le regardant. Pourquoi n'allait-il pas vomir dans la salle de bain s'il voulait vomir. Je soupirais avant de me relever. Je ne connaissais pas très bien son appartement. La seule salle de bain à ma connaissance était celle de la chambre du haut. S'il le fallait, j'étais encore capable de le porter. J'attrapais son épaule pour le relever, le tirant vers moi pour le porter sur mon dos. Pas le choix. "Me vomis pas d'ssus." Lui dis-je en me dirigeant vers les marches pour le premier étage. Je montais, me dirigeant vers la chambre où il m'avait traîné de force la première fois que j'étais venu chez lui. Je courais avec Jeo Sun sur le dos jusqu'à la salle de bain, le posant devant les toilettes en prenant soin de bien relever la cuvette. "Vas-y, vide toi." Dis-je sèchement en posant une main sur son dos pour doucement le lui caresser. C'est comme ça que l'on faisait quand quelqu'un vomissait non? Par le passé, c'est ainsi que certaines personnes m'avaient soutenu dans ce genre de moment.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Sam 26 Mar - 1:24

HERE COME THE MONEY

Jee Soo se poussait sagement de mes genoux quand je lui demandais de le faire, à croire qu’il attendait que ça… Ou alors il avait peut être compris ce qui se passait ? Mon ventre se tordait, se serrait, de plus en plus fort à chaque seconde qui passait. Je sentais du mouvement tout autour de moi mais refusais d’ouvrir les yeux jusqu’à ce que je sente les mains de Jee Soo sur moi. Là, mes paupières s’ouvraient et je me serrais contre lui, les lèvres pincées. J’allais pleurer si je devais vomir son repas… vraiment… Je ne voulais pas gâcher ça… Mais les secousses qu’il faisait en courant me retournaient encore plus le ventre et j’étais à deux doigts de lui refaire le t-shirt. Heureusement pour lui, il me déposait au sol avant et je me vidais dans les toilettes. Je ne comprenais pas l’utilité de ses caresses, vraiment, jamais personne n’avait eu ce genre de réaction envers moi quand je vomissais. Oui, même les nourrices qui s’occupaient de moi quand j’étais malade… Mais ça me faisait du bien de savoir qu'il était là, qu'il ne m'avait pas abandonné dans cet état.

Plusieurs minutes après, je prenais du papier toilettes et m’essuyais les lèvres. Ben quoi ? Je fais avec les moyens du bord… Je profitais de la proximité de Jee Soo pour me caler contre lui juste après, le ventre et la gorge douloureux. Bordel, je déteste vomir… D’ailleurs quelques larmes roulaient sur mes joues plus pâles que d’habitude, comme si j’avais besoin de ça. Je pensais que c’était fini, que tout allait mieux aller maintenant mais c’était un faux-espoir… Me revoilà repenché au-dessus des toilettes à vomir un liquide à la couleur étrange… Ok, finis de faire autant de mélange d’alcool pour manger autant après… Je posais mon coude sur le rebord des toilettes une fois la nouvelle vague de nausées passée et fermais les yeux contre ma main. Je suis tellement fatigué… mon ventre me fait mal… et ma fierté vient d’en prendre un coup vis-à-vis de Jee Soo… C’est pas tout le monde qui m’avait vu vomir putain… « Jee… » soufflais-je malgré ma gorge irrité par la bile qui faisait que remonter à présent « Je suis désolé… » Ta bouffe putain ! Ta bouffe vient de partir aux chiottes !! Tuez-moi… Par pitié…
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Sam 26 Mar - 2:05

HERE COME THE MONEY

Je restais près de lui, silencieux, me contentant simplement de lui caresser le dos. Que pouvais-je faire d'autre? Un fois fini, il se reculait, tombant sur mon torse. Je passais mes mains sur ses bras, les lui caressant pour enfin le lâcher quand il se penchait à nouveau sur les toilettes, recommençant mes caresses dans le dos. Je ne pris pas la peine de me pencher pour vérifier la couleur de ses sucs gastriques, l’odeur d'alcool étant suffisamment présente pour m'imaginer l'arc-en-ciel qu'il devait y avoir dans les cabinets. Comment avait-il pu conduire avec autant d'alcool dans l'estomac et donc aussi dans le sang? Si j'avais su, j'aurais pris le volant à sa place. Ben quoi? Cela vous étonne? Ce n'est pas parce que je n'ai pas de voiture que je n'ai pas le permis! Il a bien fallu que je le passe pour faire livreur ou encore déménageur. Oui, j'avais déjà conduit dans ma vie, des camionnettes, des scooters, des camions même mais bon, une voiture de sport ça devait bien être pareil non?

Après plusieurs bonnes minutes, il s'arrêtait enfin. Il ne devait plus rien avoir dans l'estomac le pauvre. Si j'avais su, je n'aurais pas non plus préparer quelques choses d'aussi pimenté. C'était peut être ma faute en fait s'il était à quatre pattes devant les toilettes. Lui dire? M'excuser? Hors de question! Il n'avait pas qu'à boire ce con! Je m'entendais prononcé la premier syllabe de mon prénom, lui répondant pas un simple "hm?" pour ensuite l'entre s'excuser. De quoi? De m'avoir fait signer un contrat me rabaissant au statut d'homme objet? Oui, je l'avais en travers de la gorge, n'est-ce-pas normal après tout? Ou, peut être s'excusait-il de vomir, de me faire subir cette odeur? Il avait tellement à se faire pardonner de toute façon. Comme mon nouveau tatouage à la base de mon appareil génital par exemple. Oui, je l'avais encore de travers cela aussi. Je soupirai avant de me lever, rompant le contact avec son dos. "De quoi? Parce que ton sex appeal est descendu à zéro? T'inquiète pas, il l'était déjà le jour où j'ai appris qu'on avait le même sang." Et bim! Dans ta gueule Jeo Sun! Quoi? Non mais je vous vois venir là! Je ne suis pas un connard! Il l'a cherché. Et ce n'est pas parce qu'il est dans un moment de faiblesse que je vais m'attendrir. Je suis suffisamment sympa comme ça. D'ailleurs je quittais la salle de bain pour aller chercher un verre d'eau dans la cuisine. Verre que je lui apportais. Vous voyez que je peux être sympa des fois! "Tiens, bois, ça te fera du bien." Lui dis-je après être revenu dans la pièce où il se trouvait, me baissant à nouveau vers lui.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Sam 26 Mar - 2:24

HERE COME THE MONEY

Je me sentais tellement faible, tellement vide et pitoyable à me retrouver dans cette situation. Et encore plus sous les yeux de Jee Soo… Je préférais lui montrer une image parfaite, le garçon bien sapé, jamais malade, toujours beau et bandant mais non. Je suis humain aussi alors naturellement, ce genre de situation m’arrivait aussi. Et dans ma faiblesse, je m’excusais. De lui faire vivre ça, de gaspiller la nourriture qu’il avait mis tant de temps à préparer… Mais d’un côté, tant mieux, sinon j’aurais pu à nouveau franchir la ligne de non-retour avec lui. Je ne pensais pas qu’il allait me répondre aussi sèchement à mes excuses. De quoi ? N’est-ce pas évident les raisons pour lesquelles je m’excusais ? Ou peut-être qu’il voulait m’entendre le dire ? Et sa piqure de rappel sur notre lien de sang. Il a de la chance que je sois pas en état, mais dès demain, bon ok, peut être après-demain, je lui ferais la misère pour lui faire comprendre que si ! Je le fais encore bander ! Connard…

Je sentais du mouvement à nouveau autour de moi et tournais la tête là où se trouvait Jee Soo précédemment. Disparu. Le connard a dû se tirer. Argh… Fils de chien… Je vais juste dormir contre la cuvette je pense. C’est confortable ? Mon ventre me fait encore un mal de chien en plus ! « Tiens, bois, ça te fera du bien. » Je levais le nez vers sa voix, les yeux encore humides et tendais une main tremblante vers le verre. Même si ses mots sont durs, il prend soin de moi c’est ça ? Je rougissais en buvant docilement le liquide qu’il m’avait donné, grimaçant après deux gorgées. « ça fait mal… » murmurais-je à l’égard du garçon, la gorge douloureuse mais malgré tout très sèche. Je ressemblais à un enfant, un enfant faible et fragile, le moi quand j’étais petit en somme. Celui que je devenais dès que j’étais malade. D’ailleurs, les choses auraient-elles été différentes si on avait grandi ensemble ?

Mes yeux se posaient sur le visage de Jee Soo et le détaillait sans un mot. On aurait sans doute joué ensemble, rigoler, puis on se serait disputer comme n’importe quels frères, on aurait dragué, on se serait remonté le moral l’un l’autre… Je serais sans doute différent de ce que je suis devenu… J’aurais été un type moins salaud que le Jeo Sun actuel, moins tordu également. Mais je n’aurais jamais vécu tout le bonheur qu’il m’offrait, il l’offrirait à quelqu’un d’autre, une femme, une jolie femme magnifique, respectueuse et avec de l’argent. Mon père l’aurait pousser à épouser ce type de femme.. Ou moi ? Je ne sais pas. Tout dépend de qui est le plus âgé de nous deux. Et ça… ben je ne savais pas précisément. « Jee… T’aurais préféré qu’on grandisse ensemble pour que je te considère comme mon frère ? » soufflais-je de ma voix tremblante, j’étais à deux doigts de fondre en larmes à l’idée qu’il puisse me dire que oui. D’ailleurs une larme s’échappait déjà de mon œil. Je suis tellement faible tout d’un coup. Comme le jour où on a décidé de faire un contrat. Le jour où j’ai fondu en larme dans ses bras alors qu’il n’en avait rien à faire… Il allait me remettre d’aplomb pas vrai ? Il était le seul à pouvoir le faire.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Sam 26 Mar - 2:51

HERE COME THE MONEY

Même faible il trouvait le moyen de se plaindre. Je roulais des yeux. "Bois simplement ça t'fera pas d'mal après tout s'que t'as quiché." Répondis-je sèchement. Une fois son verre terminé, je me levais pour le resservir, cette fois-ci grâce au robinet de la salle de bain. Je lui tendais à nouveau le verre alors qu'il me posait une question plutôt étrange. Si j'aurais voulu qu'on grandisse ensemble? J'attendais qu'il prenne le verre pour me lever, lui ébouriffant les cheveux pour enfin tirer la chasse, l'odeur de sa bile me dérangeant. Je retournais vers lui, prenant le verre pour le poser sur le meuble en marbre de la salle de bain quand je voyais une larme couler. Instinctivement, je levais mes deux mains pour lui essuyer dans un premier temps la grosse larme à l'aide de mon pouce puis ses deux yeux, humide à cause probablement de ce qu'il venait de faire.

Il voulait vraiment une réponse à sa question? Je n'y avais jamais réfléchis, je ne pouvais lui répondre maintenant. Je l'aidais à se lever. "Viens, on va dans la chambre." Lui dis-je, le guidant en dehors de la salle de bain. Qu'il se lave les dents? Peu importe. Ce n'est pas comme si on allait se rouler des pelles toute la nuit n'est-ce-pas? Je le faisais se coucher dans le lit, lui retirant ses chaussures, ses chaussettes, lui mettant les jambes droites. Je m'avançais vers son buste pour l'aider à retirer son pull, passant mes doigts entre le tissus pour doucement le remonter. Il était nu dessous et je prenais bien le temps, malgré moi, pour détailler sa peau. "Lève les bras." Lui dis-je quand j'arrivais à ce niveau. Les manches enlevées, il se restait plus que la tête. Je tirais d'un mouvement sec et voilà que je pars en arrière. Je me rattrape au lit, exerçant une pression vers l'avant de mon corps pour me stabiliser mais à la place, je tanguais vers l'avant, me rattrapant comme je pouvais, c'est-à-dire les deux mains en plein sur ses pectoraux. Je plantais mon regard dans le sien avant de me relever, retirant mes main rapidement et surtout brusquement de sa peau, le tout sans dire un mot.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Sam 26 Mar - 3:11

HERE COME THE MONEY

J’avais la sensation d’être un enfant sous ses ordres et pourtant, comme le garçon sage que j’étais, je m’exécutais. Premier verre vide, puis deuxième à moitié, mon estomac n’acceptant pas plus. A ce moment-là, je lui posais une question ma foi très sérieuse, ce qui était rare. Et au lieu des mots, Jee Soo passa sa main dans mes cheveux, les ébouriffant doucement avant d’aller tirer la chasse d’eau. Il refusait de répondre ? Où il me faisait comprendre que oui, il aurait préféré mais vu mon état il… Non, il me l’aurait dit. Il ne faisait pas vraiment attention à mes sentiments alors il l’aurait dit… Il reprenait le verre et le posait avant d’essuyer mes joues des larmes qui les inondaient. Pourquoi il ne me disait rien sur mes larmes ? Pourquoi il gardait le silence ainsi… C’était tellement oppressant…

Je me relevais avec son aide et une fois sur mes deux pieds, nous nous dirigions vers la chambre. La chambre ? Pour quoi faire ? Je ne suis pas assez en forme pour coucher avec toi Jee Soo… Vraiment… Demain si tu veux, mais pas ce soir. Lorsqu’il m’intimait de m’allonger, encore une fois je l’écoutais et obéissait. Rapidement libéré de mes chaussures et de mes chaussettes, je bougeais un peu les orteils, les dégourdissant après la rude journée qui s’était déroulée. J’avais les yeux fermés, à deux doigts de m’endormir mais les doigts de Jee Soo sur ma peau suffisait à me maintenir réveiller. Un frisson me parcourait et mon cœur se mettait à battre la chamade dans ma cage thoracique. Toujours docile, je levais les bras et l’aidais faiblement avec la tête par la suite. La suite des choses semblait être un mystère des plus total mais ce qui était sûr, c’est que mes paupières s’étaient ouvertes rapidement et que mes mains s’étaient approchées du corps du jeune homme. « ça va ? » murmurais-je, inquiet qu’il puisse être fatigué.

Une moue au visage, j’attrapais sa main et le tirais dans le lit. L’effet maki-rouleau de printemps fait avec les couvertures, j’entourais sa taille de mes bras pour le serrer contre moi. Mon visage se logeait contre son épaule et une de mes jambes trouvait refuge entre ses cuisses. J’étais … Arh ! Les narines retroussées, je défaisais le rouleau de printemps et me frottait le nez. « Vas prendre une douche ! Tu pue ! » Oui cette odeur… Hors de question de dormir avec lui s’il a cette odeur. Accepter partiellement qu’il ait couché avec, ok, mais ça non.

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Mar 29 Mar - 2:23

HERE COME THE MONEY

Le fourbe! Même dans cet état, il ne perdait pas le nord. Je me retrouvais bien rapidement dans ses bras, enroulé dans la couverture. A ce moment-ci, mon cœur s'emballait plus qu'il n'aurait dû, ne comprenant pas cette réaction. Était-ce du à l'adrénaline de cette chute dans le lit? Je n'eus le temps que de pousser une plainte, peu virile si vous voulez mon avis, pour contester le saucissonnage dont j'étais victime. Son contact me mettait mal à l'aise, ce n'était pas ma faute! Ce foutu cœur dans cette poitrine aussi! Il ne pouvait pas se calmer? Bon, j'avoue, dans l'état dans lequel il était, je pouvais facilement m'échapper de son emprise, lui coller deux tartes et lui dire de dormir -pour rester poli- . Mais justement! J'avais un cœur! J'étais un mec sympa -parfois- . Et là, vu son état, je n'avais pas d'autre choix que de l'être. Partir et le laisser seul dans sa merde ne m'aurait avancé à rien et il aurait probablement utilisé ce prétexte pour annuler notre petit contrat.

Je me laissais donc faire, uniquement pas bonté d'âme quand il se détacha de moi. Je pue? Je relevais un bras pour sentir mes aisselles avant de grimacer. "Ben non, j'pus pas." Lui répondis-je en lui offrant une petite moue boudeuse. J'avais très bien compris où il voulait en venir, mais il était hors de question que je prenne encore une douche. Certes, je sentais un parfum plus fruité et féminin que d'habitude, mais cette odeur ne me gênait pas, au contraire même, j’adorais. Je reniflais, faussement triste pour en rajouter une couche. "C'est pas moi qui ai vomis il y a moins de deux minutes. J'bougerai pas." A la fin de mes mots, je me tournais dos à lui, croisant les bras. Décidément, je ne voulais pas bouger, son lit était beaucoup trop confortable pour cela!

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Jeu 31 Mar - 17:38

HERE COME THE MONEY

Suite à mon exclamation quant à son odeur corporelle, je le voyais relever un bras, sentir son aisselle pour ensuite m’offrir une moue boudeuse beaucoup trop adorable. J’aurais souris face à cette dernière en temps normal, mais là, non. Il ne sentait pas la différence ?! Non parce qu’entre son odeur habituelle et celle-ci, y avait quand même une bonne marge quoi… Je me levais du lit, tant pis si je me sens pas bien, mes narines ont besoin d’une odeur virile à leur côté, un truc d’homme pas de fillette fragile en pleine ovulation pour la première fois de sa vie. Le voilà qui me reprochait d’avoir vomis… Non mais je ne l’ai pas choisi ! Connard va… Je soupirais d’exaspération et grimpais à genoux sur le lit pour taper son épaule doucement une première fois. Vu de l’extérieur on aurait pu facilement croire à deux frères, en train de se chamailler par habitude. Ou bien deux amis très tactiles qui aimaient se battre pour rien… Bon, un couple un peu moins, disons que ce n’est pas dans l’esprit collectif, mais si j’aurais été une fille, sans hésitation que les gens auraient pris ça pour du flirt…

Une moue collée au visage, me voilà qui tentait de le faire se tourner, tirant sur son bras et son épaule. Je ne voulais pas trop mettre du mien pour ne pas faire le mec chiant mais plus le type énerver qui veut un contact en face à face… Mais oui, je suis le type chiant au fond ! « Bouge putain ! Jee Soo ! Vas te laver ! J’irais pas dormir tant que tu n’iras pas ! »  Comme si ça allait l’en dissuader tiens.. Un truc qui pourrait le pousser à y aller, qu’est-ce que ça peut être… Je fronçais les sourcils en réfléchissant, n’essayant même plus de le tourner vers moi, bien trop concentré pour trouver une parade à son indifférence et son obstination. Oh ! « Jee Soo ! Tu bouges à je profite que t’ais le cul tourner vers moi pour le démonter ! » Joignant les gestes à la parole, me voilà qui lui donnait une petite fessée. Est-ce que ça le fera se bouger ? Sinon je trouverais une autre parade. Mais j’aurais ce que je veux bordel !
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Sam 2 Avr - 2:48

HERE COME THE MONEY

J'entendais derrière moi qu'il y avait du mouvement mais ce n'était pas pour autant que je bougeais. Oh non! Il en faudrait plus pour cela. Je fermais les yeux, les bras croisés pour lui signifier que je boudais tel une gamine de douze ans, profitant du confort du matelas. J'esquissais un sourire. Bordel ce qu'on était bien sur ce lit. Puis un souvenir me revint, celui de ma première fois avec un homme, avec Jeo Sun. J'ouvrais les yeux sentant sa main sur mon bras, essayant de me faire bouger mais rien n'y faisait. Heureusement qu'il avait ce genre de geste. J'allais continuer à me remémorer ce moment et c'était... ignoble. Non, vraiment. Jamais je ne pourrai fantasmer là-dessus. Oh non! C'est mal me connaitre! Bon... ok... un peu. Mais c'était mal! Il ne fallait pas! Heureusement qu'il était là pour me sortir de ça. Je grognais, certes mécontent qu'il me fasse doucement bouger. Puis, c'était quoi ça? Pourquoi il agissait ainsi? S'il n'était pas content, il n'avait cas me virer avec son pied. En tout cas, c'est ce que j'aurais fait moi.

Je profitais de sa force de poulet crevé pour lui donner un bras. Ben quoi? J'étais généreux non? Peut être qu'ainsi il me laisserait tranquille. Grossière erreur. Il me menaçait de ne pas dormir. Qu'est-ce que j'en avais à faire franchement. S'il ne voulait pas dormir, soit, il ne dormirait pas, mais qu'il ne me fasse pas chier pour rester chez lui. Je fronçais les sourcils à cette idée. Maintenant que j'étais là, confortablement installé dans ce lit, je n'avais aucune envie de rejoindre mon futon chez ma mère. Je grognais pour lui signifier mon mécontentement. "Je dors!" Grognais-je encore. Cette fois-ci, c'était un message subliminale, celui de me laisse tranquille mais rien y faisait. Monsieur n'était pas content. Il voulait vraiment que j'aille me laver et pour cela il était prêt à me menacer de quoi... me démonter? Mais dans tes rêves. J'arquais un sourcil avant de sursauter en sentant sa main claquer sur mes fesses, poussant un second cri, encore une fois, peu viril. Il voulait la guerre? Ok! Il allait l'avoir! Si j'avais décidé de ne pas bouger du lit, je n'en bougerai pas. Je me retournais pour lui attraper les épaules, le faisant tomber brusquement sur le lit. Je m'installais  califourchon sur lui, les narine dilaté, les lèvres pincées et les sourcils froncés. Je m'avançais doucement vers son visage, un regard noir qui allait se fixer dans le sien. Arrivé à quelques millimètres de ses lèvres, je détournais la tête jusqu'à l'une de ses oreilles, soufflant contre sa peau. "Touche à ton cul. J'bougerai pas d'ce lit." Lui murmurais-je froidement.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money Sam 2 Avr - 16:43

HERE COME THE MONEY

Jee Soo me donnait un bras avant de grogner quelque chose qui, pour toute personne civilisée, aurait été dissuasif. Mais je ne suis pas une personne civilisée, et ce que je veux, je l’ai ! Ce n’est pas son bras qui va me faire changer d’avis. Même si, j’avoue, que dans d’autres circonstances j’aurais bien voulu me caler contre et piquer un somme… Mais non ! Même si là, maintenant, j’aurais voulu, il pue comme un phoque ! Alors non ! Il va bouger ce jolie petit cul sous le jet de la douche et très vite !

Mettant mes menaces en mot et en geste dans cette fessée, je l’entendais pousser ce cri tellement peu masculin mon dieu… Alors il aimait ça aussi ? J’allais me faire un malin plaisir à lui décrocher des fessées plus souvent alors. Mais voilà, il se redressait et me plaquait contre le lit, à califourchon sur moi si bien que mes mains se posaient naturellement sur son joli petit postérieur bien musclé, non j’en profite pas… Son visage se rapprochait du mien et, le connaissant, je savais très bien qu’il n’allait pas m’embrasser mais quand même, au fond, une petite voix se disait que peut-être… Mais non. C’est contre mon cou qu’il alla loger ses lèvres pour me faire comprendre qu’il ne comptait pas bouger du lit… Et ben qu’à cela ne tienne, y a d’autres moyen de lui donner une autre odeur que la douche hein…

Profitant d’avoir son cou offert, j’y déposais un baiser rapide puis le mordillait. Dieu que je déteste cette odeur putain. Je dois vite y remédier… « Dans ce cas je prends la deuxième option… » lui disais-je tout doucement pour bien lui faire comprendre que j’allais vraiment mettre mes mots à exécution… D’ailleurs, sans beaucoup attendre, mes mains ouvraient son pantalon pour qu’une d’entre elles appuie sur ses reins pour le tenir contre moi une fois son vêtement ouvert. L’autre se glissait sous ses couches de vêtement pour rencontrer sa fesse et caresser son intimité du bout du doigt. Je vais avoir droit à ses petites plaintes toutes mignonnes comme d’habitude je suis sûr.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

INFORMATIONS
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: +16 JS² - Here come the money

Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Money & Power :: NASTY PIGS ! :: archives :: RP :: rp - avril-