Partagez|
JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy. Lun 21 Mar - 22:08

cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.

Ses yeux m’évitaient, tout son être me criait de le libérer, de le laisser tranquille et de ne plus lui courir après. Pourtant je n’arrivais pas à le faire. J’avais besoin d’avoir une main mise sur lui. Manipulateur, dominateur, autoritaire, le tout couplé à ma folie et ma condition d’humain.. Rien pour améliorer la personne que j’étais en somme… Jee Soo m’ignorait, mais est-ce qu’il m’entendait ? M’écoutait un peu ? Vu sa réponse, j’en concluais que non. Il ne m’écoutait pas. Tant pis… Ce n’était pas bien grave de toute façon.

Je le suivais des yeux alors qu’il se levait pour prendre son sac et fouiller dedans. Qu’est-ce qu’il cherche ? Je me surpris à être curieux de ce qui pouvait le distraire plus que moi. Mais quand je voyais tout le matos pour rouler des joins, je souriais, comprenant qu’il avait besoin de sa dose. Chose normale vous me direz, c’est un dealer donc il devait forcément consommer quelque part. Mais mon sourire se perdait rapidement, très rapidement, à ses mots. Partir ? Non. Je voulais pas. Encore une fois je faisais mon enfant capricieux et faisais une petite moue. « Reste dormir avec moi…Juste dormir… même si tu parles dans ton sommeil… » On allait sans doute pouvoir communiquer en dormant vu que je parlais parfois dans mon sommeil aussi… Ce qui en soi, était une bonne nouvelle… Si on dort tous les soirs ensemble et qu’on parle, ça veut dire qu’on communique tous les jours… Bon… Est-ce compréhensible après… C’est une autre question.

Je me levais et m’asseyais sur le canapé aussi. Je me fichais pas mal de la weed, non, c’était son épaule sur laquelle je reposais ma tête à nouveau. Elle était tellement confortable… Je fermais les yeux, un léger sourire étirant mes lèvres. Ma main se posait sur son bras, le caressant doucement du bout des doigts. Bordel, il est tellement musclé… Je le savais mais là je le sentais encore une fois et c’était très, très plaisant.. « Depuis quand t’es musclé comme ça ? C’est naturel ou t’as du faire du sport pour ? »

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy. Lun 21 Mar - 23:44

cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.

En entendant sa demande, j'arrêtais ce que je faisais, fixant mes mains, la feuille longue coincée entre mes doigts. "C'est une demande ou un ordre?" Lui demandais-je froidement pour savoir s'il me contraignait à rester avec lui ou si j'avais le droit de partir, chose que je m'empresserai de faire s'il m'en donnait l'autorisation. Je n'aimais plus cette idée. Passer du temps avec lui ne me rendait plus fou, cela ne me faisait plus tourner la tête, j'avais juste...mal. J'avais envie de crier, de pleurer, ma poitrine se faisait lourde. Si un jour j'avais imaginé qu'il pouvait me blesser plus que je ne l'avais été dans toute ma vie, je l'aurais évité, je n'aurais pas cherché à prendre ma revanche sur lui étant plus jeune.

Il s'installait à mes côtés mais je ne réagissais pas, le laissant poser sa tête sur mon épaule, ses mains sur mon bras nue -j'étais en débardeur- . J'enfonçais une tête verte dans les piques de mon moulin à épice, refermant la boite pour moudre la drogue. Mes muscles bougeaient, se contractant parfois sous le mouvement de rotation. J'ouvrais le compartiment qui recevait l'herbe moulu, la disposant dans la feuille pleine de tabac. "Sport." Répondis-je sèchement à Jeo Sun. Il avait presque les pleins pouvoirs sur mon corps, mais dans le contrat, aucune close stipulaient que je devais obligatoirement faire des phrases complètes, que je devais lui parler et être agréable avec lui. A vrai dire, je ne cherchais pas l'attention qu'il me donnait, au contraire. Plus je serai froid, moins il aura envie de m'avoir près de lui et plus vite il honorera la part de son marché, n'est-ce-pas?

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy. Mar 22 Mar - 1:59

cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.

Une demande ou un ordre ? C’était quoi la différence ? Un ordre il se forçait et une demande il se barrait ? Je ne voulais pas le forcer plus qu’il ne l’était déjà… mais… dormir seul… Je soupirais et lui répondais « une demande » rapidement, tout bas. Je ne voulais pas mais… Ah… Il finira par venir de lui-même… Je voulais m’en persuader. Je voulais y croire. Après tout, il avait déjà montré ce côté mignon-câlin, pourquoi il ne pourrait plus hm ?

Intrigué, je regardais comment, lui, il préparait ses joins. Ce n’est pas tous les jours que j’ai un dealer avec moi pour… Ben en fait, si, y a Ikaku… Je suis bête… D’ailleurs, il fait partie des rares personnes qui accepteraient sans rechigner une invitation pour venir dormir avec moi… Pour tenter de me baiser certes mais, au moins j’avais quelqu’un avec qui dormir.

Mes doigts tâtaient les beaux muscles de Jee Soo pendant qu’il s’afférait à son travail de son côté. Alors c’était le sport qui lui avait donné ces bras de rêves ? Wow… Il avait dû travailler pas mal d’heures et de jours pour avoir ce résultat. « Pourquoi tu t’es mis à la muscu ? Pour chopper des nanas ? Ou pour être le caïd de l’école… Ou peut-être les deux d’ailleurs ? » J’essayais de rendre l’atmosphère un tout petit peu plus joyeux, ça ne pouvait pas faire plus mal. Sans grande gêne, je soulevais son débardeur, laissant glisser mes doigts sur sa peau parfaite. Il était tellement parfait… Tout ce que je recherchais… Mais là maintenant, je ne pouvais pas le considéré comme acquis. Oh non. Loin de là… « T’es attendu quelque part aujourd’hui encore ? » Je me demandais vraiment si moi aussi j’allais pouvoir avoir droit à ce genre de temps privilégié pour nous deux… Juste nous deux.. Personne d’autre… Personne ne pouvait comprendre ce qu’il se passait ici de toute façon…
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy. Mar 22 Mar - 3:12

cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.

Il mit un peut de temps à ma question. Comme s'il hésitait à savoir si j'allais partir s'il me laissait le choix. Evidemment que je partirai! Il m'avait passé l'envie de passer du temps en sa compagnie. Pas après ce qu'il m'avait fait. Je roulais des yeux en l'entendant. Au moins, cette fois-ci, j'avais le choix. Il n'était pas un si mauvais maître après tout. M'enfin, je m’empotais trop vite. Il m'avait tout de même dit la veille qu'il voulait faire de moi son vide couille. Image peu flatteuse pour quelqu'un que l'on dit aimer le lendemain. Je ne lui répondais pas sur mes intentions, lui laissant la surprise une fois que mon joint serait allumé.

Mes pouces et mes indexes modelaient la feuille pour lui donner un aspect de cône tendis que je l'écoutais me parler de mes muscles, le laissant se balader sur mon bras. "Les deux." Lui répondis-je simplement. Comment lui dire qu'à l'époque, j'avais voulu m’endurcir à cause de lui? Que c'était lui qui m'avait fait prendre conscience que j'étais faible et que la seule façon que j'avais de m'en sortir, c'était avec des muscles, choses plus simple à gagner que de l'argent. Suite à ma réponse plus que glaciale, je me penchais vers la table basse, amenant le collant de la feuille à mes lèvres pour doucement le lécher et ainsi fermer la feuille et son tabac aromatisé. Je le faisais me lâcher, baissant mon débardeur pour enfin me lever. "Ma mère m'attend." Lui répondis-je sèchement. Je n'étais pas attendu, elle n'était probablement pas encore rentrée mais qu'importe. Je ne voulais pas rester avec lui. Si je lui avouais que j'avais ma soirée de libre, il en aurait profité pour m'ordonner de rester or, avec toute la tension qu'il me faisait ressentir, j’éprouvais le besoin de me vider les couilles et quoi de mieux que d'appeler mon plan cul régulier une fois sorti de ce maudit appartement.

Je portais mon joint à ma bouche, penchant la tête pour l'allumer. Je ramassais mes affaires, les mettant toutes dans mon sac pour enfin le porter à mes épaules. "Bon, tcho!" Lui dis-je en levant la main. Je me dirigeai vers la porte de sortie avant de m'arrêter après avoir fait deux pas. Je faisais demi-tour, m'avançant vers lui pour déposer un baiser, chaste, sur son front. Ben quoi? Ne vous méprenez pas. C'était uniquement pour le récompenser de m'avoir laisser libre choix. Peut être qu'en agissant de la sorte, il comprendrait qu'en me forçant, il risquait plus de s'éloigner de moi que de m'avoir auprès de lui.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
INFORMATIONS
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.

Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Money & Power :: NASTY PIGS ! :: archives :: RP :: rp - mars-