Partagez|
JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy. Dim 20 Mar - 20:25

cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.
PREVIOUSLY + tenue + Mes bras se tendaient en avant, des couinements s’échappaient de ma gorge avant qu’un soupire ne passe mes lèvres. Mes paupières encore closes empêchaient le peu de lumière dans la pièce de passé jusqu’à ma rétine pour me réveiller. J’étais bien dans le pays des rêves… Tout est tellement possible là-bas. D’ailleurs de quoi j’ai rêvé ? J’ai rêvé ? Mes sourcils se fronçaient et je me recouvrais de la couverture en réfléchissant. Dieu… Pourquoi je me mets à penser à ça maintenant ? Dès le matin… Enfin matin… J’ai aucune idée de l’heure qu’il est en fait. Je sortais la tête des draps et regardais mon portable. 14h23 …. « Ah… Il est tellement tôt…. Ou tard ? Tôt ou tard ? … On s’en fou… Tu t’en fou Jeo… » Ouais, complètement. Je m’en foutais. Je soupirais et me redressais, la paume des mains frottant mes yeux pour les faire se réveiller.

Après quelques minutes assis dans le lit, je me décidais enfin à me lever pour aller prendre une bonne douche bien chaude. Y a que ça de bon. Une bonne douche… Ah… Aller, un bon quart d’heure sous l’eau et me voilà qui en sortais, trempé mais de bonne humeur. Pour une fois que je suis de bonne humeur au réveil… C’est pas normal. Il va se passer un truc aujourd’hui. Une couille ou je sais pas quoi. Obligé. Mais alors que j’étais presque dans mon plus simple habit, j’entendais la sonnerie de la porte puis des coups contre et… « Ah… Voilà le souci de la journée… » Un coup d’un soir qui vient péter son câble parce que j’ai pas rappeler ? Une ex ? Hae Il ? Kira ? Nan, eux ils ont le code. Soo Ji aussi… Puis c’est lui qui m’aurait réveiller. Ikaku ? Il connait pas mon adresse, si ? Je crois que si…

J’entendais encore sonner et grognais en me dirigeant hors de la salle de bain au premier. Je prenais le temps de chopper une brioche et la calais entre mes dents pour aller ouvrir la porte, lassé. « Gmf ? » lançais-je, ce qui équivaut à un « Quoi ? » dit avec une brioche dans la bouche, sans capter tout de suite qui se dressais devant moi.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy. Dim 20 Mar - 21:06

cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.
J'aurais dû prendre ce sms au sérieux. Je pensais qu'il s'agissait d'un fils à papa un peu tordu qui pour s'amuser me traquait, me donnait des idées un brin tordus mais non. En vu du message que je venais de recevoir sur mon téléphone en plus de la nouvelle dans le Daily News. Le journal m'échappa des mains, restant con. "C'est une blague... Rassurez moi c'est une blague..." Dis-je doucement, n'en croyant pas un mot. Un frisson de dégoût me parcourait le corps. Qu'avions-nous fait? Pourquoi lui? Pourquoi c'était lui? Je m’effondrai dans la cuisine, tombant sur les genoux. "MAMAN!" Hurlais-je, le visage humide et déformé par un mélange de dégoût et de tristesse. Ma mère se levait à peine, la soirée d'hier avait été mouvementée pour elle. Elle me regardait sans comprendre. "Qu'est-ce qu'il y a mon chéri?" Me demanda-t-elle encore ensuquée. Elle se frottait les yeux, me voyant à genoux dans la cuisine. Elle se levait pour me prendre dans ses bras, déposant un baiser sur ma joue. Je tournais mon visage vers elle, ramassant le journal pour le lui montrer. "C'est Park son nom d'famille?" Lui demandais-je en chouinant. Paniqué à l'évocation de ce nom, elle m'arracha le journal des mains pour lire l'article, quelques larmes commençant à perler le long de ses joues. "Comment?" S’étonna-t-elle. "Il lui ressemble..." Sanglota-t-elle en jetant le journal, se retournant pour aller chercher ce dont elle avait besoin dans le petit meuble. "Ma dose... ma dose..." Gémissait-elle. En voyant l'attitude de ma mère, je n'avais plus aucun doute sur la véracité des propos tenues dans ce bout de papier. Je fronçais les sourcils, décidant de me reprendre. J'avais l'occasion de prendre ma revanche sur l'homme qui avait détruit la vie de ma mère, je n'allais pas m'en priver. Pour cela, j'avais besoin de l'aide de Jeo Sun, pour ma mère, j'étais près à tout. Il suffisait juste de le convaincre mais d'après ses dires, ce serait relativement facile de le ranger à mes côtés. J'essuyais mes joues du revers de la main, me levant pour partir chez mon connard de demi-frère.

Je m'enfonçais dans le métro, prenant le premier que je vis en direction de Simjang. Les minutes défilaient lentement et le métro se remplissait un peu plus à chaque arrêt. Debout, je bougeais nerveusement une jambe. La nouvelle allait faire un électro-choc à ce connard, ça lui ferait probablement mal et l'idée de le faire souffrir en plus d'obtenir ma vengeance me faisait jubiler. Enfin mon arrêt! Je descendais du métro, me pressant pour me rendre en bas de l'immeuble du Park. Je pris l'ascenseur et quarante-deux étages plus haut, je me trouvais devant sa porte d'entrée. Je sonnais, d'abord, frappant ensuite sur le métal de la porte, m'excitant comme un fou. Quelques minutes plus tard, il ouvrit en serviette. J'arquais un sourcil en voyant sa tenue plus que légère et sans me faire prier, j'entrais dans ce maudit appartement en le poussant. "T'as lu les nouvelles du matin ou pas encore?" Grognais-je en balançant le journal sur la table basse.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy. Dim 20 Mar - 21:20

cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.
Je sentais mon épaule partir en arrière et tournais les yeux vers la personne qui venait de rentrer chez moi, un sourcil arqué. Oh Jee Soo…. Hein ?! Mes yeux s’arrondissaient, bloquant sur lui. Sérieusement ? Qu’est-ce qu’il foutait là ? Il … Ah… Les news… Je fermais la porte et secouais la tête doucement. « J’ai une tronche à lire le journal… » Lançais-je, plus que souler déjà, la brioche à la main. Je la mangeais en allant en cuisine me faire un café. Enfin faire.. Je mettais une dosette dans la machine et appuyais sur un bouton en fait.. En attendant que tout ça chauffe et me fasse couler ce qui allait véritablement me réveillé, je retournais dans le salon et m’allongeais sur le canapé à plat ventre, me souciant peu de ma tenue, d’où il pouvait avoir vu sur mon corps. De toute façon il a déjà tout vu.. « T’es venu juste pour m’apporter le journal ? T’aurais pu penser au p’tit dej au passage… Radin qui t’es… » Ben oui, tant qu’à faire autant ramener à manger quand il vient, c’est pas comme si je faisais attention à ce genre de chose… Même si on ne dirait pas comme ça, j’étais plus qu’heureux de le revoir. En pleine forme qui plus est. Mais je ne voulais pas… Comment dire… Me montrer trop enthousiasme ? Oui, non, il fallait pas… J’entendais la machine qui avait fini tout son bazar et pointais la cuisine du doigt. « Tu peux aller me chercher mon café steuplait bé-… Jee.. » Pas de bébé. Plus de bébé… Fini. Plus jamais.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy. Dim 20 Mar - 21:31

cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.
Il était sérieux là? J'étais pas venu pour faire la bonniche ni lui ramener des croissants la bouche en cul de poule. Je le regardais avec dédain, restant debout à côté de la table basse, les bras croisées. Bé? Jee? Je fronçais les sourcils, la bouche déjà entre-ouverte, grimaçant. "Alors de un, j'suis pas ton bébé, de deux, j'suis pas ta bonniche, de trois tu m'appelles Jin Soo, comme les autres et de quatre..." Je me penchais pour lui balancer le journal au visage, là où on pouvait voir ma tête. "Lis, ça t'f'ras pas d'mal... enfin..." Grognais-je en me redressant. Comme si j'étais chez moi, je me dirigeai vers la cuisine, me saisissant de sa tasse pour y tremper mes lèvres. Je grimaçais après avoir avalé quelques gouttes de son breuvage. "Chaud..." Lançais-je en grimaçant. Ben quoi? C'est mon frère après tout, j'ai le droit de me servir comme bon me semble. Surtout qu'il n'avait même pas fait l'effort de me proposer un café. Mauvais hôte qu'il était. Je m'approchais à nouveau de lui, buvant tranquillement son café après m'être confortablement installé dans un fauteuil. Je voulais voir sa réaction, ne pas en rater une miette.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy. Dim 20 Mar - 21:47

cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.
Je grimaçais en l’entendant me corriger. Alors il se souvenait au moins du surnom que je lui donnais. Jin Soo ? Hors de question que je l’appelle comme tout le monde. Je suis pas tout le monde putain ! D’un seul coup, quelque chose s’abattait sur mon visage et je me redressais en criant un « Yah ! », sensible dès le matin. Je vais lui décoller deux tartes ! Je le voyais partir vers la cuisine et me disais qu’il allait quand même me chercher mon café alors je prenais le journal et voyais son visage. Sans lire l’article je roulais des yeux, me disant que ce débile avait personne avec qui partager un exploit et qu’il s’était tourner vers moi.

Je soupirais et commençais à lire, le voyant revenir du coin de l’œil. Je levais le nez, espérant avoir mon café mais… « Yah ! C’est mon café ! Reposes ça tout de suite ! » Il va me rendre fou… Dès le matin putain… Je soupirais bruyamment, les nerfs à vif avant de froncer les sourcils aux mots de l’article. Jee Soo, mon frère ? Enfin, demi-frère ? N’importe quoi. Je jetais le journal sur la table basse, visiblement impassible. « Comme si c’était possible. C’est des mensonges. N’importe quoi.. Comment ça pourrait être possible… Tss… » J’étais dédaigneux mais d’un seul coup, je me souvenais de toutes les fois où j’avais été trainé dans les cabinets d’avocat étant petit. Putain… Les conneries de mon père… Il connaissait pas les capotes à l’époque ? Non mais franchement… Je tournais les yeux vers Jee Soo, le dévisageant quelques secondes avant de lancer froidement : « T’façon je te considèrerais jamais comme mon frère. On a pas été élevé ensemble, j’ai jamais entendu parler de toi dans ma famille avant, on a aucun lien parental ! Rien à foutre. T’es venu pour quoi ? Juste me dire ça ? Ça changera pas ce que je pense te concernant. » Tout comme mes sentiments ne partiront pas, je ne pouvais pas les annihiler comme ça, du jour au lendemain, juste pour un article sorti de je ne sais où…
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy. Dim 20 Mar - 22:11

cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.
Je roulais des yeux, comme si j'allais gentiment l'écouter et reposer "son" café que j'étais en train de boire. Exprès pour l'embêter, je trempais mes lèvres dans sa tasse, la posant sur la table basse. S'il la voulait, il n'avait qu'à se servir. J'hésitais tout en même à cracher un bon gros mollard dedans, rien que pour qu'il s'énerve vraiment, gamin que j'étais. L'idée me plaisait assez, mais son café était bon, ce sera du gâchis que de lui faire ce coup là. Au même moment où je posais la tasse, il jetait le journal. Cela ne semblait pas plus l'affecter. Avait-il d'autres frères et sœurs? J'arquais un sourcil. C'était pas possible, pourquoi ça me faisait mal alors que lui il avait l'air de s'en foutre complètement? La réponse à ma question ne tarda pas à venir. Il n'y croyait pas. Je croisais les bras, m'enfonçant un peu plus dans le fauteuil. Il pensait vraiment que je me serait bougé le cul de Ganan jusqu'à chez lui pour un mensonge? J'arquais un sourcil alors qu'il continuait de parler. "Ton cher père n'est pas au courant de mon existence. On en a déjà parlé toi et moi, j'te l'rappel? Dans un ascenseur, bloqué, alors que tu te chiais dessus parce que t'es qu'une mauviette." Commentais-je, me foutant complètement de l'avis qu'il pouvait avoir sur moi. Après tout, j'avais essayé de l'éviter, mais à chaque fois, ça manquait alors quitte à l'avoir dans ma vie, autant me servir de lui sans me préoccuper de ce qu'il pensait vraiment. "Bref, j'suis pas v'nu pour trinquer parce que c'est trop cool on a le même sang." Continuais-je en décroisant les mains, les bougeant en prenant une voix de débile profond. Je reprenais mon sérieux, le regard grave planté sur lui. "J'suis là parce que j'ai b'soin d'toi. Tu vas faire couler ton père pour moi." Conclus-je plus que sérieux. Vous parlez d'un discours. Kwang Jee Soo, plus grand orateur de l'univers. Je plaisante. Je n'avais pas préparer mon speech, j'avais juste une idée en tête et je savais que pour parvenir à mes fins j'avais besoin de l'aide de Jeo Sun.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy. Dim 20 Mar - 22:43

cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.
Quand je me chiais dessus ? Une mauviette ? Il est sérieux lui ? Il a dû signer son testament ce matin pour me parler comme ça… Pas d’autres solutions. Je récupérais mon café, enfin ! Mon café ! Non mais. Enfin, je buvais une gorgée de la boisson, la sentant coulée le long de ma gorge ce qui faisait un bien fou. J’écoutais d’une oreille ce qu’il me disait alors que je m’allumais une cigarette juste après, la tasse poser sur mes cuisses en équilibre. « Je t’ai dit que pour moi on était pas frère… » A croire qu’il ne comprenait pas les mots qui sortaient de ma bouche. Jee Soo redevenait sérieux alors que moi je manquais de m’étouffer avec la fumée à ses mots. Je posais la tasse sur la table basse pour pas la faire tomber alors que je faisais difficilement passé ma toux.

« T’as besoin de moi ? » commençais-je d’un ton léger, encore souriant légèrement avant de le regarder sérieusement mais également énervé. « Tu te fou de ma gueule là ? » disais-je plus fort en me levant, mes doigts se posant sur la mâchoire du garçon pour le faire relever les yeux, comme lorsque je l’avais forcé à me faire une fellation la première fois. « Tu m’insulte, te fou de moi, prends tes aises et tu voudrais que je t’aide ?! A faire couler mon père qui plus est ?! Tu t’es cru où ?! T’me prends pour un con ?! » Ma voix s’élevait à mesure que je parlais, finissant par lui crier dessus. Je ne mettais jamais énerver devant lui, je n’avais jamais élevé la voix ainsi contre Jee Soo. Mais cette fois, j’avais vraiment le sentiment d’être pris pour un con… Après tout ce qu’il m’avait fait, ce qu’il m’avait dit et les sentiments avec lesquels il a joué… Il osait encore me demander des services ? Je serrais les dents, le regard noir et le lâchais avant que mon envie de le frapper ne prenne le dessus. J’allais vraiment le frapper… Je tirais une nouvelle latte sur le bâton de nicotine en allant vers l’escalier. « Dégages. Si t’es venu pour ça casses-toi. J’veux pas te voir. Va sucer qui tu veux pour améliorer ta vie de chienne mais compte pas sur moi. » J'allais regretter mes mots, j'allais en souffrir mais putain... Cette journée était la pire… Elle qui commençait bien. Plus jamais je me lève quand je suis de bonne humeur. Fini.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy. Dim 20 Mar - 23:13

cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.
Je serrais les dents, ne le lâchant pas du regard. Il commençait à s'énerver mais moi je ne bougeais pas. Il se levait en haussant le ton, m'attrapant la mâchoire pour lever ma tête, serrant ses doigts contre mes molaires. Je me laissais faire, le fusillant d'un regard noir. J'étais très sérieux. De toute ma vie, je n'avais jamais été aussi sérieux. Ce moment, j'en avais rêvé. Que l'identité de mon géniteur me soit dévoilé pour que je venge ma mère. Ce qu'il avait fait à ma mère, que je lui rende fois mille. Pour ça, j'étais prêt à tout. Je continuais de fixer Jeo Sun, le voyant qui sembler essayer de se calmer en fumant une cigarette. Je lui offrais un sourire en coin à sa réflexion. Ma vie de chienne? J'arquais un sourcil. Ce serait mentir que dire que ses mots ne me touchaient pas. J'étais blessé mais, au fond, cela m'amusait aussi beaucoup. Ces mots, c'était la seule façon qu'il avait trouvé pour se défendre et s'il m'insultait ainsi, c'est qu'il était blessé. Je me levais, ne le lâchant pas des yeux. "Tu veux m'frapper? Ben qu'est c't'attends? Frappe." Lui dis-je calmement, cet air condescendant imprimé sur le visage. "T'inquiète pas, les autres après toi ont adoré..." Je m'approchais de lui, passant mes bras autour de son cou, soufflant sur sa peau pour positionner mes lèvres au niveau de son oreille droite. "...tu sais... lorsque ma langue passe doucement sur leur bite, la caresse lorsque je l'ai en bouche..." Continuais-je, ma voix baissant de volume alors que je venais lécher la courbe de son oreille. "Comme ça." Lui murmurais-je pour le provoquer. "Quand je les entends gémir de plaisir, qu'ils me giclent dans la bouche, t'imagines pas à quel point ça m'excite." Conclus-je pour la petite histoire, le provoquant un peu plus. Je faisais glisser mes mains sur son torse pour les ramener le long de mon corps, me reculant d'un pas. Un sourire malsain pendu aux lèvres, mon regard provocateur se posait sur lui. "T'as envie d'me frapper, tu me hais, hein?" C'était une question rhétorique bien évidemment. Je le provoquais, je voulais qu'il craque, qu'il m'insulte, me frappe, qu'il ressemble de plus en plus à son père pour que je puisse mieux lui balancer en pleine tête.

C'était évident, avec une histoire pareil, il me mettrait de force à la porte, ce n'était pas la bonne méthode pour le convaincre de m'aider, j'en avais conscience mais, je voulais le blesser, le voir pleurer, le pousser à bout comme je l'avais été plus tôt dans la journée. Je voulais qu'il réagisse à quelque chose, qu'il réagisse mais surtout qu'il souffre. C'était une petite vengeance, pour toute les fois où il m'avait insulté de pute, de salope et d'autres noms d'oiseaux.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy. Dim 20 Mar - 23:35

cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.

J’étais à la limite du contrôlable. A la juste limite. Encore une réflexion et je ne répondrais plus de rien… Mais il semblait ne pas le comprendre, ne pas le voir, ou peut-être d’en jouer. Me voir à bout ? Le frapper ? L’insulter ? J’allais commettre l’irréparable si je levais la main sur lui, je le savais. Pourtant ses bras se glissaient autour de mon cou. Sa voix me murmurait ses phrases qui me blessaient plus que je ne l’étais déjà. Je l’imaginais dans cette position avec d’autres hommes. Prendre son pied avec d’autres. En redemander… J’avais mal.. Tellement mal. Pourquoi est-ce qu’il jouait à ça ? Pourquoi… Jee Soo reculait d’un pas, souriant et provoquant. Il me provoquait… Il savait ce qu’il faisait. Je tirais une latte à nouveau sur ma cigarette avant de la jeter sur le sol pour attraper sa gorge entre mes doigts. Je le poussais contre le canapé, attendant qu’il y tombe pour commençait à le gifler, une, deux, trois puis quatre, ainsi de suite, de plus en plus fort. « T’aimes être traité comme une pute ?! Hein ?! Tu veux que je te montre comment tu dois vivre ?! C’est ça ?! »

Je le relevais par la gorge pour lui enfoncer le visage dans les coussins, tenant fermement sa nuque. Ma main dominante attrapait son pantalon et, sans aucune douceur, l’ouvrait rapidement, l’entendant craquer sous mes gestes. Il pouvait pleurer, hurler, me supplier d’arrêter, j’étais incontrôlable. Ma main quittait sa nuque pour le loger dans ses cheveux, les tenant fermement entre mes doigts alors que mon genou se posait sur le bas de son dos. « Cambres-toi ! Cambres-toi avant que je te pète une vertèbre salope ! T’aimes être un objet ? Je vais te donner ce que tu veux, t’inquiètes pas ! »
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy. Lun 21 Mar - 0:06

cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.

J'étais à mille lieu d'imaginer que ma petite histoire allait lui faire autant d'effet. Il attrapa ma gorge, me poussant dans le canapé. De mon côté je lui riais au nez. Avait-il compris qu'il ne s'agissait que de provocation? Ou m'avait-il vraiment cru? Je le laissais m'étrangler, attrapant sa main pour contrôler la prise et ainsi ne pas trop me faire mal. Je le laissais aussi me gifler, continuant de rire. Je le savais fou, mais pas à ce point. Il avait vraiment perdu ses moyens. Mais pourquoi devenait-il aussi violent? Il était jaloux? Ou voulait-il simplement me donner une leçon? Et puis, même si mon histoire était vraie, ça ne regardait que moi. Nous étions dans un pays libre, je n'étais pas un esclave, ma bouche n'appartenait qu'à moi.

Je me laissais faire, je le laissais craquer mon pantalon, me maintenir la nuque puis les cheveux. Je savais exactement ce qu'il voulait. Se venger par quelques coups de bassin. La bouche en sang à cause de ses gifles, je continuais de rire. Les genoux au sol et la tête dans les coussins du canapé, je ne bougeai pas, le laissant me dominer pour le moment. "C'est comme ça que tu me traites, frérot?" Balançais-je en le provoquant encore et toujours. Ben quoi? Il avait oublié notre lien du sang? Il disait que pour lui ça ne comptait pas, mais pour moi ça ne signifiait pas rien. Bien au contraire. Il était hors de question que je me donne à lui, je l'avais déjà fait deux fois, presque trois, et c'était déjà de trop. L'idée de faire de l'inceste, même si nous n'avions pas été élevé ensemble me dégoûtait.

J'avançais mon genoux droit pour prendre de l'élan et lui donner un coup bien placé pour le faire lâcher. J'en profitais pour me jeter sur lui, lui attrapant les mains. Je me relevais, l'asseyant par terre pour enfin m'asseoir à califourchon sur lui. Avant de prendre la parole, je lui crachais au visage un filet de sang que j'avais dans la bouche à cause de ses gifles. "Pourquoi tu réagis aussi violemment? Qu'est ce que ça peut t'foutre hein? T'es jaloux?" Lui demandais-je toujours aussi provoquant. "Ou peut être..." Continuais-je, faussement perplexe avant de prendre une mine étonné. "Oh non... tu m'aimes? C'est pour ça hein?" Enchaînais-je pour le provoquer. Je ne pensais pas mes mots, c'était évident, il n'était pas amoureux de moi, ce n'était pas moi la personne qu'il avait avoué vouloir protéger lors de la partie d'action ou vérité, mais je voulais en jouer, lui montrer que ce n'était pas tombé dans l'oreille d'un sourd. "Alors c'est comme ça que tu comptes me protéger, hm?"
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy. Lun 21 Mar - 0:30

cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.

Son coup me faisait grimacer et reculer. J’avais oublié un élément dans l’histoire : sa force. Bien plus supérieure à la mienne et dans ce jeu, il était bien entendu plus doué que moi. Mes mains se retrouvaient bloquée par les siennes, peu importe combien je me débattais pour lui échapper, je n’y arrivais pas… Putain… Putain ! Je finissais assis par terre, Jee Soo sur les cuisses. A quoi il joue ? Lui lançant un regard noir, je fermais bien vite les yeux quand il me crachait son sang au visage. Ce connard… Mes paupières se rouvraient pour planter de nouveau mes pupilles noires de haine dans les siennes plus joueuses. Il osait me demander pourquoi je réagissais comme ça ? Réellement ? Il est con. Ce mec est complètement débile… Jaloux ? Oui. Je le suis à mort. J’ai envie de tuer tous ceux qui ont posé une main sur lui. Les étriper tous. Les pendre par le pied, les ouvrir et les laisser crever comme les porcs qu’ils sont…

Je voyais son visage changer d’expression avant qu’une boule ne se forme dans ma gorge. Il se souvenait de ce que j’avais dit lors de la soirée… Il était complètement péter mais il s’en souvenait… Je tentais à nouveau de me libérer en vain, sentant simplement mes poignets me faire mal. Tout comme mes genoux, peu habitué à rester dans cette position.

« Lâches-moi ! A moins que tu comptes me violer pour te venger ? Ah… L’inceste c’est vrai… ça en serait, vu que tu me considère comme ton frère. Pourtant tu banderais comme un fou si je te touchais. Tu m’embrasserais si je te le demandais ! Je sais comment avoir ce que je veux de toi. Alors pourquoi je te protègerais ? Hein ? Et jaloux ? Laisse-moi rire… Jamais je serais jaloux ! Je peux coucher avec qui je veux, quand  je veux, alors dis-moi pourquoi je serais jaloux ! Pour un type comme toi ? Pour avoir ton cul ? Plutôt mourir… Fais ce que tu veux de ton cul, jamais tu trouveras un meilleur coup que moi… »


Ma voix faisait yo-yo, mon ton aussi, tantôt je lui criais après, tantôt je parlais plus bas. Les larmes me montaient aux yeux au fur et à mesure que les mensonges s’accumulaient, roulant sur mes joues quand je finissais de parler. Il m’épuisait. J’étais fatigué émotionnellement à force de lutter contre lui, à force d’essayer de l’oublier. Je n’essayais même plus de me libérer de son emprise, ses mains sur moi, aussi douloureuses qu’elles pouvaient être, me faisait du bien. D’ailleurs est-ce que ses blessures sont guéries ?
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy. Lun 21 Mar - 0:54

cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.

Evidemment, ce n'était pas moi qu'il voulait protéger. Lorsque je l'entendais partir dans son monologue, je ne pus m'empêcher de lui offrir un sourire en coin remplie d'amusement. Je ne le lâchais pas, restant sur ses cuisses. A chacun de ses mots, je roulais des yeux, un rire m'échappant lorsque ses mots étaient en total contradiction avec ses gestes précédents. "Plutôt mourir que de me baiser, hm? Ok, alors t'allais faire quoi y'a pas deux minutes? Sois logique et calme toi deux minutes." Lui dis-je d'un ton neutre. Ce qu'il me disait me blessait, j'avais mal, plus mal que s'il m'avait enfoncé son membre sans préparation et s'était acharné comme un bourrin sur moi pourtant, je restais fort, énervé par la nouvelle mais surtout par moi-même.

Je devais trouver quelque chose pour le calmer, qu'il accepte de m'aider. J'avais besoin de son aide. Je n'étais pas stupide, je savais que je ne pouvais pas porter plainte pour un crime qui s'était passé il y a bientôt vingt-trois ans et même si je l'avais fait, maintenant que j'avais le coupable, ce dernier corromprait les juges. Je soupirai longuement relâchant doucement les poignets de Jeo Sun. "Ecoute... Franchement... J'aurais voulu que ce soit n'importe qui sauf toi. J'pensais qu'on s'oublierait et qu'on vivrait loin l'un de l'autre mais que veux-tu... c'est le destin?" Dis-je doucement, lui adressant un sourire forcé, mes lèvres se crispants. A ce moment là, j'étais sincère avec lui. Tout le monde, sauf lui. L'avoir pour frère était insupportable, même si nous n'avions pas la même mère, qu'officiellement je n'étais pas reconnu comme étant le fils de son père, les testes de paternité seraient positif si nous en faisions un. Ma mère avait reconnu Jeo Sun, le définissant comme lui ressemblant. Elle ne pouvait pas se tromper, elle ne pouvait pas oublier le visage de l'homme qui l'avait violé. Je le regardais tristement pour continuer. "Aide-moi. Je te donnerai c'que tu veux. J'pourrai essayer d't'aider avec la meuf que t'aime, vraiment, j'f'rai tout... s'te plait..." Je le suppliais. On ne va pas se mentir hein, je le suppliais vraiment. J'étais à ce point désespéré, j'avais à ce point besoin de lui pour venger ma mère et envoyer son père en tôle. Combien de fois j'avais élaboré des plans dans ma tête pour se moment... j'en avais des centaines et si Jeo Sun acceptait de m'aider, je serai disposé à lui en dévoiler un.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy. Lun 21 Mar - 1:17

cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.

Après m’avoir énervé, le voilà qui tentait de me calmer. Réellement ? Mais à quoi il joue ? Ça lui fait plaisir de me rendre fou comme ça ? Ça l’amusait ? Peut-être qu’il allait encore me faire tourner en bourrique… Comme cette fois où il m’a torturé… Pourtant sa voix me calmait. Lentement, mais me calmait... Plus efficace que n’importe quel médicament, drogue ou alcool…

S’oublier ? Comme si je pouvais l’oublier. Evidemment lui le pouvait, mais moi… Quoi qu’il dise, qu’importe le sourire qu’il m’adressait, je ne disais rien. Je n’étais pas apte à dire quoi que ce soit. Je voulais le serrer contre moi, sentir ses bras autour de mon corps, son odeur calmer mon cœur qui battait comme un fou dans ma poitrine. Je voulais sentir à nouveau son cœur battre de façon désordonnée et puissante, comme la dernière fois… Je posais ma main sur sa poitrine, tentant de capter les battements de son cœur sans ouvrir la bouche. J’allais le sentir encore pas vrai ?

« Qui te dit que j’aime quelqu’un actuellement ? » Je me souvenais avoir évoqué ça lors de la soirée, mais pas que mes mots parlaient d’une situation présente… Mes yeux, jusqu’ici posés sur ma main, se levaient vers son visage, plus doux, tendre, presque amoureux. Ou l’étaient-ils ? Je ne sais pas. « Tu feras tout ? Qu’est-ce que tu entends par tout ? » Je voulais lui demander de m’aimer, de rester avec moi pour toujours, mais… Il comprendrait ce que je ressens pour lui et l’utiliserais pour m’utiliser. Mes doigts se serraient petit à petit sur son t-shirt et je baissais les yeux, sentant mes yeux s’humidifier à nouveau. Naturellement, je refermais son pantalon et détaillais les dégâts de ma folie passagère de tout à l’heure. « Tu peux pas me donner ce que je veux.. » murmurais-je d’une voix tremblante. J’étais incapable de réfléchir correctement… Entre la tristesse de savoir qu’il ne pourra jamais m’aimer comme moi je l’aime, la joie de le revoir, de sentir son corps aussi proche du mien, d’entendre sa voix, et la frustration de n’être qu’un outil de vengeance pour lui… Je devenais fou…
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy. Lun 21 Mar - 1:39

cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.

Il se calmait, après s'être énervé comme jamais je ne l'avais vu auparavant. Je regardais sa main se lever pour se poser sur ma poitrine qui se serrait de plus en plus fort. Sa main faisant repartir mon cœur de plus bel, de gros et lourd battements. Pouvait-il les sentir? Je relevais la tête vers lui, entre-ouvrant les lèvres, les yeux remplis d'étonnement face à ce geste. "J'sais pas... J'ai pas grand chose à t'offrir en échange..." Je me raclais la gorge pour éclaircir ma voix qui se faisait faible. Je sentais que si je trouvais une proposition qui lui conviendrait, il accepterait de m'aider. "Tout." Lui répondis-je simplement. "Dis moi s'que tu veux." Lui répondis-je curieux de savoir ce qu'il désirait. Il ne semblait plus vouloir abuser de moi, il semblait plutôt faible, presque triste. Qu'est-ce qui le rendait ainsi? Je le regardais, portant une main à son visage pour lui faire relever la tête. Mes yeux s’écarquillèrent en voyant que les siens étaient humides. Il était vraiment triste? Pourquoi? Je fronçais les sourcils, réfléchissant à ce qu'il pouvait le mettre dans cette état. Il m'avait confié ne pas être très proche de son paternel, alors ça ne pouvait pas être ça, si? "Tu n'veux pas m'aider?" Lui demandais-je simplement. "J'comprends, c'est ton père, mais... ça t'fait rien d'savoir qu'il a violé une femme? Qu'il a pas été puni pour ça? J'te d'mande pas d'le tuer non plus, juste, enregistre le avouer son crime. S'te plait... Jeo..." Je le fixais, attendant une réaction de sa part. Ben oui, j'essayais de le prendre par les sentiments. Ça allait marcher? Je ne faisais rien de mal après tout, je réclamais uniquement justice pour le mal qu'il avait fait. Ça n'améliorerait pas ma vie, mais au moins, peut être que ma mère déciderait de se reprendre en main et la boule dans ma poitrine s’allégerait également. Grâce à cette vengeance, je pourrai avancer, passer à autre chose et me concentrer définitivement sur moi.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy. Lun 21 Mar - 1:58

cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.

Je sentais son cœur contre ma main, apaisant le mien du poids qu’il ressentait. En partie… Seulement en partie. Il faisait seulement de la place pour une douleur plus pesante et douloureuse que je n’avais jamais connue avant. Et que j’aurais préféré ne jamais connaitre… « Je ne veux rien de matériel, seulement toi.. Donne-moi juste toi et ton cœur.. Le reste j’en ai pas besoin putain… » Cette pensée me faisait me sentir encore plus faible, encore plus dépendant que je ne l’étais. Je sentais sa main sur moi et suivais le mouvement qu’elle m’intimait, levant des yeux curieux. Que me voulait-il encore ? J’étais assez faible comme ça… « Laisses-moi simplement le temps de me calmer… N’abuses pas de moi Jee Soo… Par pitié… Je ne veux pas être qu’un objet que tu utilises et jette à ta guise… Laisse-moi me protéger... » J’espérais qu’il puisse lire ce que je pensais dans mes yeux, qu’il me laisserait quelques instants de répit mais non. Il continuait de me demander de l’aide, encore et encore. Me suppliant alors que j’étais assez faible comme ça. Je me forçais pour me taire... « Je me force pour ne pas te dire à quel point je t’aime, j’ai besoin de toi, de tes câlins, de tes caresses, de tes attentions, de ta présence avec moi… Alors.. » « Laisses moi… Juste le temps de réfléchir plus calmement… s’il te plait… » Je baissais les yeux et clignais de ceux-ci, des larmes dévalant mes joues à vitesse grand V. Je ne voulais pas qu’il me voit dans cet état et pourtant, je posais ma tempe sur son torse. J’avais peur de m’abandonner de la sorte mais mes yeux se fermaient tous seuls. Faible… Je suis faible… Mon cœur s’alourdissait d’un seul coup alors que mes mains entouraient sa taille pour le garder contre moi. « N’abuses pas de moi Jee… » Soufflais-je tout bas, si bas que je ne savais pas s’il m’avait entendu. Et après coup, j’espérais que non…
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy. Lun 21 Mar - 2:27

cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.

Je le laissais s'appuyer sur moi, se vider de ses larmes. Je ne savais pas comment réagir face à ses gestes et ses mots... ses derniers mots... "N'abuses pas de moi Jee..." . J'étais mal à l'aise, très mal à l'aise. Que je n'abuse pas de lui? Parce que j'avais abusé de lui ces derniers temps peut être? Je relevais les mains pour ne pas le toucher, ne bougeant plus. Il avait l'air triste et pour une raison que j'ignorais. Était-ce par rapport aux méfaits de son père? Lui aussi il avait abusé. Je me souvenais de nos retrouvailles, lorsqu'il m'avait appelé pour que je lui vende mes produits, qu'il m'avait entraîné de force dans sa chambre, attaché les mains, filmé pour enfin me mettre son sexe dans la bouche. Je déglutissais en repensant à cela, ne bougeant toujours pas, me remémorant la semaine dernière, où il m'avait encore une fois lié les mains pour graver ses initiales que je faisais passer pour les miennes, sur la base de mon sexe. Et après, il osait dire que j'abusais de lui?! Un rire nerveux passait mes lèvres. J'avais l'impression qu'il se foutait clairement de ma gueule. J'attrapais ses poignets, le faisant me lâcher pour me relever. Je baissais la tête vers lui, le fixant. Il avait l'air pitoyable. Qu'est-ce qui pouvait le mettre dans cet état? Qu'est ce qui lui passait par la tête à cet instant pour être aussi mal? J'arquais un sourcil, peut convaincu qu'il accepterait de m'aider. Je soupirai avant de prendre la parole. "S'tu veux pas m'aider, dis le tout d'suite. T'as mon numéro, t'sais où m'trouver. J'attendrai qu'tu t'décides." Annonçais-je alors.

Ben quoi? Je n'allais pas rester ici, dans son appartement, avec tous les mauvais souvenirs que je partageais avec lui dans ce lieu quand même! En plus, du fait que, le voir dans cet état me rendait mal à l'aise. Même l'idée que nous partagions le même sang me faisait cet effet. Du dégoût? Probablement. Je ne portais pas Jeo Sun dans mon cœur, après l'avoir haït pendant plusieurs années, nos retrouvailles avait fait naître en nous une passion dévorante, nous rendant fou autant lui que moi. Je m'en étais rendu compte. Entre mon comportement qui changeait en sa présence et le sien qui passait des cris aux larmes, je n'avais pas eu besoin de parler de ma relation avec lui à qui que ce soit pour me rendre compte qu'ensemble, nous pouvions nous détruire, devenant complètement fous. Je soupirai une nouvelle fois quand je sentis mon téléphone vibrer. Je le sortis de ma poche pour lire mon message. Lân, il avait lu la nouvelle et me demandait comment j'allais. J'esquissais un sourire avant de l'appeler. "Allo? Oui mec!... Hm?... Mouais... Ahah s'tu l'dis!... Ouais... Ouais j'suis avec lui là... Ouais... Ok, ben à toute alors! J'pars bientôt t'façon. Tcho!"
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy. Lun 21 Mar - 2:43

cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.

Il ne bougeait pas, ne me touchait pas. J’avais besoin de le sentir me prendre dans ses bras, pourquoi ne le faisait-il pas ? Je me sentais tellement faible, je voulais seulement quelques secondes de sa personne, une simple étreinte de sa part, rapide et même sans sentiment. Mais non… Il se levait et baissait les yeux vers moi, enfin, je présume.. Je ne bougeais pas et ne levais pas les yeux vers lui. Mais il se foutait totalement de mon état, de ce que je ressentais. Tellement qu’il se permettait même de passer un appel, comme si de rien n’était… Ce bâtard… Je me levais et allais dans la chambre du bas pour m'habiller, ne pas le voir pendant quelques instants allait me faire du bien. J’en profitais aussi pour me passer le visage sous l’eau fraîche pour me remettre les idées en place.

J’attrapais ma veste et retournais dans le salon, redevenant celui qu’il connaissait peu à peu. Et donc, celui qu’il n’arrivait sans doute pas à comprendre, comme beaucoup de personne… « J’vais t’aider. Même si t’es un bâtard de première. » lançais-je le plus naturellement du monde en enfilant mon vêtement. Mes doigts attrapaient la fermeture que je fermais avant de fouiller dans mon sac pour en sortir un paquet de feuille et une trousse. Ben oui, j’ai au moins ça. Je lançais le tout sur la table en le regardant. « Mais on rédige un contrat. Tu serais capable de t’enfuir dès que t’aura eu ce que tu voulais. » Je ne lui faisais pas confiance. Son comportement juste avant en était la preuve, il était aussi imprévisible que moi. « Et n’oublies pas que tu m’as dit que tu ferais tout. Interdit de refuser ce que je te demande de me donner donc. Pas vrai ? »
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy. Lun 21 Mar - 2:54

cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.

A peine avais-je raccrocher que je me tournais vers le canapé où Jeo Sun, en serviette était en train de pleurer. Je m'étonnais de ne pas le voir. Clignant des yeux, je me demandais quand est ce qu'il était parti. Je profitais de son absence pour regarder s'il ne m'avais pas abîmé mon jeans quand je le vis sortir d'une des pièces du bas de son duplexe. Il était habillé et semblait s'être reprit. J'arquais un sourcil en le regardant s'approcher. Décidément, je ne comprendrai jamais ce mec. Je le laissais m'insulter, je n'étais pas en mesure de dire quoi que ce soit de toute façon, et il m'avait dit qu'il m'aiderait. Je restais tout de même le visage neutre. Hors de question que je lui montre ma reconnaissance, pas avec ce comportement.

Je m'installais sur le canapé, le regardant avec sa feuille et son stylo. Un contrat? Bonne idée! Si vous écrivions un contrat ensemble, je pourrai protester s'il le tournait trop à son avantage. Et puis comme ça, j'aurais un moyen de me défendre si les choses tournaient mal. A sa question, j'hochais la tête. "Ça dépend aussi s'que tu m'demandes. Je tues pas les gens..." Lui répondis-je alors, hésitant à ma deuxième phrase avant de me reprendre. "... pas volontairement..." Continuais-je.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy. Lun 21 Mar - 3:05

cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.

Jee Soo s’installait au canapé et j’arquai un sourcil à sa deuxième phrase, un sourire narquois aux lèvres. « J’aurais pourtant cru vu comment tu m’as torturé sans état d’âme pour une simple vengeance. » répondis-je à mon … demi-frère. Il n’était pas mon demi-frère. Impossible. On n’a rien en commun. Impossible. Rien qu’à sa gueule on sait qu’il n’est pas de la famille… M’enfin. Je soupirais et prenais un crayon, le faisant tourner entre mes doigts en réfléchissant à quoi lui demander. Quelque chose qu’il serait obligé d’accepter et qui moi, me permettrait de l’avoir sous la main… Homme de main non, je n’ai personne à tuer et ça lui ferait trop plaisir… Il faut aussi que j’arrive à pouvoir passer mes envies sur lui… Hmmm…. « En fait si, tu peux me donner un truc dont j’ai envie. » lui dis-je en souriant.

J’attendais de voir une réaction de sa part pour poursuivre, sachant parfaitement qu’il allait refuser dans un premier temps. « J’ai besoin d’un vide couille disponible quand j’en ai besoin, où je veux, quand je veux, comme je veux. Mais… Vu que tu veux te venger de mon père, et donc que je risque de perdre une partie de ma thune mensuelle, tu devras bosser pour moi pour compenser ça… » Je laissais la fin de ma phrase planer, et l’idée qui en était sous-entendu aussi. Il est intelligent… Il va comprendre pas vrai ? J’espérais pour lui qu’il comprenne et rapidement, que je puisse profiter tout de suite des conditions. Presser ? Un peu. J’avais envie de l’avoir contre moi. Qu’il le veuille ou non, il sera à moi.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy. Lun 21 Mar - 3:21

cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.

J'échappais un rire nerveux à sa réflexion. Sans état d'âme? Si j'avais mit mes sentiments de côté, il ne serait plus là à l'heure qu'il était. Je grimaçais à cette idée. J'aurais fait une erreur, une grave erreur... quoi que... En vu de ce qu'il allait me demander, je pense que j'aurais préféré sa mort. L'air intrigué, je le regardais. Il s'était enfin décidé? Qu'allait-il me demander? Que je fasse sa bonniche? Soit, j'avais déjà fait des ménages, cela ne me dérangeait pas. J'attendais qu'il s'exprime, les lèvres closes.

Mes yeux s'écarquillèrent lorsque je l'entendais prononcer ces quelques mots. Il a besoin d'un vide couille? Le grand Park Jeo Sun, qui mettait -soit disant- tout le monde à ses pieds avait besoin d'un vide couille?! Je me reculais légèrement, secouant la tête pour lui faire part de ma désapprobation. "T'es sérieux là?! J'suis ton demi-frère! J'coucherai pas avec toi. Et quand bien même, j'me vendrai pas non plus. J'suis pas une pute, je refuse, trouve autre chose." Lui répondis-je froidement. De ses mots, c'est ce que j'avais compris mais il me parlait aussi d'une histoire d'argent et ça... ça m'étonnait venant de sa part. Que je travail pour lui? Vendre mon corps, c'était impossible. Je me refusais à ça. Rien qu'à cette idée, des frissons de dégoût me parcouraient le corps. Je le regardais l'air grave, gardant tout mon sérieux. "Tout à l'heure, c'était du bluff. J'couche pas avec les mecs. J'te l'ai déjà dit non, j'suis hétéro." Mensonge. Bon, oui, tout à l'heure c'était un gros coup de bluff, c'était surtout pour le provoquer que je lui avais sorti cette histoire. Mais lui comme moi, malgré mes dires, on savait tous les deux que je n'étais pas du tout hétérosexuel. Plus du moins. Ma sexualité était devenue un vrai mystère pour moi. Je ne savais pas où je devais me situer et ce que j'étais vraiment. Je savais simplement que mon regard s'attardait à présent sur les hommes que je croisais et qu'en pensant à une fille, même magnifique, j'arrivais à ne plus bander.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy. Lun 21 Mar - 3:37

cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.

J’attendais sa réaction à mes mots et bien sûr, il refusait. Demi-frère ? Je rigolais doucement et posais le crayon sur la table. « T’as pourtant aimé lécher et mordiller mon oreille tout à l’heure 'mon très mignon demi-frère'. Tout comme t’aime me sucer. Arrête tes conneries d’hétéro. T’es tout sauf hétéro. » Je prenais mon paquet de cigarette et allait à la fenêtre, qui quand même avait une vue magnifique du haut de ces 42 étages, pour la fumer.

« C’est ça ou rien. Si tu refuses tu peux partir. Tu sais très bien que personne acceptera de t’aider à part moi… Et de toute façon personne peut le faire. » Je tirais une bouchée de nicotine, les yeux rivés sur les bâtiments d’en bas. Tout ce petit monde qui s’agitait, c’est drôle comme vu d’ici, ils ont l’air si petit… De la taille d’une fourmi même… « Si t’acceptes ce que je te demande, qu’on va peaufiner bien sûr.. Va me faire un café. » Je glissais ma langue sur ma lèvre inférieure, attendant de savoir ce qu’il allait faire et tentant de deviner aux bruits que je percevais. Son comportement avait réussi à me faire redevenir celui que j’étais au début de notre … relation ? Relation c’est le terme à employer ? Aucune idée… Je ne savais déjà pas ce qu’on était… Ami ? Ennemi ? Amant ? Frère, non. Je refusais de le considérer comme tel…
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy. Lun 21 Mar - 3:55

cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.

Il n'avait pas tord. J'avais aimé lui lécher l'oreille et ce que j'aimais encore plus? Passer mes lèvres sur son corps, tout son corps. Je me revoyais le faire, cette pensées m'arrachait une frisson. Pourtant, je devais continuer de me persuader d'être hétéro. C'est dur quand même d'accepter d'être différent. "Je suis hétéro." Maintenais-je tout en le suivant du regard, la vu de son jean qui moulait son petit cul ne m'ayant pas échappé. Je le fixais, détaillant son dos, le laissant parler pour enfin lui répondre. "J'coucherai pas avec toi." Dis-je clairement avant de me lever. Il m'avait demander un café, soit. Je pouvais probablement insister pour lui faire changer d'avis. Qu'il m'ait près de lui pou le servir, comme un majordome dans les films de riche, à la place de devoir coucher avec lui.

Arrivé à la cuisine, je regardais partout, ouvrant tous les tiroirs à la recherche d'une tasse et du café. Nespresso, c'est une marque de café ça? Je regardais la petite boite en carton noir sur le comptoir, la secouant sans comprendre pourquoi cela faisait ce bruit. Je n'en avais jamais vu et jamais fait du comme ça. Chez moi, on utilisait du café soluble, ça nous faisait gagner un temps fou et surtout, c'était très simple. Il suffisait de faire chauffer de l'eau et le tour était joué. Parcourant tous les placards du côté de la cuisine, je trouvais enfin les tasses, sortant un mug pour le poser sur la machine. Bon, maintenant il suffit de comprendre comment ça marque. Il y avait trois boutons, un levier, ça ne devait pas être bien compliqué. Je tirais le levier, ouvrant un réservoir de la taille de la capsule colorée. Ok, c'est là qu'on met le café. Je l'enfonçais dedans pour enfin pousser le levier. La tasse sous ce qui semblait faire sortir le café, j'appuyais sur un bouton avant d'entendre un bruit sourd. Enfin! J'avais trouvé! C'était une drôle de machine. J'attendais que le café se fasse pour enfin prendre la hanse de du mug. Je me dirigeai vers la baie vitrée pour tendre la tasse à Jeo Sun. "Tiens." Lui dis-je pour lui signifier que j'étais là.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy. Lun 21 Mar - 4:05

cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.

J’entendais du bruit en cuisine, les portes des placards qui s’ouvraient, se fermaient, se rouvraient et ainsi de suite. Un sourire étirait mes lèvres alors que je tirais une nouvelle latte sur ma clope presque finie. Il devait être tellement mignon à voir, à chercher partout, et sa tête devant la machine… Elle devait être tellement drôle et adorable… Cette pensée me faisait sourire bêtement jusqu’à ce que je sursaute légèrement en l’entendant à côté de moi. Depuis quand il est là ? Je me raclais la gorge et prenais une gorgée avant de grimacer. « Tu veux ma mort ?! Va me chercher du sucre ! » Ce fou. J’ai l’air de prendre un café sans sucre ? Franchement ? Il avait oublié le goût de celui qu’il m’avait piqué ? Aish… Je baissais les yeux sur la tasse et grimaçais. « Si t’as craché dedans je te tue ! » disais-je haut et fort, faisant mine d’être énervé. Non mais je ne vais pas boire un truc où y a eu du crachat non plus… Le pire étant qu'il en était capable..

Je jetais mon mégot par la fenêtre avant d’aller m’asseoir sur le canapé, les jambes croisées. L’idée de l’avoir à mes pieds était plaisante… Tellement plaisante mon dieu…. Je regardais les feuilles sur la table basse et soupirais. Etre obligé de faire ça pour le garder avec moi… Je suis pitoyable…
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy. Lun 21 Mar - 4:14

cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.

Je grimaçais en l'entendant ce plaindre. Non mais quelle tapette celui-là! Il n'y a bien que les pédé pour boire un café sucré. Je roulais des yeux, grognant en lui prenant la tasse ou aller à la cuisine sucrer le café de Monsieur. "Un ou deux sucres?" Lui demandais-je la tête baissé sur son café. Je dosais à sa convenance, lui ramenant la tasse. J'avais pensé à cracher dedans plus tôt, mais je ne l'avais pas fait. Même après qu'il m'ait clairement dit qu'il voulait se vider en moi. J'étais décidément trop sympa. Je grimaçais avant de lui répondre. "Ça t'as jamais gêné de m'rouler des pelles. Par contre boire une boisson où j'ai probablement craché dedans tu veux pas? T'es bizarre. S'pareil pourtant." Lui dis-je d'un air taquin. Oui, c'était une façon comme une autre de le provoquer. J'avais envie de l'embêter. C'est normal non? Après ce qu'il avait osé me proposer.

Je m'installais à ses côtés, le regardant. "Bon. Tu l'écris ce contrat?" Lui demandais-je en croisant les bras. "On m'attend." Conclus-je, l'air grognons. Ben quoi? J'avais le droit de voir mes amis aussi! Surtout que je devais faire un rapide topo de la situation à Lân, à commencer par lui parler de ces étranges messages que j'avais reçu avant que la nouvelle ne tombe.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
Prêt à noyer le désespoir ! Tagger, danser, baiser, boire ! Pourquoi je penserai à l'avenir ? Mon seul plaisir, c'est de m'autodétruire ! Me la foutre jusqu'à défaillir !

   (c) crackle bones
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy. Lun 21 Mar - 4:27

cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.

Je lui répondais rapidement pour récupérer ma tasse, tendant les deux mains comme un enfant pour enfant boire une gorgée de la boisson qui franchement, était meilleure avec du sucre… « Je veux pas de tes mollards ! Nuance.. » Je buvais une autre gorgée de café, prenant tout mon temps avant d’arquer un sourcil en l’entendant. « Ton mec que tu n’avoueras jamais parce que tu ne veux pas être pédé ? » lui demandais-je quand il me disait être attendu. Je posais la tasse et commençais à écrire les clauses du contrat avec beaucoup d’attention. « Rentre dormir avec moi ce soir. » déclarais-je après plusieurs minutes sans parler. Je voulais dormir avec quelqu’un, et en particulier avec lui. Passer notre première nuit ensemble… Même sans qu’il ne se passe rien, simplement dormir blotti contre lui.

Après une bonne demi-heure de rédaction, je lui tendais le papier pas encore signé par mes soins. Dedans on retrouvait le fait qu’il me laissait pleine liberté de faire ce que je voulais de son corps comme bon me semblait, avec ou sans vente de celui-ci à d’autres personnes, avec en plus des services d’homme de maison pour s’occuper de moi et de mes besoins contre l’aide qu’il avait besoin que je lui apporte et plus s’il se retrouvait dans une situation imprévue lui ou sa famille. En gros, ma protection contre sa personne. Equitable non ? Lui qui tenait à sa mère devait être content de voir que j’avais pensé à elle aussi. Je finissais rapidement mon café et lui tendais ma tasse. « Un autre. Avant que tu partes, tu peux faire ça hm ? Ah et, familiarises-toi avec la maison, je te demanderais souvent de venir ici… Et… hm… tu peux quitter ton boulot de nuit, je m’occuperais de te donner de l’argent tous les mois pour subvenir à vos besoins à toi et ta mère. »

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

INFORMATIONS
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: JS² [+18 violence plus que du cul en soi] - cry, scream, hit me, hate me, curse me, please me, good boy.

Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Money & Power :: NASTY PIGS ! :: archives :: RP :: rp - mars-