Partagez|
even when I lose i'm winning » haerenade
avatar
INFORMATIONS
Wons : 120
Messages : 38
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: even when I lose i'm winning » haerenade Mer 9 Mar - 19:29

EVEN WHEN I LOSE I'M WINNING
haerenade
Acte III


tenue ♔ Ce serait mentir que de dire que je ne suis pas nerveuse. Moi qui suis d’un naturel très calme, je me surprends à me sentir si fébrile, à anticiper cette soirée. Les dernières semaines furent bien plus chargées qu’à l’habitude, autant pour moi que pour le jeune homme que j’allais retrouver. Bien sûr, ce n’était pas notre première rencontre depuis l’épisode à l’appartement. En vrai gentleman qu’il était, il passait me chercher, soit à la maison ou directement au travail, pour sortir. Il avait dit vouloir apprendre me connaître, prendre son temps, et je voyais qu’il était fidèle à ses dires. Ces petites attentions constantes ne manquaient jamais de me faire sourire, de me rendre ma bonne humeur. Il était bien plus qu’un simple patron.

Aujourd’hui, j’avais décidé de changer les choses. Plutôt que de le laisser venir à moi, j’allais lui faciliter la tâche et me déplacer moi-même. Je me regarde une dernière fois dans la glace, retouchant mon rouge à lèvres, replaçant quelques mèches rebelles. S’assurer d’être parfaite, voilà. Je ne crois pas avoir fait autant attention à mon apparence que ces derniers temps, outre au travail, puisque c’était une obligation. J’attrape mon sac à main ainsi qu’un petit panier, puis prends la route de Paradise Lost. Même si je venais tout juste de quitter le complexe, je savais que je le trouverais à cet endroit. C’est pourquoi je ne pris pas la peine de m’annoncer. L’établissement était bien moins fréquenté en journée qu’en soirée, ce qui fait que ma visite passerait très certainement inaperçue. Un sourire en direction de ma collègue à l’accueil et je file vers le bureau d’Hae Il, cognant faiblement à la porte encore close. « Service aux chambres! » J’entrebâille la porte pour y passer ma tête, esquissant un sourire amusé. Je n’attends pas vraiment la permission pour entrer, mais je remarque qu’il est seul, assit à son bureau. J’ai bien choisi mon moment. Je m’avance lentement jusqu’à son bureau, déposant d’ailleurs mon panier sur ce dernier. « Je me suis dit que tu avais probablement besoin d’une petite pause! » J’avais surtout envie de le voir, puisque deux semaines s’étaient écoulées entre notre dernière rencontre. Je gonfle légèrement joues, baissant la tête vers mon panier, je j’ouvre pour lui dévoiler le contenu. « Si nous ne pouvons pas sortir pour aller manger ensemble, pourquoi ne pas manger ensemble ici? Je ne resterai pas longtemps, je te le promets. » Juste le temps d’un repas, ensuite, il pourrait se remettre au travail.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________


avatar
INFORMATIONS
Wons : 159
Messages : 147
Age : 25
Emploi/loisirs : Master 2 en Economie et Gestion, - à côté, j'aide ma mère au Paradise Lost, maison close la plus réputée de la ville et business familial
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: even when I lose i'm winning » haerenade Mer 9 Mar - 23:41

EVEN WHEN I LOSE I'M WINNING
haerenade
Acte III


tenue ♔ Un soupire peu discret passe mes lèvres. J'aime ce que je fais mais je commence à saturer de la comptabilité. Cela fait des jours que je travaille sur le bilan mensuel du Paradise, à remplir ici et là, calculer, vérifier et revérifier la moindre pièce pour être sûr que tout colle, que tout est impeccable. Ma mère aime que tout soit ordonné et nous faisons au mieux dans les normes et la légalité. Pas question d'avoir des erreurs dans la trésorerie. Au moins, ce n'est plus de la paperasse, ça m'occupe l'esprit toutes ces vérifications et ces calculs ; plus de déclarations ni de signature à appliquer sur des papiers après lecture minutieuse. Je ne suis pas quelqu'un de véritablement impatient, du moins je sais me contrôler, mais je ne suis pas mécontent de savoir que j'en ai bientôt fini avec ça aussi. J'ai passé les deux dernières semaines enfermées dans ce bureau, volontaire pour m'immerger totalement dans la gestion de la maison. Ma mère accepte de me laisser de plus en plus de responsabilités au fur et à mesure. Il n'est pas question qu'elle se retire du business pour le moment mais elle préfère assurer le futur de sa Maison en me laissant découvrir par moi-même les fonctions de tous les postes à responsabilités. Elle revérifiera tout en personne et je veux être sûr que tout soit parfait, d'où les heures supplémentaires de ces quinze derniers jours.

Je n'ai pas eu le temps de faire grand chose pendant ce laps de temps, outre me retrouver entre ces quatre murs. Je n'ai même pas répondu aux messages de Kira et Jeosun, et je n'ai pu croiser Serenade que dans les couloirs de la Maison, jamais tous les deux seuls. Je soupire à nouveau avant de me redresser quelque peu, faisant craquer mon cou ainsi que mon dos. Je me lève pour aller me chercher une nouvelle tasse de café, fais quelques pas et me rassois finalement : plus vite j'aurais terminé, mieux ça sera.

Replongé dans mon travail depuis un certain temps, je laisse échapper un grognement en entendant quelqu'un frapper à la porte. Mes yeux ne se lèvent même pas de mon écran d'ordinateur et je ne prends pas la peine de répondre, ne prêtant pas attention à la voix qui se fait entendre faiblement derrière la lourde porte en bois. Cette dernière s'ouvre néanmoins et je relève la tête, m'apprêtant à jeter un regard noir à l'inconscient qui vient me déranger. « Je ne veux pas être déran– »  Je suis surpris de découvrir un visage devenu familier et cela se voit certainement à mon expression. « .. Serenade ? » Je prends soin de ne jamais l'appeler par son prénom sur le lieu de travail. Elle entre tout à fait, refermant la porte derrière elle et je ne peux m'empêcher de laisser glisser mon regard le long de sa silhouette tandis qu'elle s'avance vers moi. Elle pose un panier devant moi dont elle dévoile le contenu et je lève les yeux vers elle après un coup d'oeil, quelque peu abasourdi par son initiative mais loin d'être mécontent. Je me rends compte que je suis heureux de la revoir et un sourire se dessine sur mes lèvres. « Pas longtemps alors, hmm ? » me permets-je de la taquiner. Je me lève cependant et fais le tour du bureau, plus intéressé en soi par elle-même que par le panier. Je lui prends la main et en embrasse le dos comme j'en ai pris l'habitude avec elle, tirant finalement légèrement dessus pour l'attirer à moi, ma main libre passant dans son cou. Je me penche et l'embrasse, redécouvrant ses lèvres après deux semaines, deux semaines qui me semblent avoir été très longues maintenant que je la retrouve et que je prends conscience du fait que oui, elle m'a manqué. «  Tu es venue spécialement pour moi ? Tu ne devrais pas être ici en ce moment, non ? » lui soufflé-je une fois détaché de ses lèvres, plongeant mon regard dans le sien. « Je suis content que tu sois là en tout cas. »

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________



avatar
INFORMATIONS
Wons : 120
Messages : 38
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: even when I lose i'm winning » haerenade Jeu 10 Mar - 1:39

EVEN WHEN I LOSE I'M WINNING
haerenade
Acte III


La surprise que j’entends dans sa voix m’arrache un sourire, ne tiltant pas au fait qu’il m’ait appelé par mon pseudo. Il ne m’attendait absolument pas et, vu le ton de voix qu’il avait utilisé, avait probablement demandé à ce que personne ne vienne le déranger. Vu comment je n’avais eu aucune nouvelle ces dernières semaines, ça me semble normal qu’il veuille terminer le plus rapidement possible. Mme Kim était là pour l’aider, non? Il ne devait certainement pas se taper tout le travail seul. Le petit sourire qui se logea sur le visage du jeune homme me fait chaud au cœur. À croire que, même si je le dérange, ma présence est des plus appréciées.

Il a très certainement remarqué les étoiles dans mes yeux lorsque, après avoir contourné son bureau, il prend ma main et y pose ses lèvres. En si peu de temps, Hae Il a su cerner ce qui me plaisait, sans efforts apparents. Comme si tout était naturel, comme s’il arrivait à lire en moi comme dans un livre ouvert. Lorsque ses lèvres se posent contre les miennes, je réponds à ce baiser sans même me poser de questions. Le geste n’est pas anodin. Je prends particulièrement plaisir à ces marques d’affection, à ces baisers à chaque fois un peu plus enflammés. Je laisse mon index glisser contre le col de sa chemise, penchant légèrement ma tête sur le côté. « Je n’avais pas de nouvelles, je commençais à m’inquiéter… Peut-être que j’avais fait quelque chose de mal et que tu ne voulais plus me voir, mh? » Ça m’aurait étonné, et ses prochaines paroles me le confirment également. Je laisse mes mains se balader contre son veston et le regarde, un moment, de la tête aux pieds. Cet accoutrement est très différent de celui que j’avais pu voir lors de ses passages à l’appartement, et pourtant, je ne me pouvais m’empêcher de le trouver irrésistible. « Tu me manquais vraiment, en fait… » Murmuré-je le plus bas possible, dans l’espoir qu’il ne m’entende pas. Ce serait mentir que de dire que la présence d’Hae Il n’était pas agréable et que je n’y avais pas pris goût.

Je glisse mes doigts dans les siens, contournant son bureau pour le forcer à s’asseoir de nouveau, prenant pour ma part place sur le coin du meuble, là où il n’était pas totalement ensevelit sous les montagnes de papiers. « Une petite pause, même pour trente minutes, ça ne te fera pas de mal, mhh. » Je me retourne et commence à sortir les plats un à un, plat que j’avais moi-même confectionné. Ça ne valait probablement pas la nourriture que le jeune homme était en mesure de se payer, mais au moins, j’y avais mis du cœur et du temps. « Comment ça se passe, sinon…? » Mes prunelles se fichent une nouvelle fois dans les siennes, un léger sourire soulevant le coin de mes lèvres. Ma main se tend ensuite en sa direction, replaçant machinalement certaines de ses mèches blondes. Jamais je n’aurais cru me retrouver dans le bureau du patron, outre pour me faire réprimander. Or, en ce moment, ce n’était absolument pas le cas et je me doutais que ça n'allait pas arriver, du moins pas aujourd'hui.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________


avatar
INFORMATIONS
Wons : 159
Messages : 147
Age : 25
Emploi/loisirs : Master 2 en Economie et Gestion, - à côté, j'aide ma mère au Paradise Lost, maison close la plus réputée de la ville et business familial
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: even when I lose i'm winning » haerenade Sam 12 Mar - 0:30

EVEN WHEN I LOSE I'M WINNING
haerenade
Acte III


tenue ♔ Mis à part pour des raisons professionnelles, je ne reçois personne dans ce bureau mais cette visite surprise est loin de me déplaire. Je ne fais que très peu de pauses pendant que je travaille, voire pas du tout, mais je ne suis pas mécontent pour le coup que Emiko soit venu m'interrompre. Je n'ai pas mangé de la journée et tourne au café  comme à mon habitude. Sa présence m'offre une pause forcée et l'idée n'est pas déplaisante, surtout si elle est là. « Ridicule, pourquoi je n'aurais plus envie de te voir ? » Je sais que je n'ai pas été très présent ces deux dernières semaines, pour personne à vrai dire, mais je ne pensait pas qu'elle verrait ça comme un refus de la voir ; ce n'était pas volontaire. Il faudra que je travaille là-dessus à l'avenir, je ne veux pas qu'elle pense que je l'oublie. Ses mots tout bas me font sourire et je me laisse entraîner, me rasseyant sous ses directives. J'empile quelques un des papiers étalés pour les décaler et lui laisser ainsi un peu plus de place. Elle sort le contenu de son panier et je fixe son visage, attendri par l'attention, posant ma main sur son genou. « Tu m'as manqué aussi. » Une pause de trente minutes ne me fera pas de mal, comme elle l'a souligné, et maintenant qu'elle est là, une demie heure ou plus, ça ne changera pas grand chose.

Ses yeux croisent les miens et sa question me fait hausser les épaules. « Outre le fait que je croule sous la paperasse, ça ne va pas trop mal. Et toi ? J'espère que la reprise ici n'a pas été trop difficile .. » Ma mâchoire se resserre légèrement mais cela mis à part, je garde ma contenance. L'imaginer avec d'autre hommes me déplaît et, du mieux que je peux, j'essaie de ne pas y penser. Ce n'est pas après ces quelques semaines que je suis en mesure de lui dire quoi que ce soit. Lui montrer que je suis là pour elle, ça par contre, je peux. Elle tend une main vers moi et ses doigts replacent quelque peu mes cheveux. Je profite de son geste une fois qu'elle a fini pour la tirer à moi doucement et l'obliger à venir s'asseoir en travers de mes genoux. J'ai décrété que sur le bureau, elle était en fait trop loin de moi. Je pose mon menton sur sa veste, contre son bras et relève les yeux vers Emiko, qui me surplombe à présent, lui souriant. « Qu'est-ce que tu as ramené de bon, d'ailleurs ? Tu as tout préparé toi-même ? »

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________



avatar
INFORMATIONS
Wons : 120
Messages : 38
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: even when I lose i'm winning » haerenade Dim 13 Mar - 3:20

EVEN WHEN I LOSE I'M WINNING
haerenade
Acte III


Mes prunelles se fichent une nouvelle fois dans celle de mon aîné, ma tête se penchant doucement sur le côté. Cette main sur mon genou me rassure, encore plus lorsqu’il prononce ces quelques mots qui viennent effacer les craintes qui me taraudaient. J’ai eu tords de penser qu’il ne voulait plus me revoir, de penser qu’il ne s’ennuyait pas de moi. C’était un très bon signe, alors. Mon regard valse une nouvelle fois sur la paperasse à ses paroles, constatant une nouvelle fois à quel point il semblait occupé. Ai-je choisi le bon jour pour venir le déranger? Peut-être que non. Mais comme c’était ma seule journée de congé, autant en profiter. La question du jeune homme me froisse légèrement, mais je reste de marbre. Je me contente d’hausser les épaules, triturant l’un des plats du bout des doigts. « Ça s’est bien passé. Je fais un peu plus attention qu’avant, mais les clients ne semblent pas le remarquer. » Que remarqueraient-ils, de toute manière? Trop occupés à vouloir assouvir leurs pulsions, c’est à peine si certains d’entre eux prenaient le temps de vous dire bonjour.

Un couinement. C’est ce que je laisse échapper lorsque Hae Il me tire vers lui, me laissant docilement faire. Je ne peux m’empêcher de plonger mon regard dans le sien, esquissant un doux sourire en sentant son menton contre mon bras. Cette position, je ne sais trop pourquoi, ça me rend si heureuse. Cette proximité, cette complicité qui semble s’être formée. J’aime ça. Je cligne des yeux un moment, les paroles du jeune homme me venant finalement aux oreilles, et je hoche la tête, tout sourire. « J’ai tout fait moi-même, oui! » Fière? Pas rien qu’un peu. Je ne prenais que très rarement le temps de confectionner un repas de ce genre, outre pour moi-même. Hae Il était privilégié. « Alors, on a des yakisoba ici, quelques onigiri, des crevettes tempura, une variété de sushis, des tsukemono ainsi que des daifuku pour dessert. » Je ne me suis pas cassé la tête. J’ai tapé dans ce que je connaissais, c’est-à-dire la cuisine japonaise, mes origines. Je tends une main pour attraper une paire de baguettes, attrapant l’un des sushis, que je porte aux lèvres du jeune homme. Je n’attends pas sa réaction pour en attraper un second, le portant toutefois à mes lèvres, esquissant un sourire satisfait. Je ne manquais que très rarement mon coup, en matière de cuisine, et je pouvais me féliciter d’avoir concocté autant de plats en si peu de temps. Je passe délicatement mon bras libre autour du cou de mon hôte, me collant un peu plus contre lui. « J’espère que ça te convient…? » Murmuré-je, glissant une nouvelle fois le bout de mes doigts dans sa chevelure blonde. Ce que je ne ferais pas pour lui.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________


avatar
INFORMATIONS
Wons : 159
Messages : 147
Age : 25
Emploi/loisirs : Master 2 en Economie et Gestion, - à côté, j'aide ma mère au Paradise Lost, maison close la plus réputée de la ville et business familial
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: even when I lose i'm winning » haerenade Dim 13 Mar - 18:53

EVEN WHEN I LOSE I'M WINNING
haerenade
Acte III


tenue ♔ Hochant la tête silencieusement, je ne pose pas d'autre question sur le sujet de son retour. Je ne pense pas qu'elle veuille s'y attarder et sincèrement, moi non plus. Elle est maintenant assise sur mes genoux, ses yeux dans les miens. Après les deux premières semaines à passer la voir tous les jours chez elle, je me rends compte à quel point je suis content de la retrouver. Mes bras se resserrent quelque peu autour de sa taille : j'aurais dû faire bien plus de pauses ces deux dernières semaines. Je sais bien que cela n'aurait fait que prolonger la situation, même si entrecoupée de pauses agréables. Une de temps à autres par contre .. ce n'est pas une chose que je fais mais je pense pouvoir reconsidérer les choses à l'avenir. Elle me sourit à ma question et je ne peux m'empêcher de le lui retourner. Je hausse un sourcil et rapporte finalement mon attention sur les différents contenant posés sur le bureau. « Tout ça, toute seule ? » Ca dépasse mon entendement qu'on soit capable de faire cuire quelque chose sans le brûler. Je ne doute pas de ses capacités culinaires ; au contraire, la seule fois où j'ai mangé chez elle, ce qu'elle avait préparé était simple et délicieux. Mon estomac gargouille bruyamment. « Tu n'aurais pas dû te donner tant de mal .. mais ça me fait plaisir que tu aies pensé à moi. » Je relève les yeux vers elle et me redresse pour effleurer ses lèvres des miennes. « Merci. » Je sais que je l'ai déjà dit mais ça ne lui fera pas de mal de l'entendre une deuxième fois. Je me retrouve juste après face à un sushi : je referme mes lèvres autour de celui-ci pour le goûter, pas déçu du résultat pour un sou. Je tends une main vers le bureau et lui vole un tempura dont je grignote le bout. Mes yeux se lèvent vers elle à nouveau en l'entendant et je hoche la tête plusieurs fois puisque ma bouche est pleine. J'attends d'avoir avalé avant de répondre. « Parfait. » Ses doigts passent dans mes cheveux et je lui souris encore une fois. « Alors comme ça tu as pris le temps de faire ça pendant ton jour de congé ? » La question est purement rhétorique puisque je connais déjà la réponse. Je n'ai rien à lui offrir en retour cependant si ce n'est ma reconnaissance. Pas aujourd'hui du moins mais je me jure de la traiter comme elle le mérite. J'ai déjà croqué dans mon petit beignet et ça en se fait pas de lui proposer celui-là ; je le finis et en récupère un autre que je lui tends. Je ne la quitte pas des yeux pendant un moment et glisse ma main contre sa hanche. Cela ne fait pas si longtemps qu'on s'est rapprochés tous les deux mais je l'apprécie déjà peut-être trop. Sa façon d'être, ses sourires, son côté fragile, que j'ai eu l'occasion de découvrir, ses petites attentions comme aujourd'hui, tout ça ne m'aide pas à me détacher, tout l'inverse plutôt.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________



avatar
INFORMATIONS
Wons : 120
Messages : 38
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: even when I lose i'm winning » haerenade Mar 15 Mar - 5:04

EVEN WHEN I LOSE I'M WINNING
haerenade
Acte III


Un long frisson parcoure mon échine. Je ne peux m’empêcher de le regarder. Jamais je ne me le serais permis auparavant, mais maintenant, c’est différent. Je ne le vois plus du même œil. Je ne le vois plus comme un simple patron, comme une figure d’autorité. À voir comment nous nous empressions de se retrouver, se s’embrasser en étant en présence l’un de l’autre, je me disais que les formalités n’étaient plus nécessaires. Au départ, cet homme me semblait si sérieux. Toujours à son affaire, toujours tiré à quatre épingles, il transpirait la perfection. Derrière ce visage toujours fermé ce cachait une douceur et une tendresse que jamais je n’aurais imaginé. Délicatement, je gonfle les joues. Sa dernière question se passait de réponse, mais tout de même, je pris le temps de le faire. « Ça me donnait une bonne raison de venir te voir. Et puis, ça faisait un moment que je n’avais pas pris le temps de cuisiner un vrai repas. » Parce que la soupe de l’autre fois était bien trop simple, oui. Je n’avais aucun mérite à lui servir un plat si simplet. Je pouvais maintenant me racheter et lui offrir, au passage, toute ma reconnaissance pour avoir passé autant de temps avec moi dans ces temps difficiles.

Lorsque je tourne de nouveau la tête, je fais face à un des beignets, Hae Il me le tendant. Je préfère m’approcher et l’attraper directement avec ma bouche plutôt que de le prendre entre mes doigts. J’en profite d’ailleurs pour me blottir contre le jeune homme, passant mon second bras à son cou. Je ne peux m’empêcher de regarder sa main, posée contre ma hanche, et de sourire à ce contact. Ma tête se penche ensuite sur le côté, mes lèvres se retrouvant tout près de son oreille. « Tu penses repasser quand chez moi…? » Susurré-je doucement, totalement consciente du double-sens que cette phrase porte, le demandant toutefois sans arrière-pensées. Je voulais vraiment qu’il me visite de nouveau. Je me disais que le visiter dans son appartement était encore un accès interdit, et comme il connaissait le code du miens… C’était bien plus simple. Je me redresse légèrement, un sourire amusé aux lèvres, laissant mon index parcourir le torse de mon aîné, m’arrêtant lorsque j’atteins sa ceinture. Ce petit jeu auquel je ne devrais pas m’adonner, je ne sais pourquoi, mais j’adore. Peut-être parce que c’est de l’interdit, peut-être, simplement, parce que ça concerne Hae Il. Mais je n’ai pas envie que ça s’arrête.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________


avatar
INFORMATIONS
Wons : 159
Messages : 147
Age : 25
Emploi/loisirs : Master 2 en Economie et Gestion, - à côté, j'aide ma mère au Paradise Lost, maison close la plus réputée de la ville et business familial
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: even when I lose i'm winning » haerenade Mer 23 Mar - 22:36

EVEN WHEN I LOSE I'M WINNING
haerenade
Acte III


tenue« Pas besoin de bonne raison pour venir me voir, tu sais. » Ce même petit sourire semble être constamment accroché à mes lèvres en sa présence en ce moment ; pour quelqu'un qui affiche un air impassible à l'accoutumée, ça change. Je suis content de la voir me rendre visite, je n'y peux rien, surtout que ça fait un bout de temps qu'on n'a fait que se croiser en coup de vent ici. On peut enfin passer un moment seuls, même si ce n'était pas prévu. « Un vrai repas .. tu ne cuisines pas quand tu es seule ? Tu manges au moins, j'espère ? » Je grignote mon tempura tout en la regardant avant de lui en tendre un. Elle se penche légèrement pour le récupérer tandis que je suis le mouvement des yeux. Elle se colle alors à moi et je resserre mon étreinte autour de son corps. Son visage se tourne et lorsqu'elle reprend la parole, je sens son souffle sur mon oreille et réprime un léger frisson au son de sa voix, naturellement douce et enjôleuse. « Quand tu veux. » La réponse est spontanée. J'ai beau être quelqu'un de très professionnel, je sais que le travail que j'ai faire est presque fini. Elle m'a manqué, je m'en rends compte, il est inutile de me le cacher ; je sais que je ne resterai plus de longs jours sans donner de nouvelles ni la voir. « Je peux passer à l'improviste ? » Je ne l'avais encore jamais fait réellement : les deux premières semaines étaient différentes puisque je l'avais prévenue que j'allais passer quotidiennement. J'ai beau demandé ça, je sais que quoi qu'il arrive, la politesse m'empêchera encore d'arriver sans m'annoncer, même si ce n'est que par un rapide message ou appel. J'ai encore du mal à débarquer chez Jeosun sans le prévenir, alors là.

Je sors de mes pensées en sentant son doigt se poser sur moi et baisse les yeux pour le suivre du regard tandis qu'il descend plus bas, toujours plus bas jusqu'à ma ceinture. Je hausse un sourcil et relève la tête pour croiser son regard, penchant légèrement la tête sur le côté, affichant un air légèrement amusé qui serait sûrement imperceptible pour des inconnus. « Votre main se serait-elle perdue en chemin, mademoiselle ? » Si elle veut jouer, je suis son homme, même si je n'en ai pas peut-être pas l'air. Ma main libre se pose sur sa cuisse et glisse doucement vers l'intérieur en remontant, geste qui aurait pu passer pour anodin si je n'étais pas remonté aussi haut. Je m'arrête lorsque mes doigts frôle le bas de sa jupe courte. Je me redresse quelque peu et effleure ses lèvres des miennes dans un sourire. « Tu essaies de m'aguicher, Emiko ? » Bien sûr que j'ai remarqué sa tenue, pas très couvrante mais plutôt agréable à regarder, c'est sûr.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________



avatar
INFORMATIONS
Wons : 120
Messages : 38
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: even when I lose i'm winning » haerenade Dim 3 Avr - 16:10

EVEN WHEN I LOSE I'M WINNING
haerenade
Acte III


« Je mange, oui, ne t’inquiètes pas. » Il avait bien vu, dans ces deux semaines, que je mangeais à ma faim quand j’en avais envie. J’avais surtout pris l’habitude, en travaillant de nuit, de m’acheter des repas déjà tout préparé, ou alors d’acheter un truc au combini du coin pour ne pas avoir à attendre que tout soit prêt. J’étais généralement crevée suite à un quart de travail et je n’avais ni la force, ni l’envie de préparer quoi que ce soit. Quand tu veux. J’arque un sourcil, légèrement amusée de voir à quel point il avait répondu rapidement. À croire qu’il s’attendait à recevoir cette question. J’hoche délicatement la tête, esquissant de nouveau un sourire. « Tu connais mon horaire. Si je ne suis pas ici, je serai à la maison. » Donc oui, il pouvait arriver sans prévenir. Je préférais presque ça. Ce serait toujours une surprise de le voir débarquer.

Je ne sais trop pourquoi, j’ai l’impression que mes paroles ne l’ont pas laissé de marbre. Ou alors c’est peut-être ma main, un peu trop baladeuse à son goût? J’élimine cette option lorsque je sens sa main glisser contre ma peau, s’arrêtant, à l’intérieur de ma cuisse, lorsqu’il arrive à la lisière de ma jupe. J’en perds mes mots. Je déglutis un moment, mes dents s’attaquant à ma lèvre inférieure. Si je veux lui plaire? Exactement. C’est inconsciemment et consciemment que je tente par tous les moyens de lui plaire, qu’il pose ses mains sur mon corps, qu’il m’embrasse de nouveau. Lorsque j’entends mon prénom passer ses lèvres, je ne peux réprimer ce long frisson qui me secoue. Je suis toujours surprise de l’effet que ça me fait. J’ai toujours été habituée à Serenade, toujours été habituée d’entendre les gens le massacrer. Avec Hae Il, c’était différent. Mon – mes – prénom roulait avec gracieuseté sur sa langue, sonnait comme une mélodie à mes propres oreilles. Je baisse légèrement la tête et la hoche de façon positive. Mes prunelles se posent sur cette main, aventureuse mais toutefois conservatrice, posée contre ma cuisse. Je relève ma main encore posée contre sa ceinture, glissant mon index à l’intérieur de son col. Ma main libre, elle, se pose contre le poignet du jeune homme, faisant passer sa main sous ma jupe, brisant la barrière qu’il s’était lui-même imposée. Je tire ensuite sur sa chemise, plaquant mes lèvres contre les siennes dans un baiser un peu plus fiévreux que les précédents. Je laisse mes envies me guider, me dicter la façon de faire, contrairement à l’habitude. Je sors des sentiers battus et le plaisir que j’y prends est indescriptible.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________


avatar
INFORMATIONS
Wons : 159
Messages : 147
Age : 25
Emploi/loisirs : Master 2 en Economie et Gestion, - à côté, j'aide ma mère au Paradise Lost, maison close la plus réputée de la ville et business familial
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: even when I lose i'm winning » haerenade Mar 5 Avr - 14:31

EVEN WHEN I LOSE I'M WINNING
haerenade
Acte III


tenue ♔ Si seulement je savais cuisiner, je pourrais lui rendre la pareille et lui préparer quelque chose de bon en passant chez elle mais ce n'est définitivement pas envisageable, si on ne veut pas se retrouver aux urgences ou à appeler les secours pour cause de feu dans la cuisine. Je peux l'emmener dans un bon restaurant par contre, ça oui je peux le faire, et l'idée se met dans un coin de ma tête pour une prochaine fois ; et l'idée de la voir en belle robe m'a peut-être un peu influencé, il faut l'avouer. Je hoche la tête en l'entendant m'inviter à passer et me promets de ne pas tarder à le faire, dès que j'en aurai fini avec la paperasse. En attendant, elle est là et je compte bien profiter de sa présence.

Serenade n'a rien de timide, je le sais, mais il me reste encore à apprendre à connaître Emiko et, de ce qu'elle me laisse entrevoir, je ne suis pas certain qu'elle le soit non plus. Ou peut-être essaie-t-elle simplement de voir jusqu'où elle peut aller, de tester les limites ? Je ne sais pas mais je compte bien le découvrir. Je ne peux pas dire que ça me déplaise pour le moment. Les yeux fixés sur elle, je guette la moindre de ses réactions. Ma main remontant lentement le long de sa cuisse semble ne pas la laisser indifférente. Elle se mord la lèvre et mes yeux se baissent sur sa bouche, captivé et intéressé. Mes doigts sur sa peau ressentent le frisson dont elle est parcourue. Elle acquiesce à ma question et un petit sourire satisfait se dessine sur mes lèvres. « Je dois dire que ça marche plutôt bien .. » soufflé-je contre sa bouche lorsqu'elle se penche vers moi. Ma main est guidée plus loin encore sous sa jupe et, patient et joueur, je caresse du bout des doigts la peau tendre du haut de sa cuisse tandis que ses lèvres trouvent les miennes. Elle sait ce qu'elle veut et je le lui donne avec plaisir, ma langue glissant contre la sienne dans un baiser bien plus licencieux et sensuel que les précédents, reflet du désir naissant et prometteur de l'un à l'égard de l'autre. Le repas oublié pour le moment, je n'ai plus qu'elle en tête, captivante, ensorcelante. Mon index glisse contre la bordure en dentelles de sa petite culotte et je réprime un autre frisson, impatient de voir jusqu'où les choses iront et en même temps désireux de faire durer le moment et de jouer avec elle. Je me détache de ses lèvres un bref instant après ce baiser enflammé et glisse ma langue contre elles d'un air mutin. « Tu devrais me rendre visite plus souvent hmm. » Ce n'est pas que je recherche seulement cela avec elle, du tout, mais l'un dans l'autre, on ne peut pas dire que ça soit désagréable. Je baisse la tête et pousse légèrement le col de sa veste en jean du bout du nez pour pouvoir poser mes lèvres dans son cou. Ma main toujours sur sa hanche reste sage tandis que je viens de mon pouce passer contre le tissu fin de sa culotte entre ses jambes, commençant à suçoter sa peau ce faisant. Je sais que je ne dois pas laisser de marque sur sa peau laiteuse et je n'insiste pas tant, suffisamment juste pour y goûter lentement ; le contact est simple mais couplé à ma main sous sa jupe, mes gestes semblent empreints d'une lascivité érotique assez grisante.  

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________



INFORMATIONS
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: even when I lose i'm winning » haerenade

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Money & Power :: 천당 CHEONDANG :: 가난 GANAN :: Paradise Lost-