Partagez|
Retrouvailles à la "Plus belle la vie" : version drame, baffes, et larmes [Feat. Ahn Nana]
RIOT CLUB —
avatar
INFORMATIONS
Wons : 20
Messages : 17
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Retrouvailles à la "Plus belle la vie" : version drame, baffes, et larmes [Feat. Ahn Nana] Mar 8 Mar - 22:27




Drink and danseParait que j'ai un sale Karma« Nana et Ji Woo dans un remake de Plus belle la vie»« Je me suis toujours demandé si je serais aussi beau si j’étais né, pécore ». Debout devant un miroir, c’est d’une main experte que je dégageais les quelques mèches rebelles de mon front. Parfait. Parfait pour une soirée en boite dans laquelle, j’me présenterais avec ma belle Viper rouge sang. C’est dingue comme le choix d’une bagnole peut faire toute la différence, d’autant plus devant ces greluches ; rapaces prêtes à se soumettre à la moindre de mes exigences pour en échange, un p’tit bracelet avec trois-quatre diamants qui s’courts après. De vulgaires cadeaux, si on pouvait nommer ça ainsi, à a peine 800 billets. Des putes à pacotilles. ‘Sont pas foutues de tenter d’me dépouiller d’ma bourse, c’est affligeant. Même pas drôle !

Quelques longues minutes me suffirent pour revoir certains détails avant que je ne parte rejoindre mes potes. Riot club ? Nan, pas des masses ce soir. Ce soir, champagne, partie VIP et cocktails offerts par le patron avec tous les fils de bourges dont les parents sont en étroites relations avec les miens.

~°~°


Dans un vrombissement, je m’arrêtais de justesse dans une place libre, manquant de percuter le mur, en face de l’entrée de la boite de nuit. Des têtes se retournent. Bien, bien, bien, mon arrivée ne passe pas inaperçue. J’entends mon nom gueulé à travers la foule puis un groupe s’approchant de moi et, leur laissant le privilège de me voir sourire, je check dans la main de mes préférés avant de râler comme il est de coutume pour moi « J’espère qu’il n’y aura pas trop d’pauvres » Je les aie en horreur « Enfin bon, passons, nous sommes là pour nous amuser après tout. Entrons donc, mes amis ».

Ça faisait un peu plus de deux heures qu’on buvait, nous narguant les uns et les autres sur nos dernières conquêtes, ou encore, nos nouveaux soldes de nos comptes.
Je suis riche.
Je suis beau.
Et, il y a le champagne !
Y a pas à dire : Champagne, places VIP et quelques greluches admiratives, c’est exactement c’que j’aime ! C’est touuuuuuut c’que j’aime ! Et, je crois que le quota d’alcool que je peux supporter est légèrement dépassé. J’suis pas bourré, juste ivre. Juste bien.

L’âme séductrice, j’ai envie d’draguer. Un signe de la main vers mes potes pour les prévenir que je bougeais avec un regard du style : si-t’ose-prétendre-que-j’peux-pas-me-lever-tu-serviras-d’engrais-à-mes-géraniums-quand-j’en-achèterais-maintenant-oust ; avant que je ne me déplace sur la piste de danse. Certaines sont bonnes. Oh. Putain. J’vais m’en faire une, c’est sûr ! Celle-là, là-bas, semble ravissante. De dos, certes mais j’en vois assez pour imaginer le reste. Jupe courte laissant entrevoir de magnifiques jambes…..si j’étais plus prude, je cacherais mon début d’érection. Mes lèvres s’étirent dans un sourire narquois avant d’approcher mon visage à quelques centimètres de son oreille « Salut mademoiselle, tu as de jolies jambes » Pire que ça « Elles ouvrent à quelle heure ? ». Owh, je suis un bâtard. Et, j’le vaux bien. La miss-belle-jambe-se-retourne pour ptêtre m…..
Oh.putain.
© 2981 12289 0
[/color]
avatar
INFORMATIONS
Wons : 179
Messages : 394
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Retrouvailles à la "Plus belle la vie" : version drame, baffes, et larmes [Feat. Ahn Nana] Mer 9 Mar - 0:00

drame, baffes, et larmes

 
Nana aimait sortir. Et, elle n'était peut-être plus aussi riche qu'avant mais elle n'avait pas cessé pour autant de fréquenter les plus beaux endroits de la ville. Elle s'était reconstruite, après tout. Et puis, elle s'était entourée des bonnes personnes. Si certains de ses amis étaient désormais d'origine plus modestes, d'autres au contraire pesaient des millions et il n'y avait donc rien d'étonnant à la retrouver dans ce genre de soirées en leur compagnie. « T'es sûr, cette robe ? » L'une de ses anciennes robes. Une robe rouge, toute en dentelle, à manches longues mais e transparentes, décolletée en v, et plutôt courte. La coréenne n'était pas du genre farouche. Mettre des robes courtes ne la dérangeait pas, s'habiller sexy non plus. Talons hauts, crinière noire détachée, et là voilà fin prête pour une soirée d'enfer. C'est joyeusement qu'elle s'installa à l'arrière de la voiture de sport d'un des éléments du groupe (un mec qu'elle ne connaissait même pas à vrai dire mais, eh, les amis de ses amis sont aussi ses amis, non ?). Il filait à toute vitesse, la musique battait son plein... Le genre d'ambiance qu'aimait la belle brune, quoi.

Ils arrivèrent assez tôt. Leur table leur était déjà réservée. Ils connaissaient le videur, et puis, le groupe était constitué de pas mal de jolies filles, ils n'eurent donc aucun mal à entrer. Et c'est là enfin que les choses sérieuses commencèrent. Dans un premier temps, du moins. Dans un premier temps, Nana s'amusa. Elle buvait, dansait, chantait, au milieu d'inconnus, parfois plus ou moins tactiles, mais elle en était encore au stade où elle supportait à peu près tout le monde. Sauf que cet état d'euphorie de début de soirée ne dura pas bien longtemps. Alors qu'elle bougeait au rythme de la musique, inconsciente de ce qui l'attendait, elle sentit un souffle contre sa peau... Puis discerna quelques mots. Salut mademoiselle, t'as de jolies jambes. Elles ouvrent à quelle heure ? Elle se figea un instant. C'était une blague ? C'était un gag ? Certes, elle avait de la patience en début de soirée mais alors là... Doucement, la belle se tourna pour faire face à l'auteur de ces vilaines paroles lorsque... ... D'accord. C'était un drame. Un véritable drame. Ji Woo. Putain. La jeune femme le dévisagea. « C'est une blague ? T'es vraiment pas bien dans ta tête. » Nana le toisa du regard. Remontée, elle était très remontée contre lui. Elle était remontée contre lui depuis près de trois ans. Et voilà que quand il redébarquait dans sa vie, il s'enfonçait encore plus. « Je suis peut-être plus aussi riche qu'avant, mais ne me prends pas pour une pute. Elles n'ouvriront pas, mes jolies jambes, surtout pas pour toi. » Cassante ? Elle l'était. Froide ? Aussi. Mais elle agrémenta pourtant le tout d'un joli sourire hypocrite. Oh oui, elle lui en voulait visiblement encore énormément pour tout ce qui avait pu se passer entre eux à croire sa réaction, et ce qu'il venait de faire aggraver visiblement son cas...


_________________
she just ran away
Be hole, be dust, be dream, be wind, be night, be dark, be wish, be mind. now slip, now slide, now move unseen, above, beneath, betwixt, between. © by anaëlle.
RIOT CLUB —
avatar
INFORMATIONS
Wons : 20
Messages : 17
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Retrouvailles à la "Plus belle la vie" : version drame, baffes, et larmes [Feat. Ahn Nana] Dim 13 Mar - 23:05




Drink and danseParait que j'ai un sale Karma« Nana et Ji Woo dans un remake de Plus belle la vie»Ou en étais-je ? Ah oui : Oh.Merde. Oh. Merde.
Les filles sont comme des fleurs. Des fleurs poussant au gré du vent et dont le parfum entêtant, m’faisais bien chier maintenant. Oui, les filles sont comme des fleurs qui poussent là ou s’y attends le moins ; comme des fleurs qui arrivent au moment duquel, on s’y attend le moins. Et Nana, c’était un peu la fleur qu’on craint de revoir. Quoi faire ? Feindre de ne pas la connaître ? Si ça s’trouve, elle se souvient pas d’moi alors c’est pas grave. Mnh. Jouer les autruches, c’pas mal ça comme solution « Beuh ! Le prends paaaas pour toi, j’disais ça… » Parce que j’savais pas que c’était toi « Parce que c’est l’alcool qui parle ! ». Mec, t’assure pas ! Rejeter la faute sur la boisson, c’est indigne de toi « Puis, de toute façon tu prends toujours touuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuut de travers ! » Accentuant mes dires avec des gestes, tenant dans un équilibre plus ou moins bancal « MAIS, moi EUN JI WOO » Là, c’est mort pour le coup de l’autruche « Je proclame que OUI, t’as des putains de jambes ! »

Les filles, c’est comme des fleurs. Si tu les arroses mal, elles crèvent et en l’occurrence, si tu les complimentes de manière étrange ou par des phrases ne rentrant pas vraiment dans la norme….elles ne sont pas contentes. Elles sont jamais contentes. Nana n’est jamais contente ! « T’es jamais contente, alors que tu devrais ! J’viens te parler et tu devais me sourire ! T’es ma femme ! ». J’crois, j’ai trop bu « Ma feeeeemme ! Alors, quoi d’neuf dans ta vie, ma belette ? ». L’alcool fait vraiment dire n’importe quoi…

Bouteilles à la main, vue légèrement brouillée, je n’arrivais pas réellement à saisir la raison qui pouvait me pousser à rester aussi proche d’elle. Elle est pauvre. Non, elle était pauvre. Et, c’est ce pourquoi je l’ai quitté. Un acte que j’ai, ô combien, regretté et lequel était pourtant, essentiel à ma réputation. Et, ce soir, j’le regrettais amèrement « Amèreeeeeemment ! ». Une main sur la bouche pour camoufler mes lèvres gardant en leur sein, une langue trop pendue ce soir, je ne vois pas d’autre solution que de garder mes yeux braqués sur son décolleté.
© 2981 12289 0
avatar
INFORMATIONS
Wons : 179
Messages : 394
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Retrouvailles à la "Plus belle la vie" : version drame, baffes, et larmes [Feat. Ahn Nana] Jeu 31 Mar - 21:44

drame, baffes, et larmes

 
Putain. Ce mec était franchement con. Tellement con. Dire qu'elle était sortie avec lui. Dire qu'elle avait été fiancée à lui, presque mariée ! Les conneries qu'il pouvait débiter, bon sang. Surtout face à elle. Il jouait à l'autruche, pendant des années et des années, puis revenait la voir et lui sortait une grosse connerie en guise de bonjour. Bon sang. Mais la ferme quoi, la ferme. Voilà ce qu'elle avait envie de lui crier. Il lui avait parlé comme à une pute et... Et ça la rendait dingue. Et il osait dire que c'était de la faute de l'alcool ? Mais c'est ça. Fous-toi bien de ma gueule. Elle soupira, le fixant du regard, d'un air accusateur. De son air le plus accusateur qui soit. « Moi je prends toujours tout de travers ? Et ma main dans ta tronche, tu vas la prendre de travers aussi ? » Sincèrement, après l'avoir larguée comme une merde, il osait l'accuser de tout prendre de travers ? Mais c'est qu'elle avait ses raisons, quand même ! « Ne parle plus de mes jambes. Sincèrement, n'en parle plus ou je vais péter un plomb là. Puis me parle plus, tout court. »

Elle fit un pas en arrière. La salle est bondée, elle n'arrivait pas à plus s'éloigner de lui et... Le massacre continuait. Ce fut le coup de grâce lorsqu'il osa l'appeler sa femme. « T'as oublié qu'on a rompu ? Que tu m'as laissée tomber comme une merde y a trois ans ? Et t'oses m'appeler ta femme ? Mais t'es vraiment culotté. T'es vraiment pas bien. » Elle le dévisageait, toute sa rancoeur remontant à la surface. « Tu sais quoi ? J'vais même pas continuer à te parler. Tu... Tu m'dégoûtes. » Et tu me pourris ma soirée. Voilà ce qu'elle avait envie d'ajouter. Remontant sa robe au niveau du décolleté en remarquant qu'il y laissait glisser ses yeux baladeurs, elle tourna les talons, poussant plus ou moins violemment les gens qui lui barraient le passage. « Dégagez putain ! Mais dégagez ! » Elle voulait s'éloigner. S'éloigner de lui. Le plus vite possible. Elle était venue pour s'amuser, non pour se remémorer l'enfer qu'avait été ces trois dernières années et les souvenirs passés. Pourtant, à cause de lui, il s'agissait là exactement de ce qu'elle était en train de faire...


_________________
she just ran away
Be hole, be dust, be dream, be wind, be night, be dark, be wish, be mind. now slip, now slide, now move unseen, above, beneath, betwixt, between. © by anaëlle.
INFORMATIONS
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Retrouvailles à la "Plus belle la vie" : version drame, baffes, et larmes [Feat. Ahn Nana]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Money & Power :: 천당 CHEONDANG :: 금 GEUM :: nightclubs-