Partagez|
In order to live ft. Seo Caleb
avatar
INFORMATIONS
Wons : 35
Messages : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: In order to live ft. Seo Caleb Mar 8 Mar - 2:07

In order to live.
Ethan + Caleb


Ethan était plongé dans son propre univers, blanc, pastel, irisé comme les couleurs de sa toile. Il idéalisait son monde par de simples artifices, telle la gouache qu'il appliquait sur son pinceau. Jouant de son ignorance aberrante, il fermait les yeux sur toute cette noirceur, la recouvrant de candeur. Il était heureux dans cette cage dorée crée par ses parents et rien ne pouvait faire obstacle à son bonheur, ou plutôt il l'ignorait. Parce qu'un démon s'y était introduit, un prédateur prêt à dévorer sa proie. Il était pris au piège, et sans s'en rendre compte il avait commencé sa chute aux enfers.
Aujourd’hui encore, il allait s'enfoncer un peu plus de l’abîme. Il avait encore invité ce garçon avec innocence, pensant toujours qu'il était bon. Car sa violence, sa perversité il la trouvait justifiable, parce qu'il jugeait qu'il avait besoin de s'exprimer par les poings pour trouver sa rédemption. Avec le temps il avait découvert que c'était leur seul moyen de dialogue. Il n'y avait pas besoin de mots, ils communiquaient à travers cette torture qui meurtrissait chaque fois un peu plus son corps et son âme. Il en souffrait s'en réellement s'en rendre compte, pourtant ses proches le remarquait. Des bleus tapissaient sa peau dorée, son regard tantôt se ternissait. Maintes fois on lui avait dit que leur relation était néfaste, qu'il devait fuir, mais il l'appréciait d'une manière malsaine. Comme un ami, un précieux ami, celui qui l'avait accepté mais qui l'avait aussi aidé à se sentir enfin humain, enfin normal. Ainsi, il avait juste encore une fois mordu à l'hameçon, à ses tendres mots lui faisant croire à une possible armistice, un traité de paix. Mais la guerre ferait toujours rage entre eux. Parce que c'était le fondement même de leur relation.
De son propre chef il s'était jeté en pâture au loup qui allait encore une fois de dévorer, le faire faiblir sous la violence de ses coups.

La sonnette retentissait, pétrifiant le poignet du garçon. C'était lui, ça ne pouvait qu'être lui. Il lâcha son pinceau, quittant son plan de travail afin de se diriger vers l'entrée. Il se rapprocha lentement du pas de la porte, puis il étira ses manches jusqu’à ses poignets, cachant ainsi les marques de leur précédente rencontre. La porte s'ouvrit, dévoilant le visage de son ami, et à ce moment là le même rituel se produisit. L'écossait lui souriait tendrement, heureux de le voir puis il tentait à nouveau d'entreprendre pathétiquement une démarche pacifique. « Fais comme chez toi…. Je te sers un café ? » le rictus plein de contradictions. La peur, la joie, le bonheur, le désespoir se transposaient à travers son sourire.

C'était une toile d'émotions, une palette de sentiments qui arborait le visage du garçon.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 20
Messages : 30
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: In order to live ft. Seo Caleb Mar 8 Mar - 16:03

In order to live
#CalebXEthan
Il ne faisait nul doute que Caleb n'était pas une personne équilibrée, il n'était pas même gentil, il n'essayait même pas de l'être… La gentillesse était aux faibles ce que l'orgueil était aux forts, et le métisse ne faisait pas partie des faibles, c'était un fait avéré. Sa proie du jour, en revanche, ne faisait pas partie de cette catégorie de gens qui savaient se faire respecter, loin de là même, il se glissait à merveille dans le rôle de la victime, délectablement docile et innocent. Il n'était rien, en Ethan, que Caleb ne percevait pas comme une faiblesse, depuis son apparence, un poil chétive et trop douce pour un homme, jusqu'à son caractère, terriblement obéissant et passif. Et on ne pouvait pas dire que c'était véritablement un défaut dans les yeux du plus jeune, et puis, loin de fuir ses dents aiguisées, l'écossais se jetait dans ses filets acérés. Après avoir passé une semaine d'une longueur interminable emplie d'événements plus contrariants les uns que les autres, le petit brun avait eu la merveilleuse idée de lui proposer un après midi en sa compagnie. Dire que l'étudiant s'en réjouissait était un euphémisme, il venait à peine de se mettre en route et déjà son coeur battait d'une adrénaline nouvelle et revigorante, rendant à son regard cette lueur légèrement trop sombre. Quiconque connaissait le jeune homme savait qu'il n'était pas en route dans l'optique de prendre une gentille petite tasse de thé en rattrapant le temps perdu loin de l'artiste.

Le moteur de sa voiture cessa de ronronner pile devant l'appartement du plus âgé et Caleb fut devant sa porte avant même de s'en rendre compte, sonnant à la porte. Sans grand délai, le visage angélique fit son apparition et Caleb grogna en entendant à peine le son de sa douce voix. « Si tu parles aussi fort, autant ne pas dire un mot. » Il le poussa légèrement en entrant, sourcils froncés, enlevant ses chaussures pour les laisser à l'entrée, sans ordre, jetant sa veste sur le porte manteau. « Un café. Sucré. » Il avait entendu bien sûr, mais n'étant pas en pleine possession de ses capacités auditives, la douce voix de son « ami » n'était pas toujours assez forte pour une conversation confortable et c'était un de ses défauts inévitables qui agaçaient le grand brun en moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire. Sans plus de délicatesse que d'ordinaire, l'étudiant alla s'installer au salon, s'y affalant en laissant un léger grognement lui échapper. Tout était si clair ici, cela ressemblait tant à son hôte et cela lui rappelait trop l'hôpital, de quoi tourner fou sans trop s'y forcer. Il se savait être bien plus sévère, bien plus froid, bien plus agressif avec Ethan, comme s'il n'avait nul droit à l'erreur, mais ça n'était pas sa faute, quelque chose en lui titillait son esprit de prédateur et forçait sa violence à ressortir. Il ne tint pas longtemps, seul, et alla le rejoindre dans la cuisine. Il le vit affairé à son café et attrapa son épaule pour serrer légèrement, venant regarder ce qu'il faisait.
© 2981 12289 0

_________________

   
I'm just different
I shot a gun at your heart, I’m selfish. That’s right, I’m a bad guy. Even if you try to place a period in our future, there’s only a comma because of me. I’m not your type of guy.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 35
Messages : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: In order to live ft. Seo Caleb Mer 9 Mar - 1:13

In order to live.
Ethan + Caleb


Il ne savait pas comment s'y prendre avec lui. Caleb était comme une bête sauvage, un animal à apprivoiser et l'écossais s'était lancé le défi assez fou de le faire. Néanmoins, cela tourna rapidement au drame. Bien trop chétif, bien trop faible il avait tout simplement ouvert la porte à la mauvaise personne. Il voulait appeler ce garçon « ami », mais à la place celui-ci devint son bourreau pour un mal qu'il n'avait pas commis. Il le punissait pour un crime dont il ne connaissait le nom mais qui avec le temps devint le prix de cette amitié à sens unique.
D'une voix fébrile, il l'invita à entrer dans l'appartement, oubliant encore une fois à quel point son ami ne supportait pas la faiblesse de son intonation. Il baissa les yeux, se dirigeant dans la cuisine prenant alors la place qu'il devait naturellement occuper. Celle de la proie. Entendant le garçon rappliquer lorsque celui-ci préparait le café, il ne bougea pas, même s'il savait ce qui l'attendait. Autant que sa voix pouvait être froide, colérique, que ses yeux pouvaient bouillonner de rage, il n'allait pas fuir sa destinée. Parce qu'il aimait tout cela même s'il avait du mal à l'admettre. Ce n'était pas un désir pervers ou malsain, mais il pensait être à sa place. Que dans ce monde il y avait une chaîne alimentaire et que Caleb avait besoin de lui. Il était intimement convaincu qu'il avait besoin d'une victime qui faiblisse sous ses coups pour révéler sa véritable nature, pour avoir le sentiment de domination. Si lui avait cette satisfaction, Ethan lui se sentait vivre, il se trouvait une raison d'existence, un attachement insoupçonné envers lui. C'était étrange, mais jamais il ne lui en voudra pour cette violence. Parce que chacun d'entre eux avaient trouvé dans cette relation la rédemption de leurs maux.

Entendant ses pas se rapprocher, la boule au ventre, il grimaça de douleur lorsqu'il senti son épaule se faire attraper par la poigne ferme du plus jeune. « P-Pas-là ça fait mal. » la situation était ironique, ses propos aussi, mais il avait réellement mal. Parce qu'il avait une tendinite, ou bien peut-être était-ce à cause de leur dernière entre-vue. Il se tourna un peu, décalant la main de son épaule d'une manière bien trop douce avant de croiser son regard mortel à travers ses yeux trop innocents. Il frissonna d'une manière peu conventionnelle, les sueurs froides parcourant son épiderme, il appréhendait la suite des événements, sachant pertinemment ce qui allait se produire. Pris d'une curiosité éphémère, il lui tendit sa tasse de café sucrée tout en demandant. « Tu ne m'as pas l'air en forme, qu'est ce qu'il t'arrive ? » Il n'avait pas peur de l'affront, de dépasser les limites qu'il lui avait imposé. S'il ne voulait qu'avoir une relation de domination, Ethan lui voulait malgré tout le connaître un peu plus, un jour savoir pour quelle raison il était si tourmenté, pour quelle raison il avait besoin de toute cette véhémence pour communiquer. Il le toisa délibérément pour accompagner ses propos, comme s'il avait besoin lui même d'accélérer le cours des événements.

Accroc à la violence, malade incurable par sa faute, il était prêt dès le coup de départ envoyé à se réduire sa condition de pantin.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 20
Messages : 30
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: In order to live ft. Seo Caleb Mer 9 Mar - 11:43

In order to live
#CalebXEthan
« Ca fait mal ? » Un ricanement, à la fois moqueur et froid, lui échappe alors qu'il répète les mots du plus petit qui semblent l'avoir figé sur place, comme causant une pause dans son fonctionnement cérébral, empêchant l'usine de tourner comme elle le devrait. Il sentit le plus âgé se dégager de sa poigne et sentit bouillonner son sang dans ses veines, lui montant à la tête, pulsant dans ses tempes comme s'il se livrait à une bataille féroce, comme si l'animal en lui rongeait ses restrictions, prêt à bondir au cou du plus petit. Il sentait chaque pulsation dans son cou et ne pouvait que s'en délecter, Ethan ne se rebellait pas de la sorte d'habitude. « Sache que je te touche où je le veux et comme je le veux. Qu'est-ce que ça fait si tu as mal, là ? Alors devrais-je te faire mal autre part. » Il se saisit de sa tasse en s'approchant de lui, remarquant la position de sa proie, bien plus droite et fière qu'elle n'aurait du se tenir, ses charmants yeux noisette braqués sur lui avec une intensité qu'il leur avait peu connue. Il but à peine une gorgée de son café, le liquide lui brûlant le bout de la langue sans qu'il fasse la moindre grimace, posant sans délicatesse le contentant sur la table qui se trouvait là. Et en deux pas, il se tenait juste devant l'écossais, respirant sur son visage, le regard fermé, presque vide si ce n'était pour cette étincelle qui y brillait faiblement.

Sa main vint se saisir du cou de son vis-à-vis et il haussa un sourcil faussement amusé. « Croyais-tu en m'invitant que je serais docile et doux ? Qu'en te plaignant des maux que je t'ai moi-même infligés, je serais conciliant et tendre ? Que je te parlerais de moi en m'asseyant dans ton canapé?! » Il serrait de plus en plus fort et finalement, il repoussa Ethan sans douceur, le faisant trébucher, appréciant la marque rosée de ses doigts qui venait d'apparaître sous sa poigne. Il ne pouvait nier la poussée d'adrénaline qui venait exploser à ses tempes, augmentant son souffle alors qu'il fixait sa pauvre proie, en bon bourreau, admirant le travail de ses coups qui faisaient des apparitions ici et là sous les vêtements du jeune brun. « Quelle pitié… Tu es un tel agneau, même si tu voulais te défendre, tu n'y arriverais pas… Mais… Tu ne le souhaites même pas. » Il s'était penché vers lui, et avait saisi son col pour le relever, le relâchant sans plus de tendresse. Le métisse n'avait jamais aimé jouer avec des proies au sol, même dociles, il ne le faisait que s'il y était obligé et cette fois, il avait tous les choix imaginables. Il reprit sa tasse en observant son corps pour y retrouver les restes de leur rencontre précédentes, le déshabillant du regard, tel un lion prêt à surgir. Il sentit la tension se nouer au creux de son ventre et du se retenir de lui sauter dessus pour l'arracher à ses vêtements, il souhaitait jouer un peu avec lui avant de lui porter le coup fatal… Portant le bord de la tasse à ses lèvres, il souffla. « Tu n'as rien à manger dans cette baraque ?! »
© 2981 12289 0

_________________

   
I'm just different
I shot a gun at your heart, I’m selfish. That’s right, I’m a bad guy. Even if you try to place a period in our future, there’s only a comma because of me. I’m not your type of guy.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 35
Messages : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: In order to live ft. Seo Caleb Mer 9 Mar - 18:12

In order to live.
Ethan + Caleb


« Je dois t'avouer que l'épaule c'est pas le plus pratique… J'en ai besoin pour mouvoir mon bras et peindre tu vois ? » Il continuait dans sa provocation délibérée, cherchant à l'enflammer, à voir le rouge dans son regard. Il était téméraire l'agneau. Mais face au loup, rapidement sa condition de faiblesse allait revenir. Ce n'était que pour un seul instant qu'il avait parfois le courage de l'affronter, parfois désireux de vouloir simplement lui parler, d'avoir une relation « normale ». Mais rien ne pouvait être normal entre les deux, il fallait se mettre à l'évidence. Ethan était devenu un pantin, marionnette qui aimait le métisse mais seulement quand celui-ci devenait un monstre, son monstre à lui.
Voyant Caleb se rapprocher, le garçon recula de quelque pas, son instinct de survie reprenant le dessus. Le naturel revenait au galop, son assurance s'envola, le laissant désarmé aussi bien physiquement que mentalement face à lui. C’était un piètre réflexe, celui de vouloir fuir ce qui lui était nuisible, ce qui l'effrayait dans l'espoir de gagner quelques secondes. Pourtant, malgré les apparences, ses yeux luisant et sa gorge nouée, il n'avait pas peur contrairement à ce que son corps laissait supposer. Il avait lui aussi cette hâte, celle de tomber sous ses coups, de sentir ses entrailles brûler, de le sentir se libérer de sa frustration.
Enfin. Avec crainte et impatience, il sentait la main du métisse se refermer sur son cou. Satisfaction malsaine, désir chimérique qu'il ne saurait décrire, il réclamait à contre cœur de l'air lorsqu'il se sentit suffoquer. Sa poigne était ferme mais délectable, violente mais qui le délivrait enfin de ce mal qui l'entravait depuis quelques jours. Sa brutalité était son remède, la douleur était sa guérison. Il se laissa chuter lorsqu'il le poussa, délaissant son équilibre pour enfin récupérer son précieux souffle, mais il n'eut le temps d'expirer qu'il maltraitait déja son linge, le forçant à nouveau à se relever, peut-être pour un peu mieux le maltraiter.
Miséricordieux, faiblard, il était docile ne pouvant déroger à lui obéir quelles qu'en soit les circonstances. Il titubait légèrement, pointant d'une main l'un des tiroirs de la cuisine tandis que de l'autre il passait sa main sur son cou désormais brûlant. « Tu veux me déboîter l'épaule et en même temps bouffer des chips dis-moi ? » Il faisait le beau, ne comprenant même pas pour quelle raison, souhaitant qu'une colère sans nom s'abatte sur lui. « j'savais pas que tu voulais me tabasser et en même temps vider mon garde-manger, tu t'ennuies trop chez toi ? Je te propose des pop-corn ? » Il était ambigu comme à son habitude. Tantôt effacé, tantôt provocateur, il l'aimait violent, il l'aimait cruel mais parfois il désirait un peu d'humanité et de tendresse. Mais il ne savait pas comment s'y prendre, s'exprimant de manière trop désordonnée, illogique, ne sachant qu'attirer ses foudres sur lui.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 20
Messages : 30
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: In order to live ft. Seo Caleb Mer 9 Mar - 21:09

In order to live
#CalebXEthan
« Comme si j'avais quoi que ce soit à foutre de comment se porte ton bras ou de savoir si tu vas pouvoir peindre ou non… Franchement, je pensais qu'à force, tu me connaissais mieux que ça, non ? » Il serra les dents en le fixant, clairement hostile à cette nouvelle rébellion que le plus âgé semblait avoir développé en l'espace de quelques jours loin de son bourreau. Heureusement pour Caleb, étouffer ce genre de petite révolution, c'était devenu sa spécialité. Il ne savait pas si l'écossais faisait exprès de mettre ses nerfs à nu ou s'il se sentait la force de lui résister aujourd'hui mais il n'y avait nul doute sur l'issue de cette entrevue, le plus petit allait se retrouvé résolument plus coloré à la fin. Si Ethan souhaitait de la tendresse, de la douceur, il n'allait pas l'avoir de cette façon, bien au contraire, il n'obtiendrait de son vis-à-vis que la douleur de son comportement animal. Il soupira doucement et alla chercher une boite de biscuits. « Je pourrais te manger toi… Mais j'ai encore besoin de ton pauvre corps. » Il n'allait pas non plus avouer avoir besoin de tout son être, si ? C'était mal connaître le métisse que penser qu'il allait admettre la nécessité de ressentir cette sensation de possession et de pouvoir sur lui. Il ouvrit le paquet et aux mots du petit brun, il sentit une nouvelle vague de colère grimper en lui. Il n'était pas aussi causant d'habitude. Il grogna alors et lança avec rage le paquet de gâteaux près de la tasse de café avant de se jeter sur l'occidental.

« Tu te fous de ma gueule ? Espèce de crétin, tu as cru que tu pouvais me parler comme si j'étais ton chien?! » Il avait attrapé son col et le maintenait contre un mur, leurs corps douloureusement serrés l'un à l'autre, le mur servant d'appui à Caleb pour imprimer son poids sur celui du plus âgé. Il pouvait sentir le souffle de sa victime contre son cou, rapide, sûrement dû à la peur. Le sien n'avait rien à envier à ce rythme effréné, enivré de cette impression de pouvoir soudaine, sentant la moindre des formes d'Ethan contre lui, sachant que sous ses vêtements se glissaient ses propres œuvres d'arts, ecchymoses plus ou moins colorées, brûlures, coupures, il rit un peu contre son oreille. « Tu sais que j'ai l'ascendant sur toi. Tu ne devrais pas m'énerver, je ne vais pas avoir envie de t'épargner. » Il savait que cette toile était sienne et qu'il était le seul à y apposer sa marque, rendant sûrement le plus petit trop honteux que pour dévoiler le tableau qu'était devenu sa peau à de possibles conquêtes. Il remonta une main contre son bras, caressant sa peau en remontant sa manche pour dévoiler les marques de leur précédentes rencontres avant de pousser sur son épaule avec autorité et force, la plaquant inconfortablement contre le mur, ses doigts s'enfonçant dans la tissu délicat de son haut, seule barrière pour atteindre sa peau.
© 2981 12289 0

_________________

   
I'm just different
I shot a gun at your heart, I’m selfish. That’s right, I’m a bad guy. Even if you try to place a period in our future, there’s only a comma because of me. I’m not your type of guy.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 35
Messages : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: In order to live ft. Seo Caleb Jeu 10 Mar - 10:50

In order to live.
Ethan + Caleb


Ses dents claquèrent tandis que la peur transcendait son regard. Précédemment farouche, une fois sa provocation lancée, seuls les regrets restaient. Il avait peur de la bête enragé, versatile, imprévisible,  il ne savait pas à quel point les choses pouvaient dégénérer entre eux. Car la violence de ses coups n'était jamais la même, c'était toujours pire, toujours plus cruel, visant de mieux en mieux de manière à le rompre plus facilement. En riposte à cela, Ethan avait appris à la connaître, mais aussi il commençait malsainement à apprécier son bourreau. Il ne s'était pas attaché uniquement à sa violence, mais aussi à lui, à toute sa personne, à toute son âme, son cœur bien trop sensible ne pouvant déroger à son attraction.
Ce désir chimérique de tendresse, de douceur aussi improbable pouvait-il être, il continuerait dans l’ignorance à l'attendre. Qu'il trouve enfin cette humanité chez lui. Aussi longtemps que son corps tiendra, il espérera un jour trouver dans sa personnalité bestiale le peu de son humanité.

Il vit la rage dans son regard, la colère de ses yeux, sachant d'avance ce qui allait se passer. Il se crispa, ferma les yeux en signe de capitulation lorsqu'il le plaqua contre le mur, soupirant fatalement. Abandon, piètre destinée. Aujourd'hui encore il allait devenir son pantin mais il n'allait pas le montrer facilement encore une fois, ne voulant pas lui montrer son impatience malsaine. « Parce que c'est humain de se comporter ainsi ? T'as un vrai problème toi. » C'était en réalité lui le problème. C'est lui qui l'encourageait à agir ainsi car il ne fuyait pas, commençant à devenir bien trop accroc à tout cela. Accroc à cette violence délectable, celle qui embrasait son corps, celle qu'il aimait chez lui et qui faisait battre son cœur rudement dans un combat pour survivre. C'était contraire à ses mœurs et pourtant, il s'était découvert ce plaisir inespéré dans la violence, la rendant presque jouissive, appréciant chaque une de ses agressions sur sa peau.
Il sentait son corps menacé de toutes parts, sentant le poids du corps de son assaillant le maintenir contre le mur, leur proximité à leur paroxysme. Il aimait ça, terriblement. D'une manière passionnelle, bien trop désespérée, il dépendait plus de Caleb qui ne se laissait l'admettre. Peut-être bien que ce n'était pas le bourreau qui était dépendant de la violence, mais bel et bien le martyr à la douleur.
Il sentait la chaleur de son corps, son souffle embrasé qui caressait son visage, le faisant frissonner d'avance. Sa main glacée caressa sa peau, relevant sa manche, dévoilant sa toile vivante, épiderme doré, coloré par les marques de son ami qui semblaient aujourd'hui encore une fois indélébiles. D'un geste vain, de son bras dénudé il tenta de dégager la poigne de son assaillant qui martyrisait son épaule. Instinct misérable de survie, ses fins doigts se déplacèrent vers sa nuque où il enfonça ses ongles, essayant de rapprocher son visage du sien, croisant son regard de braise. « Et si j'ai pas envie d'être épargné aujourd'hui.....Jusqu'où iras-tu ? » Incompréhensible ne comprenant pas lui même son syllogisme, plaidant pour souffrir d'une manière aberrante, la folie ayant pris le dessus.

La douleur de son épaule était décuplée, ses doigts semblèrent percer sa précieuse peau, son muscle déjà enflammé lui arracha un geignement de douleur que secrètement il savourait.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 20
Messages : 30
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: In order to live ft. Seo Caleb Mar 15 Mar - 18:55

In order to live
#CalebXEthan
Ethan était autant fait de lumière que Caleb n'était d'ombre, pourtant, leur alchimie était une chose qu'aucun des deux n'auraient pu nier. Devant autrui, ils apparaissaient comme deux personne mal assorties, qui semblaient ne s'entendre sur aucun sujet et être prompts à tous les affrontements. Pourtant, en privé, aussi violentes étaient leurs rencontres, ils les savaient tous deux être bénéfiques à leurs états mentaux respectifs. Ils étaient comme un serpent et une souris, tous deux jouant l'un avec l'autre comme s'ils n'étaient pas à différents échelons de la pyramide alimentaire. Caleb ne pouvait mentir à ce sujet, il n'était pas délicat, il n'était pas romantique, il n'était pas doux. Il n'était qu'un animal aux crocs et griffes terriblement acérés. Il pouvait asseoir son pouvoir de contrôle ainsi que sa soif de violence sur le plus petit, le regardant céder sous lui. Lorsque les ongles du plus âgé vinrent s'imprimer sur sa peau, il serra les dents, inspirant vivement par le nez en le fixant d'un regard dépourvu de clémence. « Tu parles d'humanité, regarde toi… Tu es complètement déréglé mon pauvre, perdu sans mes mains pour t'inculquer le sens des choses. » Il lâcha son épaule pour attraper le poignet de cette main trop aventureuse, trop libre, qui venait de se permettre, à son tour, de marquer le grain de sa peau. Ses doigts se serrèrent sur l'articulation, sans la moindre douceur, le forçant à lâcher prise, s'éloignant un peu de lui avant de le gifler fortement, le bruit du choc envoyant une vague de frisson le long de son dos alors qu'il tirait immédiatement l'écossais vers la table de cette cuisine, aplatissant la main dont il avait possession sur celle-ci.

« Quelle douleur causeraient des brûlures sur tes doigts ? C'est important pour un peintre, non ? » Le métisse prit la tasse de sa main libre, collant la porcelaine brûlante aux articulations de son vis-à-vis, se tournant de sorte à se trouver devant lui, l'empêchant de bloquer ses mouvements. La douleur était une chose que Caleb avait connue quand il était jeune et on ne pouvait dire que beaucoup de personnes avaient tenté quoi que ce soit pour le sortir du puits de désespoir qui avait accueilli son être encore jeune alors. Aujourd'hui, il estimait que la vie lui rendait son du en lui envoyant cette petite victime gracieuse mais malheureusement dépourvue d'assez de volonté pour lui échapper. Il sourit en voyant la peau se rougir au contact du contenant, n'éprouvant aucun mal psychologique ou physique à faire la sourde oreille aux possibles complaintes de son agneau. Il se délectait de voir la peau ainsi se transformer, se peindre à son tour. Et lorsque les couleurs perdirent de leur éclat, il relâcha sa main, prenant la tasse pour la porter à ses lèvres, une lueur inquiétante au fond des yeux. « Je ne sais pas lequel de nous deux est le plus fou, à vouloir tenter de jouer avec l'autre, mais… Tu devrais savoir maintenant, que tu ne peux pas gagner si je suis dans l'équation. Ethan. »
© 2981 12289 0

_________________

   
I'm just different
I shot a gun at your heart, I’m selfish. That’s right, I’m a bad guy. Even if you try to place a period in our future, there’s only a comma because of me. I’m not your type of guy.
INFORMATIONS
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: In order to live ft. Seo Caleb

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Money & Power :: 천당 CHEONDANG :: 금 GEUM :: habitations-