Partagez|
+18/ heal me + charlie
avatar
INFORMATIONS
Wons : 376
Messages : 237
Emploi/loisirs : professeur de japonais à l'université Han + chanteuse-pianiste dans un café branché
Humeur : #joolie
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +18/ heal me + charlie Ven 11 Mar - 22:02


heal me
TENUE ∆ Maintenant, elle commençait à comprendre pourquoi Yong Joon avait tant couru après des femme riches pendant ces années. Faute d'avoir une mère alcoolique, cela signifiait que sa petite famille n'avait donc aucun revenu et dehors des aides de l'état. Il avait fait tout cela pour elles. Charlie ne pouvait être que touchée. Elle voyait son cadet bien plus mature qu'elle ne l'aurait imaginé. Elle voulait tant lui montrer qu'à présent, il n'était plus seul. Qu'elle allait l'aider, qu'elle serait une épaule sur laquelle il pourrait se reposer. Elle ne savait pas encore comment, mais la japonaise prévoyait de lui donner un coup de main. Peut-être que ses contacts cherchaient quelqu'un pour un petit boulot, bien payé. Car malgré tout, Yong Joon restait un garçon de 22 ans. Il n'avait pas à devoir assumer tout cela seul. La japonaise était même impressionnée et conquise par sa force mentale. Elle ne savait que trop bien le mal que ça faisait d'avoir le poids de sa famille qui joue, sur le mental mais aussi le physique. Avoir droit à ces confessions réchauffait le cœur de Charlie. Car il prouvait ainsi qu'elle était devenue importante pour lui, précieuse même. Et ce sentiment était le plus beau, le meilleur de tous.

Lorsque Yong Joon pressa ses lèvres sur son front, la brune sourit. Mais cette expression disparut bien vite aux dires de l'étudiant. Comment ça il ne la méritait pas ? Hochant négativement la tête, elle lui poka le front. « Je t'interdis de dire ça, comprit ? C'est totalement faux. ». C'était plus elle qui ne méritait pas un tel petit ami. Profitant avec gourmandise de ses douces caresses, Charlie perdit définitivement son sourire. Il venait de lui renvoyer la balle. Alors quoi ? Devait-elle raconter à son petit ami la même histoire fabriquée de toute pièce qu'elle avait même osé dire à sa meilleure amie ? Non. Elle ne pouvait pas. Yong Joon venait de lui ouvrir son cœur, alors elle se devait de faire la même chose. Soupirant faiblement, elle serra un peu les draps dans ses petits mains, se pinçant les lèvres. « Je... Je suis née dans une famille japonaise, très aisée et croyante. Mes parents ont toujours contrôlé ma vie. Jusqu'à me fiancer à un inconnu. ». Là, Charlie mit une pause. Elle ne pouvait pas parler des sévices qu'il lui avait fait. Pas encore. Elle n'en avait pas la force. « J'ai quitté le Japon dès ma majorité, sans rien leur dire. J'ai tout fait effacer derrière moi. Je suis passée d'héritière à sdf, aux États-Unis. ». Elle aussi se contentait des grandes lignes. Toute blottit contre Yong Joon, elle ajouta alors, à voix basse : « Et j'avais une sœur, moi aussi... ». Lui réclamant un câlin plus franc, elle serra son amant contre elle. Cela faisait des années qu'elle n'avait pas parlé de sa grande sœur. Pourtant, l'évoquer lui faisait toujours aussi mal au cœur. D'ailleurs, elle avait les larmes aux yeux, mais comme elle était cachée contre lui, Charlie espérait qu'il ne remarquerait rien. Alors, pour changer de sujet, elle confessa un autre de ses grands secrets, que personne ici en Corée n'avait connaissance. « Takeo Yuuka. C'est mon vrai nom. ». Néanmoins, à présent, ce patronyme ne représentait que son ancienne vie, de fille soumise et fade. Mais puisqu'ils devaient construire une relation saine, autant qu'il sache le plus important d'elle, de son passé.
AVENGEDINCHAINS
avatar
INFORMATIONS
Wons : 490
Messages : 148
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +18/ heal me + charlie Sam 12 Mar - 11:19


heal me
TENUE ∆ Peut être que sa petite sœur avait raison finalement. Elle passait son temps à lui dire qu'il avait besoin de quelqu'un à ses côtés, une personne qui se sentirait prête à le soutenir et à l'aimer pour ce qu'il était. Jusque là, il ne pensait pas ça possible. Il préférait ne pas trop sortir des sentiers battus et ne gardait pas de place pour une femme dans sa vie déjà bien remplie. En plus, il ne connaissait rien à l'amour. Il ignorait s'il en possédait assez pour en offrir, s'il disposait des capacités nécessaires à contribuer au bonheur d'une autre personne lui qui avait déjà bien trop d'autres impératifs. Mais il regardait Charlie dans ses bras, il l'entendait le valoriser et il se disait qu'il pouvait essayer, que ça valait le coup de tenter mais surtout qu'il n'échangerait sa place pour rien au monde. Il s'estimait chanceux, persuadé de ne pas mériter la jolie brune. Sa réaction l'amusa et l'attendrit en même temps. Il l'embrassa sur le nez avec tendresse. « Vous savez que j'ai raison. Mais je m'en fiche, je vais égoïstement vous garder pour moi. » Persuadé d'avoir déniché une perle rare, un petit trésor, une merveille. Si c'était possible, il la cacherait aux yeux des autres pour éviter de prendre le risque de la perdre. Mais à défaut, il allait se contenter de veiller sur elle.

Yong Joon se doutait que, comme lui, Charlie dissimulait quelques cicatrices. Elle possédait certainement un passé lourd et il sentait que le sujet demeurait sensible. Il se lança néanmoins sur ce champ de mine avec l'espoir de ne pas trop la brusquer. Peut être que c'était trop tôt ? Et si elle ne se sentait pas assez à l'aise avec lui pour en parler ? Mais elle se mit à parler. Aussitôt, il tendit l'oreille, attentif. Sa voix tremblait et pour la rassurer il l'attira un peu plus contre lui, posa sa main sur son épaule pour la caresser chaleureusement mais surtout pour lui montrer qu'il ne comptait pas la juger. Alors elle venait d'une famille riche. Il ne s'en serait pas douté une seconde. Elle ne ressemblait pas aux héritières du coin, extravagantes et capricieuses. Elle était si douce, si délicate. La partie sur le fiancé lui fit claquer la langue contre son palais, comme un peu jaloux qu'il y ait eu quelqu'un avant lui mais surtout plutôt intrigué par cette partie de l'histoire. Elle ne lui disait pas tout. Il en demeurait certain. Sinon, pourquoi aurait-elle quitté le Japon ? Puis sa dernière phrase le bouscula. Elle avait une sœur. Sans qu'elle s'explique, il comprit que cette personne n'était plus de ce monde en la voyant réclamer un câlin. Il l'entoura de ses bras et la serra avec force. Il était là maintenant. Il ne comptait pas partir. Il la berça un peu tout en emmêlant ses doigts dans ses cheveux. « Takeo Yuuka. » Répéta-t-il dans un souffle. Cette femme là était une inconnue pour lui. Il ne connaissait que Charlie Evans. Il baissa les yeux vers ce petit bout de femme qu'il tenait contre lui et posa chastement ses lèvres sur les siennes. « Charlie, c'est mieux Charlie. » Il ne l'avait encore jamais appelé par son prénom. L'habitude certainement. Cela le fit d'ailleurs sourire. Il s'allongea sur le côté en prenant soin de la garder très proche de lui et passa sa jambe entre les siennes. Il arrangea un peu la couverture pour l'envelopper au mieux. Yong Joon posa sa main sur sa joue qu'il caressa avec son pouce. « Ce mec, il sait pas ce qu'il a perdu. » Il l'embrassa sur le front en souriant. « Moi je sais ce que j'ai gagné en tout cas. » Et dans cet élan de tendresse, il songea qu'il pourrait passer toute sa vie dans ce lit, nu et collé à elle. Il se sentait bien. Il oubliait même qu'il était malade. D'ailleurs, ça serait une chance si Charlie ne se retrouvait pas contaminée. 
AVENGEDINCHAINS

_________________

« i was in the wrong place at the wrong moment. »

avatar
INFORMATIONS
Wons : 376
Messages : 237
Emploi/loisirs : professeur de japonais à l'université Han + chanteuse-pianiste dans un café branché
Humeur : #joolie
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +18/ heal me + charlie Sam 12 Mar - 13:35


heal me
TENUE ∆ C'était si dur de parler de son ancienne vie. Elle ne l'avait pas fait depuis bientôt 6 ans. Elle racontait à chaque personne qui la questionnait qu'elle était née à New York, y avait toujours vécut, que ses parents tenaient une petite boulangerie, et qu'elle était fille unique. Elle savait que Yong Joon ne la jugerait pas. Ce n'était pas pour cela qu'elle hésitait à tout lui dire. Non. Simplement, elle refusait l'idée de voir de la pitié dans les yeux du garçon à son égard. Cela lui ferait trop mal. Pourtant, elle n'avait pas vraiment le choix. Il cherchait des réponses à sa crise dans les toilettes. Et pour construire cette relation saine et solide, Charlie ne pouvait garder plus longtemps ces quatre années sous silence. Mais comment arriver à lui raconter sans fondre en larmes ? Sans s'arrêter en plein milieu tant les souvenirs sont traumatisants ? La japonaise avait peur. Peur que des choses qu'elle avait réussit à oublier refassent surface. Peur que Yong Joon la trouve sale et dégradante. Bien qu'elle avait confiance en lui, elle ne pouvait pas savoir comment il allait réagir en apprenant qu'elle avait été abusée durant tant d'années. Allait-il lui en vouloir de ne pas avoir eut le courage de fuir avant, ou bien de le signaler ?

Comment faisait-il pour être si parfait ? Charlie ne cessait d'être impressionnée par la douceur de son amant. Il la rassurait avec une telle tendresse qu'elle aurait pu ronronner si elle n'était pas humaine. Lorsqu'il assura que son nom actuel était bien mieux, le cœur de la brune se mit à battre plus fort. Elle était heureuse, il la voit comme cette nouvelle femme qu'elle est devenue. D'ailleurs, c'était bien la première fois que Yong Joon l'appelait directement par son prénom. C'était à la fois étrange et terriblement plaisant. C'était une nouvelle preuve de leur statut de couple. Le laissant mieux les installer, Charlie crut fondre aux dernières paroles de l'étudiant. Pour le remercier, elle vint poser ses lèvres sur les siennes, pour un baiser remplit de douceur.  Lui caressant le torse du bout des doigts, elle vint finalement poser son front contre celui-ci. C'était le moment. Elle devait lui expliquer ce qu'il s'était passé, ce pourquoi elle lui avait dit qu'elle était comme vierge. Fermant les yeux, et rassemblant tout le courage possible, elle serra ses petits poings contre Yong Joon, et commença son récit, à voix basse. « J'avais 16 ans, quand ils nous ont fiancé. Lui était mon aîné d'un an. On s'était vu à peine trois fois avant la cérémonie. ». La jeune femme fit une pause, pour regagner de la force grâce à Yong Joon. Mais sa voix se mit malgré elle à trembler un peu. « Ça a duré quatre ans, jusqu'au jour de ma majorité, où j'ai fui. Pendant cette période, il... Il ne m'a jamais traité comme une femme... comme une humaine même. Il ne pensait qu'à lui... À ses envies, son plaisir... Je... J'avais même  arrêté de voir mes amis garçons, tellement j'avais peur... Peur des hommes... De leur contact... ». Son corps se mit lui aussi à trembler et ses yeux se remplissaient de larmes. « Mes parents... refusaient même que je vois un médecin quand j'étais malade... pour ne pas qu'on remarque mes bleus... et autres. ». Une larme coula sur sa joue et elle se cacha davantage contre son petit ami. « C'est aussi pour ça... que je déteste mon corps... Il l'a insulté... salit... meurtrit... ». Charlie n'y arrivait pas. Elle n'arrivait pas à utiliser le mot viol. Pourtant, c'était bien de ça qu'il s'agissait, en dehors des coups qu'il lui avait donné. Mais Yong Joon avait très certainement comprit, rien que l'état de sa belle trahissait ce traumatisme.
AVENGEDINCHAINS
avatar
INFORMATIONS
Wons : 490
Messages : 148
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +18/ heal me + charlie Sam 12 Mar - 14:08


heal me
TENUE ∆ Il ne l'abandonnerait pas. Il se jurait de tout faire pour être à la hauteur. Même s'il se sentait minable et qu'il restait persuadé qu'il ne possédait pas les outils nécessaires à la rendre heureuse, il acceptait cette mission. Avec ses maigres moyens, il comptait la chérir comme le plus précieux des trésors. Ce qu'elle était pour lui. Dans l'espoir de la rassurer, de lui prouver qu'il se tenait à ses côtés, il l'enveloppa dans un petit cocon qu'il aménagea soigneusement. Il se colla à elle et remonta la couette sur son corps. Il ne faisait pas très chaud dans son appartement. Il n'allumait presque jamais le chauffage histoire de faire des économies. Il compensait donc avec ses couvertures et la chaleur de son corps. Il passa même son bras sous sa tête pour l'inviter à se caler plus confortablement. Il glissa ses doigts dans sa nuque où il dessina des formes abstraites tandis qu'il posait son autre main dans ses cheveux. Il ne s'attendait néanmoins pas à ce qu'elle reprenne la parole. Un peu surpris, il baissa les yeux pour regarder la brune blotti contre lui. Bizarrement, il savait déjà que l'histoire qu'elle s'apprêtait à lui raconter ne pourrait pas lui plaire.

La découvrant tremblotante, il tenta de se rapprocher entre plus d'elle. Il pressa ses lèvres contre le sommet de sa tête pour la réconforter mais se figea un peu lorsqu'il découvrit la vérité. Ainsi, il n'était pas si loin de la vérité. Son instinct ne l'avait pas trompé. Faut dire qu'il connaissait tous ses signes pour les avoir observés chez sa mère. Il serra les dents, envahi d'une colère envers cet homme qu'il ravala tant bien que mal. Il n'arrivait pas à imaginer que quelqu'un ait pu lever la main sur elle. Si délicate, si douce, comment avait-il osé ? Il ne supportait pas les hommes violents. Même s'il appartenait à cette catégorie, il n'avait jamais touché à une femme. Il ne le pouvait pas. Sa mère avait tellement morflé. Lui aussi d'ailleurs. Mais que Charlie soit passé également par là tordit son cœur. Elle se cacha un peu plus et Yong Joon comprit que quelques larmes coulaient sûrement sur ses joues. Plutôt que de l'obliger à le regarder, il se contenta de la câliner. « Chut, c'est loin maintenant. » Il comprenait beaucoup de choses. Il repensait au courage que ça avait dû lui demander de le laisser la toucher. « Je suis désolé. Ça ne devait pas être facile de m'en parler. » Il s'attendait à quelque chose de semblable mais s'en voulait tout de même d'avoir remonté tous ses mauvais souvenirs à la surface. « Mais merci, merci de me faire confiance. » Qu'elle lui révèle tout ça le touchait aussi dans ce sens là. Elle croyait suffisamment à lui pour se confier. Parce qu'il ne supportait pas de la savoir dans cet état, il finit par glisser vers le bas afin de mettre son visage à hauteur du sien. Il posa ses lèvres sur ses joues légèrement humides et descendit dans son cou. De minuscules baisers. Juste de la tendresse. « Moi, j'aime votre corps. » Souffla-t-il sur sa peau en guise de rappel. « Je le trouve parfait. » Il glissa sa bouche sur sa gorge, sa clavicule, son épaule. Il embrassa chaque millimètre pour lui montrer que malgré ce qu'il venait d'apprendre, il ne la trouvait pas 'sale' comme elle le disait. Il n'avait que plus envie encore de le conquérir et de la faire sienne. Il continua son exploration en frottant son nez contre sa poitrine puis ses grandes mains redessinèrent la courbe de son corps, s'arrêtant sur ses hanches. Il colla son front au sien. « Vous le savez, hein ? Que je ne vous ferai jamais de mal. » Il se comparait bien évidemment à cet homme, lui promettant ainsi à voix haut qu'il ne lèverait jamais le petit doigt sur elle, qu'il n'irait jamais contre ses envies mais qu'il serait toujours attentif et attentionné.  
AVENGEDINCHAINS

_________________

« i was in the wrong place at the wrong moment. »

avatar
INFORMATIONS
Wons : 376
Messages : 237
Emploi/loisirs : professeur de japonais à l'université Han + chanteuse-pianiste dans un café branché
Humeur : #joolie
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +18/ heal me + charlie Sam 12 Mar - 20:15


heal me
TENUE ∆ Elle préférait de loin la vie que pouvait lui offrir Yong Joon, plutôt que celle de son ex-fiancé. En même temps, c'était incomparable. Entre vieillir dans une richesse aveuglante aux côtés d'un inconnu pour lequel on n'éprouve aucun sentiment, et vieillir avec un homme plus jeune arrivant à peine à payer son loyer, le choix était évident. Elle s'en moquait bien qu'il possédait des revenus plus que modeste, qu'il n'allait pas lui acheter le dernier sac de Chanel pour son anniversaire, qu'il ne l’emmènerait pas dans des restaurant cinq étoiles. Charlie préférait largement un cadeau simple mais venant du cœur, une pizza devant un bon film, bref, ce genre de choses. Qui étaient faites avec sincérité. De toutes les manières, riche comme fauché, Yong Joon lui aurait plu. Car c'était bel et bien le personnage qui l'avait charmé. Ce grand dadet au sourire enjôleur et au corps musclé à la perfection. D'ailleurs, Charlie allait ridicule à ses côtés, lors de leurs futures sorties en couple, à cause de sa taille minuscule. Heureusement qu'elle possédait des tas de chaussures à talons ! Et de la crème anti-rides aussi, pour ne pas passer pour une grand-mère à ses côtés !

Alors qu'elle venait de lui confesser son ancienne vie, Charlie se laissa bien volontiers recouvrir de baisers. Il savait comment la réconforter. Son amant était un vrai nounours. Apaisée par ses dires et ses caresses, elle glissa une main dans ses cheveux et le regarda finalement, tout en ravalant ses larmes. « C'est moi qui te remercie... D'être si compréhensif, attentionné, aimant.... ». Lui adressant un petit mais chaleureux sourire, elle hocha légèrement la tête à la question de Yong Joon. Évidement qu'elle le savait, qu'il ne lèvera jamais la main sur elle. Revenant l'embrasser, elle s'allongea ensuite sur lui de son poids plume, posant sa joue sur son torse nu. Fermant les yeux, Charlie soupira d'aise, et vint rejoindre sa main de la sienne, pour entrelacer leurs doigts. « Bon, changeons de sujet, je n'ai pas envie de gâcher cette soirée avec une ambiance triste... ». Un petit rire quitta ses lèvres et elle reprit, réellement désireuse de changer l'atmosphère qui régnait dans la pièce. Elle voulait chasser de sa mémoire les souvenirs qui avaient refait surface. « Parles moi de ce que tu veux. Tes films préférés, ta nourriture préférée, si tu as voyagé. Je ne demande rien en particulier, juste, racontes ce qui te ferait plaisir de partager avec moi, mh ? ». Elle lui déposa un petit baiser sur sa peau, et choisit de lui montrer l'exemple. « J'adore les chats. Mais je suis allergique à leurs poils... Ça a toujours été une grande frustration pour moi. Ils sont si mignons, avec leurs petites patounes ! Tu en as eut toi ? J'ai toujours rêvé d'avoir des animaux. Mais mes parents étaient contre. Même pour un petit poisson rouge. ». Elle fit une petite moue tristoune, et caressa la main de Yong Joon de son pouce. C'était peut être futile comme discussion, mais la brune avait besoin de cela. De parler de choses simples de la vie.
AVENGEDINCHAINS
avatar
INFORMATIONS
Wons : 490
Messages : 148
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +18/ heal me + charlie Dim 13 Mar - 10:40


heal me
TENUE ∆ À présent, Yong Joon comprenait mieux toutes les réactions de sa petite amie. Il saisissait par exemple la cause de sa crise de panique ou pourquoi, lorsqu'il lui avait volé son premier baiser, elle s'était un peu énervée. Mais Yong Joon se sentait l'âme d'un privilégié, d'un heureux élu. Il était heureux d'être le premier homme à toucher ses lèvres, fier aussi d'être le premier à lui avoir fait goûté au plaisir. Il espérait effacer avec le temps tous ses mauvais souvenirs. À croire qu'il aimait ça, s'occuper des gens un peu cassés, des personnes comme lui. Il refusait qu'on le soutienne mais il était tellement habitué à le faire pour les autres. Et puis, Charlie n'était pas n'importe qui. Elle était la femme pour laquelle il avait accepté de tirer un trait sur son rythme de vie malsain. Il abandonnait ce petit confort qu'il s'autorisait, était prêt à revivre les fins de mois difficiles. Celle dont, de manière très progressive, il tombait amoureux. Il découvrait ce sentiment avec elle. Il apprenait à vivre avec ces sensations fortes. Il acceptait qu'elle soit son point faible et son point fort à la fois.

Il la rassura de son mieux. Par des gestes, par des paroles. Mais Yong Joon n'était pas très doué avec les mots alors il préférait lui prouver qu'il était là. Il contempla son visage, se mordit la lèvre en remarquant ses yeux humides pour poussa un soupir avant de coller ses lèvres à son front. Il se demandait toujours comment cet homme avait pu lever la main sur elle. Charlie vint s'allonger sur lui et Yong Joon frissonna au contact de sa peau sur la sienne, sentant sa petite poitrine s'écrasait contre son torse. Il posa une main dans le bas de son dos qu'il se mit à caresser et avec l'autre entrelaça ses doigts aux siens. En l'entendant rire un peu, le coréen réussit à retrouver un semblant de sourire. Puis, elle marquait un point. Autant qu'ils profitent de leur nuit ensemble. Lui raconter ce qu'il lui ferait plaisir de partager avec elle ? Yong Joon haussa les sourcils alors qu'il cherchait ce qu'il pourrait lui confier. Qu'est-ce qu'elle aimerait savoir ? Et puis Charlie le devança en lui dévoilant une histoire toute mignonne. Encore une fois, elle débordait d'innocence. Yong Joon craqua totalement pour cette petite moue et il lui pinça la joue. « Et les chiens, vous y êtes allergique aussi ? » Demanda-t-il par curiosité. Il songea que c'était dommage. Si elle ne l'était pas, elle aurait pu lui offrir une bestiole. Yong Joon ressentait cette envie de lui donner tout ce qu'elle n'avait jamais eu. « Bon, on ne pourra jamais adopter un chat à cause de vous. » Il força un long soupir pour se donner l'air d'être agacé puis se mit à rire, incapable de garder son sérieux. Il remonta sa main dans le dos de sa petite amie et commença à dessiner des cercles avec le bout de ses doigts sur son épaule. Il sentit soudain au silence qui s'installait que c'était son tour, qu'elle attendait qu'il parle. Yong Joon se pinça les lèvres réfléchissant encore quelques secondes avant d'oser parler. « J'aime faire la cuisine. Je cuisinais pour tout le monde à la maison, depuis tout petit. Je me débrouille pas trop mal. » Il songea qu'il faudrait qu'il lui prépare un petit repas un jour, pour étaler son talent. Non, pour lui faire plaisir surtout. « Oh, et je fais partie du club de natation. Je ne sais pas si vous le saviez. » Il se rendait compte qu'ils ne savaient que peu de choses l'un sur l'autre, la faute à leurs statuts qui les séparaient avant ça. Mais il était déterminé à abattre ces barrières. Même s'ils allaient devoir garder leur couple secret malgré tout. « J'adore le sexe aussi. » D'accord, celle-la c'était seulement pour voir sa réaction et pour l'embêter. D'ailleurs, en la voyant rougir, Yong Joon éclata de rire plus que fier de lui. Il ne mentait pas totalement. Qui n'aimait pas ça ? Il était certain que Charlie aimait ça aussi maintenant. Il l'espérait en tout cas.  
AVENGEDINCHAINS

_________________

« i was in the wrong place at the wrong moment. »

avatar
INFORMATIONS
Wons : 376
Messages : 237
Emploi/loisirs : professeur de japonais à l'université Han + chanteuse-pianiste dans un café branché
Humeur : #joolie
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +18/ heal me + charlie Dim 13 Mar - 13:59


heal me
TENUE ∆ Cette discussion sur leur vie, passée ou actuelle, leur avait été bénéfique. Car lui comprenait pourquoi elle avait réagit de façon si brutale face à ses premières caresses et leur premier baiser. Et elle comprenait pourquoi il avait prit la mauvaise habitude de séduire des femmes plus âgées pleines aux as. Mais au moins, à présent, ils pouvaient compléter l'autre, sans avoir peur de mal s'y prendre faute. Charlie était heureuse, d'avoir une personne à qui confier ses secrets les plus difficiles. Qui l'écoutait, sans émettre un quelconque jugement. Le fait même que Yong Joon lui dise de vive voix qu'il ne la trouvait pas « sale » était le plus beau des cadeaux qu'il pouvait lui faire. Il n'en avait peut être pas conscience, mais par ces mots, il la libérait d'un poids, d'un traumatisme. La japonaise avait trouvé une perle rare. Elle le savait. Ceux qui osaient juger le châtain comme un salaud à profiter ainsi de femmes soit-disant innocentes ne savaient rien de lui. De sa gentillesse, sa douceur, son altruisme. Elle voyait bien que Yong Joon avait du grandir bien plus rapidement que les autres garçons de son âge, d'où sa belle maturité. Et il était désormais sien.

Venant de raconter cette anecdote banale mais qui tenait à Charlie, puisque cette interdiction d'avoir un animal, quel qu'il soit, fut une réelle frustration pour elle, la jeune femme se retrouva avec la joue tirée. C'était son truc normalement ! Arrivant à lui repousser la main, elle lui répondit. « Non ! Les chiens ça va ! En plus j'adore ça, genre les tout petits avec plein de poils ! C'est trooooop mignon ! Et puis, si tu veux vraiment un chat, des médicaments existent contre les allergies ! ». Elle offrit un doux et adorable sourire à Yong Joon, sincères sur ses propos. Elle ne voulait rien lui refuser -enfin dans la limite du raisonnable-. Alors, s'il désirait un félin, elle ne l'en empêcherait jamais ! Appréciant les caresses faites dans son dos, elle écouta avec attention les anecdotes de son petit ami. Oh ! Lui aussi aimait cuisiner ! C'était bon à savoir ! « J'ai hâte de goûter à ta cuisine alors ! Ça nous fait un bon point commun ! ». D'autant plus que Charlie trouvait cela sexy quand un homme se mettait aux fourneaux ! Mh ? Le club de natation ? Elle n'avait pas le temps d'aller voir ses étudiants dans leurs clubs, donc non, elle ne le savait pas. Mais son visage adopta alors une petite moue jalouse. « Ça veut dire que n'importe qui peut admirer ton corps quasi nu... ? Pff. ». C'était injuste. Vraiment injuste. Mais cela expliquait parfaitement la carrure de Yong Joon. Il devait être si beau, à nager. Elle notait cette information dans un coin de son cerveau, bien décidée à aller le voir un de ces jours ! Et puis, cet idiot reprit son humeur taquine, qui fit rougir la brune. « J'avais bien remarqué que tu aimais ça, le sexe... Pervers va ! ». Lui frappant sans violence le torse, Charlie finit par se redresser lentement, pour se mettre assise à ses côtés. N'ayant plus la couverture pour cacher son corps, celui-ci était totalement à découvert. S'étirant alors longuement, elle envoya un baiser à son petit ami et quitta le lit. Sous le regard interrogateur de celui-ci, elle recula en direction de la salle de bain, tout en lui faisant signe avec son index de la suivre. Et dans un petit rire, la japonaise finit par disparaître dans la pièce, pour commencer à régler l'eau de la douche.
AVENGEDINCHAINS
avatar
INFORMATIONS
Wons : 490
Messages : 148
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +18/ heal me + charlie Dim 13 Mar - 15:02


heal me
TENUE ∆ Yong Joon se moquait des couples. Il les trouvait ridiculement niais. Il se payait aussi de la tête de ses amis lorsqu'une fois aux côtés de leurs petites amies, ils se transformaient. Mais de quoi avait-il l'air à présent ? Alors qu'il parlait d'animaux de compagnie avec la sienne, qu'il tentait de lui faire croire qu'il était déçu de ne pas pouvoir adopté de chat.  Il ne se rendait même pas compte qu'il devenait comme eux. Bientôt, Charlie n'aura qu'à claquer des doigts pour obtenir tout et n'importe quoi de sa part. Il retint son sourire en la voyant également prête à se sacrifier pour lui faire plaisir. Devant son attitude si mignonne, il craquait. « Non, mais vaut mieux pas. Il risquerait de recevoir plus d'attention que moi. Je ne supporterai pas qu'on me vole la vedette. » Parce que pour l'instant, Yong Joon avait Charlie rien que pour lui. Elle le couvrait de sa tendresse et il n'était pas prêt à partager ça, même avec un animal. Égoïste ? Peut être un peu. Il ne voyait pas le mal à l'être dans une telle situation. Il continuait ses papouilles dans son dos tout en lui délivrant d'autres informations à son sujet. « On cuisinera ensemble un de ces jours, hm ? » Il s'y voyait déjà. Même si sa cuisine était minuscule, ils pouvait bien l'investir. Il leur restait encore tant de choses à faire et découvrir l'un avec l'autre. Sa moue de la jalouse l'amusa et il revint lui pincer la joue de la même façon que quelques secondes plus tôt. Il se demandait vraiment s'il était le plus jeune dans cette histoire. Charlie avait des réactions enfantines tellement adorables. « Ne vous inquiétez pas, il y a certaines choses que vous êtes la seule à voir. » Il se mordit la langue pour ne pas rire. Mais en même temps, il avait raison non ?

Et puis, il n'arrivait pas à garder son sérieux trop longtemps. Il aimait aussi provoquer cette couleur rouge qu'il aimait tant sur les joues de sa belle. Sa réaction l'amusa et il tenta de se protéger de ses coups en plaçant ses bras en bouclier. « Yah ! Faites pas l'innocente, vous aimez ça aussi. » Ou du moins, elle aimait ça maintenant, avec lui. Et tant mieux, il ne comptait pas lui laisser l'occasion d'essayer avec quelqu'un d'autre. Elle lui appartenait. Yong Joon passa ses bras sous sa tête et se cala confortablement alors que Charlie se redressait. Il se mordit la lèvre en l'observant s'étirer et laissa vagabonder son regard sur son corps. Bon dieu, quelle chance il avait. La voyant se lever, il haussa un sourcil, curieux et étonné à la fois par tant de malice. Elle le cherchait ou bien ? Oui, elle le cherchait. Le coréen se pressa de la rejoindre et en profita pour éteindre la lumière dans la pièce principale, inutile de gâcher plus d’électricité. Il ferma la porte de la salle de bain derrière lui, s'y adossa et attrapa le poignet de la brune pour la ramener contre lui. Ses lèvres retrouvèrent bien vite les siennes dans un baiser brûlant et sensuel. Leurs langues se mêlèrent à la partie. Il plaça ses mains sur ses hanches pour la coller un peu plus à son corps. Quand il mit fin à leur baiser, le souffle un peu court, il garda sa bouche proche de la sienne, la frôlant. « Il n'y a donc déjà plus de pudeur entre nous ? » Non pas que cela le dérangeait, au contraire, la savoir à l'aise lui plaisait. Ça lui plaisait même énormément. « Et est-ce que je vous ai autorisé à utiliser ma salle de bain ? Ou même à dormir ici ? J'ai l'impression que vous vous imposez un peu là, non ? » Il la taquinait parce qu'il aimait ça, parce qu'elle semblait apprécier aussi ce côté de lui mais surtout parce que, comme un gosse, il devait bien avouer qu'il trouvait ça drôle. Il adorait la tester. Et parfois, elle le surprenait.   
AVENGEDINCHAINS

_________________

« i was in the wrong place at the wrong moment. »

avatar
INFORMATIONS
Wons : 376
Messages : 237
Emploi/loisirs : professeur de japonais à l'université Han + chanteuse-pianiste dans un café branché
Humeur : #joolie
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +18/ heal me + charlie Dim 13 Mar - 18:52


heal me
TENUE ∆ S'imaginer cuisiner en compagnie de Yong Joon, regarder un film confortablement installés sous une couette, parler de leurs journées, bref. Toutes ces choses anodines qu'un couple faisait allait désormais devenir également leur quotidien. Et cette idée créait des papillons dans le ventre de la japonaise. Elle qui n'avait jamais vécut ça, avait toujours fantasmer devant les dramas à l'eau de rose. Rien que tenir la main était une chose inconnue pour elle. Aish. Charlie avait tellement peur de passer pour une fille ridicule auprès de son petit ami. Car elle savait pertinemment que le jour où celui-ci voudra lier leurs mains en public pour la première fois, elle allait devenir rouge tomate. Et Yong Joon allait la taquiner, c'était certain. Mais en même temps, elle n'y pouvait rien. Elle était au même niveau que ces filles de 13 ans qui tombent amoureuses et ont leur premier copain. Sauf qu'elle en avait douze de plus. Heureusement qu'elle avait son boulot et ses factures à payer pour prouver qu'elle était une adulte ! Parfois, Charlie avait parfois l'impression d'être la cadette dans leur couple. Mais c'était bien loin de lui déplaire.

Tandis qu'elle réglait la température de l'eau, bien décidée à prendre une bonne douche relaxante, la brune se retrouva tirée en arrière en atterrit contre le torse musclé de son amant. Immédiatement, leurs lèvres se retrouvèrent, pour un baiser des plus enflammés. Leurs langues se mirent à danser avec passion, leurs corps brûlant de nouveau l'un contre l'autre. Des frissons parcoururent sa peau lorsque les grandes mains de Yong Joon se glissèrent sur ses hanches. Elle posa les sienne sur ses pectoraux, tout en se mettant un peu sur la pointe des pieds pour accentuer leur baiser. Et finalement, lorsque leurs bouches se quittèrent, le plus jeune vint lui lancer une petite taquinerie. Mais Charlie ne se laissa pas faire, et lui tira la langue. « Comme si ça te déplaisait ! ». Elle n'était pas dupe, elle savait que son petit ami aimait la voir nue. Mais les autres paroles du garçon créèrent une moue vexée sur le visage de la japonaise. Lui pinçant la hanche, elle se recula pour s'éloigner de lui. « Qui a dit que je restais dormir, mh ? Justement, je viens me laver pour ensuite partir. Je suis une femme, je ne peux pas sortir dans la rue couverte de sueur ! Tss ! ». Levant les épaules, elle s'engouffra dans la petite cabine de douche et se glissa sous l'eau chaude. Soupirant d'aise à ce contact, Yong Joon vint rapidement la rejoindre en l'enlaçant. Se laissant donc aller contre lui, de dos, elle ferma les yeux et pencha la tête légèrement sur le côté pour lui offrir son cou. Charlie posa ses mains sur celles de son amant, et se pinça les lèvres. Elle aimait tant être ainsi, contre lui, à sa merci. Finissant par se retourner, elle déposa plusieurs baisers sur la peau un peu halée du jeune homme tout en lui caressant les hanches. Levant ensuite la tête vers lui, la japonaise se mit à sourire avec douceur. « Tu me savonnes ? À moins que tu n'aies plus de forces ! Je sais que tu es malade, mais je te croyais endurant~ ». Riant un peu, cela lui plaisait d'être taquine à son tour. Elle lança alors un regard de défi à Yong Joon, tout en continuant ses caresses, lui retraçant les abdos de ses ongles.
AVENGEDINCHAINS
avatar
INFORMATIONS
Wons : 490
Messages : 148
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +18/ heal me + charlie Dim 13 Mar - 19:47


heal me
TENUE ∆ Impossible de résister à Charlie. Cet éclat de malice qui brillait dans ses yeux lorsqu'elle l'invita à la rejoindre tira Yong Joon du lit qu'il avait à peine quitté ces derniers jours. Et comme il n'arrivait pas à se tenir, il l'attira immédiatement dans ses bras. Ses lèvres se collèrent aux siennes. Si elles se séparaient ne serait-ce qu'une seconde, un chaud soupir lui échappait. Cette femme possédait un pouvoir immense sur lui, le pouvoir de le rendre dingue. Elle avait raison. Il aimait son corps. Et la voir se balader nue dans son appartement l'enchantait. « Vous avez raison. » Il suffisait de plonger dans le regard de Yong Joon pour comprendre. Ou plutôt de le suivre. Puisqu'il se permettait assez souvent de jeter un coup d’œil à sa poitrine avec un air gourmand. Face à sa répartie, le coréen dissimula sa déception. Il la rejoignit sans hésiter sous l'eau chaude et passa ses bras autour de sa fine taille. Il colla son torse à son dos avant de presser ses lèvres sur son épaule. Il dériva doucement jusqu'à son cou, souriant contre sa peau quand elle lui offrit plus de territoire à explorer. « Il est hors de question que vous quittiez cet appartement. Vous feriez une bien mauvais infirmière. » Même si Yong Joon n'avait plus grand chose du mec malade, les cernes peut être et la gorge un peu irritée. Mais il semblait se sentir beaucoup mieux. Suffisamment pour peloter sa copine sans aucune retenue sous la douche.

Il baissa les yeux non sans sourire en sentant ses petits baisers sur sa peau. La suite le surprit agréablement. Voilà qu'elle lui renvoyait la balle. Et tandis qu'il ne parvenait pas à décrocher son regard de ses ongles qui griffaient doucement ses abdos, il souffla dans l'espoir de garder un peu le contrôle. « Vous seriez surprise face à mon endurance. C'est que je ne veux pas vous fatiguer, vous n'êtes plus toute jeune. » Rétorqua-t-il sur le même ton. Il se pencha pour attraper la bouteille de gel douche et en coula sur ses mains. Par rapport à la dernière fois, Yong Joon prit bien plus le temps de savourer ce moment. Il commença par ses épaules et en profita pour l'embrasser sur le front. Puis il continua avec ses bras. Il frôla ses seins avant de les serrer plus franchement entre ses doigts. Il les massa même un long moment tout en venant la provoquer. Il rapprochait ses lèvres des siennes sans jamais la laisser les toucher. Un bien vilain jeu. Il descendit jusqu'à ses hanches, passa sur ses jolies fesses et se baissa un peu pour savonner ses cuisses. Prêt à tout pour la rendre folle, il glissa ses doigts vers son entrejambe, passa juste au dessus de cette zone si sensible chez la femme et la recouvrit de sa grande main sans lui offrir la moindre caresse. « Votre téléphone ne va pas sonner cette fois hm ? Parce que je trouve que vous êtes plutôt partie comme une voleuse la dernière fois. » Il chuchota ces mots au creux de son oreille. Sa bouche prit à nouveau d'assaut son cou et même si elle avait détesté ça la dernière fois, il suçota sa peau. S'il laissait une marque tant mieux, sinon tant pis. En tout cas il revint mordiller son lobe puis le suçoter sensuellement. La douche à deux, c'était vraiment pas pour lui. Il était incapable de se retenir.   
AVENGEDINCHAINS

_________________

« i was in the wrong place at the wrong moment. »

avatar
INFORMATIONS
Wons : 376
Messages : 237
Emploi/loisirs : professeur de japonais à l'université Han + chanteuse-pianiste dans un café branché
Humeur : #joolie
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +18/ heal me + charlie Dim 13 Mar - 21:24


heal me
TENUE ∆ À croire qu'il déteignait sur elle. Depuis quand était-elle taquine ? Depuis quand défiait-elle les autres dans un jeu sensuel ? Comme elle se sentait complètement à l'aise avec Yong Joon, qu'elle savait qu'il ne la jugerait jamais, la japonaise tentait des choses. Elle se permettait d'essayer des comportements qui ne lui ressemblaient pas. Mais elle trouvait cela amusant. Surtout de voir de l'étonnement sur le visage de son petit ami. Charlie refusait l'idée qu'un jour, une routine s'installe entre eux. Certes, ils n'étaient qu'à peine dans leur première semaine, mais tout de même. C'était important pour elle. Elle savait qu'un couple qui dure était dû à une certaine dynamique. Et puis, elle n'était pas du genre à se reposer sur ses lauriers. Elle voulait prouver à Yong Joon qu'elle avait du caractère. Qu'elle n'était pas simplement une jeune femme encore innocente et enfantine parfois. Pour lui plaire, pour le charmer davantage, elle désirait devenir féline, telle une femme fatale. D'où en partie cette belle robe rouge qu'elle avait revêtu malheureusement si peu de temps. Car Charlie avait lu sur internet que le rouge était la couleur de la passion. C'est pourquoi elle avait même harmonisé son vernis et son rouge à lèvres. Le garçon l'avait-il seulement remarqué ?

Alors qu'elle faisait sa fière, après son petit pic lancé à son amant, celui-ci se vengea comme il le fallait. Ouvrant la bouche, choquée, la brune lui donna un coup de poing sur le torse. « Yah ! Je ne te permet pas ! Tu vas voir si je ne suis plus toute jeune ! Sale mioche ! ». Grognant, elle croisa les bras et détourna le regard. Évidemment, elle savait que Yong Joon plaisantait, mais tout de même. Attaquer une femme sur son âge, c'est très bas ! Se laissant néanmoins savonner sans rechigner, puisqu'après tout, elle le lui avait demandé, Charlie retint un couinement quand les caresses de l'étudiant se firent moins chastes. Plongeant son regard dans le sien, elle serra les dents en le voyant jouer ainsi avec elle. Elle allait se venger. À sa petite réflexion, elle se mordilla la lèvre, un peu triste de se souvenir de son départ en effet si précipité de la dernière fois . « Plains toi à mon directeur... ». Alors qu'elle prenait de sa propre mousse pour commencer à savonner Yong Joon, celui-ci revint s'attaquer à son cou, et son semblant de suçon arracha un faible couinement à l'aînée. Merde. Celui-là, elle n'avait pas pu le retenir. Claquant sa langue dans sa bouche, elle repoussa doucement son petit ami. « À mon tour. Et pas touche. ». Charlie vint prendre davantage de gel douche et recommença donc à le savonner. Il y en avait de la surface à nettoyer avec ce géant ! Tandis que ses mains glissaient progressivement le long du corps de son élève, la brune vint lui mordiller la lèvre, tout en lui claquant les mains lorsqu'il tenta de reprendre possession de son corps. « J'ai dit : pas touche. ». Sa bouche dériva sur la mâchoire de Yong Joon, pour finir à son oreille. Elle tenta d'imiter ce qu'il lui avait apprit, tandis que ses mains elles avaient trouvé de quoi s'occuper également : la virilité du garçon. Y procurant de longues et lentes caresses, Charlie continuait son petit jeu pour l'exciter de nouveau. Lui soufflant chaudement au creux de l'oreille, elle redescendit jusqu'à son cou, où, à son tour, elle entreprit d'y laisser sa marque. En même temps, elle sentait le membre de son amant durcir, ce qui la fit sourire. Dommage d'être si sensible~ S'amusant à glisser son pouce sur l'extrémité, pour lui procurer davantage de plaisir, la langue de la jeune femme retraça le contour des lèvres de son cadet, sans jamais lui offrir de baiser. Rallumant avec une main l'eau chaude, elle s'y glissa pour rincer la mousse, et s'enfuit alors de la cabine en explosant de rire, direction la pièce principale, laissant ainsi en plan Yong Joon dont la virilité était bien plus de réveillée. Cruelle ? Non, juste joueuse, tout comme lui.
AVENGEDINCHAINS
avatar
INFORMATIONS
Wons : 490
Messages : 148
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +18/ heal me + charlie Lun 14 Mar - 16:02


heal me
TENUE ∆ Trois ans d'écart, ce n'était pas grand chose dans le fond. Le fossé se creusait là où Yong Joon ressemblait encore à un adolescent avec son visage juvénile tandis que Charlie, en dehors de son attitude, apparaissait comme une femme. Mais si ça n'était que ça. Le véritable problème se cachait ailleurs. Yong Joon n'était encore qu'un étudiant et Charlie son enseignante. Il suivait ses cours toutes les semaines. Aucun sentiment n'aurait dû naître entre eux. Le coréen se sentait néanmoins prêt à assumer ou plutôt il pensait posséder les épaules nécessaires à cacher leur relation. Il se fichait du prix à payer, il voulait la garder pour lui. Ce bout de femme si innocent qu'il désirait protéger. Sale mioche, il ne l'avait pas volé. Il se mit à rire en feintant une douleur vive lorsqu'elle lui asséna un coup. Mais elle ne semblait pas si dupe que ça. Il lui attrapa les poignets pour éviter de subir d'autres violences. « Je savais que votre truc c'était plutôt les petits jeunes. » Il lui sourit de toutes ses dents pour la narguer puis posa ses lèvres sur les siennes quelques secondes espérant que ça suffirait à la calmer. Après tout, elle lui avait demandé de la savonner.

Il s'occupa avec la plus grande attention de sa petite amie. Avec beaucoup de plaisir surtout. Il ne se gêna pas une seule seconde. Pourquoi devrait-il se retenir de toute manière ? Il voulait apprendre les courbes de son corps par cœur. Bon, en fait, il adorait surtout ses petits seins. Il ne manqua pas de lui montrer une nouvelle fois. Il passa ses paumes dessus puis les serra entre ses doigts. Il la regardait dans les yeux, fier de tout l'effet qu'il lui faisait. Espérant la frustrer un peu, il déposa juste sa main entre ses jambes. Il se souvenait de la dernière mais aussi la première fois qu'ils s'étaient retrouvés dans cette douche ensemble, de son départ un peu précipité. Il détestait encore son directeur pour ça. « Et que pensez-vous que je lui dirai ? Excusez-moi mais veillez à ne pas interrompre l'enseignante Evans alors qu'elle est occupée à se laisser tripoter par un de ses étudiants, hm ? » Cela lui paraissait plutôt pas mal. Il reprit d'assaut la peau de son cou et y laissa une nouvelle marque. Le couinement de Charlie le fit doucement sourire. Il posa ses lèvres une dernières fois sur cette marque violacée, satisfait de son travail. Puis il s'abandonna volontiers à ses mains, bien loin de s'imaginer la torture qu'elle s'apprêtait à lui faire subir. Mais qu'est-ce que c'était difficile de résister à l'envie de poser les siennes sur son corps. Néanmoins Charlie ne comptait vraiment pas le laisser faire. Elle le repoussa encore et Yong Joon leva cette fois les mains pour lui prouver qu'il avait compris. Sa petite amie lui arracha un long frisson en venant s'attaquer à son oreille, ce point si sensible qu'il possédait. Un soupir d'aise quitta ses lèvres et il ferma les yeux pour profiter pleinement de toutes ces sensations. Délicieux, c'était délicieux. Un hoquet de surprise lui échappa en sentant les doigts de sa brune s'enrouler autour de sa virilité et il bascula la tête en arrière alors qu'elle s'occupait de son cou. Totalement soumis à ses caresses. Ok, trop d'informations. Yong Joon ne parvenait plus à réfléchir ou à mettre de l'ordre dans ses idées. Il sentait juste une agréable chaleur se diffuser dans son bas-ventre alors que Charlie apprenait beaucoup trop vite comment lui faire du bien. Il gémit pendant que la langue de la brune retraçait le contour de ses lèvres. Puis d'un coup, plus rien. Yong Joon grogna, plus que frustré. Il avait voulu jouer et elle l'avait pris à son propre jeu. Il déteignait sérieusement sur elle. Lorsqu'il rouvrit les yeux, la brune avait disparu. Il passa sous l'eau pour se rincer à son tour et quitta précipitamment la cabine. Il enroula néanmoins une serviette autour de ses hanches au passage. Irrité ? Peut être un peu. Même beaucoup. « Vous êtes sérieuse là ? » Il désigna du menton son entrejambe à présent plus qu'éveillée. La serviette cachait difficilement cette bosse. « Vous comptez vraiment me laisser comme ça ? » Elle ne se rendait pas compte. Il s'approcha du lit et se laissa tomber sur celui-ci. Allongé sur le dos, il cacha son visage avec ses bras. « J'ai fait de vous une bien vilaine fille. » Même si quelque part, il trouvait la situation plutôt amusante. Il ne la pensait pas capable d'une telle chose. Comme quoi, il aurait dû se méfier. Il ne lui restait plus qu'à attendre que ça se calme, et valait mieux qu'il évite de poser son regard sur elle pour ça. 
AVENGEDINCHAINS

_________________

« i was in the wrong place at the wrong moment. »

avatar
INFORMATIONS
Wons : 376
Messages : 237
Emploi/loisirs : professeur de japonais à l'université Han + chanteuse-pianiste dans un café branché
Humeur : #joolie
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +18/ heal me + charlie Lun 14 Mar - 22:17


heal me
TENUE ∆ Bien sûr qu'elle était fière elle. Certes, elle avait conscience que ce qu'elle venait de faire à Yong Joon était cruel. Lui procurer ainsi de telles caresses sur sa virilité pour finalement l'abandonner une fois bien dur, c'était vicieux. Mais c'était sa façon à elle de se venger. De toutes les fois devenues presque incalculables où il l'avait taquiner jusqu'à la faire rougir, et même bouder parfois. Il ne fallait pas la traiter de vieille ! Une femme est rancunière mon mignon, souviens t'en ! Bon, rassurez-vous, elle n'allait pas le laisser en plan trop longtemps. Non. Charlie avait fait cela certes pour s'amuser d'un côté, mais aussi pour lui prouver qu'elle n'était pas si naïve et docile qu'il pourrait le penser. La japonaise aussi pouvait se montrer joueuse. Et elle aimait pouvoir être ainsi avec Yong Joon. Que leur relation leur permette ce genre de choses. Au moins, il n'y avait pas entre eux cette fausse gêne et pudeur des nouveaux couples qui retiennent leur véritable nature de peur de choquer l'autre. Charlie n'avait pas envie de cela pour eux. Elle voulait que son amant reste naturel, tel qu'il est au quotidien. Puisque c'était ça qui l'avait fait craquer.

Alors qu'elle était toujours en train de rire dans le salon, se moquant gentiment de son cadet, celui la rejoint finalement dans la pièce principale, vêtu d'une serviette. Vraiment ? Il s'était couvert ? Surprise mais encore plus amusée par la situation, la jeune femme s'approcha de lui tandis qu'il se laissait tomber sur le lit. « Bah quoi ? Tu ne trouves pas ça drôle ? Il est où ton sourire ? Mh ? ». Oui, elle en rajoutait. Mais en même temps, avoir ne serait-ce qu'un court instant le contrôle sur Yong Joon lui plaisait. Venant s'asseoir à genoux à ses côtés, la brune vint déposer un tendre baiser sur les bras qui cachaient ce si beau visage, alors que sa main elle caressait du bout des doigts la peau de son torse où perlaient des gouttes d'eau. La remarque du garçon la fit sourire. Il n'avait pas tord. « Il faut assumer maintenant~ ». Venant finalement lui retirer la serviette, Charlie s'allongea de son point plume sur lui, plaçant son bassin de façon à avoir le membre de son petit ami contre son entre jambe. Elle ne fit rien de plus, offrant simplement sa chaleur corporelle à cette virilité fièrement dressée. Se pinçant les lèvres, elle usa de sa petite voix adorable pour faire craquer Yong Joon. « Ne fais pas la tête... Je veux voir ton visage. Tu n'as pas le droit de le cacher. Il est trop beau pour ça. D'accord ? ». Elle frotta son nez contre la peau du torse du plus jeune, qui craqua et finit par l'enlacer. Charlie n'en perdit pas une seconde et vint l'embrasser, créant ainsi des mouvements de son bassin contre celui de son amant. Lui dévorant les lèvres de maintes baisers, le rouge lui monta de nouveau aux joues. Comment pouvait-il être autant en forme au niveau de l'entre jambe, en étant malade et en ayant déjà eut un round ? Elle était impressionnée. « C'est être jeune qui te donne autant de pêche en bas... ? Je... Je ne pensais pas que c'était possible... d'être de nouveau ainsi, si rapidement. ». Honteuse d'être si ignorante, elle se cacha un peu contre Yong Joon. Ses actions avaient beau être sensuelles voir provocantes, son esprit lui restait si innocent.
AVENGEDINCHAINS
avatar
INFORMATIONS
Wons : 490
Messages : 148
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +18/ heal me + charlie Lun 14 Mar - 23:01


heal me
TENUE ∆ Yong Joon poussa un long soupir, le visage dissimulé sous ses bras. Mais en même temps, alors qu'il jouait à l'enfant boudeur, il prenait l'élan fougueux de sa petite amie comme une preuve qu'elle se sentait de plus en plus à l'aise avec lui, et ça, ça lui plaisait énormément. Bon d'accord, il se retrouvait avec l'entrejambe qui le titillait de manière dangereuse. En même temps, pouvait-on expliquer à Charlie qu'une fois qu'on réveillait cette partie du corps d'un homme il s'avérait plutôt compliqué de la calmer ? Alors Yong Joon ignorait s'il devait cela au début de leur relation, à l'attirance qu'il ressentait pour elle ou plus simplement au corps de rêve de la brune, mais en tout cas il se sentait vachement en forme tout à coup. La bosse qu'il avait vainement essayé de camoufler sous sa serviette en témoignait. Au moins, cela ne semblait pas perturber Charlie. Ça paraissait presque l'amuser de l'avoir mis dans cet état. Était-elle fière ?

Un sourire étira les lèvres du coréen lorsqu'il sentit celle de Charlie sur la sienne. Il était bien là son sourire, même si elle ne le voyait pas pour l'instant. « Vous avez une drôle de façon de vous amuser, vous jouez avec mes nerfs. » Il essayait de se montrer rancunier. Il faisait de son mieux pour la convaincre qu'il boudait vraiment. Même s'il ignorait combien de temps il allait pouvoir continuer comme ça. D'ailleurs, un courant d'air le rafraîchit. Elle venait de le débarrasser de sa serviette. Il ne réussit pas à se retenir cette fois et pouffa même de rire. Elle était déjà loin la Charlie gênée devant son corps nu. Et puis elle s'installa sur lui. Il souffla avant de se mordre la lèvre. Ça devenait compliqué. Sa peau contre la sienne. Ses seins sur son torse. Puis sa petite voix. Il grogna, impossible de résister. Il l'entoura avec ses bras en soupirant un peu frustré de ne pas avoir tenu plus longtemps. « Et vous n'avez pas le droit d'être aussi irrésistible. J'ai l'impression de tout vous céder. » Il retrouva avec bonheur la douceur de sa bouche. Il la goûta de la pointe de sa langue plusieurs fois. Ses mains descendirent progressivement le long de son dos jusqu'à ses fesses qu'il empoigna sans retenue. Le souffle de plus en plus court et l'entrejambe de plus en plus éveillée, quoique Charlie s'en était déjà bien occupé. Jusqu'à ce que les paroles de la brune le fasse s'esclaffer. Il plaqua même sa main sur sa bouche pour essayer de reprendre son calme plus rapidement. Mais non, sa naïveté était drôle. Il ne se moquait pas. Il trouvait ça mignon. Mais quand même. « Vous me chauffez, normal que je réagisse. Et puis vous ne faites rien pour m'aider en plus. » Il prit son visage entre ses mains et déposa un baiser sur chacune de ses joues. Puis il désigna sa commode du menton avec un sourire en coin. « La boîte est dans le placard. Vous en cherchez une ? » Parce qu'évidemment qu'il comptait remettre ça. Il n'allait pas la laisser s'en tirer aussi facilement.
AVENGEDINCHAINS

_________________

« i was in the wrong place at the wrong moment. »

avatar
INFORMATIONS
Wons : 376
Messages : 237
Emploi/loisirs : professeur de japonais à l'université Han + chanteuse-pianiste dans un café branché
Humeur : #joolie
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +18/ heal me + charlie Mar 15 Mar - 21:38


heal me
TENUE ∆ Elle était accro. Totalement accro. Tout lui plaisait chez Yong Joon. Sa taille gigantesque, ses muscles parfaitement dessinés, sa peau quelque peu halée, ses grandes mains, ses yeux en amande, son parfum enivrant, ses lèvres nacrées, sa voix suave. Bref. Vous avez comprit. La japonaise ne trouvait rien à critiquer dans le physique de son petit ami. En toute objectivité. Il était parfait, des orteils jusqu'à la pointe de ses cheveux. Bien trop blottit dans cette petite bulle chaleureuse et confortable qu'ils avaient créé, Charlie ne s'en rendait pas encore complètement compte qu'il était désormais sien. Que plus jamais d'autres femmes n'allaient pouvoir poser leurs sales mains sur lui. D'ailleurs, cela devait être la même chose pour Yong Joon, puisqu'il n'avait toujours pas arrêté l'utilisation des honorifiques envers la brune. Était-ce pas habitude qu'il les gardait, ou bien car il était respectueux envers son statut social comme professionnel ? Dans tous les cas, ils ne dérangeaient aucunement la jeune femme, au contraire. Ils lui apportaient une sorte de repère. Et puis, ils étaient comme une dernière barrière à franchir. Car après les avoir abolit, leur relation deviendrait semblable à celle de n'importe quel autre couple. Et au fond, Charlie aimait  ce petit brin d'originalité qui leur était propre.

Aux dires remplit d'innocence de la professeur, la réaction de Yong Joon fut sans appel. Il éclata de rire. Encore plus honteuse, le rouge lui monta aux oreilles. Elle avait beau savoir qu'il n'était pas en train de se moquer, elle se détestait d'être aussi naïve, voir bête parfois. Le laissant parler, elle profita des baisers sur ses joues avant de suivre des yeux la direction indiquée par son amant. La boîte ? Quelle boîte ? Fronçant un peu les sourcils, Charlie comprit en reliant toutes les informations dans son cerveau. Il voulait un second tour ? Vraiment ? Elle ne savait même pas si elle en était capable. Faisant une petite moue, elle vola néanmoins un tendre baiser à Yong Joon avant de quitter le lit. « Comme tu l'as si bien dit, je ne suis plus toute jeune, tu pourrais me ménager ! ». Oui, la japonaise avait toujours un peu au travers de la gorge la taquinerie de son cadet. Se dirigeant vers l'endroit indiqué, remerciant la lumière de la lune et celles de la ville qui éclairaient légèrement la pièce depuis la fenêtre, elle accéda enfin au placard qu'elle ouvrit pour tomber sur le Graal. Elle en sortit donc un préservatif qu'elle ouvrit sur le chemin du retour. Se mettant à genoux sur le lit, Charlie vint l'enfiler directement sur le membre fièrement dressé de son petit ami, un peu maladroitement il fallait le dire. Mais elle réussit ! Un petit sourire se fierté s'afficha sur son visage angélique, et elle vint se positionner au dessus du bassin de Yong Joon. Posant une main sur les abdos de son petit ami, la japonaise s'aida de l'autre pour bien positionner la virilité, venant lentement s'empaler dessus. Se mordant la lèvre inférieure le temps du processus, son regard vint se perdre dans celui du plus jeune, et un frisson la parcourut. Elle aimait tant quand il la regardait ainsi. Cette lueur particulière qu'il avait à son égard la rendait toute chose. Une fois bien assise sur lui, Charlie commença à se mouver lentement, le dos légèrement creuser. Soupirant chaudement de plaisir, elle lui caressait de ses pouces les abdos, sans le quitter du regard. Elle ne parlait pas, mais ses yeux trahissaient ses pensées, ses sentiments.
AVENGEDINCHAINS
avatar
INFORMATIONS
Wons : 490
Messages : 148
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +18/ heal me + charlie Mar 15 Mar - 22:31


heal me
TENUE ∆ L'appétit sexuel du coréen ressemblait à celui d'un bon nombre de jeunes hommes de son âge. Insatiable et fougueux. Il appréciait le plaisir de la chair, avide des sensations brûlantes et enivrantes que cela lui procurait. Peut être parce qu'il y avait goûté trop tôt ? Yong Joon se souvenait de son âge, de la personne mais guère de beaucoup plus. Les détails s’effaçaient avec le temps et ça ne le dérangeait pas. Ce moment ne comptait pas pour lui. En revanche, il découvrait de nouvelles choses avec Charlie. Il ressentait des picotements qui lui étaient inconnus jusque là. Il apprenait à composer avec les battements effrénés de son cœur. Il s'habituait à ce besoin viral de l'embrasser. Il se battait contre cette impression d'étouffer en permanence qui lui plaisait pourtant. Il ne baisait pas Charlie. Il ne la sautait pas non plus. Il faisait l'amour. Et il adorait ça. Il aimait la posséder. Elle devenait sienne. Corps et âme. Elle lui appartenait.

Alors bien sur qu'il était d'attaque pour deuxième round, surtout après l'épisode sous la douche et la délicieuse torture infligée par les soins de sa petite amie. Sa répartie l'amusa. Il plaça ses bras sous sa tête lorsqu'elle se décolla pour partir à la recherche de la fameuse boîte. La chair de poule envahit son épiderme suite à l'absence de sa chaleur. « Vous l'avez cherché. Il faut assumer maintenant. » Il reprit ses propres mots pour se moquer gentiment d'elle et se mordit la lèvre en la voyant revenir. Il ne s'attendait pas à ce qu'elle s'en occupe. Il se dressa un peu ses avant-bras pour l'observer, se mordillant la lèvre inférieure. Il sourit devant son air fier mais ne bougea pas. Allongé en travers du matelas, il laissa Charlie s'installer au-dessus de lui. Position qu'il appréciait car elle lui permettait de profiter d'une vue magnifique mais aussi de promener ses mains un peu partout sur son corps. Le bassin de la brune descendit lentement. Yong Joon veillait à soutenir son regard. Le sien brillait de cet éclat si particulier. On lisait tellement de choses. À quel point il la trouvait irrésistible, combien il la désirait mais aussi toute l'importe qu'elle avait à ses yeux. Sa bouche s'entrouvrit pour laisser passer un faible gémissement. Il s'humidifia les lèvres, gourmand, puis posa ses mains sur ses cuisses. Il les griffa un peu lorsqu'elle commença à bouger ses hanches. Son dos se recolla contre le matelas. Les paupières presque closes, il la fixait intensément. Il commença à explorer ses courbes et s'attarda bien sur sur ses petits seins qu'il aimait tant, ne manquant pas de lâcher un petit sourire en coin. Il savoura le magnifique spectacle qu'elle lui proposait en se déhanchant mais bientôt en manque d'elle, il l'attrapa par le bras pour la coller à lui et surtout retrouver la douceur de sa bouche. Leurs langues s'emmêlèrent dans des caresses chaudes et humides. Son souffle se confondait avec le sien. Il empoigna ses fesses qu'il serra entre ses doigts. Il remua son bassin en rythme avec le sien pour approfondir les sensations. L'atmosphère redevint semblable à celle d'un four. Ils sortaient de la salle de bain mais une fine pellicule revint recouvrir leurs corps en osmose. Dans l'espoir de reprendre son souffle, il finit par coller son front à sa petite épaule. « C'est trop bon. » Murmura-t-il, au cas où elle douterait de ses capacités à lui faire du bien, mais il n'y avait aucune raison. Il suffisait de le regarder. Cela se voyait qu'il aimait ça.
AVENGEDINCHAINS

_________________

« i was in the wrong place at the wrong moment. »

avatar
INFORMATIONS
Wons : 376
Messages : 237
Emploi/loisirs : professeur de japonais à l'université Han + chanteuse-pianiste dans un café branché
Humeur : #joolie
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +18/ heal me + charlie Mer 16 Mar - 19:38


heal me
TENUE ∆ Elle ne pouvait s'empêcher de se poser des questions vis-à-vis de sa vie sexuelle avec Yong Joon. C'était plus fort qu'elle. Est-ce qu'il agissait envers elle comme il le faisait avec toutes les autres ? Ou bien avait-elle droit à de petites attentions particulières en plus ? Embrassait-il autant ses partenaires normalement ou était-ce simplement car elle avait le statut de petite amie ? Était-il toujours autant en forme face à un corps féminin, ou était-ce car des sentiments se mêlaient à tout cela ? Charlie se sentait stupide d'avoir toutes ces choses en tête. Car en vérité, cela n'avait aucune importance. Le présent, leur relation était la seule chose qui importait désormais. D'autant plus que de son côté, Yong Joon avait réussit à la libérer de sa peur de l'acte sexuel. Car la japonaise savait qu'elle pouvait lui faire confiance, savait que jamais ces grandes mains ne lui feraient du mal. Alors, elle se laissait aller, elle se laissait guider par ses envies, pour plaire à son petit ami, et lui faire plaisir. Charlie voulait tout faire pour le remercier. Le remercier d'aimer ce corps qu'elle avait tant haït. Le remercier de l'accepter telle qu'elle était, avec son passé douloureux. Aish. Il était si parfait.

Alors qu'elle bougeait de façon sensuelle, elle sourit en sentant Yong Joon revenait couvrir de caresses ses petits seins. Cela lui donnait presque les larmes aux yeux qu'une personne les cajole ainsi. Son ex-fiancé les avait tellement insulté, que la brune avait souvent songé à faire de la chirurgie esthétique. Mais tout cela était dans le passé maintenant. Venant volontiers se coller à lui lorsqu'il l'attira, Charlie lia de suite leurs langues, mais un petit couinement se fit entendre entre leurs bouches lorsque l'étudiant lui saisit les fesses. S'accrochant aux draps, elle suivait son rythme, sa peau se remettant à chauffer. La douche leur aura été complètement inutile ! Yong Joon lui libérant la bouche, les dires de celui-ci fit sourire la jeune professeur, avec une pointe de fierté. Alors, se redressant, elle reprit ses ondulations presque provocantes, tout en prenant les mains de son amant dans les siennes pour les embrasser à maintes reprises. Puis, Charlie l'aida à se redresser, voulant être collée à lui. Lui entourant le cou de ses bras, elle le serra presque désespérément contre elle, comme si elle avait peur qu'on le lui arrache subitement. L'une de ses mains se perdit dans la chevelure du plus jeune, et elle laissait ses gémissements chatouiller les oreilles de celui-ci. Restant ainsi un instant, leurs corps dérivèrent sur un côté, pour que Yong Joon se retrouve au dessus de sa belle. Enroulant ses fines jambes autour de sa taille, elle déposa des baisers et quelques mordillements dans le coup de son petit ami, et après quelques autres coups de bassin langoureux, ils finirent par atteindre une seconde fois l'orgasme. Complètement épuisée, elle se laissa lourdement retomber sur le matelas, un tendre sourire aux lèvres. Elle était heureuse, et comblée. Le souffle saccadé et les yeux mi-clos, Charlie vint, avec le peu de reste de force qui lui restait, caresser les joues de son cadet. On pouvait lire dans ses yeux tout ce qu'elle ressentait à son égard. D'une voix calme et remplit de douceur, elle prononça ces courts mais profonds mots. « Merci... Merci Joon... ».
AVENGEDINCHAINS
avatar
INFORMATIONS
Wons : 490
Messages : 148
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +18/ heal me + charlie Mer 16 Mar - 20:25


heal me
TENUE ∆ Peut être qu'il manquait de sommeil. Peut être aussi qu'il avait encore un peu de température. En tout cas, cela ne l'empêchait apparemment pas de pratiquer le sport de chambre une seconde fois. Il devait ça à la provocation de Charlie. Sans doute à la passion des débuts. Et en grande partie au fait qu'il la trouvait irrésistible. Il n'avait jamais regardé une femme de cette manière. Il suffisait de sonder l'éclat de ses yeux deux secondes pour comprendre l'intensité de ce qu'il ressentait pour la brune. Ce qui le dépassait un peu. Il avait même eu peur au début. Mais en même temps, il n'imaginait plus tenir une autre femme entre ses bras. Il ne se sentait plus capable de faire semblant ou de se forcer. Il ne restait plus qu'elle. Il oubliait le reste. Elle effaçait les anciennes. Elle balayait toutes les traces. Elle prenait toute la place. Charlie s'imposait dans le cœur du jeune coréen sans vraiment lui laisser le choix. Et il ne lui résistait plus.

Leurs corps s'épousaient à la perfection. Il savourait les petits couinements qui résonnait à son oreille. Il aimait l'entendre. Il l'entourait de ses bras finement musclés. Il la serrait de toutes ses forces. Elle faisait la même chose. Personne ne pourrait les séparer. Plus il passait de temps en sa compagnie, plus Yong Joon se rendait compte qu'il ne le supporterait pas. Il avait besoin d'elle maintenant. Besoin de ses baisers, besoin de sa chaleur, de tout son être en fait. Doucement, ils finirent sur le matelas, Yong Joon au-dessus d'elle. Son corps tremblait légèrement à cause du plaisir qui vibrait en lui, de plus en plus brûlant. Au moment d'atteindre l'orgasme pour la seconde fois de la nuit, il plaqua sa bouche contre la sienne étouffant ce qui paraissait à mi-chemin entre le grognement et le gémissement. Il garda les yeux fermés encore un moment. Son front collé au sien. Il se remettait de ses émotions et surtout de toutes ces sensations. Il essayait aussi de reprendre son souffle. Quand il les rouvrit, il esquissa un sourire amoureux. Charlie et ses joues rouges. Il craquait totalement. Pendant qu'elle caressait ses joues, il remit un peu d'ordre dans ses cheveux. Elle le remerciait ? Yong Joon savait pourquoi. Ça le touchait. Il pourrait aussi lui dire mille fois merci. Merci de prendre cette place à ses côtés. Merci de bien vouloir voir plus loin que ce qu'il acceptait de montrer. Il l'embrassa avec délicatesse et en y mettant tout son cœur. Il espérait que même s'il exprimait difficilement ce qu'il ressentait, elle le comprenait et surtout qu'elle sentait qu'elle était différente. Après un dernier petit bisou sur le nez, il finit par se faire violence et se leva. Il se débarrassa de la protection en latex mais ne revint pas tout de suite dans le lit. À la place, il rouvrit sa commode et lança un de ses t-shirts à Charlie. « Il fait pas chaud dans mon appartement et en plus vous allez dormir avec un malade. » Il en enfila un autre ainsi qu'un boxer puis récupéra une couverture supplémentaire. Il tira un peu sur les rideaux au passage puis se glissa à nouveau dans les draps avant de déplier la couverture en prenant soin de bien couvrir sa petite amie. Et puis finalement, avant de s'allonger, il pensa à un détail. « Vous n'aviez pas l'intention de rentrer chez vous, pas vrai ? » Bon, techniquement parlant, ils n'auraient pas dû passer la nuit ensemble mais juste une soirée de nouveau petit couple, mais il y avait plein de choses qu'ils ne faisaient pas comme les autres. Puis Yong Joon songea que de toute façon, comme la dernière fois, il ne lui laissait pas tellement le choix. Alors il se coucha et l'attira contre lui passant une jambe au-dessus de son corps pour l'empêcher de bouger. « Plus d'échappatoire de toute façon. » Assez fier, il bécota ses lèvres avec ce petit air de sale gosse qui lui allait si bien.  
AVENGEDINCHAINS

_________________

« i was in the wrong place at the wrong moment. »

avatar
INFORMATIONS
Wons : 376
Messages : 237
Emploi/loisirs : professeur de japonais à l'université Han + chanteuse-pianiste dans un café branché
Humeur : #joolie
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +18/ heal me + charlie Mer 16 Mar - 21:57


heal me
TENUE ∆ La semaine qui arrivait s'annonçait difficile. Car faute du rhume de Yong Joon, les deux tourtereaux n'avaient pas encore été confronté à la dure loi de l'université, celle qui interdit les couples professeur/élève. Elle allait donc devoir prendre sur elle lorsqu'elle le verrait avec ses amies de sexe féminin, devoir retenir ses envies de l'embrasser lorsqu'ils se croiseraient, devoir se retenir de le bouffer des yeux lors de leurs cours en commun. Rien qu'à imaginer tout cela, le cœur de Charlie se serrait. C'était si injuste. Elle allait devoir assister impuissante aux idylles de ses élèves, les regarder se bécoter et se faire maintes petites attentions, alors que son petit ami ne se trouverait qu'à quelques mètres d'elle. Mais elle assumait. Yong Joon valait la peine de se faire du mal pendant 5 jours. Vraiment. Surtout si chaque fin de semaine ressemblait à celle qu'ils étaient en train de vivre ! Et puis, avec tout le travail qu'elle avait, au final, les journées passaient rapidement. D'autant plus que rien ne les empêchait par contre de se voir le soir, après les cours ! À bien y réfléchir, ce n'était pas si horrible que ça. Cela faisait le charme de leur couple !

Venant tout juste de le remercier pour tout ce qu'il faisait pour elle, inconsciemment ou pas, Charlie frissonna sous le baiser qu'il lui offrit. Ce si simple contact la rendait folle. Elle le prolongea donc de la même manière, ses mains continuant de douces caresses. Mais finalement, Yong Joon la quitta. Faisant une petite moue, la brune s'étira longuement et sursauta un peu lorsque le t-shirt lui tomba dessus. Surprise, elle regarda son amant et sourit à son explication. Il était vraiment aux petits soins. Elle se sentait telle une princesse. L'enfilant donc, toute contente, elle lui laissa de la place lorsqu'il revint au lit. En effet, elle n'était pas contre une couverture de plus ! Le remerciant tout en le gratifiant d'un baiser sur la joue, Charlie rit un peu à sa question. « Je resterai ici jusqu'à ce que tu me mettes dehors, pas avant~ ». Au moins, ça c'était clair ! Venant se coller à lui, elle ne put se retenir de sourire lorsqu'il lui vola maintes baisers. Lui caressant la joue, elle finit par embrasser Yong Joon plus longuement, avant de caler sa tête sous la sienne, contre son torse. Bercée par le parfum du garçon qui émanait autant de lui que du t-shirt qu'elle portait, la japonaise ferma les yeux. « La grand-mère que tu as dans les bras est épuisée, alors elle te dit à demain. On verra bien au réveil lequel de nous deux est le plus malade ! ». Riant un peu, elle profita avec la dernière énergie qui lui restait pour profiter de leur étreinte, avant de s'endormir complètement et profondément, un tendre sourire au visage.
AVENGEDINCHAINS
INFORMATIONS
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: +18/ heal me + charlie

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Money & Power :: 천당 CHEONDANG :: 가난 GANAN :: habitations-