Partagez|
oh baby, take me to the Rollercoaster. ft. sukki ♥
avatar
INFORMATIONS
Wons : 90
Messages : 184
Age : 25
Localisation : soit j'suis entrain de faire une Vine qui trou le cul + soit je tente de me concentrer à la fac + soit je poste des conneries sur mon blog de cul.
Emploi/loisirs : vineuse à temps pleins + blogeuse + master de philo' à la han university.
Humeur : comme une envie de pisser de la granadine.
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: oh baby, take me to the Rollercoaster. ft. sukki ♥ Mar 1 Mar - 11:46

oh baby, take me to the Rollercoaster

 
tenue de fifou + C’est dingue c’te flemme imminente qui me colle au cul depuis ce matin. Pas la moindre envie d’aller à la fac, pas la moindre envie de bouger du canapé, bref, envie de rien à part d’une grosse pizza et de zoner en pyjama dans l’appartement. La classe à l’état pur, en fait. J’ai tellement rien à foutre de ma vie que je suis entrain de faire une sculpture avec les chaussures à talons de Na Ri. faut bien qu’elles servent à quelque chose. Sérieusement j’ai jamais vu autant de paires de toute ma vie, ma coloc est pire qu’un collectionneur de cartes pokemon, sisi. je souffle sur une mèche rebelle, en plein équilibre sur un tabouret de bar, j’arrive au sommet de ma sculpture malheureusement mon téléphone sonne et tout mon chef-d’oeuvre s’écroule avec moi au passage. « ’Chier ! » Je me frotte les fesses et tire sur mon shorty superman. Pas la peine de sortir les fringues de ouf quand on est à la maiz, normal.

« Mhm. » Je zieute mon portable en enfonçant une clope entre mes lèvres. Tiens tiens, l’homme de ma vie, si ça c’est pas une bonne nouvelle. J’allume ma cigarette et tire une longue latte en pianotant sur mon portable. Lui au moins, il sait comment parler aux femmes. Mon mec hein, pas mon portable. Quoique les deux sont pas mal dans leur genre. Rien de mieux qu’une p’tite virée nocturne entre amoureux, le pied, je sens ma flemme s’envoler et un élan de motivation glisse à travers mon corps. Au moins j’éviterais de pourrir à la maison cette nuit, je sais même pas où est passée ma coloc’ dans cette histoire, surement entrain de se défoncer je ne sais où. Je me faufile dans la douche alors que le soleil commence à se barrer, j’aurais préféré que Suk’ me rejoigne sous la douche m’enfin bon, on peu pas tout avoir dans la vie, et comptez sur moi pour rattraper le temps perdue dans la maison hantée, la grande roue, les montagnes russes, le stand de barbe à papa, les chiottes, bref, trop d’endroits où exposer notre amour, hum.

Une fois prête, je me tâte à prendre ma moto, en l’occurrence c’pas trop possible en robe. ‘Chier, à vouloir paraître sexy je me retrouve à y aller en taxi. Au pire, Suk me ramènera m’enfin ça me fait trop mal au coeur de laisser titine dans le garage. Bref, je m’engouffre dans un taxi en beuglant au taximan de me conduire jusqu’au parc d’attraction. Vu l’heure qu’il est, j’me dis qu’il sera aussi vide que le cerveau de ma belle-mère. Une fois arrivée à destination, je discerne la silhouette de mon amour un peu plus loin. Je décide de me la jouer discrétos’ et me faufile derrière lui à pas de loup, et lentement mais surement, j’enfonce ma main dans son froc et lui susurre à l’oreille : « Devine qui c’est ? » Oh ça va hein, après deux ans de relation on commence à innover pour dire bonjour.


_________________
le sex appeal de la policière, me fait mouiller devant derrière, le sex appeal de la policière. je lui demande ma direction, la policière est super canon, elle m'amène jusqu'à sa maison, et là j'enlève mon pantalon. ▵ sexy sushi. ©endlesslove.
monte dans mon bolide, bébé ▵
RIOT CLUB —
avatar
INFORMATIONS
Wons : 175
Messages : 142
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: oh baby, take me to the Rollercoaster. ft. sukki ♥ Mar 1 Mar - 15:22

oh baby, take me to the Rollercoaster

 
tenue qui va pas durer longtemps + Pas trop envie de me pointer à un dîner familiale. Le paternel n'est pas de super humeur ces derniers jours. Sûrement dû aux nombreuses heures de travail et aux dernières conneries de Ha Yi. Depuis que nous avons pratiquement chacun nos propres appartements et que nous vivons en dehors de la meute Jeong, notre père et notre grand-père nous impose ces dîners familiaux qui durent des plombes. Bah oui, avec cinq enfant, forcément, il y a de quoi causer pendant de longues heures. Un peu comme quand nous étions à la petite école, et que nous racontions, à tour de rôle, notre journée. Aujourd'hui, nos conversations ont pris une tournure plus formel, en mode "quelle a été ta dernière connerie ?". D'habitude, je me prête au jeu. Il ne faut pas oublier que la place d'héritier est toujours vacante. Même si je suis l'aîné, ma place n'est pas assurée. Alors il faut bien que je fasse comme grand-père le dit, pour être dans ses petits papiers. Mais ce soir, j'ai la flemme de jouer au bon garçon. J'ai plus envie de m'envoyer en l'air ou de faire des conneries. C'est à ce moment que je pense à Ivy, parce que je peux faire les deux et presque en même temps. Je cherche donc mon téléphone dans ma chambre pour lui donner rendez-vous.

got a message mon coeur ♥:
 

Pas le temps de faire dans le tendre etc. J'ai mis un cœur, c'est déjà bien, non ? Je file prendre une douche et me préparer. En claquant la porte, je me rend compte que j'avais laissé la musique. Oh pas grave, je fais profiter mes voisins, je suis sympa de leur laisser une petite berceuse quand même. Dans ma voiture, je regarde le chemin pour aller jusqu'au parc d'attraction. Il fait nuit, alors je reconnais pas forcément le chemin, à partir d'ici. Avec Ivy, on n'a pas encore eu l'occasion d'aller là-bas. Pourtant, le parc d'attraction, ça correspond plutôt bien à notre esprit gamin. On peut faire les adultes quand on couche ensemble, mais la plupart du temps, on enchaîne les conneries. Bon, les conneries discrètes, ou alors celles où je suis sûr qu'on ne remontera pas jusqu'à nous. Parce que bon, ma place d'héritier, j'y tiens vachement, quand même. Et ce genre d'actes irréfléchis, ça peut me coûter ma place, en fait. Je me gare à quelques mètres, juste sous un arbre. Quand j'arrive devant les grilles, Ivy n'est pas encore dans les parages. Je tâte dans mes poches le petit outil qui va me servir à crocheter la serrure. Avec nos fortunes respectives, bien sûr nous aurions pu privatiser l'endroit, le rendre plus accessible. Mais où est le plaisir dans ce cas-là ? Je m'apprête à m'allumer une cigarette quand je sens une main se glisser dans mon pantalon. Hum, si elle me chauffe comme ça, on ne va pas passer les grilles. Amusé, j'attrape son poignet pour enfoncer un peu plus sa main.« J'sais pas. J'dirais la femme la plus sexy de la Corée. » Je retire sa main pour me tourner face à elle. Ouais, je me suis pas trompé. Je passe une main autour de sa hanche pour l'attirer vers moi.« T'es au courant qu'on va dans un parc d'attraction ? Qu'est-ce qui t'a pris de mettre une robe ? ... Quoique, c'est plus facile à retirer. » Moi je suis incapable de lui résister, alors quand elle se point avec ce genre de tenue, c'est encore pire. Je lui pince le sein avant de m'écarter pour aller ouvrir les portes du château. Bon, j'ai jamais fait ça hein, mais dans les films ça n'a pas l'air super compliqué. C'est après quelques tentatives que je capte le truc et ça y est, la serrure s'ouvre et tombe.« Oh putain ! Je pensais pas que j'allais y arriver ! », dis-je en éclatant de rire.« On y va ? »

avatar
INFORMATIONS
Wons : 90
Messages : 184
Age : 25
Localisation : soit j'suis entrain de faire une Vine qui trou le cul + soit je tente de me concentrer à la fac + soit je poste des conneries sur mon blog de cul.
Emploi/loisirs : vineuse à temps pleins + blogeuse + master de philo' à la han university.
Humeur : comme une envie de pisser de la granadine.
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: oh baby, take me to the Rollercoaster. ft. sukki ♥ Ven 4 Mar - 21:21

oh baby, take me to the Rollercoaster

 
tenue de fifou +Je tripote son paquet l’air de rien, ça fait du bien de se sentir chez soi en vrai, ça fait un petit moment que j’ai pas laissé l’homme de ma vie me faire jouir jusqu’au bout du de la nuit. Ou du jour. Ou de l’après-midi, bref, ça fait trois jours et j’en peux déjà plus. C’est comme un éternel manque, ce mec c’est un peu ma drogue depuis que je l’ai rencontré. Même longueur d’onde, même façon d’être et de penser, bref le parfait combo relationnel quoi. Un petit sourire s’étend sur mes lèvres charnues alors que je glisse ma main libre sous sa veste pour venir tirer sur l’élastique de son caleçon. « Hum, bonne réponse. » Du Yoon Suk dans toute sa splendeur en fait. Alors je ris doucement juste avant qu’il retire ma main pour se retourner face à moi. Je me colle de tout mon long sur lui alors qu’il m’attire, profitant de cette connexion intense qui me donne l’effet d’un grand shot de tequila. « Pff, t’es pas content, je voulais juste être sexy quand tu me prendras dans tout le parc. » Je fais une petite grimace, faussement boudeuse en collant ma poitrine contre son buste. Bah, rares étaient les fois où je restais longtemps habillée avec Suk, alors à quoi bon faire autant d’efforts ? D’un certain côté il avait pas tort, plus facile à retirer.

« Hey ! » Je lui envois une petite tape dans l’épaule alors qu’il me pince un sein. « Abîmes-les pas, c’est à tes risques et périls. » Je remet en place les bretelles de ma robe en riant légèrement avant de le suivre jusqu’aux grilles du parc d’attraction. « Depuis quand tu sais crocheter une serrure toi ? » Je le taquine un peu en glissant ma main dans ses cheveux avant que les grilles ne s’ouvrent. « Woaw. J’suis impressionnée. » Je dis ça sur un ton faussement ironique en me levant sur la pointe des pieds pour échanger un baiser fougueux avec lui. Je fais doucement monter cette tension sexuelle entre nous deux et m’écarte de lui après un dernier coup de langue. « On y va. Attrapes-moi si tu peux. » et sur ce, je remonte ma robe jusqu’à mes cuisses, balance mon sac à main sur mon épaule et part en courant à travers un rire. J’en ai pas l’air mais je suis carrément excitée par ce petit jeu, alors j’entre dans le château de princesse et cours à travers les immenses couloirs, remontant ma robe pour offrir une vue généreuse sur mes fesses. A quoi bon mette des sous-vêtements ? Je finis par me glisser dans l’immense salle de bal et me cache derrière un immense pilonne style romain. Je me penche lentement sur le côté pour observer les environs, c’est vide et faiblement éclairé par des lumières roses, parfait quoi. Seul problème, je trouve pas mon mec. Je fronce les sourcils en posant mes deux mains sur le faux marbre de la colonne. « Hum ? »


_________________
le sex appeal de la policière, me fait mouiller devant derrière, le sex appeal de la policière. je lui demande ma direction, la policière est super canon, elle m'amène jusqu'à sa maison, et là j'enlève mon pantalon. ▵ sexy sushi. ©endlesslove.
monte dans mon bolide, bébé ▵
RIOT CLUB —
avatar
INFORMATIONS
Wons : 175
Messages : 142
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: oh baby, take me to the Rollercoaster. ft. sukki ♥ Sam 12 Mar - 17:48

oh baby, take me to the Rollercoaster


tenue qui va pas durer longtemps + Je rigole, la pousse légèrement, en lui demandant d’arrêter de se foutre de ma gueule. Je m’apprêtais à la punir, mais elle a su se rattraper, heureusement pour elle. Je la plaque sans ménagement contre la grille, commençant déjà à glisser ma main sur sa cuisse et remontant à son entrejambe. J’allais m’amuser quand elle me repousse pour s’enfuir. Sérieusement, elle allait me faire languir combien de temps encore ? Okay, j’ai pas à me plaindre de ma vie sexuelle mais ça doit faire combien de jours qu’on ne s’est pas sauté dessus, elle et moi ? Trois ou quatre jours nan ? Donc autant dire que pour moi c’est comme si c’était un mois entier. Je vais pour lui dire de ralentir, qu’elle va se casser la gueule si elle continue comme ça. Je dois dire que c’est comique quand même de la voir courir comme ça, avec la robe remontée sur les cuisses. Okay, j’adore me moque d’Ivy, mais franchement, c’est pas ma faute. Faut la voir aussi, des fois. Elle est comique comme fille. Mais bon, je suis sympa, je me prête au jeu. Enfin, je suis sympa, c’est surtout que j’ai envie de lui faire l’amour dans un coin d’une attraction. Si je la perds dans cet immense parc, je fais comment moi ? Elle entre dans une espèce de château de princesse. Je suppose que c’est un truc de princesse, au vu de toute la tonne de rose et cette décoration niaise. C’est bien un truc de princesse quoi. Là, comme si elle avait senti que j’avais besoin d’un petit aperçu, Ivy relève un peu plus sa robe et j’ai une vue imprenable sur ses fesses. Wah, là, je suis carrément excité. Parce que cette folle dont je suis dingue n’a pas mis de sous-vêtements. Avouez qu’elle est prévenante avec moi, non ?

Regonflé à bloc, j’entre dans le château. Il y a une tonne de couloirs et c’est facile de se perdre à l’intérieur. Alors je ralentis, pour ne pas me précipiter n’importe où. Je tends l’oreille pour écouter d’éventuels bruits. On est un peu malade tout de même, de pénétrer dans un lieu comme un parc d’attraction la nuit. Les films d’horreur ne commencent-ils pas comme ça ? Un couple qui se roulent des pelles et baisent dans un coin sombre et là, le malade mentale leur tombe dessus et les taillade ? Bref, si je pense à ça, je vais carrément débander et c’est pas le but. J’avance donc et l’aperçoit en face de moi. Visiblement, elle semble m’avoir perdu de vue. J’avance donc lentement, pour ne pas qu’elle m’entende, et une fois que je suis à quelques millimètres d’elle, je me penche vers son oreille. « Bouh ! » Je la retourne et la soulève sans ménagement, soulevant encore un peu plus robe. Ma main passe sur ses fesses nus que je presse. « Elle est où ma récompense ? »

avatar
INFORMATIONS
Wons : 90
Messages : 184
Age : 25
Localisation : soit j'suis entrain de faire une Vine qui trou le cul + soit je tente de me concentrer à la fac + soit je poste des conneries sur mon blog de cul.
Emploi/loisirs : vineuse à temps pleins + blogeuse + master de philo' à la han university.
Humeur : comme une envie de pisser de la granadine.
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: oh baby, take me to the Rollercoaster. ft. sukki ♥ Sam 26 Mar - 22:47

oh baby, take me to the Rollercoaster

 
tenue de fifou + Je pense vraiment qu’on doit être le seul couple de tarés libertins qui iraient baiser dans une maison de princesse. Même s’il fait nuit je m’attends à voir une gamine déguisée en fée avec un maquillage dégueulasse, venir me sauter dessus pour me demander un tour de manège. Nan, je suis surement encore un peu défoncée mais tout ça n’éteint pas ma folle envie de Yoonie. D’ailleurs c’est quand il veut, j’suis à moitié pressée. De une parce que j’en peux plus d’attendre, que ça fait bien trop longtemps que j’ai pas couché avec mon mec et de deux… Bah j’sais pas, j’ai oublié, je suis belle et bien encore défoncée. Bref, je suis là, les yeux plissés pour voir à travers l’obscurité des lieux. C’est un peu flippant, en soit, m’enfin bon je suis pas seule entrain de me taper un bad trip alors ça passe.

« ‘CHIER ! » La peur de ma vie, cet abruti vient de me faire tellement frissonné que j’en ai la nausée. « T’es con j’ai faillis faire une syncope. Avoue, t’aimerais pas te trimballer le cadavre de ta défunte femme dans un lieu aussi glauque. » C’était pas vraiment une question mais bon. Je me laisse soulever telle une vulgaire poupée de chiffon. Enfin, c’est pas trop difficile, j’ai l’impression d’être une naine face à Yoon Suk. J’enroule mes bras autour de son cou et pose mon front contre le sien. Un infime sourire se dessine sur le bord de mes lèvres alors qu’il réclame sa récompense. « J’sais pas si tu l’a mérite. » Je fais mine de réfléchir en fronçant les sourcils puis j’envois un petit baisé sur le bout de son nez. un peu de tendresse dans ce monde de brute. M’enfin ça allait pas durer tout ce petit cinéma. Je viens mordiller ses lèvres en resserrant mon étreinte et serrant mes cuisses autour de sa taille. « Tu préfères une pipe dans la salle de bain de la princesse ou une pipe dans la cuisine des bonnes ? » Ça à l’air foutrement con dis comme ça, mais ça peu aussi être carrément bon. « … Ou les deux. » J’hausse les épaules à travers un immense sourire. C’est bon, c’en est fini pour moi, j’me transforme en fraise tagada. Je lui décrocherais surement la lune à cet abruti bien trop sexy.


_________________
le sex appeal de la policière, me fait mouiller devant derrière, le sex appeal de la policière. je lui demande ma direction, la policière est super canon, elle m'amène jusqu'à sa maison, et là j'enlève mon pantalon. ▵ sexy sushi. ©endlesslove.
monte dans mon bolide, bébé ▵
INFORMATIONS
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: oh baby, take me to the Rollercoaster. ft. sukki ♥

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Money & Power :: 천당 CHEONDANG :: 심장 SIMJANG :: parc d'attraction-