Partagez|
what happens in Vegas stays in Vegas... - Ivy
avatar
INFORMATIONS
Wons : 65
Messages : 114
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: what happens in Vegas stays in Vegas... - Ivy Dim 28 Fév - 14:33

What happens in Vegas stays in Vegas...

 
DRESS
Quelque chose se baladait sur son corps et Na Mi secoua son bras pour se débarrasser de de la gêne qui l’empêchait de dormir. Cela ne suffisait pas alors elle bougea son bras violemment et le laissa retomber mais il frappa quelque chose, ou plutôt une autre personne. La jeune femme ouvrit les yeux et se releva rapidement, décision qu’elle regretta rapidement. “Putain!” Na Mi se prit la tête entre les mains et ferma les yeux le temps que son mal de crâne ne passe. Elle ouvrit les yeux et regarda autour d’elle…sauf qu’elle ne reconnaissait rien, elle semblait être dans une sorte de cabane, tout était poussiéreux, miteux et pas du tout au niveau de la jeune femme. Son regard fut attiré par “Ivy?” C’était quoi ce bordel? Souviens-toi, comment t’as atterri dans un endroit pourri comme ça avec Ivy?

La veille
“Ivyyyyyyyy!” Na Mi accourut vers son amie au milieu du hall de l’hôtel où elle restait. C’était sûrement la dernière personne qu’elle pensait trouver à Las Vegas mais avec la jeune femme, il ne fallait pas s’étonner d’être surpris. L’euphorie du moment avait amené les deux jeunes femmes à se retrouver le soir même pour profiter de la nuit et de tous les plaisirs que Vegas pouvait leur fournir.

Na Mi soupira. Ça expliquait pourquoi Ivy était là, profondément endormie à côté d’elle sur un matelas miteux et porteur de la peste probablement. D’un air dégoûté, elle se leva et enfila vite ses chaussures même si elle souffrait terriblement. Tant pis, je préfère souffrir style Petite Sirène que de marcher pieds nus et risquer de choper le tétanos ou un truc du genre. Tout en se tortillant de la manière la moins élégante possible tant la jeune femme essayait de trouver un rythme qui ne lui détruisait pas les pieds, elle remit en place sa robe, à présent bonne à jeter. Elle ouvrit la porte et la lumière extérieure l’aveugla. “Ah, violent!” La brunette ouvrit les yeux et décida que peut-être elle aurait du les laisser fermer. “C’est quoi ce bordel?” À des kilomètres que ce soit derrière, devant, à droite ou à gauche, il n’y avait que le désert, aucun signe de vie à part la petite cabane où elle se trouvait avec Ivy. “À tout les coups on s’est faite kidnappée, on va devenir prostituée au compte d’un parrain de la mafia et on va mourir parce qu’on aura chopé le sida!” Excessive? Légèrement mais Na Mi ne savait pas comment gérer la situation, elle se trouvait au milieu de nulle part sans aucun souvenirs...qu’est-ce qu’elle avait bien pu faire pour en arriver là?



_________________

©shinouh

avatar
INFORMATIONS
Wons : 90
Messages : 184
Age : 25
Localisation : soit j'suis entrain de faire une Vine qui trou le cul + soit je tente de me concentrer à la fac + soit je poste des conneries sur mon blog de cul.
Emploi/loisirs : vineuse à temps pleins + blogeuse + master de philo' à la han university.
Humeur : comme une envie de pisser de la granadine.
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: what happens in Vegas stays in Vegas... - Ivy Lun 29 Fév - 22:14

what happens in Vegas stays in Vegas...

 
tenue + J’ai comme une impression de malaise. Le genre de sensation hyper reloue qui te donne des nausées et te fait tourner la tête. Je sens plus mon corps en vrai, j’ai juste l’impression d’être une masse perdue dans l’espace temps, comme si une putain de grosse enclume m’empêchais de bouger. ‘Chier, je sens un truc qui me gratouille le pied mais je fais pas trop gaffe, ça à l’air carrément dégueulasse. Et c’est quoi cette odeur de moisie ? Oulah, ma petite Ivy, j’crois que t’a un peu trop forcé hier soir. Je faisais quoi d’ailleurs, hier soir ? Je renifle d’un air nonchalant en fronçant mes sourcils, les yeux toujours fermés. « Ivy ? » Cette voix est familière mais un peu trop lointaine pour que je me souvienne de sa provenance. J’ai un arrière goût de bile et de vieux cigare. Là, ça commence à craindre un max, alors je bouge pas d’un poil, je soulève juste lentement mes paupières et me retrouve aveuglée par un nuage de poussière. Je crois voir une silhouette féminine entrain de se dépoussiérer. « Na Mi ? Wtf ? » Je finis par grimacer en me redressant sur mes coudes. Oh. Jésus tout puissant. C’est quoi ce bordel ?!

*la veille*


« Mais putain j’vous dis que j’ai réservé une chambre dans votre bled ! » J’étais entrain de me prendre le chou avec la nana de la réception d’un hôtel cinq étoiles de Las Vegas. Ces cons, même pas capables de faire une réservation correctement. j’enfonce mes mains dans mes cheveux et une voix m’interpelle. Je me retourne lentement l’air plus blasé que jamais. « Oh ! Na Mi ! » j’ouvre grands les yeux et un large sourire s’étire sur mes lèvres charnues. Enfin une bonne chose dans cette journée merdique. Qu’est-ce qu’elle fou à Vegas d’ailleurs ? Un cocktail mondain parmi tant d’autre ? Je suis quand même hyper contente de voir son sublime visage, parce que putain, je suis entrain de craquer. Pas plus de cinq minutes plus tard, on se donnait rendez-vous pour passer une nuit de folie. mais je ne me serais jamais attendue à… Ce que ça finisse comme ça.

*l’instant présent*

Je calcul pas trop Na Mi qui remet ses chaussures, je suis juste obnubilée par l’énorme cafard qui somnole à côté de moi. « C’quoi cette anomalie de la nature ? » On aurait dit que la bête avait le sida ou je ne sais quoi. Je me frotte le nez et me rend compte que, merde, je suis sur une sorte de matelas carrément dégueulasse, si j’ai pas chopé un truc après avoir dormi sur ça, je suis surement bénie des Dieux. Je finis par m’asseoir en tailleur, non sans quitter le cafard des yeux, on sait jamais si le machin commence à s’exciter et me refile sa maladie. Je suis dégoutée mais par pour autant assez conne pour flipper devant ce genre de spectacle. Je me dis juste que j’ai vraiment dû merder la veille pour finir ici. « Wouah … Doucement ! » Je suis aveuglée par la lumière du soleil qui vient me cramer la rétine. Na Mi sort dehors. Dehors où d’ailleurs ? Je crois bien deviner qu’on est dans une sorte de cabane carrément crados’ mais rien de plus. Je finis par me bouger le cul, en évitant de réveiller mon pote le cafard. « Toi, tu bouge pas. » Je lui dis ça me redressant avec force, je tangue un peu, la pièce se fait la malle mais je me rattrape à une sorte de table recouverte d’un liquide visqueux et une montagne de cocaïne. « Merde ! » Je regarde ma main et écarte mes doigts, c’est tout collant et rose, je préfère même pas savoir ce que c’est. tandis que la montagne de coke… Bah je sais pas trop non plus, j’ai aucun souvenir et je suis pas branchée drogue dure en temps normal. « Arfmph…. » WOW, je sursaute en voyant une masse de couvertures bouger à côté de moi.

« Oh putain ! » Je recule doucement et sort en vitesse de la cabane, percutant Na Mi au passage. « PUTAIN ! NA MI ! Y a un truc chelou dans la cabane ! Ça bouge et tout ! » Normalement, je suis pas le genre de nana qui panique, mais là c’est vraiment glauque et… « Jésus Marie Joseph… » J’ouvre les yeux pour admirer le spectacle. Et quel spectacle. Rien. Rien et encore rien. Et ce pendant des kilomètres et des kilomètres. Le désert dans toute sa splendeur. Je passe une main nerveuse dans mes cheveux mais ils sont tellement emmêlés qu’elle se coince dedans. Je commence à me mordiller les lèvres. « Na Mi… J’crois qu’on à vraiment. Vraiment, mais vraiment abusé hier soir. » Je pivote lentement vers elle sans cligner des yeux. Je me tâte à faire une crise de nerfs ou exploser de rire. En plus j’ai grave mal au bide et mes fringues en sont réduits à l’état de simples chiffons. Na Mi aussi d’ailleurs. Kidnappées ? Putes ? Sida ? Oulah, doucement malheureuse, au moins on est encore en vie. Je lui tapote l’épaule en tentant de m’auto-persuader que tout va bien. « Tranquille. Du calme. On va trouver une solution. » Je lâche ça sur un air robotique. « Par contre, sérieux Na Mi, reprend tes esprits, j’te dis qui a un truc vraiment chelou dans la cabane. » Je pointe mon pouce vers cette dernière et d’un coup, un bruit sourd se fait entendre comme quelque chose qui tombe. J’ose pas trop ouvrir la porte, et la poignée se met à trembler comme si une chose essayait de sortir. Je recule et instinctivement place Na Mi derrière moi. J’enfonce un peu fort mes ongles dans sa main en l’attrapant mais je suis pas non plus une warrior, je flippe carrément du cul. « Recule douuuucement Na Mi. » Aucune issue, enfin si, mais trop, c’est le désert quoi.

D’un seul coup, la porte s’ouvre à la volée et un mec à poil avec un chapeau de cowboy nous saute dessus en hurlant. je pousse un cri perçant en me débattant, c’est quoi ce bordel ?



_________________
le sex appeal de la policière, me fait mouiller devant derrière, le sex appeal de la policière. je lui demande ma direction, la policière est super canon, elle m'amène jusqu'à sa maison, et là j'enlève mon pantalon. ▵ sexy sushi. ©endlesslove.
monte dans mon bolide, bébé ▵
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Money & Power :: à l'étranger-