Partagez|
big mess my baby. ft. manse
avatar
INFORMATIONS
Wons : 90
Messages : 184
Age : 26
Localisation : soit j'suis entrain de faire une Vine qui trou le cul + soit je tente de me concentrer à la fac + soit je poste des conneries sur mon blog de cul.
Emploi/loisirs : vineuse à temps pleins + blogeuse + master de philo' à la han university.
Humeur : comme une envie de pisser de la granadine.
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: big mess my baby. ft. manse Sam 27 Fév - 17:22


 
tenue + Sérieusement, je crois bien que ce matin est l’un des rares matins où j’ai un but en me levant. Non pas que je sois une loque ambulante - quoique - mais c’est approximativement ça. Etudier la philo’, c’est pas comme avoir un but dans la vie. Je suis juste là, à écumer les soirées étudiantes, fumer des joints et me pavaner sur ma moto. J’suis presque sûre d’avoir été un homme dans une autre vie, même si ça colle carrément pas avec mon physique. Mais voilà, je me lève donc, aux alentours de quatorze-heures -ouais c’est le matin on va dire- et je vois le sms de Manse. Bah, pour une fois que ma mémoire me joue pas des tours et que je me souviens de quelque chose. On a shooting pour sa marque, qui d’ailleurs est pleine de succès.

Je fais vite fait un tour sur mon profil pour voir l’état de ma quote sur Vine, rien n’a changé, sauf quelques nouveaux abonnés. ‘Va bientôt falloir que je refasse une vidéo, et pour ça, je vais avoir besoin de Manse et ses doigts de fée. Je délaisse mon ordinateur portable pour aller m’habiller, je prends même pas la peine de me maquiller, de toute façon on s’en chargera pour moi au shooting. Je suis pas très douée pour prendre la pose mais avec le temps j’arrive à prendre le coup. J’enfile des grosses lunette mouches sur le bout de mon nez et monte sur ma moto, mes écouteurs enfoncés dans mes oreilles. Ça va, today je reste cool, je vais pas fumer, je tiens à avoir l’air présentable sur les photos du shoot.

Je traverse la ville à vive allure, apparement on va se poser dans un théâtre ce coup-ci, pas mal, il doit y avoir de la matière pour bosser. Une fois arrivée à destination, je me gare à l’arrache sur un bout de trottoir sans prendre la peine de mettre l’antivol sur mon deux roues. Je meure d’envie de m’allumer une clope mais je me retiens, je la laisse sur le bord de mes lèvres et glisse mon bras dans mon casque de moto pour le maintenir. « Wouhou, y’a quelqu’un ou bien ? » Je pose ma question dans le vide, j’vois bien quelques membres du staff en plein stresse mais j’ai qu’une personne en tête : Manse. Où qu’il est mon p’tit sucre d’orge ? Je plisse les yeux en passant une main dans mes cheveux. Ha, cette tignasse brune là-bas, c’est bon. J’avance lentement et me place derrière lui pour poser mon menton sur son épaule. « Salut beau gosse. » Je lui murmure ça sur un ton faussement aguicheur, forcément.


_________________
le sex appeal de la policière, me fait mouiller devant derrière, le sex appeal de la policière. je lui demande ma direction, la policière est super canon, elle m'amène jusqu'à sa maison, et là j'enlève mon pantalon. ▵ sexy sushi. ©endlesslove.
monte dans mon bolide, bébé ▵
avatar
INFORMATIONS
Wons : 9
Messages : 43
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: big mess my baby. ft. manse Jeu 3 Mar - 17:36

Manse & Ivy
Tenue

Dire que je suis sur les nerfs serait encore en dessous de la réalité. Je suis stressé, paniqué, débordé, prêt à exploser si une seule personne vient à faire quelque chose d'imprévu ou pire encore, une bêtise. C'est toujours ainsi les jours de shooting, toujours ainsi dès que je dois diriger une équipe en réalité. J'ai beau avoir lancé ma marque il y a plus de trois ans et faire une dizaine de shooting photo par an, je ne m'habituerais jamais à tout ce stress, sans doute à cause du fait que je ne tolère aucun échec. Je suis un perfectionniste, je l'ai toujours été et ce, que ce soit pour moi ou pour les autres. Si je donne le meilleur de moi-même et ne fais pas d'erreur, alors n'importe qui devrait faire de même.

Aujourd'hui je n'ai qu'un modèle de prévue, Ivy. Elle devrait arriver d'ici une dizaine de minutes, maquilleuse et coiffeur l'attendent déjà puisque je leur avais demandé de venir une heure avant, histoire de prévenir le moindre retard. Je suis un patron horrible, je ne le sais que trop bien mais même si je tente, parfois, de les laisser plus libre, mon naturel revient au galop. « Non, non, non. Je t'ai dis de la poser droite la caisse, pas couché, droite, c'est trop dur à comprendre ? » Je reprend en apposant mon index et mon majeur sur ma tempe pour tenter, vainement, de me calmer. Il va falloir que je fume dans très peu de temps si je continue à travailler avec cette équipe de bras cassés. Je croise ensuite les bras sur mon torse, tapant nerveusement le sol de mon pied droit. C'est ainsi que quelques secondes plus tard, je sens une petite tête se poser sur mon épaule et à l'entente du son de la voix de mon modèle, je me détends immédiatement et souris pour la première fois de la journée. « Bébé, enfin ! » Je me tourne vers elle, glissant déjà mon bras autour de sa taille avant de la dévorer du regard sans gêne aucune. C'est ainsi entre elle et moi, un jeu du chat et de la souris où jamais personne ne se fait attraper. « On a oublié de te prévenir que c'était l'hiver ? Tu vas tomber malade, et je ne t'apporterais pas de soupe, je suis un homme occupé. » Je ris doucement et me penche pour embrasser son front, l'entraînant déjà vers l'endroit qui lui servira de loge.

« Je te préviens, ils ne semblent pas très doués aujourd'hui... J'ai déjà failli en virer deux ou trois depuis ce matin. » Je relâche ses hanches pour lui ouvrir la porte de la pièce où vêtements et maquillage règnent en maîtres. « Voilà ta caverne d'Ali Baba. Je voudrais qu'on prenne le plus de photos possible dans les deux heures à venir, tu peux choisir les vêtements dans l'ordre que tu veux, le décor sera de toute façon le même et avec toi, cela rendra forcément bien. » Le stress fait passer le côté professionnel avant le côté personnel. J'oublie de lui demander comment elle va, j'oublie les formalités et je lui indique simplement comment agir, ce qu'elle doit d'ailleurs déjà savoir. Je fais un piètre ami à l'instant mais je n'en ai tout simplement aucune conscience.

_________________

- This shit between you and I has just begun-
avatar
INFORMATIONS
Wons : 90
Messages : 184
Age : 26
Localisation : soit j'suis entrain de faire une Vine qui trou le cul + soit je tente de me concentrer à la fac + soit je poste des conneries sur mon blog de cul.
Emploi/loisirs : vineuse à temps pleins + blogeuse + master de philo' à la han university.
Humeur : comme une envie de pisser de la granadine.
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: big mess my baby. ft. manse Lun 14 Mar - 19:35


 
tenue + Oh, je le voit bien mon petit bébé Manse, en pleine phase de stress. Comme d’habitude en fait, il est certes doué comme un Dieu mais ça n’empêche pas son petit côté relou et perfectionniste de ressortir. Je plaint ses pauvres employés, ils s’en prennent plein la gueule à chaque shooting et ce depuis déjà trois longues années. Je laisse un petit rire m’échapper en reposant mon corps contre le sien. « Pff, le mot « Hiver » ne fait pas partit de mon vocabulaire, tu le sais bien. » J’hausse les épaules en tapotant mon ventre qui semblait vouloir prendre l’air. Peut importe la température, j’en ai carrément rien à foutre de prendre des précautions. « Mais oui mais oui, t’es occupé mais je sais que tu ne me laisserais pas tomber bébé. » Je secoue ma main dans le vide, en levant les yeux au ciel puis fini par le suivre dans l’antre de la mode. Wow, j’en ai presque des frissons, tout ce make-up et ces fringues me donnent la chaire de poule.

« Laisse-les un peu respirer bébé, tu sais bien qu’ils ne sont pas comme toi. T’es unique en ton genre. Trop speed. » Je me lève sur la pointe des pied et replace une mèche de ses cheveux avant de m’éloigner dans la caverne d’Ali Baba comme il le dit si bien. Hum, alors comme ça j’ai le champ libre pour associer les couleurs et les styles ? Parfait, j’aime la confiance qu’il pose en moi, alors sans même lui demander de se retourner, j’enlève ma veste puis mon crop-top et enfile un haut sublime. « ’chier, t’as toujours autant de talent. Je sais ce que je vais foutre de tout mon argent cette semaine. » Je comptais fortement acheter la moitié de toutes ses pièces et les afficher sur mes vidéos, une pierre deux coups à vrai dire. Pub pour lui et orgasme vestimentaire pour moi, imotep. « Alors ? Canon ou pas canon ? » J’effectue un petit tour sur moi-même après avoir enfilé le bas accordé au haut. Un coup de mise en beauté et tout serait parfait, je vois d’ailleurs le coiffeur et la maquilleuse débarquer en trompe, baissant les yeux en passant devant leur boss. hé bah, c’est qu’il fait de l’effet mon sucre d’orge. je réprime un sourire en échangeant un regard entendu avec lui. « Dis moi, pourquoi tu poserais pas avec moi pour une fois, hein ? » Je lui demande ça en prenant place près d’une coiffeuse aménagée, et laisse les artiste attaquer mon visage. « Pas trop de make-up hein, j’suis pas un pot de peinture les gars. » la maquilleuse lâche un petit rire insonore et hoche la tête, génial.


_________________
le sex appeal de la policière, me fait mouiller devant derrière, le sex appeal de la policière. je lui demande ma direction, la policière est super canon, elle m'amène jusqu'à sa maison, et là j'enlève mon pantalon. ▵ sexy sushi. ©endlesslove.
monte dans mon bolide, bébé ▵
avatar
INFORMATIONS
Wons : 9
Messages : 43
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: big mess my baby. ft. manse Mar 22 Mar - 14:59

Manse & Ivy
Tenue

Le mot hiver ne fait pas partie de son vocabulaire, seigneur. Je lève les yeux au ciel, faussement désespéré, mais mon sourire amusé trahit sans nul doute ce que je pense vraiment de sa réponse. Je ne réponds pas ensuite à sa provocation, je ne lui apporterais pas de soupe, enfin, c'est ce que j'aime à lui dire, même si elle sait avoir parfaitement raison sur ce sujet. « Ils travaillent pour moi, ils devraient se plier à mon rythme. » Je grogne, une fois encore, mais elle a le don de me détendre, un tant soit peu. Je m'appuie sur un bout de la coiffeuse lorsqu'elle se change, la regardant sans gêne aucune, puisqu'elle me laisse de toute façon faire. Je n'ai de toute façon aucun regard lubrique sur elle, aucune arrière pensée sexuelle. Ivy est une amie que je chérie bien trop pour avoir ce genre de comportement, même si je le lui fait croire parfois, enfin, tente de lui faire croire. J'ai dans l'idée qu'elle me connaît bien trop pour avaler ça.

« Que veux-tu, c'est inné chez moi. » Dis-je d'un air faussement modeste en haussant innocemment les épaules, mais mon sourire, une fois encore, trahis ma fierté et mon plaisir à être ainsi complimenté par quelqu'un qui s'y connaît. « Je t'offres la tenue de ton choix sur le shooting, déjà. Pour te remercier. » Elle devrait à présent savoir que c'est une routine chez moi, je le fais toujours pour elle, je ne le ferais sans doute pour personne d'autre. Je m'approche d'elle lorsqu'elle a terminé de se montrer, et tire doucement sur le bas du haut qu'elle a choisit, pour être certain qu'il retombe correctement. « Ai-je déjà répondu négativement à cette question ? Je ne t'ai pas choisis pour rien, hm ? » Mon sourire est désormais plus joueur, comme s'il était dragueur. Je la laisse partir à la coiffeuse ensuite, inspectant minutieusement le travail de celle-ci. Elle, tout comme la maquilleuse me regarde à peine, mais je ne détourne pas une seconde mes pupilles de leur travail. Ivy doit d'ailleurs le remarquer, puisqu'elle reprend la parole et m'oblige à détourner mon attention des cosmétiques. « Poser avec toi ? » La jolie blonde change de place et je la suis, machinalement. « Je suppose que je peux te faire plaisir pour une photo ou deux, avec une des tenues hommes. » Ce ne serait pas la première fois que je me servirai de modèle, simplement la première fois que je le fais en duo avec ma belle égérie.

« Naturel, comme d'habitude. » Dis-je pour briser le rire de la maquilleuse, pour qu'elle se concentre sur son travail. « Pour le deuxième shoot, on fera un look plus sombre bébé. » Je préviens mon amie, avant qu'elle ne se plaigne. Le premier look est streewear, le second sera quelque chose de plus habillé, le maquillage et la coiffure devront suivre, par conséquent. « Je vais aller vérifier qu'ils ont correctement installé le décor, puisqu'ils ne semblent pas capable de comprendre les choses simples... Tu me rejoins quand tu es prête ? » Un sourire dans le miroir et je m'éclipse pour me remettre à crier moins d'une minute plus tard. « Au centre le fauteuil, aligné avec le panneau. Continuez comme ça et c'est la dernière fois que vous travaillez pour moi ! » Je me détesterais si j'étais à leurs places, ils le font sans doute d'ailleurs, mais je n'y peux rien. « Ivy, tu peux t'installer dans le fauteuil, you're the queen, you wanna fuck everybody in here. C'est l'émotion que je veux voir, tu peux me faire ça, hm ? Je viendrais avec toi ensuite.» Je suis certain qu'elle ne peut qu'aborder à la perfection l'image de femme forte et dominante que je veux montrer pour cette collection.

_________________

- This shit between you and I has just begun-
INFORMATIONS
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: big mess my baby. ft. manse

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Money & Power :: 천당 CHEONDANG :: 연구 YEONGU :: théâtre-