Partagez|
you put a fever inside me and i've been cold since you left.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 210
Messages : 162
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: you put a fever inside me and i've been cold since you left. Lun 7 Mar - 19:11

save me i'm naked and far away from home
hide & koshi


your warm whispers into of the dark they carry my heart ; your warm whispers into the dawn they carry me through. and I am weeping warm honey and milk that you stay surrounding me, surrounding me ✞ c'était tellement effrayant pour le brun que de constater que son père pouvait être retrouvé dans certains de ses gestes, dans certains de ses mots. son fantôme était toujours très présent pour lui, et même s'il n'en avait jamais parlé avec koshi, il savait que ce n'était pas qu'une impression. son père lui avait tout donné après tout, que ce soit l'attitude ou la mentalité. ce n'était peut-être pas aussi grave qu'il ne le pensait, peut-être que ce n'était que passager. il en doutait, car cela faisait déjà plusieurs années que son père le hantait inconsciemment, au point ou il avait déjà eu envie de retourner au nippon pour vérifier la tombe et s'assurer que l'homme qui l'avait élevé était mort et enterré et qu'il n'y avait pas eu d'erreur sur la personne mise six pieds sous terre. c'était certainement sa malédiction pour avoir été le favori de ses parents pendant toute son enfance, pendant son son jumeau devait vivre dans son ombre et se contenter des restes, des miettes qui étaient négligées. être proche de son frère n'était pas si difficile, hide le comprenait maintenant qu'il se retrouvait pressé contre lui, mais ce n'était pas assez. il pourrait lui parler de la haine qu'il entretenait envers sa propre personne, de la peur qu'il enfouissait derrière ses masques d'indifférence, quand il avait l'impression que tout lui glissait entre les doigts, et qu'il ne pourrait jamais retrouver ce qu'il avait perdu. mais koshi ne devait pas être capable de la voir, cette ombre qui pesait lourd sur les épaules de sa réplique et qui appartenait à celle de leur paternel. c'était dur à expliquer avec des mots, et dieu seul sait qu'hide n'avait jamais été doué avec les mots, alors il se contente de resserrer ses bras autour de lui, embrassant tendrement les cheveux qui caressent son menton pour masquer les tremblements évidents de ses membres. « si, c'est de ma faute. si-si je n'étais pas né, tu aurais pu recevoir l'amour de nos parents. tu aurais dû être à ma place. » les baisers semblables aux ailes d'un papillon que koshi laisse contre son cou le détende, lentement mais surement, assez pour que des larmes ne coulent à nouveau de ses yeux. mais par fierté, il empêche son jumeau de se reculer et de voir son visage ruiné par ses pleurs, ravageant sa lèvre inférieure de ses dents pour essayer de contenir les sanglots étouffés dans sa gorge. il ne savait pas s'il avait le droit d'être faible et de baisser les armes de la sorte, mais il était tellement fatigué pour continuer à se battre contre le monde entier. juste cette fois, il se permettait d'ignorer les cauchemars qui le gardaient éveillés la nuit, pour se réfugier au sein de la chaleur corporelle rassurante de koshi, du moindre de ses touchers, buvant ses paroles comme du vin.  « tu n'as même pas besoin de me rendre fier, tu est mon frère. je t'aime tellement, satô. » sa voix n'est plus qu'un faible murmure, probablement à cause de l'épuisement et de tout ce qu'il confesse ce soir, toutes les choses qu'il avait gardé cachées jusqu'à aujourd'hui.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

It’s not about having the perfect relationship, it’s about finding someone who matches you & will go through everything without giving up.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 662
Messages : 245
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/
Sujet: Re: you put a fever inside me and i've been cold since you left. Mer 16 Mar - 18:35

save me i'm naked and far away from home
hide & koshi


je vide tout et je rentre chez moi, je prie fort pour que tu veuilles de moi. ne pleure pas ton chagrin est le mien, ne pleure pas les autres ne me font plus rien. un jour je serai de retour près de toi, comme si la vie nous l’empêchera. on s’en sortira on résistera, on s’en sortira et on vieillira. un jour je ferai tout en notre mémoire, un jour je serai de retour près de toi. ✧ des deux jumeaux, hide a toujours été vu et considéré comme le plus fort pour ne pas laisser ses émotions déborder et influencer ses faits et gestes. or ce qu'on ignore souvent, c'est que l’aîné n'est qu'un conteneur. il emmagasine jusqu'à ce que cela déborde, et qu'il craque. c'est humain pourtant, d'exprimer ses sentiments, de rendre les armes, de faire une pause en cours de chemin. koshi n'a pas eu la chance de le voir très souvent pleurer pendant leur enfance, pourtant il n'est pas assez stupide pour croire que tout allait simplement bien pour lui. s'isoler et garder le silence n'est pas bon à la longue. dans le passé, le cadet aurait aimé pouvoir l'aider, lorsqu'il entendait ses sanglots à travers la porte de la salle de bain. pourtant, il n'a jamais osé, trop certain que dans son état il n'était en aucun cas capable de pouvoir lui tendre la main. or aujourd'hui qu'il peut le sentir faiblement trembler contre lui, son étreinte se resserrant contre son plus petit corps, le cadet n'hésite pas une seconde à accentuer la pression de sa main dans son dos, pour le rassurer. « si tu n'étais pas né, hide, je ne serais même plus en vie à l'heure qu'il est. » il ne l'a probablement pas souhaité, mais ses propos frappent durement. ayant toujours été son soleil, son repère dans la vie, entendre de telles choses ne fait que lui retourner le cœur, et presque instinctivement, de nouvelles larmes glissent contre ses joues, sa main cessant ses mouvements pour le prendre d'avantage contre lui. « tu représentes tout pour moi hide... c'est de leur faute, pas de la tienne. » koshi aurait désiré pouvoir lui montrer la sincérité dans ses mots en croisant ses pupilles, le portail de son âme, pourtant l'emprise du plus grand lui laisse comprendre qu'il ne désire pas être contemplé dans son état. ce n'est pas difficile de comprendre pourquoi, pas quand sa réplique est tremblante dans ses bras, se blâmant pour des crimes qu'il n'a pas commis. lentement, les doigts de sa main remonte le long de son dos jusqu'à sa chevelure qu'il décide de caresser avec douceur. « laisse toi aller... » le brun n'a pas besoin qu'on lui dessine un portrait pour savoir que son jumeau en a besoin. il mérite d'avoir une épaule sur laquelle se reposer lorsque la vie le dépasse, lorsque le monde va trop vite pour lui, et ce n'est pas lui qui remettrait ce job à quelqu'un d'autre. « je t'aime aussi tu sais ? et je suis fier de toi, pour être toujours là aujourd'hui, avec moi. » ils n'ont pas vu de belles choses depuis bien longtemps tous les deux, et koshi aurait compris qu'il veuille lâcher l'affaire, tourner la page, passer à autre chose, pourtant il n'a jamais fait la même erreur que lui. être en vie n'est pas toujours la tâche la plus simple du monde, pourtant, hide est là, dans ses bras, vivant, respirant, et c'est tout ce qui compte. rien n'aurait jamais eu de sens s'il n'avait pas existé.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
i ship it:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 210
Messages : 162
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: you put a fever inside me and i've been cold since you left. Ven 18 Mar - 19:12

save me i'm naked and far away from home
hide & koshi


haut les cœurs, haut les cœurs, on peut encore se parler, se toucher, se voir. haut les cœurs, il faut se dire des belles choses, qu'on gardera pour plus tard. haut les cœurs, haut les cœurs, on peut encore se parler, se toucher, se voir. haut les cœurs, approche-toi de moi, sers-moi fort, avant qu'on se sépare, avant qu'on se sépare ✞ tout ce qu'il avait ruiné, tout ce qu'il ne pourrait pas reconstruire même en essayant durement. il n'en prenait conscience que maintenant, maintenant que les bras de son frère se resserraient autour de ses épaules tremblantes, son nez enfoncé dans le cou de ce dernier pour y cacher son visage, dissimuler dans l'ombre les larmes qui coulaient encore de ses yeux, et qui ne semblaient pas vouloir s'arrêter de couler. jamais ne s'était-il senti aussi faible, aussi nu auparavant, et il se retrouvait à en avoir peur, à être secoué comme une feuille par le vent par les faiblesses qu'il révélait à la lumière du jour. koshi savait tout de lui bien sûr, mais il y avait des choses qu'il était incapable d'expliquer même en essayant, comme le fait qu'il ressente la présence de son père en permanence, que ce soit à l'auberge ou dans les rues, presque comme si ce dernier était perché sur son épaule, à le taquiner d'une voix suave pour le pousser à voler, cambrioler et vandaliser et peut-être pire. comment pouvait-il utiliser des mots pour exprimer la peur qu'il ressentait envers sa propre personne, les frissons qui roulaient le long de son échine lorsqu'il croisait un regard éteint dans le reflet d'une vite de voiture, par hasard. « t'aurais pas du vivre comme ça, caché aux yeux du monde entier. j'avais- j'avais tellement peur que tu fasse quelque chose d'idiot à cause de lui, tu sais, et tu l'as fait, et je n'étais même pas là, et-et- » son souffle s'amoindrit sans même sa permission, et c'est avec la bouche grande ouverte qu'il inspire, comme un homme qui se noierait en pleine mer. les caresses de son jumeau continuent d'arracher petit à petit les nombreux peaux et masques qu'il avait construit au fil des années, pour survivre aussi bien physiquement que mentalement, pour re-découvrir le frère qu'il connaissait si bien, celui qui était dépendant et qui avait besoin qu'on lui tienne la main pour l'aider à avancer. hide aurait pu avoir honte de cette vulnérabilité mais c'est koshi qui est là, c'est koshi qui panse ses blessures et qui le serre contre lui pour le réchauffer et le rassurer. ce n'est pas juste n'importe qui, c'est son frère, son âme-sœur, celui qui le complète.  « je te retourne le compliment. dire que j'aurais pu te perdre avant... » il se recule subtilement, ses doigts grimpant le long des bras de son jumeau pour les retirer de son dos et tracer la peau blanche et pâle, comme s'il essayait d'y trouver une quelconque marque, une preuve de ce qu'il s'était infligé auparavant pour chasser la souffrance qu'il emmagasinait. il ne se considérait pas comme quelqu'un de courageux, pas quand il ne faisait que se foutre en l'air pour oublier qu'il était cassé à l'intérieur et qu'il ne pourrait peut-être jamais être réparé. koshi était le plus courageux des deux, parce qu'il avait affronté la mort en face, et qu'il en était revenu.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

It’s not about having the perfect relationship, it’s about finding someone who matches you & will go through everything without giving up.
INFORMATIONS
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: you put a fever inside me and i've been cold since you left.

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Money & Power :: 천당 CHEONDANG :: 가난 GANAN :: Love motels-