Partagez|
you put a fever inside me and i've been cold since you left.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 662
Messages : 245
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/
Sujet: you put a fever inside me and i've been cold since you left. Mer 24 Fév - 7:26

save me i'm naked and far away from home
hide & koshi


cela fait maintenant bien plus d'une semaine que koshi n'a vu personne. ni son jumeau, ni jiali, ni luhan, ni haeil, aucun ami, personne. il n'en ressent pas l'envie, préfère errer telle une âme en peine dans ses rues malfamées. le brun n'aurait jamais pensé que se séparer de son jumeau l'affecterait autant, pourtant la douleur est là, et elle fait mal. elle le saigne à vif, car le couteau est toujours planté dans sa peau, il ne l'a pas retiré depuis, refuse de le faire. c'est la dernière chose qu'il reste de l'ombre de son frère, et même si c'est un poison qui lui fait plus de mal que de bien, ça n'importe que peu à ses yeux. car il s'est toujours juré de ne pas avoir peur de l'obscurité que représente hide. il l'accepte, la laisse même succomber. depuis plus d'une semaine, c'est comme si on avait débranché l'ancien koshi pour en activé un autre plus sombre, brisé et emporté par le courant de la vie. il se laisse emporter, balayer, car après tout cette option reste la plus simple. à quoi bon lutter quand la seule personne qui le maintenait en vie jusqu'ici n'est plus là, à ses côtés. il est tard, beaucoup trop tard pour être encore debout, et les rues ne sont plus sécurisées passé minuit, l'heure du crime. or koshi lui est bien là, bouteille d'alcool à la main et épaules dénudées. son corps est maladroit, valsant dans les bras de cet inconnu qui le guide vers un endroit qu'il ignore. il n'a plus les idées claires, pas après s'être enfilé autant de verre, pas avec la fatigue des nuits blanches. ce qui est certain, c'est que c'est la main de l'homme plus grand agrippée à sa taille qui le garde debout et l'aide à marcher convenablement. en temps normal, il se haïrait probablement pour laisser de telles choses arriver, pourtant, bien que le dégoût est présent au creux de son estomac, il ne lutte pas. son esprit embrumé ne prend note que du stricte nécessaire sur son passage, comme ce grand immeuble, et cette dame postée au guichet de la réception. elle semble être inquiet de son état, ses regards ne trompent pas là dessus, ni sa manière de causer à l'inconnu d'ailleurs. pourtant ils n'ont pas du s'échanger des propos très concluants puisque la dernière chose que  koshi retient, c'est la sensation d'un matelas contre son dos, puis l'arrière de sa tête. il devrait s'inquiéter, devrait paniquer, car après tout, s'il ignore beaucoup de choses, il sait pourquoi il se retrouve là. or ce n'est pas le cas, car dans le fond hide avait raison. il n'est bon qu'à ça, et les hommes le regarderont toujours que pour ça, rien de plus.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
i ship it:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 210
Messages : 162
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: you put a fever inside me and i've been cold since you left. Mer 24 Fév - 9:39

save me i'm naked and far away from home
hide & koshi


le nuage blanc qui sort de sa bouche le fascine un bref instant, juste le temps de se rendre compte que le mégot qui lui reste entre les doigts est actuellement en train de lui brûler le doigt. « Saloperie. » ronchonne-t-il en se débarrassant du morceau de cigarette, ne perdant pas de temps à l'écraser avec le talon de ses bottes. il n'avait tiré qu'une fois ou deux sur celle qu'on lui avait diligemment allumée, et l'avait laissé se consumer toute seule avec la force du vent. pour être franc, hide n'avait jamais fumé jusqu'à aujourd'hui, et il n'avait jamais eu envie d'essayer, parce qu'il trouvait ça bien inutile de s'intoxiquer et de se tuer à petit-feux de la sorte. enfin ça, c'était jusqu'à ce qu'il ne s'engueule avec son frère et qu'ils ne se séparent, chacun partant vivre de leur coté sans même chercher à contacter l'autre. combien de fois avait-il vérifié l'écran de son portable, juste dans l'espoir de voir ce dernier s'illuminer avec le numéro de son jumeau. hide ne savait même pas ce qu'il attendait de ce dernier, parce que les excuses devaient venir de son coté en premier ; il était celui qui avait allumé la mèche de la bombe que koshi s'était contenté de renvoyer. ses yeux tombent sur ses doigts qu'il fait craquer, se rappelant vaguement l'expression de douleur sur le visage de son jumeau lorsque ce même poing s'était brandi contre lui. une vague de honte le traverse sans qu'il ne cherche à la chasser. il avait amplement mérité de ressentir toute cette culpabilité qu'il gardait depuis bien trop longtemps au fin fond de lui. quelques toussotements plus tard, il se retrouve à reprendre sa route, ne sachant même pas ou il était censé aller et vers qui. il n'était pas retourné à l'auberge de jeunesse depuis plusieurs semaines, et bordel qu'est-ce qu'il sentait mauvais. ses fringues respiraient le tabac, la graisse des restaurants qu'il épiait dans l'espoir de pouvoir voler un petit quelque chose, et tout le reste. il aurait bien essayé de s'introduire chez ji hwan, mais malheureusement, après leur dernier accrochage, il devait bien être la dernière personne que le pianiste voulait voir en ce moment. personne ne voulait de lui à l'heure actuelle, et hide avait ce sentiment désagréable que ce n'était pas temporaire, que c'était fait pour durer. il s'arrête à un arrêt de bus désert, ce qui n'est pas étonnant vu l'heure qu'il est désormais, s'installant le plus confortablement possible sur les bancs pour essayer de se reposer. le sommeil ne lui venait plus aussi facilement qu'autrefois, il était toujours aux aguets, juste au cas ou quelqu'un viendrait lui régler son compte une bonne fois pour toutes et le faire disparaître de la surface de la terre. ce qui en soit ne semblait pas une si mauvaise idée, maintenant qu'il avait tout fait foiré.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

It’s not about having the perfect relationship, it’s about finding someone who matches you & will go through everything without giving up.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 662
Messages : 245
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/
Sujet: Re: you put a fever inside me and i've been cold since you left. Mer 24 Fév - 19:58

save me i'm naked and far away from home
hide & koshi


ses doigts glissent lentement contre sa tempe. le tambourinement y est incessant, hautement désagréable. koshi blâme ici l'alcool, mais également le changement de température, parce que soudainement il a l'impression d'étouffer de chaleur. son corps est depuis devenu habitué à la froideur de la rue, elle est devenue son amie malgré toutes les fois où elle pu agresser impitoyablement sa peau bien trop exposée. bien qu'il ait pu croiser des hommes plus timides, la plupart ne l'était pas, probablement à cause de son jeune âge, de ses traits encore pures et enfantins. c'est simple de lire leurs pensées, et d'y entendre les il ne devrait guère être difficile à amadouer, il sera docile, ne bronchera pas, il me remercia et en demandera plus. ça le dégoûte en vrai, d'être vu ainsi, comme un simple objet prêt à être utilisé puis à jeter à la corbeille. pourtant maintenant que hide n'est plus avec lui, en arriver aussi bas reste son unique option. le matelas s'enfonce d'avantage sous son dos lorsque l'homme se perche au dessus de son corps. il semble pressé, car presque aussitôt ses lèvres puant l'alcool se retrouvent contre les siennes, pendant que ses mains agrippent ses vêtements pour les lui retirer. sa veste est la première à tomber au sol, or koshi est déjà obligé d'inspirer profondément, de fermer les yeux pour le laisser retirer son haut. intérieurement, il n'arrive pas à se mentir à lui-même, il n'arrivera pas à aller jusqu'au bout, pas quand être torse-nu le rend déjà mal à l'aise. des frissons lui parcourent l'échine, lorsqu'il sent les doigts de l'inconnu contre l'étendue de ses cuisses. ses doigts les massent sans réelle douceur, alors que ses lèvres descendent de son cou jusqu'à traverser son buste. il ne s'arrête dans sa course que lorsqu'il arrive au niveau de la fermeture de son short, et c'est lorsqu'il tente de le déboutonner que le brun se crispe sous son emprise, et lui demande de ralentir. ses mots n'ont pas l'air de le percuter, puisqu'en un rien de temps, ses doigts tirent sur son short et son boxer, le faisant glisser contre les draps dans le processus. naïvement, koshi aurait pensé qu'il s'y serait pris par étapes, pas si brusquement. si la panique était déjà présente quelques instants auparavant, elle est à son pic lorsque l'homme qui semble être au moins dans la trentaine défait d'une main son pantalon, tandis que l'autre s'occupe de saisir l'arrière de sa cuisse et la remonte jusqu'à ce qu'elle rencontre sa poitrine. naturellement il tente de se débattre et se redresse pour chasser l’intrus pour qu'il puisse le laisser tranquille, pourtant c'est sa main qui était auparavant occupée avec ses boutons qui le freine dans son élan lorsqu'elle s'enroule autour de sa gorge et vient le ré-allonger contre le lit. ses doigts enroulés autour de sa poigne, koshi regrette. il ne devrait pas être là, son monde s'écroule, et sur l'instant, il regrette d'être encore en vie, quand il devrait déjà être six pieds sous terre depuis bien longtemps.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
i ship it:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 210
Messages : 162
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: you put a fever inside me and i've been cold since you left. Jeu 25 Fév - 18:10

save me i'm naked and far away from home
hide & koshi


rien à faire, malgré ses tentatives de fermer ses paupières et de forcer sa respiration à ralentir pour détendre les muscles de son corps, le sommeil se refusait toujours à lui. frustré, hide change de position pour s'installer sur son dos et placer sa tête sur le rebord du banc, ses bottes pendant dans le vide. le froid qui régnait ce soir n'était pas si dérangeant, il y était habitué après tant d'années à l'avoir côtoyé, c'était même devenu un ami depuis le temps. ce n'était même pas à cause des pensées qui tournoyaient dans son esprit qu'il était incapable de se reposer pour quelques temps, parce que son esprit était totalement vide, et ce depuis sa dispute avec son jumeau. c'était comme si son corps avait décidé de déclencher un shutdown sur tout ce qu'il pouvait encore ressentir aujourd'hui, pour le rendre impassible et indifférent à tout. que ce soit la météo, les gens ou tout simplement le reste du monde, il s'en fichait bien, désormais, il ne ressentait que la sensation de ses deux pieds fermement ancrés au sol, ses jambes plus lourdes que du plomb, le retenant dans un monde qui ne signifiait plus rien à ses yeux sans koshi. si seulement il avait eu le courage de confronter son frère et de lui prouver sa valeur à ses yeux, ils n'en seraient pas là aujourd'hui. enfin, koshi devait certainement se débrouiller mieux que lui. après plusieurs minutes passées à admirer le plafond vitré de l'abribus, décoré de fientes de pigeon et mégots de cigarettes, hide fut forcé de partir lorsqu'une bande d'abrutis complètement bourrés envahirent son refuge pour la nuit, l'arrosant copieusement d'insultes sur son passage et riant grassement dans son dos. il aurait pu chercher la bagarre, comme il avait l'habitude de le faire en temps normal, mais il était juste fatigué. et si morphée ne se décidait pas à l'accueillir dans ses bras et lui accorder le repos qu'il méritait tant, alors il ne lui restait plus qu'à naviguer au hasard dans les rues, s'arrêtant brièvement pour ne plus sentir la douleur de ses pieds avant de reprendre son chemin, seul. quelque chose qu'il semblait être destiné à être depuis le début.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

It’s not about having the perfect relationship, it’s about finding someone who matches you & will go through everything without giving up.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 662
Messages : 245
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/
Sujet: Re: you put a fever inside me and i've been cold since you left. Jeu 25 Fév - 19:21

save me i'm naked and far away from home
hide & koshi


sa vision s'embrume lentement, tandis que ses poumons crient à l'aide. c'est comme si on le laissait couler jusqu'au fond de l'océan, pendant que le responsable le regarde s’effondrer depuis la terre ferme, sans aucune once de remord. des larmes apparaissent à la commissure des yeux de koshi, qui tente si bien que mal de combattre l'emprise se trouvant autour de sa gorge. l'homme est clairement plus fort que lui, pourtant ça ne l'empêche pas d'être têtu et de continuer ses tentatives pour lui échapper. c'est d'ailleurs lorsque ses doigts s'approchent de trop près d'une zone inexplorée de son corps qu'il réagit vraiment, laissant échapper un gémissement misérable tandis qu'il courbe le dos pour tenter de s'éloigner le plus possible de lui. le fait que le brun ne coopère pas, ne lui obéisse pas semble l'agacer cependant, puisque ses doigts quittent son cou pour venir le gifler plutôt violemment. le coup le surprend, le désoriente pendant un court instant, or son regard se pose sur quelque chose qui attise sa curiosité. l'idée naissante dans son esprit pourrait être risquée, pourtant dans l'immédiat c'est le cadet de ses soucis. le principe de la prudence ne s'applique pas ici et maintenant, pas quand cet étranger est aussi proche d'abuser de lui. patiemment, koshi attend que la main vienne de nouveau s'enrouler autour de sa gorge pour mettre à exécution son plan. sans aucune réelle retenue, ses doigts viennent tordre et pincer l'intérieur du bras de l'homme, sachant que cet endroit est une zone particulièrement sensible du corps humain, puis profite de son instant de faiblesse pour simplement tendre sa jambe et lui frapper dans la mâchoire. à la force du coup, son corps tombe contre le mur se trouvant derrière lui, et le brun saisit l'occasion pour se redresser, sortir du lit et pratiquement se lancer contre l'un des meubles, où la belle statue en marbre d'une figure historique repose. la saisissant d'une poigne, il rejoint son agresseur, qu'il plaque finalement à terre en s'asseyant sur son buste, pour l'empêcher au maximum de se débattre. l'objet le frappe à de multiples au visage, puis à la tête jusqu'à ce qu'il semble perdre toute énergie. toujours épris de la panique, koshi se fiche de savoir si l'homme est déjà inconscient, car bien qu'il ait lâché la statue, ses doigts empoignent sa chevelure sauvagement pour lui redresser la tête, puis la rabattre contre le sol. l'action se répète une bonne dizaine de fois, avant que le brun ne le laisse et s'écarte violemment de son corps, dans le dégoût. le japonais ne sait immédiatement pas quoi faire, distrait par ses propres tremblements et le choque. instinctivement, il se jette sur ses vêtements et les enfile dans la plus grande rapidité du monde. bien qu'il soit plus recouvert maintenant, ce n'est pas assez, car ses secousses n'arrivent pas à se calmer. adossé contre le mur de la chambre à côté du déchet, le brun se souvient soudainement de son portable dans sa poche, et s'empresse de le sortir pour dialer un numéro bien particulier. se recroquevillant sur lui même, koshi attend patiemment que la ligne à l'autre bout décroche, pour finalement laisser sa voix tremblante et instable appeler l'aide dont il a besoin ici et maintenant. « h-hide, j'ai besoin de toi. » ce n'est certainement pas de cette manière là qu'il aurait imaginé recontacter son jumeau, pourtant son subconscient ne réclamait que lui, et personne d'autre dans l'immédiat.« j-je ne sais pas où je suis, mais j-j'ai peur... »

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
i ship it:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 210
Messages : 162
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: you put a fever inside me and i've been cold since you left. Jeu 25 Fév - 20:14

save me i'm naked and far away from home
hide & koshi


les parcs de la ville étaient nombreux, et généralement peu fréquentés à cette heure de la journée, aussi le japonais se dirigea vers le plus proche du centre-ville, qu'il fréquentait régulièrement lorsqu'il avait besoin de faire les poches de quelques artistes désespérés, qui réclamaient de l'argent en essayant de montrer leurs talents. il ne ressentait jamais aucune honte à faire disparaître une porte-feuille ou deux, parce qu'il n'avait pas le temps de penser à quel point ses mains étaient salies par le vol et les crimes de bas-étage. dans sa tête, il n'y avait toujours qu'une seule pensée, qu'une seule personne qui l'obsédait et le hantait jour et nuit, et même le fait de se retrouver loin de cette dernière ne l'empêchait pas de penser à lui, brièvement. son seul plaisir est de pouvoir empiéter sur les pelouses interdites au public le jour, s'allongeant de tout son long avec un sourire satisfait, ses yeux reflétant les étoiles qui se dessinaient au-dessus de sa tête. ces temps étaient paisibles, et oui, il aurait pu être serein et tout simplement heureux, le corps et le cœur léger, s'il n'avait pas conscience de la situation précaire dans laquelle son frère pouvait se trouver à l'heure qu'il est. sa santé et son bien-être l'avait toujours concerné, même s'il n'était pas capable d'en faire preuve avec suffisamment de tact pour le faire comprendre à son jumeau. lorsque son téléphone vibre furieusement dans la poche de sa veste, il se contente de grogner et de poser un bras sur ses yeux, essayant vainement d'ignorer la sonnerie de l'appareil. ce n'est qu'en constatant que celui qui cherchait à le joindre insistait qu'hide plonge les doigts dans sa poche pour récupérer son téléphone, et sa colère disparaît immédiatement lorsqu'il lit le nom de son frère sur l'écran lumineux. le choc l'empêche de répondre, et c'est avec des doigts hésitants qu'il reprend ses esprits et décroche. « koshi ? » essaie-t-il en altérant volontairement sa propre voix, cherchant à la rendre plus douce que le ton normalement rauque qu'il utilisait. sa voix n'était décidément plus la même après la cigarette et tant de temps passé là-dehors par des temps inimaginables. cependant, la panique qui coule dans celle de son jumeau l'alerte rapidement, et c'est avec des mouvements désordonnés qu'il se relève, manquant de trébucher et de s'emmêler les pattes dans le processus. « attends, calme-toi d'abord, okay ? respire. maintenant dis-moi ce qui se passe. » c'est les sourcils froncés qu'hide ressort du parc en cherchant du regard les rues vides autour de lui, comme s'il espérait voir koshi apparaître pour lui annoncer que c'était une farce.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

It’s not about having the perfect relationship, it’s about finding someone who matches you & will go through everything without giving up.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 662
Messages : 245
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/
Sujet: Re: you put a fever inside me and i've been cold since you left. Ven 26 Fév - 5:58

save me i'm naked and far away from home
hide & koshi


koshi est un verre qui déborde : il est épuisé émotionnellement, psychologiquement mais également physiquement, car à force de tout emmagasiner, de tout garder pour lui, il s'empêche d'être réellement en paix avec lui même. koshi est une bombe à retardement, qui atteint les dernières secondes de son compte à rebours avant d'exploser et de ravager tout sur son passage. une chance qu'au final la seule personne qu'il arrive à ravager soit lui-même. c'est la voix de hide, au bout du fil qui a appuyé sur la détente, parce qu'il est soulagé, heureux de pouvoir finalement l'entendre. une semaine ce n'est pas réellement long, pourtant pour lui ça lui a semblé comme une éternité. malgré les propos de son jumeau, il lui faut du temps avant de pouvoir contrôler sa voix, de pouvoir se concentrer. s'il fait un effort sur la présence, le brun n'arrive pas à calmer ses larmes, ces bruits peinés qui s'échappent parfois de ses lèvres sans qu'il n'ait eu le temps de les en empêcher. le fait est qu'il ne sait pas par où commencer. devrait-il tout lui dire depuis le tout début ou simplement lui raconter l’essentiel ? « v-viens s'il te plait. » de ses bras tremblants, il tente de se redresser contre le mur pour ensuite retrouver appuie sur ses pieds. sa silhouette s'approche de la fenêtre par laquelle il arpente du regard les environs. ce qui est certain, c'est qu'il est toujours dans le district de ganan, et à en juger des alentours, le quartier n'a pas l'air très fréquentable. évidemment. ses doigts se glissent dans sa chevelure, tandis qu'il réfléchit à quoi précisément lui indiquer. « j-je suis dans un immeuble, un h-hôtel je crois bien. un homme a tenté de... » il n'arrive pas à l'avouer, sa voix l'abandonnant dans la fin de sa phrase. la paume de sa main vient balayer la nouvelle vague de larmes se frayant un chemin contre ses joues, et koshi prend vraiment sur lui-même pour ne pas simplement tomber en morceau au téléphone, malgré l'envie qui lui agrippe la gorge. bien qu'il n'ait pas pu aller jusqu'au bout de sa pensée, le cadet est certain que hide a compris l'idée. « j-je suis désolé... c'est ma faute. » son dos s'accole de nouveau contre le mur se trouvant sous la fenêtre, et ses doigts tremblants échappent le téléphone qui tombe à côté de lui. une chance qu'il ait mis le haut parleur auparavant, car présentement  le brun n'aurait probablement pas eu l'idée de le ramasser, ce qui aurait fait paniquer d'avantage son jumeau. tout ce qu'il aimerait pouvoir, ici et maintenant, c'est de l'avoir dans ses bras, de pouvoir le toucher, le savoir à la maison, à ses côtés.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
i ship it:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 210
Messages : 162
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: you put a fever inside me and i've been cold since you left. Ven 26 Fév - 12:14

save me i'm naked and far away from home
hide & koshi


koshi semblait tellement terrifié de quelque chose qu'hide commençait lui-même à paniquer, lentement mais surement. il n'avait aucune idée de ce qui avait pu ou arrivait encore à l'heure qu'il était à son frère, et ce dernier ne semblait même pas en état d'éclairer sa lanterne. hide grimpe sur un trottoir en gardant son téléphone collé à son oreille, cherchant frénétiquement un signe de la présence de son jumeau dans les parages. il pouvait être n'importe ou à ce qu'il sache, rien ne l'assurait qu'il soit dans le même quartier ; la seule chose dont il était sûr est qu'il était resté dans la même ville, parce que ce n'était pas avec le peu de revenus qu'ils ramenaient qu'ils auraient pu prendre l'avion et disparaître. plus, ils n'auraient surement pas survécus à la distance entre eux. ses doigts sont crispés sur son téléphone au point d'en devenir blancs, et lorsqu'il entend les sanglots qui coulent de la bouche de koshi et qui sont légèrement étouffés par le combiné, une vague de culpabilité et de colère l'envahit. ça lui apprendrait à abandonner son jumeau de la sorte sous prétexte qu'il ne suffisait pas, que ses standards étaient devenus trop élevés avec le temps. il n'aurait jamais dû laisser koshi s'éloigner de lui ce jour fatidique ou ils s'étaient entre-tués. « j'arrive, je te promets que j'arrive. j'ai juste besoin de plus de détails, n'importe quoi? » entendre le mot hôtel le met sur ses gardes, et lorsque koshi enchaîne en parlant d'un homme, hide s'arrête en plein milieu de la route déserte qu'il traversait, les yeux ronds comme des soucoupes. parler de choc était bien léger dans son cas, lorsqu'il avait l'impression de s'être reçu un seau d'eau bien froide dans la face, et que son sang avait été remplacé par de la glace. alors il avait vraiment pris ses mots à la lettre, la dernière fois qu'il l'avait vu et qu'il lui avait craché de se faire entretenir pour espérer survivre sans lui. « c'est pas- c'est ma faute, okay. j'ai merdé, j'aurais pas dû- continue à me parler, d'accord ? je suis bientôt là, je te le jure. » il mentait un peu, voire beaucoup en s'avançant autant parce qu'il y avait de nombreux hôtels dans le quartier de ganan, et il n'avait encore aucune idée par ou commencer. il sait cependant qu'il est sur la bonne voie en passant une première porte, agressant littéralement l'homme aux lunettes derrière le comptoir pour savoir si son frère avait pris une de leurs chambres. lorsqu'il apprit que ce n'était pas le cas, il attrapa le registre pour le lancer en direction de l'homme, qui protesta vivement, retournant à l'extérieur pour accélérer son allure et commencer à courir malgré la sensation de pesanteur qui envahissait ses membres. il fallait qu'il trouve son frère, maintenant.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

It’s not about having the perfect relationship, it’s about finding someone who matches you & will go through everything without giving up.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 662
Messages : 245
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/
Sujet: Re: you put a fever inside me and i've been cold since you left. Ven 26 Fév - 17:56

save me i'm naked and far away from home
hide & koshi


il est difficile de manquer l'inquiétude dans la voix de son jumeau et le cadet s'en veut légèrement, de ne pas réussir à se ménager pour lui épargner la panique. le minimum qu'il puisse faire en échange, c'est d'être coopératif, et de lui donner le plus d'informations possible. il hoche inutilement la tête à plusieurs reprises comme pour acquiescer à ses propos. bien que ses souvenirs soient flous, koshi se rappelle de quelques détails qui pourraient toujours servir. il s'écarte du téléphone se trouvant par terre pour marcher à quatre pattes jusqu'à la table de chevet se trouvant non loin du lit. ce serait vraiment bizarre qu'une chambre d'hôtel n'ait pas de carte de visite, ou une adresse entreposée sur des guides de tourisme. il ne se trouve pas avoir tord, puisqu'à l'intérieur du tiroir se trouve une petite carte. sa mâchoire tombe légèrement lorsqu'il lit l'inscription. il se pensait être dans hôtel, mais certainement dans un love motel. il s'éclaircit légèrement la voix, avant de retourner à côté du téléphone qu'il récupère entre les doigts, l'adresse maintenant sous ses doigts. « j-je me souviens que la rue n'est composée que d’hôtels, e-et. » son regard tombe sur le papier, hésitant à devoir le lire à voix haute. « c-c'est apparemment un love motel... 2 heaven,  133 nagwondong. » bien qu'il ait trouvé l'endroit précis de l'endroit, rien ne lui certifie que hide arriverait à le localiser. l'entendre culpabiliser à l'autre bout du fil le met mal à l'aise, d'une part parce que c'est rare de l'entendre admettre ses fautes, mais également parce que koshi n'aime pas l'idée qu'il se sente coupable. il n'avait fait que lui mentionner l'idée, ce n'est pas comme s'il l'avait forcé à se prostituer en premier lieu. non, le brun est parfaitement responsable de ses actions, et de ses conséquences. il acquiesce néanmoins une nouvelle fois, hochant la tête, bien que très réticent à parler dans ces conditions. il reste même relativement silencieux, seuls sa respiration légèrement haletante et ses sanglots maintenant plus contrôlés peuvent se faire entendre à l'autre bout. il ne lève la voix que lorsqu'une idée lui vient en tête, bien qu'elle ne lui plaise pas forcément. « tu... d-devrais raccrocher hide, tu as un gsp dans ton téléphone. » il ne veut pas couper la ligne, de peur de laisser son jumeau glisser entre ses doigts, de ne plus jamais le revoir, ou l'entendre, pourtant c'est pour le meilleur. il pourrait survivre jusque là, koshi a déjà survécu à bien pire que ça.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
i ship it:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 210
Messages : 162
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: you put a fever inside me and i've been cold since you left. Ven 26 Fév - 20:02

save me i'm naked and far away from home
hide & koshi


c'était très étrange et plutôt brusque pour lui que d'être réveillée de la sorte, alors que sa vie était entrée en slow motion pendant tout ce temps passé loin de son frère. faire face à une situation qui semblait véritablement dramatique du jour au lendemain était violent, comme une bonne claque dans le visage et autant dire que ça ne lui faisait pas que du bien, au point ou il dû s'arrêter un instant pour reprendre son souffle, s'appuyant sur le lampadaire le plus proche pour essayer de calmer les tremblements de ses genoux. il ne savait pas s'il devait être heureux ou triste que d'entrer à nouveau en contact avec koshi, surtout dans de telles circonstances, mais il savait que la voix dans son esprit lui criait de se dépêcher et de le retrouver, ou qu'il soit. même s'il ne savait pas ou se trouvait koshi, au moins, il pouvait toujours entendre sa voix et son souffle coupé par l'émotion, et c'était assez pour lui permettre de continuer avec toute la force possible, une force qu'il ne pensait pas posséder jusqu'à aujourd'hui. « okay, c'est bon, ça me suffira pour te chercher, c'est plus précis que ganan déjà. si- si t'es en danger, bouge, fais quelque chose ? je sais pas- je sais pas ce qui t'arrive mais évite le pire, d'accord ? » ça ne servait à rien de dire à son frère de l'attendre à l'endroit précis, à l'adresse qu'il venait de lui donner, parce que s'il était dans une situation délicate, il risquait d'avoir plus d'ennuis qu'il n'en avait déjà, et hide n'osait même pas imaginer le spectacle qui attendait ses yeux lorsqu'il arriverait dans ce fichu love motel. et puis qui laisse des gens aussi jeunes entrer dans un love motel, sérieusement ? ils n'avaient pas de règles, quoi que ce soit pour empêcher des catastrophes de ce genre d'arriver ? le japonais était totalement remonté, et c'est à peine s'il ne se retenait pas de balancer un coup de pied dans les poubelles de la rue qu'il remontait en courant et en traînant les pieds, ses jambes se transformant en gelée comme il approchait de sa destination. le personnel allait entendre de ses nouvelles, c'était le cas de le dire, et ce ne serait pas en termes élogieux. lorsque son jumeau parle de raccrocher, hide secoue immédiatement la tête, avant de se rappeler que ce dernier ne pouvait pas le voir. « hors de question, tu reste au bout du fil. si il se passe quoi que ce soit, tu me le dis, mais je t'interdis de raccrocher, je te l'interdis. » il ne pouvait plus que se raccrocher à ça, à la voix de son frère dans le combiné pour savoir qu'il était en vie et qu'il allait bien, du moins pour le moment. il est accueilli par une femme surprise lorsqu'il entre dans le quatrième hôtel de la soirée en claquant la porte comme une tornade, s'emparant du registre sans lui laisser le temps de protester pour vérifier les noms dessus. son cœur manqua un battement en discernant le nom de koshi sur le papier, écrit noir sur blanc. le registre tombe par terre, et c'est avec les cris outrés de la femme au guichet qu'hide dévale les escaliers quatre-à-quatre, la vision floue et le nom de son frère sur les lèvres.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

It’s not about having the perfect relationship, it’s about finding someone who matches you & will go through everything without giving up.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 662
Messages : 245
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/
Sujet: Re: you put a fever inside me and i've been cold since you left. Sam 27 Fév - 1:46

save me i'm naked and far away from home
hide & koshi


la patience serait maintenant sa meilleure amie, puisqu'il ne pouvait plus être utile à son jumeau. l'esprit ailleurs, ses doigts viennent reposer le téléphone au sol tandis que ses genoux viennent se blottir contre sa poitrine, son front se déposant contre ces derniers. sa peau est froide, glaciale sous ses doigts lorsque ses mains viennent entourer son ventre. koshi pourrait combattre ce froid à l'aide de la couverture posée nettement contre le lit, pourtant il ne veut pas, pas maintenant qu'il sait où il est, pas en sachant le nombre de choses qui ont pu se passer en ces lieux, sur ce lit même. le traumatisme a du mal à se digérer, encore bien trop présent au fin fond de son être, or il ne comprend pas pourquoi son instinct lui ordonne de poser son regard vitreux sur l'endroit contre lequel il était allongé, quelques minutes plus tôt. c'est comme s'il pouvait s'y revoir, le revivre, sa peau tremblante dans une nouvelle vague de panique. sa peau lui démange, et si ça ne tenait qu'à lui, il serait probablement déjà à l'intérieur de la salle de bain, à frotter jusqu'à l'irritation ces zones qui lui rappellent la honte. « ç-ça devrait aller, je ne bouge pas. » son regard quitte lentement le lit, pour descendre jusqu'au sol. ses pieds débordent sur le côté, et pendant l'espace d'une seconde, koshi se demande si l'homme est mort, ou simplement dans les vapes. aussi dégoûté soit-il, le brun ne pourrait supporter l'idée d'avoir tuer quelqu'un. il voudrait pouvoir se lever et aller vérifier, pourtant son être le lui interdit. pour compenser, son subconscient se joue des films, s’inquiète sur la possibilité d'avoir un cadavre sur les bras, le sang sur les mains. ce qui le sort de ses pensées psychotiques, c'est la panique dans la voix de son jumeau. il voudrait pouvoir le rassurer en personne, lui prouver qu'il est là, que malgré le choque il va bien, pourtant tout ce que peut faire le brun dans l'immédiat, c'est parler. « je suis là, hide, je suis là. » koshi peut entendre du bruit à l'autre bout de la ligne, de rapides échanges, puis un cri qui lui est vaguement familier. les sourcils froncés, il se redresse contre le mur pour se retrouver sur ses pieds, puis, s'approche petit à petit de la porte d'entrée de la chambre, son être encore entouré de ses propres bras. il dégage finalement une main pour ouvrir le judas de la porte, et pouvoir ainsi jeter un coup d’œil à ce qu'il se passe en dehors de la pièce, dans le corridor. le brun n'a pas réfléchit, n'a pas pris son téléphone avec lui, encore abandonné au pied de la fenêtre, pourtant, si hide est ici, il n'aurait pas besoin de l'appareil pour lui faire savoir. la porte le lui dirait. et elle lui dit, quelques minutes plus tard lorsqu'une silhouette qu'il ne connait que trop bien se halte devant son champ de vision. le souffle court, ses doigts s'empressent de déverrouiller la porte, puis de l'ouvrir. koshi ne se retient pas, pas maintenant que son jumeau s'élance dans ses bras et l'enfonce d'avantage dans la chambre. son étreinte est toute aussi étroite que celle de sa moitié, et ses larmes coulent d'elles même contre son épaule, rassuré de l'avoir enfin retrouvé.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
i ship it:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 210
Messages : 162
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: you put a fever inside me and i've been cold since you left. Sam 27 Fév - 14:16

save me i'm naked and far away from home
hide & koshi


hide s'attendait à tout, en gravissant les escaliers qui ne semblaient pas avoir de fin, comme pour le torturer un peu plus. que ce soit le corps inerte de son jumeau, les larmes de ce dernier, du sang, rien ne pourrait l'effrayer plus que ce qu'il imaginait actuellement dans son esprit. koshi avait déjà vécu bien pire que tout ça, il était assez fort pour endurer un drame de plus. mais ce n'était pas quelque chose qu'il méritait, pas après ce que leur paternel lui avait fait subir toute son enfance, pas après tous les efforts qu'il avait mis en place pour rester joyeux et vivre en traînant son boulet de frère avec lui. si ce n'était pas pour koshi, hide ne serait certainement pas là à l'heure d'aujourd'hui, il aurait abandonné tout espoir de vivre, il aurait fait une croix sur sa propre existence. si koshi n'existait plus, il n'y avait aucune raison pour lui de continuer à survivre en tant que parasite, se nourrissant des revenus des autres et de leurs plus précieuses possessions. aussi, lorsqu'une porte s'ouvre dans le couloir qu'il arpente en toquant furieusement à chaque porte, parce qu'il n'avait même pas vérifié le numéro de la chambre au préalable, et que son jumeau apparaît, hide sent ses jambes prêtes à s'effondrer sous son poids, les larmes qui perlaient dans ses yeux roulant sans aucune retenue sur ses joues. ses bras s'enroulent déjà autour du corps à moitié dénudé de son frère, pour le serrer fortement contre lui, ses doigts se perdant dans ses cheveux bruns pour le rassurer, murmurant tout et n'importe quoi dans son oreille pour calmer les tremblements qui secouaient la frêle silhouette de koshi. « ça va aller, je suis là, tu vas bien, on va bien, tout va bien. » rien n'allait bien, et la situation était encore plus dramatique que ce qu'il ne pensait, lorsque ses yeux humides tombèrent sur les pieds qui dépassaient du lit, s'agrandissant à cause de la surprise, du choc, de l'horreur avant qu'il ne les referme pour se concentrer uniquement sur l'étreinte de son frère, désireux de partager un peu de chaleur pour réchauffer sa peau si froide. tant qu'ils étaient ensembles, tout allait bien, le monde pouvait s'arrêter de tourner qu'il n'en aurait rien à faire. au bout de plusieurs minutes, cependant, hide se retrouve obligé de lâcher son jumeau, pour refermer la porte avant de poser une main sur l'épaule de koshi, l'autre trouvant son chemin jusqu'à sa joue pour la caresser et essuyer ses larmes. « est-ce que tu as mal quelque part, est-ce qu'il- est-ce qu'il a fait quelque chose ? » sa voix craque à chacun de ses mots, parce qu'il sanglote encore comme un gosse et qu'il y a une boule dans sa gorge qui l'empêche de parler correctement. avec précaution, pour ne pas brusquer son frère qui semblait assez secoué comme ça pour le moment, hide retire sa veste pour la draper sur le dos de koshi, resserrant les pans sur ses bras nus et le couvrir ne serait-ce qu'un tant soit peu.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

It’s not about having the perfect relationship, it’s about finding someone who matches you & will go through everything without giving up.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 662
Messages : 245
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/
Sujet: Re: you put a fever inside me and i've been cold since you left. Sam 27 Fév - 18:40

save me i'm naked and far away from home
hide & koshi


ça date, la dernière fois que koshi a pu serrer de cette manière là son jumeau. il a l'impression que cela fait une éternité, qu'ils n'ont pas été aussi proches l'un de l'autre. c'est depuis leur immigration, que le fausser s'est creusé petit à petit entre eux, jusqu'à aujourd'hui, jusqu'à ce que le fil soit sur le point de se briser. le cadet ne le permettrait jamais, au même titre que hide, il en est persuadé. l'étreinte presque étouffante qu'il lui offre le lui confirme. ses doigts agrippent sa veste dans son dos, tandis que sa voix craque sous ses pleurs. s'il le pouvait, il s'enroulerait autour de son jumeau, et ne le quitterait pas, le garderait dans ses bras jusqu'à ce qu'ils rattrapent toutes ces années de tensions, d'éloignement. sa tête se hoche à quelques reprises contre l'épaule du plus grand lorsque sa voix atteint ses oreilles. il lui fait confiance, entièrement. ils ont survécu tous les deux à bien des choses, et ils survivraient encore, ensemble. koshi est réticent, lorsqu'il sent son jumeau briser leur étreinte, pourtant il reste maniable sous ses doigts, se laisse faire jusqu'à ce que ces derniers viennent caresser ses propres joues, viennent se débarrasser de ses larmes. son regard se pose finalement sur le visage de hide, alors que la culpabilité pèse au fond de son ventre à la vue de son état. lentement, ses doigts se frayent elles-même un chemin jusqu'à ses joues entachées, et balayent du bout du pouce l'humidité les recouvrant. sa voix, presque tout aussi faible et instable que la sienne le blesse, car il se sent responsable de tout ça. et lorsque son jumeau retire sa veste pour la lui donner, cette gratitude mitigée est encore plus lisible sur les traits de son visage. malgré tout il ne dit rien, l'accepte avec grand cœur. son regard tombe à ses pieds, tandis que ses doigts jouent ensemble lorsque la mention de l'homme est soulevée. il hésite longuement, tente de rester aussi calme que possible, de ne pas craquer à nouveau. c'est compliqué, mais koshi essaye vraiment, de limiter ses larmes, de ne pas laisser transparaître les dégâts infligés à travers sa voix. « il m'a d-déshabillé, puis i-il m'a frappé... ça fait un peu mal mais ça va. » aussi bien qu'on peut l'être dans une telle situation, c'est à dire vivant bien qu’abîmé. ses dents viennent agresser sa lèvre inférieure, lorsqu'il se souvient de l'état de l'homme à côté du lit. hide allait-il lui en tenir rigueur ? devrait-il se justifier d'ores et déjà avant de ne dire quoi que ce soit ? le cadet n'est pas entièrement certain, la panique encore présente au fond de son esprit, bien que tapie dans l'ombre prêt à surgir au moment propice. « j-j'ai du le frapper, il était sur le point de... » m’abuser murmure-t-il à peine audiblement sous sa barbe inexistante. sa lèvre tremble de nouveau à la pensée, tandis que son visage pivote légèrement sur le côté, pour laisser son regard tomber sur le cadavre de l'homme. pris de frissons, ses doigts viennent s'enrouler autour de ses propres bras, qu'ils empoignent fermement, comme pour s'ancrer à la réalité, que maintenant il est en sécurité, avec son jumeau à ses côtés.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
i ship it:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 210
Messages : 162
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: you put a fever inside me and i've been cold since you left. Sam 27 Fév - 19:38

save me i'm naked and far away from home
hide & koshi


when I'm starting to drown you jump in to save me ; when my world's upside down your hands, they shake me and wake me hide était incapable de se rappeler depuis combien de temps exactement il n'avait pas pu se permettre de prendre son frère dans ses bras pour le rassurer et chasser ses peurs et ses soucis. quand ils étaient plus jeunes, ça lui venait tout naturellement, de se saisir de la main de son jumeau et de lier leurs doigts ensembles comme pour lui prouver qu'il était là, en chair et en os, et qu'il ne disparaîtrait pas de sitôt. au fil des années, ils s'étaient éloignés, aussi bien mentalement que physiquement, et la moindre violence d'hide envers koshi révélait peut-être son manque de contact et d'affection envers lui. à défaut de pouvoir le serrer contre lui, il s'était retrouvé à le frapper et à avoir une poigne des plus douloureuses sur ses poignets ou ses épaules. il était même sûr d'avoir laissé des traces sur la peau si délicate de son frère, lorsqu'il allait trop loin et que son coté agressif l'emportait sur sa raison. il se sentait toujours aussi coupable pour la droite qu'il lui avait infligé la dernière fois qu'ils s'étaient vus, et il ne pensait pas pouvoir un jour effacer cette amertume en lui. koshi glisse ses doigts à son tour sur ses joues, et ce n'est qu'à ce moment précis qu'hide se rend compte qu'il pleurait encore comme une fontaine, ne reflétant qu'à peine l'image brisée de son jumeau. « ne t'en fais pas, ce n'est pas ta faute. ce connard a mérité ce que tu as fait, crois-moi. » affronter les yeux larmoyants de son frère est une épreuve en soi, parce qu'il ne peut pas supporter d'être témoin de la douleur et de la panique qui s'y lit encore. il aurait pu empêché ce drame d'avoir lieu s'il avait été attentionné et attentif à ce que son jumeau ressentait. si seulement il pouvait retourner en arrière, effacer les moindres insultes et gestes agressifs qu'il avait pu diriger contre son frère, il le ferait sans hésiter. ses doigts frottent doucement les joues de koshi, qui sont encore couvertes de ses larmes, et hide doit résister au besoin de l'attirer contre lui à nouveau, pour le piéger entre ses bras et ne jamais l'en laisser ressortir. il aurait dû le protéger des dangers de ce monde, et il n'avait fait que le pousser au bord du gouffre alors qu'ils étaient dans une situation précaire à la base. le rôle de bon frère n'était pas le sien, malheureusement. « je vais vérifier ça, je ne suis pas loin. » murmure-t-il doucement en se penchant pour embrasser le front de son jumeau, pressant une dernière fois sa main contre sa joue avant de le dépasser et de contourner le lit, son cœur reprenant une allure saccadée en s’apercevant de l'état misérable de l'homme qui avait essayé de manipuler son frère. à part le sang qui couvrait une bonne partie de son visage, il n'arrivait pas à distinguer grand-chose. avec une grimace de dégoût, non pas à cause du sang en question mais parce que l'idée de ce que ce type aurait pu faire à koshi le répugne totalement, hide s'accroupit pour poser ses doigts contre la gorge de l'inconnu, cherchant son pouls malgré la petite voix dans sa tête qui espère secrètement qu'il soit mort. ce qui n'était pas le cas, permettant au japonais de pousser un soupir de soulagement à contre-cœur. au moins, ils n'aurait pas à se débarrasser d'un corps et à avoir les flics sur le dos.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

It’s not about having the perfect relationship, it’s about finding someone who matches you & will go through everything without giving up.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 662
Messages : 245
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/
Sujet: Re: you put a fever inside me and i've been cold since you left. Dim 28 Fév - 6:53

save me i'm naked and far away from home
hide & koshi


you left me today, lyin’ on the floor. i wanted you to stay, seems you wanted more. this bed is like a prison cell, cause i'm all by myself, still waiting for my friend to come and break me out. ✧ aucune peau ne devrait être aussi froide que la sienne. elle est glaciale, pâle, et incroyablement fragile au toucher, et ce, en tout temps. koshi n'a jamais compris pourquoi, pourquoi son enveloppe corporelle lui refusait la chaleur. il se souvient de ces visites chez le docteur lorsqu'il était plus jeune, lorsque sa mère se souciait encore un petit peu de sa santé, de son bien être. rien n'a été diagnostiqué, c'était simplement ainsi. pendant longtemps, le japonais s'est demandé si la froideur de sa peau n'était qu'une représentation de ce qu'il ressentait intérieurement. indésiré, seul, abattu, abandonné. aujourd'hui, pour une raison qu'il ignore, toucher du bout des doigts son bras lui rappelle, que ce n'est pas forcément le vent agressant sa peau qui le rend ainsi. sa poigne s'afferme jusqu'à ce que sa peau devienne légèrement blanchâtre, et que son dos rencontre le mur du corridor. maintenant que hide n'est plus à ses côtés, c'est comme si la pièce est à nouveau trop grande pour lui, et qu'elle cherche à l'étouffer. glissant le long de la paroi, il se retrouve sur les fesses, ses genoux contre sa poitrine tandis que sa lèvre inférieure se fait agresser par ses dents. bien qu'il ait accepté les propos réconfortants de son jumeau, koshi a lui même du mal à les accepter. il n'y est vraiment pas aller gentiment, pas qu'il le méritait non plus, or ça ne lui ressemble simplement pas, de lever la main sur quelqu'un lorsqu'on ne l'a que trop levé sur lui-même. « je sais qu'il est amoché... m-mais j'ai eu tellement peur, j-j'ai paniqué. » le brun ne sait pas particulièrement s'il cherche à se justifier auprès de l’aîné, ou s'il essaye de se rassurer, se persuader que ses gestes étaient légitimes, qu'il n'a fait couler le sang que dans la défense, et non dans le crime, dans le sadisme. reniflant une dernière fois, le cadet se relève lentement dans l'intention de rejoindre malgré la crainte son jumeau, la paume de sa main balayant sa joue encore humide dans le même temps. son corps est tendu, tandis que ses sourcils se froncent légèrement à la vue du cadavre reposant encore au sol, couvert de sang. koshi s'approche de sa moitié, puis enroule doucement ses bras autour de sa poitrine, se collant à son dos et observant au dessus de son épaule. « il est en vie ? s-si oui... que devrais-je faire ? » bien qu'il ait appelé à l'aide, le cadet refuse de trop impliquer hide, de faire de cette histoire un "que devrait-on faire", de peur qu'il ait à payer pour ses erreurs. car la culpabilité est toujours là, au fond, le rongeant lentement et à petit feu. car son jumeau ne pleure pas, n'a pas versé une larme depuis des années, pourtant, aujourd'hui il a réussi à fissurer cette carapace, ce miroir que représente sa moitié, à sa propre image, et ça le détruit, de le savoir en souffrance par sa faute, lorsqu'il aurait pu leur épargner toute cette misère en premier lieu.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
i ship it:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 210
Messages : 162
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: you put a fever inside me and i've been cold since you left. Dim 28 Fév - 16:43

save me i'm naked and far away from home
hide & koshi


you could be happy and i won't know, but you weren't happy the day i watched you go ; and all the things that i wished i had not said are played in loops till it's madness in my head ✞ hide se rendait compte qu'il criait victoire peut-être un peu trop vite, parce que même si ce type n'était pas mort, vu l'état dans lequel il se trouvait désormais, il n'allait pas se réveiller et les laisser partir bien gentiment en assumant que c'était de sa faute si tout ça était arrivé en premier lieu. sa joie retombe rapidement, tandis qu'il essaie d'avoir un aperçu du visage de l'homme toujours inconscient, pour voir à quel point les dégâts étaient importants. s'il n'avait pas perdu un œil en tout cas, il risquait fort bien d'avoir des cicatrices à vie. et même s'ils se tiraient en l'abandonnant ici, il ne se gênerait surement pas pour aller faire une déposition à la police, et la parole de deux gosses à la rue contre celle d'un homme dans le business actif ne valait rien, il en avait fait l'expérience trop souvent. ses sourcils se froncent tandis qu'il se relève, les doigts tremblants à ses cotés. normalement, koshi était le cerveau du duo, ce n'était pas son genre de réfléchir, et pour être honnête, il n'avait absolument aucune idée de ce qu'il était censé faire maintenant. lorsque les bras de son frère s'enroulent autour de sa taille, les mains d'hide rejoignent les siennes, pour le rassurer et se rassurer par la même occasion, se rappeler qu'ils s'étaient retrouvés et que c'était ce qui comptait malgré la gravité de la situation. « n'essaie pas de te justifier, koshi. c'est de sa faute, c'est tout de leur faute. » il peut sentir les larmes qui brûlent à nouveau ses yeux, et qu'il retient avec difficulté en reniflant bruyamment. ça n'avait jamais été en aucun cas leur faute, c'était celle de leurs parents et de ce monde pourri et tordu qui ne leur avait jamais offert l'opportunité dont ils avaient besoin pour s'affirmer et prouver qu'ils étaient plus que de simples délinquants. son regard se promène sur les meubles autour d'eux, comme dans l'espoir de trouver quelque chose qu'il pourrait utiliser, n'importe quoi, s'arrêtant finalement sur la fenêtre fermée. une idée dangereuse naissait lentement mais surement dans son esprit, et il ne savait pas s'il devait en faire part à son jumeau. « je peux-je vais m'en occuper. hors de question que tu touche ou que tu l'approche, pas après ce qui s'est passé. va m'attendre dans le couloir, tu veux bien ? » doucement, il délie les bras de koshi pour se retourner et lui faire face, ses doigts caressant la moindre parcelle de peau à découvert, s'arrêtant sur sa veste pour la fermer sur sa poitrine nue. koshi n'avait pas besoin d'être traumatisé plus qu'il ne l'était déjà, et hide pouvait réparer ce qui était cassé. en le faisant disparaître, tout simplement.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

It’s not about having the perfect relationship, it’s about finding someone who matches you & will go through everything without giving up.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 662
Messages : 245
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/
Sujet: Re: you put a fever inside me and i've been cold since you left. Mar 1 Mar - 6:05

idk where this pâté comes from
save me i'm naked and far away from home
hide & koshi


i want you, i'll colour me blue, anything it takes to make you stay. only seeing myself when i'm looking up at you. i know you're seeing black and white, so i'll paint you a clear blue sky. without you i am colourblind, it's raining every time i open my eyes. ✧ la chaleur du corps de hide le réconforte, lui procure cette rassurance même non verbale dont il a actuellement besoin. néanmoins, sa voix se joue à répétition à l'intérieur de sa tête, comme un vinyle déposé sur un tourne-disque. koshi a entièrement confiance en son jumeau, et peut être qu'au final il a raison. il n'en a présentement aucune idée, ses pensées omnibulées par l'état de cet homme encore allongé par terre. lorsqu'il a posé sa main sur sa peau, ça n'a pas été compliqué de remarquer l'anneau se trouvant à son doigt. il possède une famille, peut être même des enfants. la culpabilité est tellement présente au fond de son esprit, car peut être qu'en une soirée il s'est vu ruiner l'avenir d'un foyer tout entier. c'est certain que les touches de l'étranger contre sa peau juvénile n'étaient pas justes, et que l'avoir encore plus proche de son être aurait été répugnant, pourtant, peut être que s'il s'était laissé faire, il y aurait moins eu de dégâts. l'homme n'aurait pas le visage entièrement amoché, une famille ne serait pas mis en danger, et hide n'aurait pas eu à s'inquiéter de tout ça, de s'impliquer dans ses propres bêtises. lui aurait été souillé, probablement traumatisé, mais il est habitué à l'abus, il aurait appris à vivre avec, à cohabiter avec ce nouveau démon. lentement, il hoche néanmoins la tête contre le dos de son jumeau, pour lui faire savoir qu'il est entendu, que ses propos représentent beaucoup pour lui. certaines choses ne changent pas, et la déception de devoir briser leur étreinte est toujours une d'entre elles. néanmoins koshi reste docile, se laisse manier avec trop de facilité. une larme solitaire glisse une nouvelle fois le long de sa joue lorsque son regard vitreux tombe sur celui de son jumeau. il a l'air aussi blessé que lui, et il n'arrive pas à le supporter. sa joue répond à l'affection que lui offre hide, et lorsqu'elle se retire finalement, c'est le cadet qui vient glisser timidement ses doigts dans sa nuque pour l'attirer vers lui. lentement, il vient déposer un baiser contre sa joue, tandis que le pouce de sa main libre balaye ses joues, ainsi que la commissure de ses yeux, encore larmoyante. « merci hide... sincèrement. » abaissant finalement son regard, il se sépare de sa moitié, pour le laisser seul comme il lui avait gentiment demandé. bien qu'une part de lui même aurait voulu lui demander ce qu'il comptait faire, pour une fois il préfère simplement lui faire confiance. absentement, le brun se dirige vers la salle de bain, puis s'arrête devant le grand miroir ornant la paroi du mur. sa main relève doucement ses vêtements, pour vérifier qu'aucune marque n'ait été laissée. les seules qu'il arrive à remarquer, sont celles se situant contre sa gorge et contre sa cuisse. rien de très grave, seulement sa peau marque facilement, et elle ne devrait tarder à rajouter deux bleus supplémentaires. à force de vouloir trop contrôler les événements de sa vie, koshi semble les échapper de plus en plus des bras. alors peut être qu'une pause lui ferait du bien, peut être que pour une fois, laisser quelqu'un d'autre s'occuper de lui lui permettrait de souffler un peu, et de prendre un peu de temps pour s'assurer de son propre bien être.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
i ship it:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 210
Messages : 162
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: you put a fever inside me and i've been cold since you left. Mar 1 Mar - 17:21

save me i'm naked and far away from home
hide & koshi


i've been cold, I've been merciless but the blood on my hands scares me to death ; i never meant to start a fire, i never meant to make you bleed ✞ son jumeau ne lui as jamais paru aussi fragile qu'aujourd'hui, ce pourquoi il le manipulait avec des mains délicates et prudentes, pour ne pas le brusquer et l'effrayer. par le passé, ces mêmes mains avaient été violentes et un signe de menace envers koshi, et même si rien ne pourrait effacer les coups qu'il lui avait infligé, il essayait de ne pas recommencer la même erreur encore et encore. les doigts de koshi se retrouvent à nouveau sur sa joue et hide y porte les siens, pour presser la main de koshi contre son visage, le cœur au bord des lèvres. c'était tellement absurde de recoller les morceaux ainsi avec son frère dans une situation qui les mettaient tous deux encore en danger, mais ils avaient toujours eu un mauvais timing, après tout, on ne change pas une équipe qui gagne. le baiser de koshi fait vibrer sa peau, même lorsque ce dernier disparaît dans la salle de bains, en laissant la porte entrouverte au cas ou quelque chose se passerait pendant qu'il serait occupé. l'idée que quelqu'un comme koshi, de jeune et d'innocent puisse être dans une de ces chambres lui donnait envie de vomir, et son estomac se retourna lorsqu'il retourna près de l'homme inconscient. il avait dit à koshi qu'il s'occuperait de ce problème, mais à part balancer son corps par la fenêtre et finir le travail de façon grossière, hide n'avait aucune idée de comment nettoyer la scène de crime. il se met à fouiller hâtivement les meubles autour de lui, son dos courbé et un souci d'inquiétude créant des plis sur son front. sa recherche fut fructueuse, puisqu'il dénicha un stylo et un carnet qui était couvert de tâches de café et d'autres dont il ne voulait pas connaitre l'origine. s'il ne pouvait pas faire disparaître ce type de la surface de la terre, il pouvait au moins détourner son attention de koshi. s'il portait plainte à la police, son jumeau allait se retrouver dans une position délicate, contrairement à hide qui s'était déjà retrouvé derrière les barreaux. bien sûr, la situation demanderait plus qu'une simple caution à payer cette fois-ci si jamais les flics les rechercheraient, mais c'était une histoire pour une autre fois ça. ça vaut le coup de prendre le risque, songe le japonais en décapsulant le stylo, chauffant la mine de son souffle tiède pour le faire fonctionner, griffonnant soigneusement ses initiales sur le papier. personne ne faisait la différence entre les jumeaux s'ils y mettaient du leur, et il était hors de question pour hide de les laisser trouver la piste de son frère sans les ralentir et les perdre en chemin. il abandonne la feuille de papier sur le bureau, jetant un dernier regard au corps inerte au sol avant de pousser la porte de la salle de bains. ses yeux étudient la réflexion de koshi dans le miroir, passant d'un bleu à un autre, les hématomes parsemant la peau laiteuse du garçon comme des tâches d'encre sur du papier. lui qui avait toujours imaginé son frère comme quelqu'un de précieux, le voir blessé de la sorte le rendait aussi furieux que désespéré. « il faut qu'on rentre, koshi. on ne peut pas le laisser se réveiller et nous trouver comme ça. » sa main attrape celle de son frère, liant leurs doigts ensembles comme il avait l'habitude de faire lorsqu'ils étaient jeunes, le tirant faiblement pour le forcer à le suivre.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

It’s not about having the perfect relationship, it’s about finding someone who matches you & will go through everything without giving up.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 662
Messages : 245
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/
Sujet: Re: you put a fever inside me and i've been cold since you left. Mer 2 Mar - 6:44

save me i'm naked and far away from home
hide & koshi


remember the good times that we had ? i let them slip away from us when things got bad. i'm so tired but i can't sleep, standin' on the edge of something much too deep. it's funny how we feel so much but we cannot say a word. we are screaming inside, but we can't be heard. ✧ délicatement, son pouce dessine les contours de l'hématome se formant sur sa cuisse, là où la poigne de l'homme l'avait précédemment saisit. contrairement à ceux marquant le reste de sa peau, celui-ci ainsi que la légère trace bleutée autour de se cou ne devraient mettre longtemps avant de s'en aller, et de laisser leur place à sa peau laiteuse. il est assez habitué pour le dire, car lorsqu'il fait pression sur la blessure, la douleur n'est que minime. c'est sa manière de s'assurer du degrés de sévérité, car koshi a pleuré à de nombreuses reprises en passant par ce processus dans le passé. ça le soulage cependant, de constater que dans peu de temps, il pourrait simplement tenter de tourner la page, tenter d'oublier que ces événements se sont produits en premier lieu. le brun s'empresse de rabaisser son haut lorsqu'il aperçoit dans la réflexion du miroir une copie que trop parfaite de lui même. ses doigts s'enroulent autour de la veste, qu'il vient croiser contre sa poitrine comme son jumeau a pu le faire quelques instants plus tôt, comme pour s'assurer qu'il soit au chaud, qu'il soit protégé. ça n'a duré que quelques secondes, mais même pendant ce court instant, le cadet a pu le voir buter contre les reflets, contre la réalité. c'est surtout pour lui au final, qu'il s'empresse de se rhabiller. il se laisse traîner lorsque la main de l’aîné saisit finalement la sienne et que leurs doigts se lient ensemble, pourtant, une part de lui même désire vérifier une dernière fois la pièce principale, pour s'assurer qu'il n'ait rien abandonné, mais principalement pour jeter un dernier regard à l'homme qui l'avait abordé en premier lieu dans la rue. « attends, je reviens, je crois que j'ai oublié quelque chose... » doucement, sa main libre se pose sur les leurs entremêlées, pour doucement les séparer l'espace d'un instant. il se dépêche à contourner le lit, pour essayer de constater le moindre changement depuis qu'il a abandonné hide seul dans la chambre. pourtant rien ne semble avoir bougé d'un pouce. perplexe, ce n'est qu'après quelques longues secondes qu'il décide finalement de faire chemin inverse, et qu'il croise du coin du regard ce papier laissé presque trop en évidence sur le bureau. il s'en approche, et un léger soupir passe ses lèvres, tandis que ses yeux se ferment un court instant lorsqu'il réalise ce que son jumeau avait en tête. ça lui ressemble, ce genre d'acte, pourtant il ne pourrait le cautionner. ce sont ses bêtises, et si quelqu'un devait payer, si ce n'est l'homme allongé par terre qui devrait être le fautif, alors la seconde personne en tête de liste serait bien lui-même, non hide. sa poigne froisse l'autographe, qu'il range vulgairement dans le fond de sa poche de short, puis son attention est de nouveau portée vers son jumeau, qui est patiemment encore en train d'attendre à l'entrée. ses doigts se lient de nouveau aux siens lorsqu'il retourne enfin à ses côtés. « c'est bon il me semble... on peut rentrer à la maison maintenant ? » ils ne possèdent pas réellement de toit, pourtant, tel l'enfant qu'il reste au fond, koshi est persuadé que l'auberge de jeunesse peut être considérée ainsi. mais après tout, n'importe quel endroit lui irait, du moment que la main se trouvant dans la sienne ne l'échapperait pas.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
i ship it:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 210
Messages : 162
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: you put a fever inside me and i've been cold since you left. Mer 2 Mar - 16:37

save me i'm naked and far away from home
hide & koshi


i don't want your body but i hate to think about you with someone else ; and maybe i'm too busy being yours to fall in love with somebody new ✞ ses oreilles bourdonnent tandis qu'il attend son frère devant la porte, vérifiant de temps à autre que personne ne se pointait dans le couloir et ne jetait un coup d’œil dans la chambre ouverte juste par curiosité. hide savait que c'était peu probable mais sait-on jamais, il suffisait d'un autre type bourré pour perdre son chemin et décider de s'effondrer sur le lit de la première chambre qui venait, et qui en l’occurrence, serait celle-ci. il savait déjà qu'ils allaient devoir se dépêcher de rentrer, et faire profil bas pendant deux ou trois jours, juste le temps que cette affaire ne se tasse. normalement, ils avaient tous deux de maigres économies qu'ils gardaient au cas ou, lorsque les temps étaient durs et qu'ils ne ramenaient pas assez pour se nourrir proprement. et puis, au pire, ils n'auraient qu'à piocher sur le loyer qu'ils devaient pour leur chambre, quitte à devoir supplier l'aubergiste de leur accorder une deuxième chance. ce n'était pas une idée qui l'enchantait, mais il allait bien falloir qu'il se plie aux règles, désormais. la roue avait tournée et le jeu continuait, sauf que la main n'était plus à eux mais à l'autre camp. et dieu seul sait que cet autre camp avait une sérieuse dent contre des gamins orphelins comme eux, errant dans les rues et ayant des casiers judiciaires bien remplis pour leur jeune âge. finalement, koshi réapparaît de la chambre, liant aussitôt leurs doigts ensembles, comme s'il avait peur de le perdre à nouveau. et hide pouvait le comprendre, parce que c'était la même peur qui faisait fonctionner ses méninges à l'heure actuelle. sans se douter une seule seconde de ce que son jumeau avait fait, il referme doucement la porte, en faisant le moins de bruit possible, pour ne pas attirer l'attention. leur descente est silencieuse, parce qu'aucun d'eux ne sait quoi dire pour briser la glace. quel sujet aborder après une telle catastrophe, ce n'est pas comme s'il pouvait parler de la météo comme si tout allait bien. il ne jette pas un seul regard en direction du guichet, ne vérifiant même pas si la femme aux lunettes y était encore, traînant son frère dehors, son allure rapide et précipitée. il avait déjà peur qu'ils ne se fassent attraper, et il ne pouvait empêcher ses doigts de se crisper un peu trop fort sur ceux de son frère. personne ne lui prendrait koshi, et l'inverse n'est que tout aussi vrai. finalement, après avoir pris plusieurs détours, évité les rues principales et traversés à de nombreux feux rouges, hide s'accorde une pause, à lui et à koshi qui semble encore plus fatigué que tout-à-l'heure. les sourcils froncés, l'air concerné, hide presse sa main libre contre son front pour vérifier sa température, mais cette dernière n'avait même pas augmentée lors de leur course contre la montre. koshi avait toujours été aussi froid qu'un cadavre, et ça n'avait jamais rassuré son jumeau. aussi s'accroupit-il en désignant du menton son dos, ses bras pendant à coté de lui en attendant.  « grimpe. il faut que tu te repose. koneko. » le surnom quitte ses lèvres avant même qu'il ne le retienne, et il détourne aussitôt sa tête en toussant brutalement, ses joues se réchauffant pour adopter une couleur rosée.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

It’s not about having the perfect relationship, it’s about finding someone who matches you & will go through everything without giving up.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 662
Messages : 245
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/
Sujet: Re: you put a fever inside me and i've been cold since you left. Mer 2 Mar - 17:39

save me i'm naked and far away from home
hide & koshi


so you can keep me, inside the pocket of your ripped jeans, holdin' me closer 'til our eyes meet. you won't ever be alone, wait for me to come home. oh you can fit me inside the necklace you got when you were 16, next to your heartbeat, where i should be. keep it deep within your soul. ✧ bien que le silence se soit imposé entre eux, koshi n'est pas plus mal à l'aise qu'auparavant. pour l'instant ils ont besoin de s'égarer eux même dans leurs propres pensées, de faire le tour de la situation, de s'y faire également à l'idée, et ça ça ne peut être fait en seulement cinq minutes. cela demande un peu plus de temps, un peu de patience avant que le plus difficile passe et soit digéré. malgré la situation délicate, les jumeaux prennent sur eux et se débrouillent pour attirer le moins l'attention lorsqu'ils se dévoilent finalement au public. un simple regard en coin est accordé de sa part à la réceptionniste, et bien qu'il ne soit pas capable de lire entièrement sa réaction, le brun est certain de lire la confusion sur ses traits. ça ne surprend pas au fond, tout le monde l'est un peu lorsque les kanou se tiennent aussi proches l'un de l'autre. ça fait quelques jours, que le cadet ne s'est pas mis un plat concret sous la dent, et le manque de sommeil mélangé à l'alcool explique pourquoi il se fatigue aussi vite avec la cadence de hide, néanmoins, il ne rechigne pas, et force ses plus petites jambes à le suivre de prêt. son regard se pose sur le profil du plus grand, et il sait que s'il est aussi pressé de rentrer, c'est parce qu'il est inquiet, angoissé qu'ils finissent par être retrouvés et séparés dans le pire des cas. ça le touche qu'il réagisse ainsi, pourtant, malgré la poigne plus serrée de son jumeau, koshi s'assure de balader son pouce contre sa peau, pour le rassurer. lorsque leur course s'arrête finalement dans un quartier plus tranquille et sécurisé, l’aîné s'arrête pour vérifier son état. hormis des jambes en compote, il va bien. une mine surprise habille son visage à l'entente du surnom affectif, et au sous-entendu de son frère lorsqu'il se penche en avant. de tels gestes font écho au passé, et c'est avec un sourire dessiné sur les lèvres qu'il grimpe doucement sur son dos. il ne devrait guère l'épuiser de son poids plume, d'autant plus que d'après ses observations, l'auberge ne devrait plus être très loin. ses bras enroulés autour de son buste, il repose finalement la tête non loin de son cou. « ça faisait longtemps shio. » son emprise est serrée contre lui, comme s'il espère pouvoir bénéficier de sa chaleur corporelle, pourtant, ce n'est pas dehors en pleine nuit qu'il en trouverait. ce n'est qu'après une bonne dizaine de minutes que son attention tout comme celle de son frère est attisée, lorsqu'ils font finalement fasse à leur lieu de résidence. il est tellement tard que koshi ne s'embête même pas à descendre du dos de son jumeau pour faire bonne impression, car plus personne n'est présent désormais à l’accueil. ce n'est qu'une fois devant la porte de leur chambre qu'il descend avec regret, or c'est la seule option puisque sinon l’aîné aurait lutté à trouver sa clé. un soupire d'aise quitte ses lèvres lorsque la porte se referme finalement derrière eux, les séparant du monde extérieur, les abandonnant enfin chez eux.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
i ship it:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 210
Messages : 162
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: you put a fever inside me and i've been cold since you left. Mer 2 Mar - 19:36

save me i'm naked and far away from home
hide & koshi


let's say sunshine for everyone but as far as I can remember, we've been migratory animals living under changing weather ; someday we will foresee obstacles through the blizzard, through the blizzard ✞ son frère ne se moque pas de lui au surnom qu'il vient de lui sortir, et hide en est soulagé. koshi devait être suffisamment bouleversé pour ne pas relever et faire une remarque à ce propos, ou alors ils avaient tous les deux été changés par ce qui était arrivé aujourd'hui ?c'était une question à laquelle il ne trouverait surement jamais de réponses, et qu'il ne chercherait pas. tout ce qui lui importait était de savoir que son frère était sain et sauf, avec lui. ça n'avait pas été le cas par le passé, son jumeau avait été plus en danger qu'autre chose à cause de lui et de son comportement impulsif. hide était un peu comme une bouteille de gaz, et les autres étaient comme des allumettes, et il suffisait qu'ils s'approchent trop près de lui pour que le tout ne crée des flammes, voire un incendie dans le pire des cas. il s'assure que son frère est correctement placé sur son dos, pressant sur ses bras pour lui faire comprendre de s'accrocher à lui, avant de placer ses bras au-dessous de ses cuisses pour soutenir le bas de son corps. ce n'était pas avec le poids-plume que faisait koshi qu'il allait avoir des courbatures ou le dos cassé de toute façon, donc il pouvait y aller tranquillement. il aurait même pu faire un marathon avec son frère sur le dos, si la situation l'avait demandé.  « trop longtemps, je crois. on s'est perdus de vue, ces derniers temps, hein ? » sa voix est emplie d'amertume et sa tête baissée à cause de la culpabilité. c'était entièrement de sa faute s'ils en étaient là aujourd'hui, et ça le hanterait surement un moment. il allait s'assurer de fliquer son jumeau correctement à partir de maintenant, quitte à devoir le faire se sentir surveillé et enfermé. il ne pouvait pas se permettre de laisser les limites qu'ils avaient dépassées, écrasées ce soir se relever au fil du temps, parce qu'ils n'y faisaient pas attention. il ne savait pas comment être un frère digne de ce nom, il ne l'avait jamais été, mais il ne s'était jamais donné la peine d'essayer non plus. tout ça allait changer en tout cas, se promit-il silencieusement en marchant lentement, étrangement rassuré par la respiration calme de koshi quelque part contre sa nuque. hide ne le laisse descendre de son perchoir qu'une fois devant la porte de leur chambre, de retour à l'auberge, et encore, c'est à contre-cœur qu'il le relâche pour ouvrir et entrer à l'intérieur de leur chambre, vérifiant le couloir avant de s'estimer satisfait. prudence est mère de sûreté, c'est bien connu. il reste planté au seuil de la porte un bref instant, les bras ballants, réfléchissant à comment allait se passer la suite. c'est en voyant la veste sur le dos de son frère qu'il se rappelle de sa tenue, et il commence aussitôt à fouiller leur armoire commune, pour y trouver des vêtements chauds pour ce dernier. « va prendre une douche, t'en as bien besoin. je te sors quelque chose à mettre en attendant. oh et n'hésite pas à abuser de l'eau chaude. ça te fera du bien. »

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

It’s not about having the perfect relationship, it’s about finding someone who matches you & will go through everything without giving up.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 662
Messages : 245
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/
Sujet: Re: you put a fever inside me and i've been cold since you left. Jeu 3 Mar - 6:07

save me i'm naked and far away from home
hide & koshi


in the crowd alone, and every second passing reminds me i'm not home. bright lights and city sounds are ringing like a drone unknown, unknown. my happy little pill, take me away. dry my eyes, bring colour to my skies. my sweet little pill, tame my hunger, light within, numb my skin. ✧ hide a bien raison, ils se sont perdus de vue ces derniers temps. si bien que son soudain comportement protecteur le surprend. il l'a connu autrefois, ce jumeau attentif et gentil avec lui, or ça fait tellement longtemps qu'il ne l'a pas revu que c'est sa sensibilité émotionnelle qui en paye actuellement les frais. de nouvelles larmes naissent à la commissure de ses yeux, alors qu'il hoche doucement à la tête et fait chemin jusqu'à leur salle de bain partagée. bien qu'il ait l'autorisation d'abuser un peu de l'eau chaude, koshi ne sait guère s'il saisirait cette opportunité. après tout il va bien - du moins c'est ce qu'il essaye de se persuader. ses vêtements quittent maladroitement sa peau glacée, qui se trouve alors de nouveau exposée aux reflets du grand miroir ornant le mur. ne voulant pas s'infliger plus de mal qui a été fait, son regard ne s'attarde pas plus longtemps sur son corps. rapidement, il grimpe dans la douche : bien qu'il aurait aimé faire des économies, la température est trop agréable sur sa peau pour qu'il ne la baisse. le brun profite de l'opportunité pour se laver également les cheveux, car s'il y a bien une chose que koshi déteste, c'est des cheveux mouillés et froids. c'est après une bonne dizaine de minutes que le cadet s'échappe de la cabine, enroule une serviette bien trop grande pour lui autour du corps et en dépose une supplémentaire sur sa tête, pour sécher sa chevelure. c'est ainsi, dans cet état qu'il quitte la pièce embrumée par la température et rejoint son jumeau dans la chambre. quelques vêtements sont nettement pliés sur son propre lit, et sans même avoir besoin qu'on lui dicte quoi que ce soit, il s'en approche pour les enfiler lorsqu'il considère que sa peau est assez sèche pour. porter les habits de hide est probablement l'une des choses favorites du cadet, car ils sont toujours plus grands et plus chauds que les siens, c'est donc avec grand contentement qu'il enfile son pull noir ainsi qu'un jogging et des chaussettes de la même couleur. mettant de côté la serviette trempée, koshi retourne finalement son attention sur son jumeau, qui est déjà changé et confortablement allongé dans son lit. si de base il aurait voulu le rejoindre, c'est quand ses yeux remarquent la manière dont l'autre côté est défait qu'il réalise qu'il l'a fait exprès. malgré tout, lorsque son genou se pose contre la surface du matelas, prêt à grimper, il ne peut s'empêcher de demander, vérifier s'il est bien autorisé à venir. « je peux... dis ? »

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
i ship it:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 210
Messages : 162
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: you put a fever inside me and i've been cold since you left. Jeu 3 Mar - 17:55

save me i'm naked and far away from home
hide & koshi


your laugh echoes down the highway carves into my hollow chest, spreads over the emptiness, it's bliss ; all we do is think about the feelings that we hide, all we do is sit in silence waiting for a sign ✞ hide attends que le bruit de l'eau qui coule ne résonne depuis la salle de bains, s'autorisant une pause bien méritée, s'installant au bord du lit avec précaution. ses jambes lui faisaient mal à cause de sa course de tout-à-l'heure, et l'impact émotionnel était tel qu'il avait l'impression d'avoir été renversé par un camion, son corps fatigué et malade par toutes ces émotions ressenties. il pouvait comprendre, ça marchait comme le changement de température ; ça faisait tellement longtemps qu'il n'avait pas été sujet à ce genre de sentiments qu'il avait oublié ce que c'était, et le fait qu'ils lui retombent tous sur la tête en même temps procurait un certain choc au brun. il avait intérêt à dormir sur ses deux oreilles pour se reposer et récupérer de ce qu'ils avaient vécus aujourd'hui, même si son frère était celui qui était le plus ravagé dans cette histoire. il porte ses mains à son visage pour l'essuyer durement, claquant même ses joues pour essayer de se redonner du courage et un peu de vigueur, avant de se relever pour reprendre ce qu'il avait arrêté il y a quelques minutes à peine. les habits qu'il choisit finissent soigneusement pliés sur le lit de koshi, et malgré son désir de l'attendre, hide se retrouve à marcher en direction de son lit comme un automate, s'écroulant sur le matelas qui l'accueille en son sein comme une mère. il est à peine éveillé lorsqu'il sent son matelas se pencher de l'autre coté, et la voix de koshi dans son dos, faible et incertaine. sans rien dire, hide se retourne de son coté pour tendre ses bras et tirer sur ceux de son jumeau, arrangeant la couverture pour qu'elle repose sur leurs jambes nues. un de ses bras reposent désormais sous la tête de koshi, l'autre est enroulé autour de ses épaules, ses doigts créant des formes imaginaires entre les cheveux qui naissaient dans sa nuque. « je suis...je suis désolé. pour ce que j'ai dit l'autre jour. et pour t'avoir amené à- à ça. » ses yeux n'autorisent plus les larmes à se frayer un chemin sur ses joues, mais sa voix est toujours aussi basse et tremblante. ce devait bien être la première fois depuis bien longtemps qu'il s'excusait à son frère. peut-être qu'il ne l'avait jamais fait auparavant parce qu'il aurait dû s'excuser des millions de fois pour chaque petite erreur qu'il avait fait et qui avait causée une véritable catastrophe.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

It’s not about having the perfect relationship, it’s about finding someone who matches you & will go through everything without giving up.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 662
Messages : 245
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/
Sujet: Re: you put a fever inside me and i've been cold since you left. Sam 5 Mar - 17:43

save me i'm naked and far away from home
hide & koshi


stay, you're not gonna leave me, this place is right where you need to be, and why your words gotta mean so much to them? when they mean nothing to me. stay, you're not what you're hearing, cause i've been watching you changing and who said you're one in a million, you’re so much better than that ✧ koshi s'est toujours senti en sécurité dans les bras de son jumeau. sa compagnie seule lui suffirait sur cette terre, car hide possède déjà tout ce qu'il désire, tout ce dont il a besoin. bien qu'il ait déjà levé la main sur lui, le cadet ne peut lui en tenir autant rigueur qu'à leur père, d'une part car la vie ne leur offre aucun cadeau dans ce bas monde, et d'autre part car l’aîné est humain. il commet des erreurs, il regrette certains de ses actes, il aimerait changer, mais réalise que le chemin est plus long et épineux que prévu. pourtant, bien que sa moitié possède cette noirceur au fond de son être, koshi resterait pour toujours dans son ombre, pour lui rappeler qu'il n'en a pas peur. ses démons sont également les siens, et c'est ce pourquoi ses oreilles n'arrivent pas à supporter les quelques mots que susurre le corps si rapproché du sien. au fond, ils sont tous les deux responsables, pour avoir laissé le fossé se creuser entre eux. or la vie leur a montré à plus d'une reprise que jamais rien pourrait les séparer, pas même l'argent, cet appât si traître qui envenime l'homme. les doigts du plus jeune viennent se glisser doucement contre sa joue, son pouce caressant sa peau. il prend le temps de dessiner chaque parcelle de son être, de l'admirer comme s'il représentait sa huitième merveille du monde, et c'est finalement lorsqu'il balaye les quelques mèches lui tombant sur les yeux, que koshi réalise à quel point la culpabilité est lourde dans son regard. sa main quitte son visage, glisse le long de son cou puis de son bras jusqu'à se loger contre son omoplate. doucement, il l'approche contre son propre corps, de manière à ce que leurs torses se rencontrent, et que son front repose de nouveau contre son épaule. « ce n'est pas de ta faute hide... » sa main tente d'être la plus rassurante possible contre le tissus de son haut, alors que ses lèvres viennent déposer un baiser contre son cou, faute de ne pas être assez grand pour atteindre sa joue. le silence est pesant entre eux, pourtant, il ne créer pas un sentiment particulier de malaise. cela fait tellement longtemps, qu'ils ne se sont pas retrouvés tous les deux, que même le cadet ne ressent pas le besoin de parler, du moment que sa moitié reste ici, logée dans ses bras. « je suis désolé, pour ne pas avoir réfléchi avant d'agir... je voulais bien gagner, pour te rendre fier... » c'est ce qu'il a toujours désiré. décrocher un sourire de son jumeau, des compliments, des signes qui lui indiqueraient qu'il a bien fait. car koshi a peur d'être un échec, a peur de n'être qu'un bon à rien comme leur père avait tant l'habitude de lui dire. et bien qu'il n'a pas pu rendre fier ses parents dans le passé, au moins il lui a toujours resté hide, pour espérer lui prouver sa valeur.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
i ship it:
 

INFORMATIONS
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: you put a fever inside me and i've been cold since you left.

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Money & Power :: 천당 CHEONDANG :: 가난 GANAN :: Love motels-