Partagez|
much professionalism, me likey.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 662
Messages : 245
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/
Sujet: much professionalism, me likey. Ven 19 Fév - 5:02

much professionalism, me likey.
jackson & koshi


c'est changeant, d'être en dehors du studio de soohwa pour ce genre de boulot. d'habitude l'ambiance est décontractée, tout sauf professionnelle, or aujourd'hui ce n'est pas le cas, il se doit de se tenir à carreau puisque pour la première fois de sa vie et de sa carrière inexistante, il pourrait se voir attribuer un rôle relativement important au sein d'une puissante compagnie, ce qui n'est pas rien pour un pauvre comme lui. ce qui attise la curiosité du japonais, c'est également le fait qu'il serait sponsorisé par un soi-disant investisseur reconnu en ville. malgré tout le bon sens dont il peut user dans une telle situation, il n'arrive pas à comprendre pourquoi on voudrait investir autant d'argent pour sa face. pourtant ce n'est pas pour autant qu'il va cracher sur l'opportunité, ce serait vraiment stupide de sa part. habillé d'une de ses plus belles tenues (en vérité c'est un costume que lui a prêté son ami, à défaut de ne pas posséder de garde-robe attitré), koshi attend patiemment à la réception l'homme qui est censé le recevoir. si le brun a du se déplacer aussi tôt dans la journée, c'est parce qu'avant même de se voir attribuer un contrat il a fallut au staff vérifier ses compétences. cette étape bouclée, il ne restait que la signature elle-même du contrat, qui en soi ne devrait pas prendre bien longtemps. après il ne pourrait pas faire son capricieux si son patron décidait de le retenir pour faire connaissance, ce serait vraiment mal placé de sa part. à l'entrée du dit homme, le japonais ne peut s'empêcher de remarquer son allure. par politesse, il s'incline devant lui et attend poliment que l’aîné initie la conversation. ça l’arrange puisqu'au final son manque d'expérience professionnelle se fait ressentir à la manière dont les mots lui manquent face à l'homme qui détient autant de pouvoir.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
i ship it:
 

BBHMI CLUB —
avatar
INFORMATIONS
Wons : 222
Messages : 794
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: much professionalism, me likey. Ven 19 Fév - 16:14

much professionalism, me likey.
jackson & koshi


dans le métier, tu étais un jeune investisseur. ça faisait à peu près 5 ans maintenant que tu avais investi dans ton premier projet. c'est fou comment le temps passe vite. aujourd'hui, tu avais plus d'une cinquantaine d'agences et d'entreprises d'investies. t'étais le nouveau génie. tu incarnais la nouvelle jeunesse dorée. celle qui redonne l'espoir. celle qui pourrait remonter le marché économique. la jeunesse qui pourrait peut-être sauver son pays de toutes dettes. c'est beau, c'est la fratrie, la loyauté envers son pays. ouais, en fait tu mets tout ça bien profond dans ton calbute. ton pognon pour l'instant, tu le gardes pour toi. tu le gagnes pour ta pomme. rien à battre pour les autres. la société, c'est de la merde, vive l'anarchie !!! ou pas. bref. t'es bien en forme là. 6 heures pétante, t'étais debout. une heure de sport pour travailler ton corps, parce que l'apparence est un atout dans ton milieu. ensuite, bon petit repas, tout seul, chez toi. et après, tu te casses en direction du lotus agency. bah ouais les gars, il s'est pas réveillé aussitôt pour se toucher la nouille le jackson.

il avait un rendez-vous assez important. cette agence, tu en étais un principal investisseur depuis bientôt un an. des fois, tu choppais de nouvelles gueules pour eux. les bons plans, les jeunes mannequins qui sont appréciés par le public. ceux qui permettront à l'agence de redonner un coup de jeune et pleins de tunes. en début de semaine dernière, tu avais bloqué sur un magazine indépendant. c'était pas spécial le magazine en lui-même qui t'avait scotché, mais un mannequin. il avait une bonne petite gueule qui passait bien. alors, t'as fait un petit sondage via internet. les résultats étaient très bons. plus de la moitié des personnes ont voté positif dans l'appréciation de ce jeune mannequin. du coup, t'as envoyé le sondage à l'agence. tu as fait ton petit speech et hop ! un rendez-vous a été fixé avec le garçon.

bon vous vous en doutez bien (ou pas du tout), tu avais signé un contrat y'a un an avec eux. il stipulait que tu prenais 10% sur la cagnotte que se faisait l'agence avec le mannequin que tu avais choppé. stratégiiiie ! la richesse que tu avais accumulé depuis tout ce temps n'était pas tombée du ciel. tu l'as gagné grâce à tes petites manipulations avec les contrats et la monnaie bébé.

t'arrives à la réception et tu vois un mec tout seul. typique du mannequin qui n'connait pas du tout l'agence. il regarde partout et surtout, il reste pointé dans le hall. sans plus attendre, tu vas l'accoster. merde... tu t'arrêtes un instant. c'est quoi déjà son prénom. arf... si tu ne t'en rappelles plus, tu vas te fouetter en rentrant chez toi. y'a rien de moins professionnel que de ne plus se rappeler le nom de son client. attends... ah ! c'est bon. monsieur kanou koshi ?
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
TENUE

_________________

    i'm at a payphone, trying to call home. all of my change i spent on you. where have the times gone? baby it's all wrong, where are the plans we made for two? yeah i know it's hard to remember the people we used to be, it's even harder to picture that you're not here next to me. you say it's too late to make it, but is it too late to try? all our bridges burned down.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 662
Messages : 245
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/
Sujet: Re: much professionalism, me likey. Sam 20 Fév - 17:09

much professionalism, me likey.
jackson & koshi


il ne l'aurait certainement pas imaginé avec ce visage plâtré au visage. koshi se souvient l'avoir eu au téléphone une première fois il y a de cela quelques semaines, une chance qu'il ait décroché, parce que ce n'est clairement pas dans ses habitudes de répondre à un numéro inconnu. au tout départ, le brun était vraiment perplexe quant à la proposition de l'homme au bout de la ligne. après tout ce n'est pas comme si sa réputation était considérable à l'époque. malgré les avertissements et les idées louches de son jumeau qui sous entendaient les interminables possibilités qu'il finisse par se faire kidnapper ou on ne sait quel autre scénario, il s'était fixé un rendez-vous avec l'homme, qui se trouve aujourd'hui à quelques pas de lui. considérablement plus grand et plus puissant que lui, koshi se sentirait presque intimidé par ce que représente ce business man, or son expression faciale reste illisible alors qu'il hoche la tête et tend une main pour la lui serrer. « c'est bien moi. vous devez être l'homme que j'ai eu au téléphone la dernière fois je suppose. » arpentant l'endroit du regard, le japonais se demande où sont-ils supposés se rendre pour signer le contrat qui se trouve probablement dans le porte documents que possède le plus âgé sous le bras, après tout koshi doute qu'ils ne fassent ça dans le hall de la réception. finalement il n'a pas l'air d'avoir à lui mentionner l'affaire puisque l'homme se dirige lui-même avec habitude vers le bureau qui semble lui être réservé. rapidement, le brun prend place sur la chaise la plus banale faisant face à son patron et sort de son sac les quelques documents requis par l'agence. « vous les demandiez » ses doigts font glisser contre la surface du bureau un dossier comprenant en son sein une copie de sa pièce d'identité, une de ses diplômes, de son titre de séjour ainsi qu'une copie de son autorisation de travail sur le territoire coréen. ceci fait, il se redresse à nouveau en espérant qu'il ait bien réuni tout ce dont son employeur a besoin, et que ce dernier ne rencontrerait aucun soudain problème avec ses papiers. ce serait vraiment bête que l'espoir meurt aussi rapidement.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
i ship it:
 

BBHMI CLUB —
avatar
INFORMATIONS
Wons : 222
Messages : 794
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: much professionalism, me likey. Sam 20 Fév - 20:54

much professionalism, me likey.
jackson & koshi


quand t'arrives en face du jeune mannequin tu ne peux t'empêcher de le dévisager deux secondes. c'est un peu comme si tu regardais la marchandise. il était tout mignon. tu comprends pourquoi le sondage que tu avais fait sur lui avait autant d'avis positif. mentalement, tu te frottais les mains. bling bling, tu entendais déjà le son de l'argent qui coulait à flot. t'allait te faire un bon pactole avec ce gars. tu sentais déjà l'odeur de la monnaie émaner de son petit corps. du coup, sans plus tarde tu lui serres la main en faisant attention de ne pas trop forcer dessus. c'est bien moi. vous devez être l'homme que j'ai eu au téléphone la dernière fois je suppose. tu esquisses un léger sourire pour paraître un minimum sympathique et ne pas avoir un air de tueur à gage. c'est bien moi. tu ajustes ta sacoches sous ton bras et tu commences à prendre la direction d'un bureau. celui-ci n'était pas très loin, donc vous n'aviez pas le besoin de prendre l'ascenseur.

une fois dans le bureau, tu prends place au bureau. tu lui fais signes de s'asseoir sur la chaise qui se trouvait devant lui. vous les demandiez. le garçon sort des documents et te les donnes en les faisant glisser dans ta direction. tes yeux suivent le trajet des papiers. puis tu te décides enfin de les prendre. pour l'instant tu te contentes d'ouvrir le dossier et de feuilleter rapidement les papiers. je vois. tes yeux restent encore fixés dessus. tu reposes d'un coup le dossier sur le bureau et relèves brutalement ton visage. pour l'instant, j'vais rester silencieux. faut que j'examine ton dossier point par point. je te recontacterai dans une semaine pour te donner une réponse. pour étudier un dossier, tu t'y prenais en plusieurs étapes. en premier, tout le lit en une soirée. le lendemain tu n'y touches plus. si le dossier te reste en tête c'est que le client est intéressant. le jour d'après, tu reprends le dossier et tu étudies chaque page une par une. ensuite, tu fais des recherches sur la personne. tu vas aussi au poste de police pour savoir s'il a un casier judiciaire. bah ouais, toi tu t'en branles mais pas l'agence. bref, il te fallait vraiment toute une semaine pour prendre une décision et en parler avec le lotus agency.

tu te relèves et tapotent le dossier sur le bureau. tu le ranges dans ta sacoche avec soin. tu ajustes ta veste de costard et interpelle le garçon une nouvelle fois. ce sera tout. merci d'être venu. encore un léger sourire pour le client. puis tu enfonces ta main dans ta veste à la recherche de ton spliff que tu avais préalablement roulé. pose clope ? lui dis-tu d'un air tout à fait naturel.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
TENUE

_________________

    i'm at a payphone, trying to call home. all of my change i spent on you. where have the times gone? baby it's all wrong, where are the plans we made for two? yeah i know it's hard to remember the people we used to be, it's even harder to picture that you're not here next to me. you say it's too late to make it, but is it too late to try? all our bridges burned down.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 662
Messages : 245
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/
Sujet: Re: much professionalism, me likey. Sam 20 Fév - 23:11

much professionalism, me likey.
jackson & koshi


on ne lui a pas forcément parlé du délai d'attente avant sa réponse définitive, or koshi se doutait que ça ne s'annonçait pas aussi simple de signer un contrat, ce pourquoi la réponse du plus âgé le surprend et non à la fois. son manque d'intérêt pour le dossier le fait presque redouter un retour négatif de leur part, malgré tout le brun se force de garder ce sourire légèrement faux sur le visage. ce serait bête qu'il montre son mécontentement et fasse capoter ses plans. c'est d'ailleurs en y repensant un peu plus qu'il réalise qu'on ne lui a pas tant parlé de son contrat et de ce qu'il impliquait. pendant l'espace de quelques secondes, koshi hésite à lever la voix et à lui poser la question, s'assurer qu'il donne consentement à tout ce que ces démarches impliquent, or il se trouve être coupé dans son élan par son patron qui arrive une nouvelle fois à plutôt le surprendre. alors c'est tout ? il s'est vraiment déplacé pour si peu ? le japonais soupire intérieurement, car il aurait considérablement préféré que sa bonne heure de marche en vaille la peine. le brun se redresse sur sa chaise, prêt à partir, quand les prochains propos attisent la curiosité du plus jeune qui pivote la tête en sa direction, sa surprise clairement visible cette fois-ci sur ses traits. ça c'est bien nouveau. les quelques secondes d'hésitations se transforment rapidement en un débat intérieur à s'avoir s'il devrait accepter ou non, car la proposition pourrait être un piège pour juger de ses habitudes, pourtant d'une autre part ça pourrait être vraiment mal vu de refuser les élans amicaux d'un patron. finalement, il hoche lentement la tête et se réinstalle confortablement dans sa chaise. « vous me surprenez, mais agréablement. »

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
i ship it:
 

BBHMI CLUB —
avatar
INFORMATIONS
Wons : 222
Messages : 794
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: much professionalism, me likey. Dim 21 Fév - 0:56

much professionalism, me likey.
jackson & koshi


jackson peut paraître peut-être un peu désintéressé par ce projet, c'est vrai. d'ailleurs c'est souvent l'impression qu'il donne. au boulot, il parle pas plus que ça. il ne donne pas trop de détails. c'est presque comme s'il avait peur de perdre trop de salive et finir dessécher. pas du tout. il est juste constamment en train de réfléchir. toujours en train de réfléchir à ce qu'il a à faire après, plus tard, demain, dans la semaine. t'es consciencieux. tu dois calculer, calculer pour ne louper aucune soirée. bah ouais, faut aussi que tu prennes du temps pour te bourrer la gueule et toucher les petits fessiers de ta bande. c'est pas jojo pour un patron. arhum...

tu viens de sortir le joint de ta veste. tu regardes koshi pour voir sa réaction. en quelque sorte, c'était un peu un teste. mais pas un teste pour l'entretien de l'agence. c'est un teste pour toi. voir si à l'avenir tu pourras partager plus avec lui que des bavardages inutiles sur le boulot (que tu ne ferais sans doute jamais). sa manière de hocher sa tête te fais légèrement rire. t'inquiète pas, ça n'a rien à voir avec l'entretien. il faut quand même que tu le rassures le pauvre. il doit plus trop savoir quoi faire entre le dossier, les questions avec l'agence juste avant et toi qui te ramène avec un joint.

tu avances vers lui et lui fais une petite tape à l'épaule. lève-toi. on va pas fumer là. on va sur le toit. avec la fumée l'alarme peut se déclencher. tu ne veux pas prendre le risque de te faire choper encore une fois avec de la drogue sur toi. en plus, sur le toit c'était plus sympa pour fumer.

tu sors de la pièce et tu prends l'ascenseur parce qu'il y avait trop de marches cette fois-ci à parcourir. dedans, tu crames juste le bout du joint. tu souffles dessus pour éviter qu'il s'allume. maintenant, tu allais pouvoir parler autre chose que boulot. t'as déjà fumé de la beuh ?

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
TENUE

_________________

    i'm at a payphone, trying to call home. all of my change i spent on you. where have the times gone? baby it's all wrong, where are the plans we made for two? yeah i know it's hard to remember the people we used to be, it's even harder to picture that you're not here next to me. you say it's too late to make it, but is it too late to try? all our bridges burned down.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 662
Messages : 245
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/
Sujet: Re: much professionalism, me likey. Dim 21 Fév - 17:21

much professionalism, me likey.
jackson & koshi


il n'aurait probablement jamais imaginé un tel personnage dans ce genre de trip. non pas qu'il soit déçu de son initiative, simplement comme il a pu le dire, c'est surprenant. ce n'est pas dans son genre de mépriser et juger les actes d'autrui, d'autant plus que cet aspect là de la vie l'a concerné à une époque, ce serait vraiment hypocrite de sa part de jeter un regard noir à l'autre et de prendre ses jambes à son cou et déguerpir. à la place koshi ne fait qu'écouter attentivement les propos de l’aîné, et le suit jusqu'à l’ascenseur. bien qu'il soit arrivé tendu, la situation arrive plus ou moins à le détendre. non pas parce qu'il s'apprêter à fumer, mais plus parce que son patron avait l'air d'être clean sans particulièrement l'être à la fois, ce qui lui ressemble assez dans le fond. sans négliger le fait qu'il a l'air plutôt facile à vivre, ce qui est naturellement un point positif. « c'est déjà arrivé effectivement. » un mensonge sur la surface, car bien qu'il ait pu se frotter aux produits illégaux, ce n'est pas vraiment la beuh qui l'a intéressé, néanmoins il ne cracherait pas sur l'opportunité d'essayer ce produit dont on entend si souvent parler. lorsque les portes de l’élévateur s'ouvrent enfin, les deux hommes se dirigent tout naturellement vers la sortie conduisant au toit. la vue n'est pas moindre d'ici, et bien que cela soit impressionnant de se trouver au sommet d'un bâtiment aussi grand que celui-ci, koshi ne regrette pas d'avoir suivi son patron jusqu'ici. « vous prenez souvent ce genre de pause ? » prononce-t-il tandis qu'il s'approche du rebord et jette un coup d’œil au pied de l'immeuble. non parce que si c'est le cas, c'est probable qu'ils passent plus de temps ensemble que prévu.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
i ship it:
 

BBHMI CLUB —
avatar
INFORMATIONS
Wons : 222
Messages : 794
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: much professionalism, me likey. Dim 21 Fév - 19:24

much professionalism, me likey.
jackson & koshi


l'ascenseur ouvre ses portes. après quelques pas, vous êtes enfin sur le toit. la bonne brise vient déboucher tes narines trop dégueulassées avec toutes les merdes qu'elles se bouffent en soirée. tu t'avances pour te mettre au niveau du bord toi aussi. tu mattes le ciel. il était tout bleu. c'est le matin et il fait beau à cheondang. tu vas bien apprécier ta fumette. tu ne vas pas en planer, mais juste être bien pour quelques heures. de quoi éviter un minimum le stress.  tu repenses à ce que le garçon t'as dit plus tôt. alors, il avait déjà touché à de la drogue. bon, ça t'étonne pas en fait. de nos jours, c'est rare quand les jeunes ne posent pas leurs lèvres sur un joint. ou qu'ils ne gouttent pas à toutes sortes de drogues dures pour passer une soirée haute en couleur.

vous prenez souvent ce genre de pause ? le garçon plus jeune que toi se rapproche aussi du bord.

tu prends ton briquet et tu allumes la bête. tu vas l'apprécier. t'as pas fumé ce matin. c'est ton premier. un joint uniquement avec de la beuh, ça attaque quand même un peu. cependant, la beuh ne te rend pas inactif. même après avoir fumé, tu fais quand même ton boulot. t'es juste plus décontracté. De temps en temps. quand j'ai le temps, l'occasion. tu tires ta première latte lentement. tes sourcils se froncent légèrement parce que la fumée vient au niveau de tes yeux. tu souffles l'épaisse fumée devant toi et souris. t'es content, t'as ton bébé avec toi. tu te retournes vers Koshi et tu lui tends le bob. Va s'y tire.

Spoiler:
 
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
TENUE

_________________

    i'm at a payphone, trying to call home. all of my change i spent on you. where have the times gone? baby it's all wrong, where are the plans we made for two? yeah i know it's hard to remember the people we used to be, it's even harder to picture that you're not here next to me. you say it's too late to make it, but is it too late to try? all our bridges burned down.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 662
Messages : 245
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/
Sujet: Re: much professionalism, me likey. Dim 21 Fév - 21:03

much professionalism, me likey.
jackson & koshi


son regard posé sur le visage de l’aîné, il hoche lentement la tête à sa réponse. ce n'est effectivement pas surprenant que les occasions soient plus ou moins restreintes, d'une part parce qu'il y a toujours le risque d'être pris en possession de drogue, et de l'autre due à l'importance de son rôle au sein de cette agence qui n'est guère à négliger. avec son emploi du temps et ses nombreux investissements, c'est de toute évidence normal qu'il n'ait pas le temps pour se laisser tenter par ces petites folies de la vie. de sa position, son regard tombe finalement sur le joint que le plus âgé lui tend. il faut quelques secondes à koshi pour glisser ses doigts autour de la drogue et de l'accepter. il n'est pas habitué à cette forme là, pourtant il ne se trouve être pas plus inquiet ou réticent que ça. il a probablement goûté à plus pire que ça. le joint finalement entre les lèvres, il se redresse lentement pour se retourner vers le plus grand. « je peux vous l'emprunter ? » il désigne du bout du doigt le briquet qu'il continue de tenir dans sa main. lorsque l'homme coopère finalement, le brun attend quelques secondes que le bout ne prenne feu avant de prendre une bonne bouffée. attentif à ses ressentis, koshi arrive à comprendre ce qui séduit dans sa consommation. comme toute drogue dure, la qualité du produit détermine vraiment non seulement les saveurs, mais également les effets causés sur l'individu, et bien que le brun n'en est pas adepte, il peut néanmoins affirmer que l’aîné ne possède pas de la daube. lorsqu'il laisse finalement la fumée s'échapper et lui monter aux yeux, il s'éclaircit doucement la gorge avant de hocher la tête et de rendre le briquet à son voisin. « de bons produits que vous avez là, j'en ai rarement touché d'aussi goûteuses. » bien que ce ne soit pas entièrement comparable aux autres drogues qu'il ait pu fumer dans le passé, celle-ci est d'un tout autre niveau et c'est une certitude.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
i ship it:
 

BBHMI CLUB —
avatar
INFORMATIONS
Wons : 222
Messages : 794
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: much professionalism, me likey. Dim 28 Fév - 16:17

much professionalism, me likey.
jackson & koshi


tu n'sais plus exactement quand tu as commencé à fumer. ton premier joint, c'était vers tes seize ans peut-être. très tôt, t'as été intéressé par les drogues. t'as commencé par les douces, parce que tu ne connaissais pas vraiment toutes les marchandises. t'as plus accroché à la beuh qu'au shit. les effets ne sont pas les mêmes. puis, pour tes dix-huit ans, t'as pris une trace de coke avec Kira. t'as directement aimé la perche que cette poudre blanche te procurait. après, t'as été curieux. t'as tenté le lsd, md et toutes sortes d'extasies. tu kiffes bien en prendre quand t'es en soirée. au boulot, tu évites de te bousiller le crâne. t'es un minimum responsable. je peux vous l'emprunter ? tu files le briquet au jeune homme qui tient maintenant ton bijou entre ses doigts. tu le regardes tirer sa première latte. à sa manière de faire, t'as l'impression que ce n'est pas la première fois qu'il fait ce genre de chose. il a peut-être essayé d'autres trucs.

de bons produits que vous avez là, j'en ai rarement touché d'aussi goûteuses. il te rend ton feu. tu le prend et le pose sur le rebord du toit au cas où. tes bras viennent se poser à côté. tes mains se laissent flotter dans le vide. tu sais, quand t'as les tunes, tu peux te permettre d'acheter de la bonne came. comme tout le monde, t'as déjà goûté à de la merde. surtout à début et quand tu t'y connaissais pas trop aussi. aujourd'hui, tu sais faire la différence entre ce qui est propre et ce qui ne l'est pas. j'vois que t'es pas un novice. t'as touché à quoi jusqu'ici ?

Spoiler:
 
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
TENUE

_________________

    i'm at a payphone, trying to call home. all of my change i spent on you. where have the times gone? baby it's all wrong, where are the plans we made for two? yeah i know it's hard to remember the people we used to be, it's even harder to picture that you're not here next to me. you say it's too late to make it, but is it too late to try? all our bridges burned down.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 662
Messages : 245
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/
Sujet: Re: much professionalism, me likey. Dim 28 Fév - 18:37

much professionalism, me likey.
jackson & koshi


koshi ne sait pas réellement si il devrait s'étendre sur ce sujet là. après tout la drogue fait partie de son passé quelque peu mouvementé, il a tourné la page depuis, est passé à autre chose. ces antécédents sont restés secrets pendant longtemps, si bien que même aujourd'hui il refuse de trop en dire, de peur que ça ne le poursuive, en tant qu'individu, ou simplement en tant que supposé futur employé. ses drogues étaient loin d'être les plus abordables sur le marché, et pour tout dire, ce n'est même pas lui qui se les procurait, c'était son jumeau qui en volant avait la chance de pouvoir se constituer un petit stock. il ne lui a jamais avoué avoir pioché dans ses affaires cependant, par honte majoritairement. car de base il est un individu clean, et que toucher à l'illégal ne fait pas partie de ses principes. « disons qu'en tant que pauvre je ne sais pas réellement à quoi j'ai touché. » sur ce point là par contre, il est tout à fait honnête. le brun n'a jamais payé attention à ce qu'il consommait, d'une part car les échantillons ne comportaient aucunes étiquettes, et d'autre part parce qu'il ne voulait tout simplement pas savoir. « le seul indicateur, c'est la saveur, et ce n'est clairement pas la même. » celle là semple être un poil plus douce, moins agressive. en soi ce n'est pas dérangeant, car koshi ne cherche pas à planer particulièrement, il l'a assez fait dans le passé. les coudes posés contre le rebord du building et clope entre les doigts, il admire le paysage s'offrant à lui, et se demande un jour s'il serait capable d'avoir la fierté de travailler dans un de ces géants bâtiments. peut être qu'il finirait enfin par faire quelque chose de respectable dans sa vie.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
i ship it:
 

BBHMI CLUB —
avatar
INFORMATIONS
Wons : 222
Messages : 794
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: much professionalism, me likey. Dim 28 Fév - 19:55

much professionalism, me likey.
jackson & koshi


le garçon semble vouloir garder son passé avec les drogues. tu acceptes son choix. après tout, ce n'est pas quelque chose dont on doit être fier. tu les cries pas sur tous les toits que tu en prends. d'une part, parce que ça pourrait avoir un impact néfaste sur ta carrière et ta popularité. de l'autre, parce que toi aussi, tu n'as pas un passé glorieux en ce qui concerne la drogue. en fait, tu en prends qu'avec les personnes qui te sont proches. ou alors, les personnes comme Koshi c'est-à-dire, des bonnes gueules. t'as l'impression de pouvoir lui faire confiance sur ça. de toute manière, même s'il crache le morceau, il n'aurait pas le pouvoir de le prouver. toi, tu pourras cacher les preuves. l'injustice de l'argent. avec de l'or en main, tu peux clore des bouches trop bavardes.

le pétard se termine. le temps passe. t'as encore beaucoup à faire aujourd'hui. du coup, t'es obligé de mettre fin à votre petite discussion rapidement. écoute, là je dois partir. j'ai un autre rendez-vous. tu prends ton briquet et tu le ranges dans ton pantalon. tu vas en avoir besoin pour ta prochaine pause. t'as mon numéro. n'hésites pas à m'appeler si tu veux fumer quelque chose. ce sera avec grand plaisir de partager. un sourire amicale vient marquer tes lèvres. tu lui fais une petite tape dans le dos en gage d'affinité. je te retiens au courant par rapport au contrat aussi. tu commences à te diriger vers la porte de sortie et te retournes une dernière fois. à la prochaine ! tu lui fais un signe de main ce qui te donne une allure décomplexée.

Spoiler:
 
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
TENUE

_________________

    i'm at a payphone, trying to call home. all of my change i spent on you. where have the times gone? baby it's all wrong, where are the plans we made for two? yeah i know it's hard to remember the people we used to be, it's even harder to picture that you're not here next to me. you say it's too late to make it, but is it too late to try? all our bridges burned down.
avatar
INFORMATIONS
Wons : 662
Messages : 245
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/
Sujet: Re: much professionalism, me likey. Lun 29 Fév - 21:27

much professionalism, me likey.
jackson & koshi


le brun ne s'attendait pas à ce qu'il doive se sauver aussi rapidement. or c'est compréhensible, cet homme là a l'air d'un véritable business, d'un homme à l'agenda complet en tout temps. ce qu'il apprécie réellement chez lui cependant, c'est cette facilité à vivre. c'est un patron intéressant, qu'il apprécierait rencontrer plus souvent dans le monde du métier, mais là encore faut-il qu'il soit en premier lieu retenu. aussi poliment que possible, il lui rend la pareille, le salut en s'inclinant légèrement et en hochant la tête à ses propos. « ce fut un plaisir de vous rencontrer, je n'hésiterai pas. » une semaine en soit ce n'est pas si long à attendre, pourtant il lui tardait déjà de recevoir la nouvelle. il admire une dernière fois l'homme, avant qu'il ne referme la porte derrière lui, et lorsque c'est le cas, un soupire passe ses lèvres, la fumée de la drogue se mélangeant à l'air. lui qui pensait que le déplacement aurait été presque inutile, cet homme lui avait fait changer d'avis en l'espace de quelques secondes. quel étrange spécimen. le joint finalement écrasé et le sac de nouveau sur l'épaule, c'est une bonne heure de marche qui l'attend jusqu'à l'auberge de jeunesse. c'est son jumeau au moins qui serait content de la nouvelle. du moins il l'espère.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
i ship it:
 

INFORMATIONS
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: much professionalism, me likey.

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Money & Power :: NASTY PIGS ! :: archives :: RP :: rp - mars-