Partagez|
my ass is on instagram | nari
avatar
INFORMATIONS
Wons : 179
Messages : 394
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: my ass is on instagram | nari Jeu 18 Fév - 22:52

my ass is on instagram
don't even take pictures of me again

Okay. C’était l’enfer. Non, vraiment. C’était l’enfer. Qu’est-ce qu’il lui avait pris, à Joo Hyuk ? C’était quoi cette putain de photo ? Et déjà, d’où il l’avait encore ? Il n’avait eu aucun scrupule pour lui ramener toutes ses affaires, elle avait donc cru qu’il aurait aussi supprimé toutes ses photos mais visiblement, ce n’était pas le cas… Puis, il s’était cru aux states ? Okay, Gigi Hadid peut afficher ses fesses sans complexe sur internet, okay, Emily Ratajovkski peut les afficher sans complexe sur insta, mais pas Nana. Pas en Corée. Et puis, elle ne l’avait même pas choisi, de toute ! La photo avait tourné sur instagram… Et avait fini sur un des comptes spécifiques à l’université. Sûr et certain que cette garce de Ha Yi y était pour quelque chose. Bon sang, si elle l’attrapait… Si elle l’attrapait, elle la tuerait. Mais en attendant, il fallait désamorcer la bombe avant que ce ne soit trop tard. Nana venait à peine de mettre un pied à l’université que tout le monde la fixait déjà et la pointait du doigt. Putain. Joo Hyuk, putain. En plus, cette photo avait été accompagnée d’un certain nombre de rumeurs, évidemment. Ouais, visiblement, cet établissement n’était peuplé que de commères. « Allo ? Na Ri ? Sérieux. Sérieux faut vraiment que tu viennes là. J’ai l’impression d’être une bête de foire. Et pourtant, je suis habituée à être mal regardée et tout le reste, dixit ce qui est arrivé y a trois ans. Mais je te jure, entre ceux qui regardent mes fesses et ceux qui me regardent mal, ça fait un chouia beaucoup là. » Allez. Nana, comme toujours, on lève la tête et on marche d’un pas assuré. Ses talons claquaient sur le sol, alors qu’elle parcourait le hall de l’université, vêtue d’un short en jean et d’un pull beige. Le short était moulant. Fuck. Elle n’aurait pas dû en prendre un moulant. Elle finit par se rendre à la cafétéria, prenant une table un peu à l’écart. Le meilleur moyen de retrouver Na Ri sans passer dix minutes à se chercher. Même si, du coup, elle se faisait encore détailler du regard par tout le monde. Pauvre petite Nana, n’est-ce pas ?

(c) sweet.lips


_________________
she just ran away
Be hole, be dust, be dream, be wind, be night, be dark, be wish, be mind. now slip, now slide, now move unseen, above, beneath, betwixt, between. © by anaëlle.
BBHMI CLUB —
avatar
INFORMATIONS
Wons : 120
Messages : 645
Emploi/loisirs : A la base étudiante en astronomie mais comme on parle pas des aliens j'péfère être ambassadrice de clubs ou danser sur ma barre de pole-dance toute la journée. Un p'tit joint dans la main gauche.
Humeur : Chacun son bong avec Ivy.
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: my ass is on instagram | nari Ven 19 Fév - 0:06

My ass is on instagram

 
L'appel de Nana ne me surprit pas le moins du monde. Rien que de mon côté j'ai été littéralement harcelée par tout un tas de personnes qui venaient me poser des questions sur ces photos, sachant que nous sommes de bonnes amies. Je ne sais même plus le nombre d'injures que j'ai pu répondre à tout ça, j'ai même insulté mon banquier en répondant à un mail sans regarder l'expéditeur… Pourtant Nana avait du courage de revenir à la fac malgré tout ça, je n'y mets déjà quasiment pas les pieds pour moitié moins. C'est bien pour ça que j'arrive à me motiver pour décoller mon corps qui a commencé à sérieusement fusionner avec mon lit. Je m'habille rapidement, optant pour une tenue des plus convenable et classique comme à chaque fois que je fous un pied dans cette putain d'école. Ce qui contraste assez avec le style que j'arbore souvent dans la vie de tout les jours. Je n'oublie surtout pas de me visser une paire de lunettes noires sur la figue histoire de cacher plus ou moins bien mes yeux éclatés par la drogue. Cependant je n'oublie pas non plus mon sautoir terminé par une croix  dorée, tout ceux qui ont vu Sexe Intentions savent de quoi il s'agit en réalité, puisque c'en est la réplique exacte.

Je termine juste par envoyer un sms à Nana pour lui indiquer que j'allais pas tarder., et je me met aussitôt en route, fonçant en direction de la fac. Je déboule sur le campus que je connais plus pour tout ce que vous voulez sauf ses classes de cours, je me dirige donc vers la cafétéria qui doit être bien blindée à cette heure ci en plus. J'imagine d'ici mon amie dévisagée par tout ces trous du culs qui n'ont pas mieux à faire que de regarder les fesses de la fille de la classe d'à côté. J'vous jure, youporn est gratuit si ils veulent mater du boule. Bon ok, celui de Nana vaut bien le coup faut dire.

Je la repère rapidement au milieu des étudiants, assise à une table aussi éloignée du reste que faire ce peut. Cette vision m'arrache un petit sourire, je me précipite donc vers elle en manquant de perdre un escarpin en route. Merde.

- Alors mon bébé ! J'aime pas te voir avec cette mine moi !

Je me penche vers elle pour piquer un baiser façon modeuse pouf sur sa joue avant de me glisser sur la chaise à côté d'elle. En tout cas, ce qui est sûr, c'est que Joo Hyuk ne paie rien pour attendre ce ptit bâtard. J'ai pas encore listé tout les plans de vengeance que j'ai en tête mais il va falloir marquer le coup, même si cette photo a très certainement du faire grimper la cotte de Nana sur insta.


_________________

GLITTER GANGSTA' BABY



- BBHMI CLUB -
poignée de main secrète C-N:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 179
Messages : 394
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: my ass is on instagram | nari Ven 19 Fév - 19:02

my ass is on instagram
don't even take pictures of me again

Vivement que t’arrives, Na Ri… Oh oui, vivement, parce que la belle commençait à en avoir un chouia marre de se faire dévisager par les autres comme si elle débarquait tout droit d’une autre planète. Ils abusaient, sérieusement. Genre ils avaient jamais vu une paire de fesses ? Ils suivaient tous les insta de Gigi Hadid, Kendall Jenner et compagnie, mais bien sûr, ça les choquait de voir le derrière de Nana ? Quelle bande d’hypocrites. Mais ce Joo Hyuk, aussi. Quelle idée. Sérieusement, quelle idée. Si elle l’attrapait. De toute manière, ils allaient avoir une petite explication. Il n’y échapperait pas. Cette fois il avait mis ses fesses, et si la prochaine fois c’était au tour de ses seins ? Enfin, pas qu’il les avait pris en photo à son souvenir mais… Mais allez savoir, elle avait bien oublié cette photo tout compte fait. Un soupire lui échappa alors qu’elle prenait sa tête entre ses mains. Bon sang, quelle histoire. C’est toujours à elle qu’il arrivait ce genre de mouise. Un sms la sortit de son désespoir et sa déprime. Na Ri arrivait. Allez, respire Nana, respire, elle arrive. Et… Elle finit par arriver. Elle était là, juste là. Un rêve devenu réalité. C’est avec une petite moue qu’elle l’accueillit, un air tout tristounet sur le visage, alors qu’elle lui tendait la joue pour recevoir son petit baiser. « Elle est partout. Je te jure, elle est partout ! Elle a été re-uploadé sur un autre instagram, celui de l’université. Je suis sûr que l’autre connasse de Ha Yi y est pour quelque chose, faudrait qu’elle se trouve une vie putain. Et Joo Hyuk aussi. Je savais même pas qu’il avait encore cette photo ! Alors que genre, on a rompu y a trois ans. Enfin, ce salaud, il m'a larguée il y a trois ans, avec l'histoire de mon père tu sais... Aish. » Et alors qu’elle s’adressait à Na Ri et lui comptait son désespoir, un pauvre type la frôla en criant T’as un beau cul ce qui est glorifiant en soi mais… Mais non. Non. « Ta gueule putain. » Et un soupire de lassitude lui échappait de nouveau, alors qu’elle fixait Na Ri, d’un air désespéré. « Mes fesses sont maintenant pour toujours sur internet. Mon cul sera éternellement sur internet putain. T’imagines si quelqu’un cherche mon nom sur le web et tombe sur ça ? Entre l’affaire de mon père, et mon cul… On voudra jamais de moi pour un stage ou pour un boulot. AIGOOO ! Puis… Joo Hyuk, putain. Je savais pas qu’il avait cette photo, je te jure je savais pas ! Cette fois c’est mes fesses, et si la prochaine fois c’est pire, je fais comment ? En plus y a des rumeurs qui traînent depuis qu’il est venu squatter à mon entraînement de cheerleader la dernière fois… Je sais pas à quoi il joue, mais ça sent déjà la merde… »

(c) sweet.lips


_________________
she just ran away
Be hole, be dust, be dream, be wind, be night, be dark, be wish, be mind. now slip, now slide, now move unseen, above, beneath, betwixt, between. © by anaëlle.
BBHMI CLUB —
avatar
INFORMATIONS
Wons : 120
Messages : 645
Emploi/loisirs : A la base étudiante en astronomie mais comme on parle pas des aliens j'péfère être ambassadrice de clubs ou danser sur ma barre de pole-dance toute la journée. Un p'tit joint dans la main gauche.
Humeur : Chacun son bong avec Ivy.
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: my ass is on instagram | nari Sam 20 Fév - 13:10

My ass is on instagram

 
 -  Elle est partout. Je te jure, elle est partout ! Elle a été re-uploadé sur un autre instagram, celui de l’université. Je suis sûr que l’autre connasse de Ha Yi y est pour quelque chose, faudrait qu’elle se trouve une vie putain. Et Joo Hyuk aussi. Je savais même pas qu’il avait encore cette photo ! Alors que genre, on a rompu y a trois ans. Enfin, ce salaud, il m'a larguée il y a trois ans, avec l'histoire de mon père tu sais... Aish.

J'écoute patiemment Nana se plaindre avec une petite bouille attristée. Je la trouve tellement mignonne que je ne l'écoute que d'une oreille, en me retenant de rire, ce qui pourrait être mal interprété.

- Tout ce que je comprends là dedans c'est que ce connard a mis trois ans pour avoir une idée de merde.

Je souris à mon amie en passant ma main dans ses cheveux pour les arranger rapidement, un geste tendre qui se veut rassurant. Ce qui n'est pas trop mon fort d'habitude, mais je me surpasse avec Nana. Je poursuis en lui souriant, qui sait ? Ça va peut-être la contaminer.

- Donc à mon avis tu es tranquille pour un moment. Si jamais il veut recommencer, tu as quelques années devant toi avant qu'il n'ai l'idée de le faire !

Je ris légèrement. Bon, je me moque un peu mais faut dire que ce mec est chelou. Au bout d'un moment faut savoir passer à autre chose et puis je suis d'accord que la vengeance est un plat qui se mange froid mais là il est carrément glacé. C'trop tard quoi. Faut pas déconner…

Et comme si nous n'étions pas assez désespérées par le genre masculin, un petit malin s'amuse alors à charrier ma compagne avant de partir en courant. Rah putain ! Alors que mon interlocutrice lui répond de manière blasée, je chope instinctivement le verre d'eau que quelqu'un a du oublier sur la table pour lui lancer dessus. Bon, je l'ai raté. Mas ça m'a défoulé quand même…

- Mes fesses sont maintenant pour toujours sur internet. Mon cul sera éternellement sur internet putain. T’imagines si quelqu’un cherche mon nom sur le web et tombe sur ça ? Entre l’affaire de mon père, et mon cul… On voudra jamais de moi pour un stage ou pour un boulot. AIGOOO ! Puis… Joo Hyuk, putain. Je savais pas qu’il avait cette photo, je te jure je savais pas ! Cette fois c’est mes fesses, et si la prochaine fois c’est pire, je fais comment ? En plus y a des rumeurs qui traînent depuis qu’il est venu squatter à mon entraînement de cheerleader la dernière fois… Je sais pas à quoi il joue, mais ça sent déjà la merde…

Je soupire en même temps que ma pauvre Nana en entendant ses mots. Je prends donc son visage dans mes mains pour la calmer en lui faisant les gros yeux.

- Avec des si on refait l'monde ma chérie. Et puis ton cul est magnifique putain ! Je suis jalouse de pas avoir pris cette photo moi-même...

Je fais la moue en feignant la tristesse avant de poursivre :

- En ce qui concerne les rumeurs, ça, on est pas sorties de l'auberge ! Depuis la nuit des temps des rumeurs courent sur les filles populaires. Souviens toi de Gossip Girl,

Je lui adresse un petit clin d'oeil.

- Dan fait bien ce blog pour les mettre en avant finalement ! C'est de la ja-lou-sie, on s'en fout ! Regarde, un putain de connard anonyme a annoncé que j'ai tourné des films pornos. Les cons me traitent de pute et les autres s'en balancent totalement. Ça finira bien par se calmer… Comme quand MinAh, tu sais, cette fille qui était en classe de Biologie ? Eh ben comme quand ils l'ont chopée en train de sucer chais pas qui dans les chiottes. On a tous oublié cette histoire maintenant. Il ne va rien arriver de grave tu verra… Mis à part si on te mets des coups de bâtons !

Je grimace avant d'éclater de rire pour lui signifier que je blague. C'est vrai que c'était pas cool cette punition. Je dors atrocement mal ces derniers jours tellement j'ai mal au dos. J'ai même du annuler tout mes plans culs depuis une semaine… Ça, c'est plutôt embêtant de mon point de vue. Pourtant, je ne saurais pas expliquer pourquoi je suis bien moins abattue que mon amie. Elle prend les choses trop à cœur, et elle ne fera que perdre une énergie infinie à s'inquiéter de ce que pense les autres.



_________________

GLITTER GANGSTA' BABY



- BBHMI CLUB -
poignée de main secrète C-N:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 179
Messages : 394
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: my ass is on instagram | nari Sam 20 Fév - 13:50

my ass is on instagram
don't even take pictures of me again

Trois ans pour avoir une idée de merde. C’était le cas de le dire. Enfin, il avait toujours eu des idées de merde mais là, il avait fort quand même, il avait vraiment fait fort. Comme une gamine, Nana afficha une petite moue en avançant un peu plus sa tête, laissant son amie jouer avec ses mèches. Bah quoi ? Elle avait bien le droit de se faire materner dans une telle situation, non ? Et… Elle n’avait pas tort. C’est vrai, s’il lui avait fallu trois ans pour afficher son cul sur instagram, il lui faudrait sûrement trois ans encore pour afficher ses seins ou pour l’afficher tout court sur instagram. Elle avait de la marge. « Moque-toi va ! Mais t’as p’têtre raison quand même, tout compte fait. » Qu’elle rétorqua en riant. Na Ri trouvait toujours le bon mot à dire, la bonne chose à faire. Pour la rassurer, même partiellement. A croire qu’elle était une schizophrène ou une lunatique, puisqu’après son rire, la voilà qui désespérait de nouveau. Ils allaient finir par l’envoyer tout droit dans un hôpital psychiatrique. Quoique, pas besoin, cette université était déjà un asile en soi. Connard. Ouais, connard. Alors qu’elle retrouvait tout juste le sourire, il l’avait fait rechuter avec sa remarque de merde sur son beau popotin. Na Ri avait bien fait de lui ficher un verre d’eau sur la tronche. Bon, pas sûr la tronche, l’eau l’avait raté mais… Mais c’était l’intention qui comptait et Nana était fière de sa tentative. Au moins, ELLE, elle faisait quelque chose pour elle et quelque chose de positif.
« T’inquiète mon cœur, t’auras bien l’occasion d’en prendre d’autres. Mais sans qu’elles finissent sur insta, hein ! » Elle esquissa un petit sourire, dans sa tristesse. Et puis, elle avait raison. Les rumeurs, c’était la fatalité des bonnasses populaires. Même dans Gossip Girl. La jeune femme se redressa aussitôt, un large sourire sur le visage. Il n’en fallait pas plus pour la remettre d’aplomb. Mais oui, sa vie était comme celle d’une héroïne de série-télé. Y avait du positif dans sa merde. « T’as raison. C’est de la jalousie. J’suis comme Blair Waldorf. Blair Waldorf fauchée et sans Chuck mais Blair Waldorf quand même. Et toi t’es Serena. Serena un peu plus dans la merde que prévu mais Serena. Et celui qui te traite de pute j’lui éclate la gueule. » C’est vrai. Cette histoire de merde, qui trainait sur sa Na Ri depuis quelques temps… Sur son pauvre bébé. Enfin, le pire, c’était quand même les coups de bâtons. « J’y crois pas qu’ils t’ont vraiment frappée avec un bâton. Mais quelle bande de cons. Genre ils percutent pas qu’on est en 2016 et qu’il y a des lois contre le châtiment corporel ? » Ah bah oui. Ca la faisait rager cette histoire. Nana finit par se lever, allant finalement prendre son amie dans ses bras. « Tu sais quoi ? T’as raison. J’vais massacrer Joo Hyuk mais autrement je m’en fou. Elles sont bien mes fesses, c’bien qu’elles soient sur instagram, et avec la grâce de Dieu et de Bouddha j’risque rien pendant plusieurs années normalement. … Chou, ça t’dit qu’on rentre chez moi regarder Gossip Girl ? J’ai envie de m’évader dans un monde meilleur. » Espérons que la grâce de Dieu et de Bouddha fasse aussi quelque chose pour la photo à oualpé qu’un pote à Joohyuk avait sur son portable et qu’elle ne finisse jamais sur internet.

(c) sweet.lips


_________________
she just ran away
Be hole, be dust, be dream, be wind, be night, be dark, be wish, be mind. now slip, now slide, now move unseen, above, beneath, betwixt, between. © by anaëlle.
BBHMI CLUB —
avatar
INFORMATIONS
Wons : 120
Messages : 645
Emploi/loisirs : A la base étudiante en astronomie mais comme on parle pas des aliens j'péfère être ambassadrice de clubs ou danser sur ma barre de pole-dance toute la journée. Un p'tit joint dans la main gauche.
Humeur : Chacun son bong avec Ivy.
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: my ass is on instagram | nari Lun 22 Fév - 12:40

My ass is on instagram

 
Je suis plutôt positive quant à l'état de Nana quand je vois que j'arrive à lui arracher quelques sourires. Tout espoir sur terre n'est pas perdu ma foi ! Tant mieux. Seulement, dès qu'elle se détend voilà aussitôt la tristesse qui revient assombrir son visage. Je pense qu'on va devoir employer les grands moyens aujourd'hui ! Je ne lésine pas sur les comparaisons à nos séries préférées, se sentir comme une star est l'essence de ce qui fait de nous des femmes. J'étais sûre de la rallier à mon point de vue grâce à une référence à Gossip Girl. Je la laisse me comparer à Serena avec un sourire. Même si je préfère Blair je ne dis rien. Je sais bien que des deux, je suis celle qui s'apparente le plus à la blonde… Et il faut du courage pour me supporter franchement.

Je l'écoute patiemment avec un air enthousiasmé, lâches-toi ma Nana !

- … Et celui qui te traite d epute j'lui éclate la gueule.

J'explose de rire. Oh merde je l'ai pas vu venir ! Je plaque ma main contre ma bouche. Merde elle me vend du rêve cette fille. Je pose affectueusement ma tête sur son épaule en riant doucement.

- Merci ma chérie.

Comme à son habitude je l'entends se révolter en évoquant la punition que mes vieux m'ont fait subir y a pas si longtemps que ça. Honnêtement j'en ai vu d'autres dans la vie. Et ce qui m'amuse surtout c'est de voir à quel point les gens sont tous plus concernés par le problème que moi-même. Comme d'hab' j'm'en fous. Je serre les dents et je m'en remet. J'suis prête à remettre les deux pieds en avant dans les emmerdes. Inlassablement.

Mais je trouve ça trop mignon que Nana s'insurge de la sorte. Elle a vraiment pas tord en plus, elle est intelligente c'te gonzesse. Et belle. Et drôle. C'pour ça que c'est mon amie. Parce que je ne me lasse pas de la regarder, de l'admirer et d'me dire qu'il y a des belles choses sur terre. Qu'y a pas que des gens comme moi, des gens qui manquent d'opinion.

- Ouais y a peut-être des lois. Mais tu connais mes parents ! Le chef de la police vient à la maison toutes les semaines… Et c'est grâce à ça que je suis toujours pas en taule à l'heure qu'il est !

Je ris légèrement en haussant les épaules alors que ma fougueuse acolyte, qui ne tient déjà plus en place, se lève et m'attire dans ses bras.

- Tu sais quoi ? T’as raison. J’vais massacrer Joo Hyuk mais autrement je m’en fou. Elles sont bien mes fesses, c’bien qu’elles soient sur instagram, et avec la grâce de Dieu et de Bouddha j’risque rien pendant plusieurs années normalement. … Chou, ça t’dit qu’on rentre chez moi regarder Gossip Girl ? J’ai envie de m’évader dans un monde meilleur.

Je ris de plus belle en acquiesçant.

- T'inquiètes on va trouver de bonnes inspirations de vengeance en regardant ce chef-d'oeuvre ! Cassons-nous d'ici y a trop de jaloux dans ce foutu campus.

Je lui désigne l'ensemble de la pièce où la plupart des têtes sont tournées vers nous. Quelle bande de mollusques sans aucune vie sociale. Je choppe Nana par le bras en réajustant mes lunettes sur le bout de mon nez avant de l’entraîner vers la sortie sont sans oublier de claquer ma main sur ses fesses, geste provocateur à l'intention de tout ces petits curieux.

- On s'arrêtera au Seven/Eleven ? Faut qu'on prévois tout ce qu'il faut pour être tranquilles toute l'aprèm.

Glaces, pop-corn, bonbons, sodas, chips tout ce que vous voulez. Le but c'est de ne pas avoir besoin de bouger d'un poil une fois qu'on sera bien installées. Et puis j'aime bien m'la jouer Harry Potter dans le Poudlard Express quand il achète toutes les friandises du chariot. C'est con, mais ça m'fait plaisir.



_________________

GLITTER GANGSTA' BABY



- BBHMI CLUB -
poignée de main secrète C-N:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 179
Messages : 394
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: my ass is on instagram | nari Ven 26 Fév - 21:50

my ass is on instagram
don't even take pictures of me again

La situation de Na Ri la révoltait, c’était un fait. Comment osaient-ils la frapper ? Quelque chose ne tournait pas rond dans leur tête, définitivement pas. Mais, elle n’avait pas tort. Ils avaient sûrement le bras long. Comme la plupart des vieux, dans la plupart des grandes familles. Certains parfois pour une raison x ou y peinaient à glisser entre les mailles du filet, tel le père de Nana mais autrement… Ils s’en sortaient toujours. Voilà pourquoi Nana voulait sérieusement devenir présidente ou, minimum, se faire réellement un nom dans le monde de la politique et/ou des affaires : elle voulait avoir du pouvoir, elle voulait mener la danse. Motivée par la comparaison de son amie, elle se leva presqu’aussitôt, bien plus enthousiaste qu’au départ. Enthousiaste ? C’était un euphémisme, même. Elle adorait se comparer à des personnages de série télé. C’était bien l’une des rares choses qui lui permettaient de tenir. Depuis le début de ses emmerdes. Et, il y avait un personnage à qui elle aimait tout particulièrement se comparer : Blair, Blair Waldorf, Queen B. La belle brune, pétillante et ravageuse. Nana aussi voulait être pétillante et ravageuse. Même qu’elle l’était. Et qu’avec l’incendiaire Serena, alias Na Mi, elles formaient un duo d’enfer. Un duo si infernal qu’on ne voyait que lui dans cette cafétéria. Cette bande de moucherons. Enfin, elle ne pouvait pas leur en vouloir de les fixer. Ils n’étaient pas habitués à voir de telles perfections. … Visiblement, le discours de Na Ri avait bien fonctionné, Nana était de nouveau au top de la forme.
« Haters gonna hate. » qu’elle lança, se tenant à Na Ri alors qu’elles quittaient cette cafétéria du petit peuple. Elle laissa même échapper un petit rire, lorsque la belle claqua ses fesses. C’est qu’elle savait y faire, la Na Ri ! Le bon geste, au bon moment. « Je te suis ! Mes placards sont vides donc vaut mieux qu’on fasse notre stock là-bas… Puis je prendrai des croquettes pour Raspoutine. Ca lui fera plaisir. » Oui, son chien s’appelait Raspoutine. Et son cheval Flocon-de-neige. De la maltraitance sur animaux ? Presque, il n’y a que Nana pour donner des noms aussi pourris à ses compagnons à quatre pattes, sûrement.
C’est la tête haute que les belles coréennes marchèrent jusqu’au seven/eleven. Et une fois à destination, l’âme de négociatrice nouvelle pauvre de Nana se révéla enfin. « Regarde, j’ai des coupons de réduction. On prend les gâteaux et les chips qui sont en réduction en priorité, d’accord ? Puis parfois y a des promos, genre si t’en prends trois t’en as deux gratuits, c’est une bonne affaire ! » Elle ouvrit son sac à main, sortant un paquet de papiers, des coupons ici et là, grand sourire ; fièrement. Puis elle se mit au boulot, empoignant tout ce qui était bon à manger – et en solde, ou sur un coupon.

(c) sweet.lips


_________________
she just ran away
Be hole, be dust, be dream, be wind, be night, be dark, be wish, be mind. now slip, now slide, now move unseen, above, beneath, betwixt, between. © by anaëlle.
BBHMI CLUB —
avatar
INFORMATIONS
Wons : 120
Messages : 645
Emploi/loisirs : A la base étudiante en astronomie mais comme on parle pas des aliens j'péfère être ambassadrice de clubs ou danser sur ma barre de pole-dance toute la journée. Un p'tit joint dans la main gauche.
Humeur : Chacun son bong avec Ivy.
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: my ass is on instagram | nari Dim 28 Fév - 12:58

My ass is on instagram

 
J'ai bien décidé aujourd'hui que Nana devrait oublier ce fâcheux incident de fesses d'ici la fin de la journée, j'en fait ma responsabilité. Je suis donc prête à accepter tout ce qu'elle me proposera pour peu que ça lui fasse plaisir. Au fond j'sais qu'il y a rien d'mieux qu'un sac signé Vuitton ou Givenchy pour remonter le moral d'une femme mais depuis qu'elle est ruinée j'ai peur que mon amie réagisse mal si je me mets à lui offrir des cadeaux pareils… Personnellement je n'ai jamais eu idée de la valeur de l'argent jusqu'à ce qu'on me fasse bouffer mes liasses billets à force de les exhiber devant tout le monde. Les pauvres sont souvent vexés quand on veut leur offrir ce à quoi ils n'ont pas accès, du coup en grandissant j'ai arrêté d'essayer. Ça n'a rien à voir avec de la pitié pourtant, mais à défaut de l’emmener faire du shopping de luxe je me dis que commencer par le Seven/Eleven c'est déjà pas mal.

- Je te suis ! Mes placards sont vides donc vaut mieux qu’on fasse notre stock là-bas… Puis je prendrai des croquettes pour Raspoutine. Ca lui fera plaisir. 

Je ris toujours en entendant ce nom. C'est original pour un chien mais j'aime ça, et ça lui va bien. Il a un petit air princier ce chien.

- Parfait alors, tout ce que maître Raspoutine exige je me ferais un devoir de lui apporter.

Glissant mon bras dans celui de mon amie je l’entraîne joyeusement en direction du supermarché le plus proche, c'est-à-dire pas très loin puisqu'il y en a à tout les coins de rue. Puis Nana se met à farfouiller dans son sac sous mon air interloqué, elle commence à me sortir tout un tas de petits coupons, des coupons par centaines ! Putain elle a dû y passer du temps à découper et trier tout  ça.

- Heu… J'y connais pas grand choses à tout ça moi.

J'essaie de retenir ses instructions du mieux possible, ok, prends trois… Machin gratuit… Ok. J'sais pas. J'ai l'impression de faire les courses avec ma grand-mère, tout est compliqué, faut lire des étiquettes et faire des calculs olala tout ce que je déteste. Je pousse donc mon acolyte en avant dans les rayons.

- Ok j'te suis j'vais en prendre de la graine.

Je traîne mon regard sur les étagère, indécise, préférant laisser Nana décider de ce qu'elle veut choisir. Je rajoute juste quelques bouteilles de maehwasu dans le panier en adressant un petit sourire à mon amie.

- Ça c'est notre petite récompense pour être aussi fabuleuses ! En plus, le packaging est joli !

Un petit rire clair et chantant s'échappe d'entre mes lèvres, je lui montre les petites fleurs roses qui ornent l'étiquette et je secoue rapidement une des bouteilles d'alcool de prune sous son nez avant d'y piquer un petit bisou et de la reposer avec le reste de nos achats dans le panier, satisfaite. Bon, j'crois qu'il y a tout ce qu'il faut !

- Ah non ! Les croquettes !

On a faillis oublier, je me dirige donc vers le rayon en question pour consciencieusement choisir une marque de qualité. Je prends les plus chères, m'en fout. Je me redresse donc en levant le paquet en l'air pour le désigner à Nana.

- Les croquettes c'est pour moi ! Ça m'fait plaisir.

Aïe. Le paquet en question m'échappe des mains et me tombe sur la tête avant de s'écraser sur la sol. Meeerde. Je change soigneusement de sac, j'veux pas que Raspoutine mange des croquettes écrabouillées nan mais. Et une fois fait on peut se diriger vers la caisse. Je cherche dans mes poches s'il n'y a pas quelques billets qui traînent et termine par trouver mon bonheur dans la poche arrière de ma jupe, je pose donc quelques dizaines de milliers de wons sur le comptoir, de quoi couvrir ma part du magot.


_________________

GLITTER GANGSTA' BABY



- BBHMI CLUB -
poignée de main secrète C-N:
 

INFORMATIONS
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: my ass is on instagram | nari

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Money & Power :: 한 HAN-Unniversity :: Annexe :: Cafétéria-