Partagez|
+16 JS² - Shut the f*ck off
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: +16 JS² - Shut the f*ck off Mar 16 Fév - 4:27

Shut the f*ck off
Previously + Je n'avais pas dormi de la nuit, faisant la fête avec quelques amis. Alors que j'étais rentré tôt le matin, espérant au moins me reposer quelques heures avant le début de mes cours, mon téléphone avait sonné. Un client m'ayant indiqué une adresse, je m'y étais rendu à la hâte. A ma grande surprise, ce ne fut pas mon client habituel qui m'ouvrit mais Park Jeo Sun, une ancienne connaissance avec qui j'avais eu des désaccord lorsque nous étions en terminal. J'avais pourtant accepté de lui vendre mes produits malgré ma rancœur. Ce dernier avait insisté pour que je lui donne mon nom et mais coordonnés mais rien à faire, j'étais parti comme un voleur une fois les produits payés. Je rentais chez moi, me douchant pour éliminer cette odeur d'alcool qui me collait à la peau, me changeant pour enfin aller en cours.

La journée se passait tranquillement, deux tubes remplies de projets à présenter pour mes cours de travaux dirigés en plus des nombreuses feuilles vierges en format raisin au cas où les professeurs décident de nous donner en plus des travaux sur table. Midi, enfin. J'avais décuvé mais une gueule de bois monstrueuse s'était installé. Je me traînais difficilement, chargé comme un bœuf vers la cafétéria pour prendre un café comme seul repas. Une fois payé, je sortis pour m'installer dehors quand aperçue au loin la personne que j'avais le moins envie de voir, mon client de ce matin. Je me retournais, me dirigeant dans la direction opposée en espérant que ce dernier ne m'ait pas vu.

code by lizzou × gifs by tumblr
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Shut the f*ck off Mar 16 Fév - 4:42

Shut the f*ck off
Pour une fois, je me rendais à la fac, ce qui avait surpris quelques un de mes proches mais en voyant mon état, ils comprenaient bien vite que je n’allais pas rester pour les cours. Ah non… Je venais juste me trouver de la compagnie pour occuper ma journée. C’était mon but principal, pourtant ils ont tenu à me faire assister au moins à l’amphi de philo. Ah… Ces mecs putains. Midi arrivait enfin, marquant la fin de ce cours de merde. Je profitais que le prof nous ait lâchés en avance pour aller taper un rail de md, me disant que peut-être, ça allait marcher plus vite qu’en l’avalant. Faisant partager à mon entourage mon pochon, les voilà plus que motivé pour continuer la journée. Mignons qu’ils sont. Un sourire aux lèvres, on se dirigeait vers la cafét’, me disant qu’une canette de monster me ferait le plus grand bien. Et oui, j’ai aucun respect pour mon corps, aucun remord à l’idée de le flinguer un peu plus. De toute façon avec la médecine actuelle, on pouvait tout remplacer si besoin est.

J’attrapais le garçon le plus proche de moi et le gardais contre moi en avançant, plus que joyeux. Aucun doute : sniffer marche mieux qu’avaler. Je retiendrais. Au loin, je voyais le jeune homme qui m’avait vendu cette petite merveille et lâchait mon ami pour venir prêt de l’inconnu qui disait « me connaitre ». Et ben tiens donc. On verra si tu me connais et que tu refuses de me dire ton nom plus longtemps. Je posais mes mains sur ses épaules pour lui signifier ma présence avant d’y passer un bras, comme de bon vieux amis. « Yo toi ! » lui lançais-je en souriant. Il devait bien se douter à mes pupilles que je ne l’avais pas écouté et que j’avais pris plus que la dose qu’il m’avait recommandé. Je souriais et le tirais un peu plus contre moi. « C'que t'm’a vendu. Ma-gni-fi-que ! La meilleure que j’ai prise ! J'me disais que t’étais cher un peu aussi, mais finalement ça va c’est rentable. Hey, t'fais un truc ? J’t’invite à manger et on passe l’aprem chez moi ! » Qu’est-ce que je racontais là ? Je rigolais et le tirais doucement. « Aller ! J’sais que t’veux plus m’voir mais quand même… Fais pas ta pute et viens t’amuser au lieu de … peindre j’sais pas quoi » dis-je après avoir checker ses affaires.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Shut the f*ck off Mar 16 Fév - 4:54

Shut the f*ck off
J'accélérais le pas en espérant que ce dernier ne m'avait pas vu. Soudain, je sentis une main se poser sur moi. Je m'arrêtais, sursautant. Quelques gouttes de mon café brûlant vinrent sur ma main, je grimaçais, sentant un genre d'étreinte. En entendant sa voix, il ne m'étais pas difficile de savoir de qui il s'agissait. Et c'est qu'il parlait fort en plus le con! Je tournais mon visage vers le sien, me défaisant de son accolade. J'arquais un sourcil en voyant ses pupilles mais le plus étonnant était sa présence à l'université et sa proposition. M'inviter à passer la journée avec lui? Mais c'est une blague. Je grimaçais. "Moins fort!" Grognais-je avant de continuer. "Tu t'fous d'ma gueule? Dégage! On a pas élevé les cochons ensemble!" Lui lançais-je d'abord sur un ton qui se voulait plus qu'agressif, m'éloignant de lui. Je le toisais du regard, affichant une mine de dégoût. "Non mais t'as vu ton état? T'as pas honte? Qu'est-ce que tu fous sur un campus au juste? Vas y rentre chez toi! Vas te coucher, ça m'f'ra des vacances!" Grognais-je à nouveau.

Je lui lançais un regard noir avant de lui tourner le dos à nouveau pour reprendre ma route. Si je n'avais pas eu ce café en main, à peine aurait-il ouvert sa grande bouche que je lui aurait gentiment fait rencontrer mon poing dans sa mâchoire. Je n'étais décidément pas d'humeur à le voir, ma patience était de zéro, surtout pour lui en temps normal alors avec la gueule de bois que je me traînais, je préférais passer mon tour.

code by lizzou × gifs by tumblr
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Shut the f*ck off Mar 16 Fév - 5:05

Shut the f*ck off
Il se défaisait de mon étreinte et je le regardais sans trop comprendre, un sourcil arqué. Mon état ? J’étais comme d’habitude. Bon ok, un peu plus joyeux et tactile, mais ça, ça allait pas déplaire à beaucoup de gens, si ? Et puis avoir honte ? Avoir honte de quoi ? Je rigolais avant de faire une petite moue. Il comptait me tenir tête ? Qu’est-ce que je lui avais fait au juste. Et s’il pensait que j’allais lâcher l’affaire aussi facilement, il rêvait. Je posais mon bras sur ses épaules je le tirais à nouveau un peu plus loin, têtu. « Aller fais pas chier et suis moi ! T’es casse couille-là ! » déclarais-je d’un ton beaucoup trop fort. Les gens qui me connaissaient avait l’habitude de me voir agir de la sorte, si bien qu’ils me regardaient faire en rigolant, pariant presque sur combien de temps allait tenir l’étudiant en art avant de craquer. Ben oui. Il allait craquer. C’est obligé. « On mange et après je te lâche ! Ou tu me donne ton nom et je te lâche aussi ! De toute façon ton numéro je pourrais le chopper avec mon pote, alors je m’en fiche, juste ton nom ! Aller, tu risques quoi à me le donner hein ? On a couché ensemble ? J’ai touché ta sœur ? Un pote à toi ? Je t’ai dit des trucs salauds quand j’étais défoncé ? Tiens d’ailleurs tu sens plus l’alcool, t’as pris une douche toi ! C’est mieux comme ça… Bref ! Choisis ! Repas ou nom. Au choix, dans les deux cas je te lâcherais après ! » Il n’allait pas refuser en échange d’avoir la paix n’est-ce pas ? C’est ce qu’il voulait après tout, être tranquille.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Shut the f*ck off Mar 16 Fév - 5:18

Shut the f*ck off
Je grognais une nouvelle fois, ne supportant plus être en contact avec cet énergumène. Je laissais son bras entourer mes épaules juste le temps de pincer la base de mon nez en penchant la tête. Bordel mais la discrétion c'était en option? Je reportais ma main libre sur ma tempe gauche pour me la masser, l'écoutant malgré moi. Alors il ne comptait pas me lâcher? Je me défaisais enfin de son étreinte, me tournant face à lui. Là, je pouvais voir à quelques mètre de nous les personnes avec qui je l'avais aperçu plus tôt, ces dernières semblant se délecter du spectacle. Pour qui me prenaient-ils? Un jouet? Une pute comme le gars de ce matin?

Je grognais, rabattant mon attention sur le garçon. Pour avoir la paix, il fallait que je lui cède, du moins, c'est ce qu'il avançait. Je plantais mon regard noir dans ses pupilles beaucoup trop dilatées à mon goût, près à lâcher ma bombe. "Kwang Jin Soo. Maintenant t'es gentil mais tu m'lâches. Et crois moi, si t'avais baisé mon hypothétique sœur, tu s'rais pas là à m'casser les couilles ducon. Allé! Tcho!" Dis-je avant de lui tourner le dos, marchant le plus vite possible pour éviter qu'il me suive. J'étais à présent loin du groupe de fils à papa de Jeo Sun. Je regardais tout de même à gauche, à droite puis derrière moi pour être certain qu'il ne m'ait pas suivit. La voix était libre. Je soupirai de soulagement, m'installant à une table en bois, seul, pour déguster mon café. Je m'allumais une clope, alternant entre mes bouffées de nicotine et les gorgées du café qui avait eu le temps de tiédir. Ça y est, j'étais énervé. Et bien en plus. "Mais quel fils de pute c'lui-là!" Grognais-je pour moi-même, visant Jeo Sun qui occupait mes noirs pensées.

code by lizzou × gifs by tumblr
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Shut the f*ck off Mar 16 Fév - 5:32

Shut the f*ck off
Fier d’avoir enfin son nom, je retournais avec mes amis, le laissant, comme promis, enfin libre. Pourtant quelque chose clochait. Kwang Jin Soo ? Suivant mon groupe d’amis, je réfléchissais, certain d’avoir déjà entendu ce nom quelque part. A la fac ? Non. En soirée ? Non plus. Avec une ex dont le cœur a été malmené ? Non plus… Au lycée ? N-… Oh putain. Reprenant mon sérieux tout d’un coup, je serrais les dents et mes nerfs grimpaient à vitesse grand v. Ce fils de pute. Je me tournais vers là où il était parti et prenais ce même chemin. Après quelques minutes de marches, je le voyais assis tranquillement à une table, buvant son café, fumant sa clope.

Les sourcils froncés, les dents et les poings serrés, je m’approchais rapidement pour donner un coup dans la table. « Toi ! » lançais-je sèchement à l’égard du garçon. Je sortais mon portefeuille et lui rendait ce qu’il m’avait vendu ce matin en le lui balançant dans son café. Ben oui, fils de raclure qu’il était, il l’aurait revendu après. Bon, le pochon de c’ avait bien diminué et les cristaux de md aussi, mais on s’en fiche. « Récupère ta merde, fils de pute. Avec un nom aussi merdique que le tien, j’pouvais pas t’oublier ! Ça t’a fait plaisir de m’revoir ? Jouissif de me vendre ça en aussi grosse quantité ? T’espérais que je crève en faisant une overdose, hein ! Pas trop déçu, ça va ? » Peut-être que je l’accusais à tort, toujours est-il que ce qu’il m’avait vendu pouvait me tuer si je ne faisais pas attention et que lui, ça ne semblait pas le déranger le moins du monde.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Shut the f*ck off Mar 16 Fév - 5:51

Shut the f*ck off
Mon café et ma cigarette m'avait aidé tout de même à calmer mes nerfs bien que ce fut lorsque j'avais enfin pesté contre l'autre enflure qu'ils étaient bien redescendu. Je me sentais déjà plus en paix avec moi-même lorsqu'une main vint taper sur la table. Je sursautais, ne m'attendant pas à le revoir. Je serrais les dents, mon regard s'obscurcissant à nouveau. Alors, ça y est? Il se souvenait enfin de moi? D'un seul coup, mes nerfs montèrent d'un cran, probablement à cause de son insulte. Ils montèrent à nouveau bien que je trouvais ses dires loin d'être faux. Le voir crever d'une overdose aurait été assez jouissif mais que ce soit moi ou un autre qui lui vende de la came, où était la différence. Mon regard fixait mon gobelet où il avait jeté les produits qu'il avait acheté plus tôt. Les mains posé sur la table en bois, je ne bougeais pas, inspirant et expirant lentement pour me calmer. Ce connard était influent, si je le frappais ici, je risquais de me faire renvoyer et cette idée ne m'avais pas échappé. Je tenais tellement à être diplômé et à enfin vivre une vie convenable qu'il était hors de question que je bousille mes chances de m'en sortir à cause d'un fils à papa. Je soupirais longuement. "J'rembourse pas. T'as jeté ta merde tout seul." Lui dis-je sèchement. Je portais ma cigarette à ma bouche, tirant la dernière taf avant de jeter le mégot nonchalamment. Je me levais, lui faisant face tout en le défiant du regard. "Que ce soit moi ou un autre, j'vois pas l'problème, j't'ai pas mit un couteau sous la gorge pour acheter d'la came alors tu vas te calmer." Continuais-je. Sur mes lèvres, un sourire en coin se dessinait, plantant un regard provocateur sur lui. "Jouissif? Voir ta gueule de pd m'enchante pas des masses. Maintenant tu sais pourquoi j'veux pas traiter avec une raclure de ton espère!" Lançais-je toujours sur le ton de la provocation. Avant même qu'il ne puisse répondre, je m'avançais d'un pas pour lui attraper le col de sa chemise, lui faisant sentir la force de mes bras en le tirant vers moi. Un regard meurtrier vint se poser sur lui, je grimaçais. "Traite encore ma mère de pute ducon, et j'te jure, j'hésiterai pas à te planter, tu t'souviens s'que j't'ai fait au lycée? J'vais ma m'gêner pour recommencer si j'te r'vois!" Le menaçais-je avant de le lâcher, le poussant un peu plus loin. Mon regard toujours sur lui, il fallait à tout prit que je me ressaisisse.
code by lizzou × gifs by tumblr
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Shut the f*ck off Mar 16 Fév - 6:11

Shut the f*ck off
Me rembourser ? J’en avais rien à foutre de me faire rembourser mais s’il savait à quel point… Serrant les dents, je le voyais qui jetais sa clope par terre alors qu’il me disait ne pas voir le soucis avec le fait de m’avoir vendu autant de drogue. Il se fout de moi ? Je suis sûr que s’il avait pu vendre encore plus pour me voir claquer, il l’aurait fait ce bâtard. Un rire jaune s’échappait de mes lèvres avant que je ne sente sa poigne sur ma chemise, me faisant arqué un sourcil. Il comptait me frapper ? Qu’à cela ne tienne, on allait s’amuser. J’avais envie de le pousser à bout. Qu’il me frappe et soit exclu même temporairement de la fac. Il le méritait. Sa place n’était pas ici. Il n’avait rien à faire ici même dans une filière aussi inutile que celle de l’art. Je reculais de quelques pas calmement quand il me lâchait, réajustant ma chemise qu’il venait de froisser.

« Moi ? Un PD ? Non mais t’as vu t’as gueule ? C’est marquer sur ton front que t’aime te faire gicler dessus du con ! J’suis sûr t’as goûté plus de bite qu’une pute à 1.000 wons ! »

Provocation ? Un peu. Juste un peu. Vraiment pas beaucoup. Mais sérieusement, il a une tête à bite ce type ! Comment il fait pour sortir avec tous les jours ?

« Et ce que t’m’as fait au lycée ? Et ben ? J’en ai rien à foutre ! Essaie encore une fois pour voir ! Je te remettrais à ta place. Je pourrais même t’acheter un trottoir rien que pour toi si tu veux, avec en titre « Kwang Jin Soo, la meilleure pute de Han University prête à tout pour seulement 5.000 Wons ! ». T’en pense quoi ? Tu te sentiras aimer avec autant de sperme sur la gueule et dans l’estomac. Même pas besoin de te payer un repas en plus. J’suis sympa comme mec t’as vu ? »

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Shut the f*ck off Mar 16 Fév - 6:27

Shut the f*ck off
Je serrais les dents. Moi? Une pute? Du sperme sur la gueule? Il me provoquait c'était certain. Il savait que j'étais à deux doigts de le frapper, il savait que mes nerfs pouvaient lâcher à tout moment. Depuis le lycée, j'avais grandit, j'avais mûrit. Je savais qu'il ne fallait pas lui répondre, qu'il n'en valait pas la peine. Il fallait que je lui prouve que moi au moins, j'étais intelligent. Pourtant mes dents se serraient, mes poings aussi. Ma main droite se relevait pour se loger dans la poche de ma veste. Là se trouvait mon couteau papillon, il me suffisait de le sortir et de le planter de nombreuses fois pour ne plus l'entendre mais ça m'avancerait à quoi? Mon casier judiciaire était déjà presque plein. Je serrais le manche de mon couteau, lui lançant un regard assassin traduisant toute ma pensée.

"C'moi l'pd? A c'que je sache, c'était pas moi en compagnie d'un mec ce matin qui m'a péter une crise de jalousie tout ça parce que je préfère la came à son cul." Je fronçais les sourcils après avoir énoncé ma vérité. Après tout, moi je n'avais pas à mentir pour le provoquer après ce que j'avais découvert ce matin. Un sourire malsain se dessinait peu à peu sur mes lèvres malgré mon énervement. "T'veux que j'te frappe hein?" Lui demandais-je sur le ton de la provocation, rapprochant mon visage du sien pour être certain de ne pas en manquer une miette. "C'est con, j'sais s'que j'risque alors tu peux balancer toutes les horreurs qu'tu veux, toi et moi on sait qui de nous deux aime sucer des queues." Fier de ma phrase? Et pas qu'un peu. Je n'étais pas comme lui, moi au moins, je n'avais aucun problème vis à vis de ce que je pouvais faire. J'avais réussi mon coup? Pas encore, il me fallait aller plus loin, utiliser la réputation de ses parents pour le menacer et peut être avoir enfin la paix? "J'te conseil de te barrer avant qu'l'envie de raconter aux médias que le fils d'un de nos cher politicien aime les hommes. J'ai peut être pas de preuve sous la main, mais j'en connais un qui vu sa réaction, se fera un plaisir de te faire payer ton manque de considération. Et ouais, quand on fait son connard, on s'fait des ennemis un peu partout!"

code by lizzou × gifs by tumblr
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Shut the f*ck off Mar 16 Fév - 6:42

Shut the f*ck off
Un mec jaloux ? Il est sérieux ? Je rigolais et secouais la tête en roulant des yeux. Comme si. Je l’avais recontacté depuis, et je comptais bien me faire pardonner comme il le fallait. Après tout, il ne pouvait pas me dire non, il n’y arrivait pas. J’avais juste à faire ma voix mielleuse pour qu’il dise oui à tout. J’arquais un sourcil quand il s’approchait et baissait la tête pour le regarder dans les yeux, un air supérieur plus que visible. Je n’avais pas besoin de répondre à sa question, il savait déjà que c’était le cas.

« C'est con, j'sais s'que j'risque alors tu peux balancer toutes les horreurs qu'tu veux, toi et moi on sait qui de nous deux aime sucer des queues. »

Je rigolais et comptais lui répondre mais très vite il venait à parler des médias, de la position de mon père et de mon plan cul d’hier soir. Un sourire narquois aux lèvres, je retirais sa casquette pour déposer un baiser sur son front. « Allons chaton, sois pas jaloux comme ça, toi aussi tu peux avoir droit à ta nuit de rêve si tu veux hein ! Et j’suis pas une pute, je fais pas payer… » lui dis-je d’une voix mielleuse en remettant sa casquette. Pauvre bichon, il allait vomir si ça continuait. « Et tu sais… » poursuivis-je, « le mec dont tu parles, je me ferais pardonner ce soir alors aucun moyen de pression de ce côté… et puis franchement… sois réaliste… Qui va croire le peuple ? Un pauvre petit garçon d’art, vendeur de drogue, qu’ils penseront consommateur également ou bien le mec sans embrouille, aux parents blindés de thunes et qui reprendra le poste de son père ? Hm ? Réfléchis… Tu vas juste passer pour une de ces sangsues à la recherche de thunes… C’est tout… Pourquoi t’exposer comme ça, hein ? »

Je lui souriais tendrement, oui oui tendrement, avant de caresser sa joue du pouce. « Allons petit poussin, oublie, tu sais que t’as aucun moyen de pression. Arrêtes de creuser dans tes neurones déglingués aussi ardemment, tu trouveras pas… ça va te fatigué seulement… »
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Shut the f*ck off Mar 16 Fév - 6:55

Shut the f*ck off
Je grognais lorsqu'il retirait ma casquette. Ma tête toujours levé vers lui, je le défiais du regard. Je le vis se pencher, frissonnant de dégoût au contact de ses lèvres. Il avait pas osé? Cette saleté de tapette! J'entre ouvrais la bouche pour rapidement la refermer, serrant les dents, mes poings déjà trop fermés sur ma main, je sentais mes ongles se planter dans ma peau. Et c'est qu'il continuait en plus, osant toucher mon visage. Je lâchais mon couteau dans ma poche, sortant ma main droite pour taper sa main et la repousser, me reculant. Je lui lançais un regard noir. Alors que je pensais avoir trouvé un moyen de pression, ce dernier à l'esprit tordu avait trouvé la meilleure parade qu'il soit, se faire pardonner auprès de sa pute de la veille. Je grognais. "M'touche pas tapette!" Hurlais-je alors.

Je devais admettre que sur un point il avait raison, ça ne m'avançait à rien de parler aux médias de son orientation. Sa famille était bien trop puissante pour moi et plus du fait que si je l'ouvrais, je risquais de m'exposer à des problèmes et faire couler mon business voir pire, me faire tuer par mes supérieur pour ne laisser aucune trace. Je déglutissais. Il avait toute les cartes en main pour se faire frapper, il me provoquait. Je devais rester calme. J'inspirai et expirai doucement, mon regard traduisant toute la colère qui bouillonnait en moi. "Sors de ma vie, j'f'rai de même." Lançais-je. Ce n'était pas une supplication mais un ordre. Oui, moi un pauvre garçon du peuple osait ordonner à un de ses bourgeois de le laisser tranquille. "S'pas la peine de vouloir me provoquer, ça marchera pas." Continuais-je en ramassant mes tubes, mon regard se défaisant de mon interlocuteur.

code by lizzou × gifs by tumblr
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Shut the f*ck off Mar 16 Fév - 7:11

Shut the f*ck off
Je rigolais en voyant sa réaction et le laissait parler une nouvelle fois. Mieux valait attendre qu’il ait dit tout ce qu’il voulait dire plutôt que contrer au fur et à mesure. Déjà de une, je pourrais éventuellement utiliser ce qu’il dit contre lui et de deux, casser ses théories à la chaine était un sentiment bien plus jouissif pour moi. Mais à nouveau, sa réaction me décevait. Il abandonnait trop rapidement à mon goût. L’exemple parfait du type ennuyeux… Je soupirais en me disant que tout cela n’avait été qu’une perte de temps ni plus ni moins. Le provoquer ne servait à rien ? Effectivement. Je l’avais très bien vu ça… Il s’était énervé mais il avait gardé son calme. Comment j’allais bien pouvoir le faire sortir de ses gonds ? Ce mec allait me rendre chèvre à agir de la sorte. Le voyant qui s’approchait de la table, je faisais de même et le plaquait contre celle-ci, m’arrangeant à ce qu’il soit de dos pour mieux lui faire peur. Peut-être me mettra-t-il un coup de coude dans la joue ? Dans le ventre ? J’espérais, en tout cas ça serait drôle.

Je déposais un baiser sur sa nuque avant de lui murmurer au coin de l’oreille, le plus naturellement possible. « Je suis pourtant sûr que t’as aimé que je te touche… Tu peux me le dire, tu sais ? Je le répéterais pas. » Mensonge. « Personne à part moi sera au courant. » Faux, toute la fac le saura sans que tu le saches. « Je te toucherais même pas. » ça… Rien n’est moins sûr. « Avoue-le simplement Jin Soo. T’aimerais bien que je te penche sur cette table pour te faire hurler pas vrai ? » J’avais fini de jouer avec le côté salope, maintenant j’attaquais en force son homophobie. Voyons voir comment tu vas réagir à ça Jin…
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Shut the f*ck off Mar 16 Fév - 7:32

Shut the f*ck off
J'avais baissé ma garde. Grossière erreur. Je pensais qu'après l'avoir prévenu que je ne m'emportais pas, que mes poings ni même mes pieds ne s'occuperont pas de laisser une marque sur son corps il partirait, rejoignant ses amis cinglés pour faire on ne sait quoi on ne sait où. Grossière erreur. Il me plaqua contre la table. Mon buste tapa contre le bois, mes mains me retenant sur cette dernière. J'avais des sueurs froides, décidément, ce mec me foutait la gerbe. Ses lèvres touchèrent à nouveau ma peau, un nouveau frisson de dégoût parcouru ma colonne vertébrale. S'il continuait, j'allais abîmer ses "sublimes" chaussures hors de prix de mon fluide gastrique. Je grinçais des dents à ses mots. "Rêve pas trop mec! J'suis pas un pd et j'le s'rai jamais! S'tu veux m'violer sur s'te putain d'table fais le, mais j'te toucherai pas, pas ici, soit en sur et là, et après ça, c'est toi qui te retrouvera dans la merde alors dégage. J't'aurais prévenu." J'allais dans son sens? Pas vraiment. J'essayais simplement une nouvelle technique pour qu'il me lâche enfin. J'avais le droit de rêver après tout.

A cet instant, je me maudissais intérieurement pour lui avoir donné mon nom. J'aurais mieux fait d'accepter son repas quitte à simplement le regarder manger vu que je n'avais pas faim. Au moins, il ne se serait pas souvenu de moi, il n'aurait pas décidé de jouer ainsi. Car oui, j'étais conscient que je n'étais qu'une distraction parmi tant d'autre dans son monde de riche gosse qui s'ennuyaient de la vie. J'aurais pu le pousser, au moins ça pour ne plus sentir son corps contre le mien mais si j'opposais de la résistance, je savais que ça risquait de l'exciter au point qu'il continuerait ses intimidations. J'étais piégé dans ses griffes. A quoi bon me débattre à ses yeux et surtout dans cette ville de corrompu, je n'étais qu'un insecte qu'il pouvait écraser en une pression de doigt. Triste réalité.
code by lizzou × gifs by tumblr
avatar
INFORMATIONS
Wons : 1325
Messages : 979
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiant en philo askip..
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Shut the f*ck off Mar 16 Fév - 7:47

Shut the f*ck off
J’arquais un sourcil alors que j’attendais plus de résistance. Quel ennui. Je soupirais et reculais après qu’il ait encore fait un long monologue. Inutile, tellement inutile. Le jeu s’arrêtait là pour aujourd’hui. Je n’avais ni la force ni l’envie de continuer. J’avais l’impression d’être face à un mur. Je soupirais et réajustais ma chemise en reculant de quelques pas, dos tourné à Jin Soo. De toute façon, je pouvais lui tourner le dos puisqu’il était aussi innocent qu’un … Papillon ? Cafard ? Ouais, c’est ça. Même un enfant était plus réactif que ce type.

« J’te laisse. J’en ai marre. T’es tellement mou comme mec que c’est pas drôle. Vas t’acheter des réactions, des punch-line et des couilles d’ici qu’on se revoit, histoire que je fasse pas le déplacement pour rien sinon tu risques de le regretter… » lui dis-je, visiblement blasé. Voilà comment j’avais perdu une bonne grosse demi-heure de ma vie, à faire chier un gosse de rue complètement mou et sans intérêt… Je soupirais, plongeais les mains dans mes poches et lui lançais un dernier regard, remplie du dédain. « Et rassures-toi fillette, je t’appellerais pas pour acheter ta came. Tu serais capable de vouloir m’empoissonner avec… » mieux vaut être prévenant avec ce genre de type.

« Ah et t’avises pas de mal fournir mon pote aussi, tu risques de plus pouvoir recommencer après… » ajoutais-je avec un sourire. Ce dernier ressemblant plus à un « vas niquer ta mère salope » qu’à un « s’il te plait, tu serais mignon de le faire » mais dans le fond… Il n’y a qu’en sachant la situation qu’on pouvait l’interpréter correctement…

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
#TeamNuit #TeamCB
I’ll make you hotter, more excited. I’m bad, I like doing the things you tell me not to. Like I said, the main game didn’t even start yet..
CB effect:
 

avatar
INFORMATIONS
Wons : 1000
Messages : 409
Localisation : dtc
Emploi/loisirs : étudiant L3 de design urbain, dealer, ouvrier de chantier à mi-temps et pleins d'autres !
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: +16 JS² - Shut the f*ck off Mar 16 Fév - 8:10

Shut the f*ck off
J'avais fait ce qu'il fallait. Jeo Sun s'ennuyait de moi. La pression qu'il exerçait se relâchait. Il s'éloignait alors que je me relevais, passant ma main dans mon cou pour m'essuyer. Je grimaçais, l'idée que ce mec ait pu me toucher me donnant encore plus de nausée. Je le laissais parler, n'écoutant qu'à moitié ses mots vides de sens. Comme si on allait se revoir. Je me penchais sur le banc de bois pour ramasser mes tubes et mon sac, les posant sur une épaule. Je n'avais pas attendu qu'il termine son monologue. A quoi bon? J'en avais strictement rien à faire. Je partais donc, le pas rapide en direction du bâtiment des arts, m’empressant de rejoindre le couloir où allait se dérouler mon prochain cours.

Mes dents étaient toujours serrées malgré la distance que j'avais mise avec ce gamin. A présent, il savait que j'étais étudiant à la Han, je m'attendais au pire, me doutant qu'il ferait tout pour me faire renvoyer de cette dernière. Je déglutissais à cette idée. Vers qui pourrais-je me tourner à présent pour m'aider? Moi qui m'étais toujours refuser de m'approcher d'eux en dehors des affaires, je me retrouvais mêler à une histoire avec l'un d'eux et pas le plus équilibré. Je soupirai, baissant la tête pour éviter de voir les gens dans le couloir. Si par malheur je croisais un de ses ami qui nous observait tout à l'heure, j'étais foutu, en plus de connaitre mon département, il connaîtrait ma section et cela était pour moi inconcevable. Je déglutissais une nouvelle fois, je disant que pour les prochains jours, j'avais intérêt à me faire tout petit.
code by lizzou × gifs by tumblr
INFORMATIONS
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: +16 JS² - Shut the f*ck off

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Money & Power :: NASTY PIGS ! :: archives :: RP :: rp - mars-