Partagez|
Let's go to my house ft. Choi Na Young
Invité
INFORMATIONS
Invité
Sujet: Let's go to my house ft. Choi Na Young Mar 16 Fév - 1:39

Let's go to my house

 
L'une des choses inévitables lorsqu'on était un héritier, et qu'on travaillait, c'était ces dîners horriblement ennuyants auxquels on était obligé d'assister. Et Woo Jun ne faisait pas exception malheureusement. Il détestait ça. C'était peut-être important, mais qu'est ce que c'était lassant à force. Sauf que cette fois-ci il n'avait pas le choix, puisque son père venait aussi. Alors il se rendit dans ce restaurant ultra chic et cher où tout le monde avait l'habitude d'aller, tout le monde, c'est à dire ceux qui en avaient les moyens. Une salle avait été réservée sous son nom, sous les ordres de son père à qui était celui à avoir organisé ça. Il fallait que les gens du milieu le rencontrent, disait-il, comme si Woo Jun n'était pas assez connu de ces derniers. On les conduisit à la salle privée ou une table décorée avec goût les attendait. On leur apporta le menu, et ils prirent le temps de choisir. On apporta les entrées, et ils se mirent à manger tout en discutant travail.

Woo Jun restait poli et répondait lorsqu'on lui parlait, lorsque c'était nécessaire. Sinon il les écoutait d'une oreille seulement. Il était fatigué, et ce n'était clairement pas comme ça qu'il aurait voulu finir sa soirée. Mais Woo Jun était assez intelligent pour savoir se sortir des situations qui lui déplaisaient. Alors il réfléchit. Et alors qu'il réfléchissait, une serveuse entra dans la salle en apportant les plats. Quand ce fut à son tour d'être servit par la demoiselle, d'un mouvement rapide et habile mais à la fois discret, il passa son pied derrière le sien et tira dessus pour lui faire perdre l'équilibre et la faire basculer. S'il n'aurait pas du jouer la comédie, il en aurait presque rit tant c'était parfait. Il n'aurait pu mieux réussir. L'assiette pleine de sauce lui atterrit sur la chemise la tâchant joliment avant de tomber à ses pieds, et il rattrapa la serveuse qui lui rentra dedans. Il ne fit pas attention aux excuses du personnel, et essuya sa chemise avec une serviette avant de se tourner vers son père et demander congé. Il n'était pas enchanté, mais ses amis prirent la peine d'intervenir et lui demandèrent de laisser Woo Jun rentrer. Souriant intérieurement, il quitta la salle pour aller nettoyer un peu sa chemise dans les toilettes avant de rentrer. Il fit couler l'eau et s'autorisa à sourire. Bon, il avait du sacrifier sa chemise pour s'en aller, mais tant pis. C'était mieux que de rester des heures avec ces vieillards. Dans le miroir, Woo Jun aperçut une jeune femme arriver dans les toilettes et la fixa en fronçant les sourcils. Pourquoi venait-elle chez les hommes ? Il la reconnut, il s'agissait de celle qu'il venait d'utiliser pour son petit plan de génie. En espérant qu'elle n'en fasse pas toute une histoire..

Invité
INFORMATIONS
Invité
Sujet: Re: Let's go to my house ft. Choi Na Young Mar 16 Fév - 2:34



elle ronchonnait parce que son très cher papounet avait décidé qu'elle servirait de serveuse, une fois de plus. il lui avait déjà fait tous ses beaux discours selon lesquels ça lui apprendrait la vie, ce genre de choses. Mais est-ce que ça l'intéressait vraiment ? Non. La seule chose qui la forçait à vouloir se plier aux désirs de son père, c'était qu'il était maître de sa meilleure amie : la carte bancaire. Et que sans elle, elle pouvait dire adieu au sac à main en édition limitée qui venait de sortir. « Nous avons des invités spéciaux, aujourd'hui. » il avait dit, et elle avait haussé les sourcils l'air de lui demander ce que ça pourrait bien changer pour elle, puisque ce n'était pas la salle dont elle s'occupait habituellement, de toute façon. « Et c'est toi qui va aller t'en occuper. » Alors là, elle avait carrément soupiré. La voilà qui allait devoir faire le service à des gens qu'elle ne connaissait même pas, si ce n'est de nom. Elle baissa les yeux vers la réservation. "Oh". Ah oui, la famille Oh, celle qui possédait le casino. Tout en rattachant ses cheveux en une queue de cheval haute, elle aboyait sur une autre serveuse censée s'occuper également du service du salon privé qui accueillait les invités prestigieux. Tout se passait bien jusqu'à l'arrivée des plats. Juchée sur ses escarpins noirs, une assiette dans les mains : le canard confis accompagné de sa purée de pêches, sur un lit de pain à la truffe. Le nom était si long qu'au moment de réciter sa dictée comme une gentille serveuse docile, elle sentit ton pied se dérober, l'assiette lui glisser des mains, et la catastrophe se produire.

Elle fermait les yeux l'espace de quelques secondes, et respirait un bon coup. « Je suis vraiment désolée, nous insistons pour vous dédommager. » Elle récita, tout en hurlant mentalement à la mort. Elle s'inclina, alors qu'on lui passait une serviette et qu'elle s'apprêtait à nettoyer le plus gros des dégâts. Mais le jeune homme se leva et quitta la pièce. Elle continuait d'hurler dans sa tête, si bien que même les dauphins devaient percevoir les ultrasons qu'elle émettait silencieusement. De retour en cuisine, elle se mit à hurler sur tout ce qui bouge, c'était son besoin d'évacuer toute la rage, déjà prête mentalement à se faire reprendre par son père. Elle se racla la gorge, et défit son tablier qu'elle balança vers une autre serveuse. Elle se rendit jusqu'aux toilettes des hommes. Sur le perron, elle se mit à hésiter. Et puis tant pis. Elle s'infiltra et lorsqu'elle aperçut le dos du jeune homme, elle reste immobile. Ce n'est que lorsqu'il remarqua sa présence, qu'elle se mit à déblatérer tel un brave petite pantin : « Je tiens à m'excuser au nom de la famille Choi pour l'accident que j'ai produit plus tôt. » Elle lança tout en s'inclinant de nouveau. Elle marqua une pose, regardant ses chaussures, laissant l'air entre dans ses poumons. « Si ce malheureux événement pouvait rester entre nous, j'en serai vraiment soulagée. » Elle ajouta. Et le message était assez clair. Elle détestait l'idée de devoir supplier quelqu'un, même si elle l'avait fait de façon subtil. Tout dans sa voix trahissait qu'elle n'était pas en position de force. Mais c'était comme ça que ça fonctionnait dans ce monde : ceux qui avaient l'argent avaient le pouvoir. Elle s'approcha, tout en pinçant les lèvres, ses talons claquant sur le carrelage. « Je me chargerai de compenser pour votre chemise. » Elle ajouta, tout en observant la tâche affreuse.
Invité
INFORMATIONS
Invité
Sujet: Re: Let's go to my house ft. Choi Na Young Mar 16 Fév - 3:00

Let's go to my house

 
Heureusement Woo Jun était d'un statut bien plus haut que la jeune femme pour que cette dernière daigne dire quoique ce soit contre lui. Comme par exemple l'accuser d'avoir fait exprès de la faire trébucher. Mais peut-être ne s'en était-elle pas rendue compte elle même ? En tout cas la voilà qui s'inclinait et s'excusait au nom de toute la famille Choi, si bien qu'il faillit presque se sentir désolé pour elle, puisqu'elle n'avait rien fait de mal. Presque. Le jeune homme la toisa de la tête aux pieds et remarqua le badge qu'elle portait à sa chemise sur lequel il put lire son nom. Choi Na Young. Intéressant. Il ne s'agissait pas d'une simple serveuse mais de la fille Choi. Il haussa un sourcil sans la quitter des yeux alors qu'elle lui demandait de ne pas évoquer cet accident auprès des responsables, certainement ses parents. Woo Jun resta silencieux. Cette jeune femme était particulièrement charmante, et elle était tout à fait son style. Lorsqu'elle s'approcha de lui, ses talons claquant contre le sol, il ne broncha pas, mais sourit intérieurement quand elle lui dit qu'elle s'occuperait de sa chemise. Bonne idée. Toujours son air indéchiffrable sur le visage, il commença à déboutonner sa chemise puis la lui tendit. « Tenez, commencez par la nettoyer d'abord. », dit-il en la lui donnant. Avait-elle d'autre choix que d'obéir ? En vérité il voulait juste la mettre mal à l'aise en la retirant devant elle. Maintenant elle avait tout le loisir de contempler ses abdos soigneusement entretenus par des exercices physiques quotidiens.

Woo Jun attendit que la jeune femme se décide à nettoyer sa chemise sous l'eau avant de s'autoriser à sourire brièvement et à saisir son poignet pour l'arrêter. « C'était une blague », lui dit-il en plantant ses yeux dans les siens. Il lui prit la chemise des mains et la balança dans la corbeille sans aucune hésitation. Les quelques centaines de billets dépensés pour ce bout de tissu ne signifiaient absolument rien pour lui. Woo Jun s'empara ensuite de sa veste et l'enfila avant de s'approcher de la jeune femme. Un peu trop près. Il la coinça entre son corps et le lavabo derrière elle et approcha tellement son visage que les bouts de leurs nez se touchaient.  « Vous pouvez peut-être me dédommager d'une meilleure façon..? », il lui demanda avant de presser ses lèvres contre les siennes sans une once d'hésitation. C'était une jeune femme qui avait tous les atouts pour lui plaire physiquement, et il ne dépendait que d'elle de lui plaire d'avantage par la réaction qu'elle allait adopter face à ce baiser. En attendant qu'elle réalise ce qu'il se passait et prenne une décision, lui ne se gênait pas pour embraser ses lèvres et aventurer ses mains le long de ses jambes.

Invité
INFORMATIONS
Invité
Sujet: Re: Let's go to my house ft. Choi Na Young Mar 16 Fév - 3:36



troublée, mais les poings serrés, elle empoignait la chemise sale, et sous l'eau froide, avec une certaine rage, elle s'appliquait à la frictionner. il venait de l'une des familles les plus importants de cheondang et il n'avait aucune honte à se déshabiller devant elle ? elle soupira de plus belle, se disant qu'il l'avait sans doute vraiment pris pour une serveuse. alors c'était comme ça que les certains riches s'amusaient à torturer les plus démunis ? son geste fut arrêté par la main du jeune homme. elle dévisagea. mais qu'est ce qu'il voulait à la fin ? une blague ? elle ne la trouvait pas très drôle, mais elle lui offrit son sourire colgate forcé, tout de même, histoire de faire plaisir à monsieur. ses yeux papillonnèrent alors qu'en l'espace de quelques secondes, la chemise finissait dans la poubelle, et qu'elle se retrouvait, elle, suffocante entre l'héritier Oh et le lavabo. ses paroles ricochèrent dans la tête de nayoung, son corps entier se mit à vibrer, alors qu'elle observait le piège se refermer sur elle, comme le gruyère dans le piège à souris.

voilà comment cela fonctionnait dans ce monde cruel. les extrêmement riches mangeaient les riches, et les riches mangeaient les pauvres. dans la chaîne alimentaire, il fallait faire des choix stratégiques si on voulait s'assurer un avenir paisible. il avait ces gestes d'un homme qui savait comment obtenir ce qu'il voulait, quand il voulait. il était la figure même du riche profiteur, entre ses griffes, elle n'avait d'autres choix que de plier. personne ne le saurait. si elle venait à se plaindre, à faire un scandale, elle finirait dévorée vivante par la presse, par ses parents, par les autres familles qui la dévisageraient. elle pesait le pour et le contre, pensant à toutes ces femmes qui avaient accepté de donner de leur corps pour survivre dans ce monde cruel. elle serait sans doute un nouveau trophée à rajouter à la collection du jeune héritier.

alors, ses mains s'appuyèrent sur le meuble dans lequel étaient encastrés les lavabos, et elle s'y hissa. ses jambes vinrent s'entremêler autour de la taille du jeune homme, tandis qu'elle passait ses mains sur son propre chemisier, déboutonnant un à un les boutons, dévoilant un soutien-gorge à la dentelle noire. « Je pense que nous devrions nous rendre dans un endroit... plus discret. » Elle intima, tout en jetant des coups d'oeil vers la porte d'entrée des toilettes des hommes. Etre prise en flagrant délit en train de se faire sauter dans les toilettes masculines ? Elle aimait tout autant éviter.
Invité
INFORMATIONS
Invité
Sujet: Re: Let's go to my house ft. Choi Na Young Mar 16 Fév - 4:27

Let's go to my house

 
Elle lui plaisait, cette fille et la réaction qu'elle eut face à ses gestes entreprenants. Elle ne le repoussa pas, elle détacha sa propre chemise et lui dévoilant sa jolie lingerie qui donnait envie, et sa belle poitrine puis passa ses jambes autour de sa taille. Woo Jun passa ses mains sous ses cuisses pour la hisser contre lui. Il l'installa sur le meuble du lavabo et se pressa contre elle pour déposer un baiser dans son cou alors qu'elle s'inquiétait du lieu où ils se trouvaient. En effet ce serait embêtant pour l'un comme pour l'autre de se faire surprendre ici dans cette situation si délicate. De toute manière il n'était pas sûr qu'elle soit réellement d'accord de le laisser aller jusqu'au bout alors pourquoi s'exciter inutilement et finir frustré ? Il finit par la faire descendre et s'écarter. « Je crois que je me suis un peu emporté. On va dire que nous sommes quittes.», dit-il en la toisant. Il lui tourna le dos et commença à s'éloigner en direction de la sortie mais s'arrêta et soupira. Il était trop tard, tous ses sens étaient en éveil tout comme l'était son désir. Il ne voulait pas rester sur sa faim. Il se retourna et revint auprès d'elle. « Je suis Oh Woo Jun, ravi de faire ta connaissance Choi Na Young. Ah.. Je me permets de m'adresser à toi informellement puisque tu sembles bien plus jeune que moi. Quoiqu'il en soit...» Woo Jun lui tendit la main et plongea son regard au fond du sien. « Est-ce que tu veux poursuivre cette soirée avec moi ?Chez moi autour d'un verre de vin ? », dit le jeune homme en attendant patiemment qu'elle daigne prendre une décision. Il ne lui imposait rien, libre à elle de refuser. Il irait calmer ses ardeurs ailleurs. Ce n'était pas comme si la terre manquait de femmes. Mais si elle acceptait, alors il s'assurerait à ce qu'elle n'oublie pas cette nuit d'aussi tôt. Un léger sourire  étira ses lèvres quelques secondes.

INFORMATIONS
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Let's go to my house ft. Choi Na Young

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Money & Power :: NASTY PIGS ! :: archives :: RP :: rp - mars-